Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux, phase 2(PFNL2) : La première session ordinaire de l’année 2018 du comité de pilotage tenue à Koudougou

LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • vendredi 30 mars 2018 à 20h08min

Le comité de pilotage du programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux, phase 2(PFNL2), a tenu le mercredi 28 mars 2018 à Koudougou sa première session ordinaire de l’année 2018. Ouverte en présence du secrétaire général de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Dr Sibidou Sina, ladite session visait de manière globale à apprécier la qualité de réalisation des activités de 2017 et prendre des décisions pour l’exécution efficiente du Programme travail et budget annuel de 2018.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux,  phase 2(PFNL2) : La première session ordinaire de l’année 2018 du comité de pilotage tenue à Koudougou

L’insécurité alimentaire, l’une des grandes difficultés auxquelles sont constamment confrontées les populations burkinabè, principalement celles rurales compte tenu d’un contexte climatique peu favorable aux cultures, constitue un challenge pour le gouvernement du Burkina Faso et ses partenaires. Alors, en riposte à cette situation et dans l’optique de contribuer à la bonne marche du Plan national de développement économique et social(PNDES), la promotion et la valorisation des produits forestiers non ligneux s’avère être une nécessité. Consciente que la valorisation de ces produits contribuera de manière significative à lutter contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le bureau de la coopération Suisse au développement depuis 2009 s’est engagé à soutenir le gouvernement du Burkina Faso dans la valorisation de ceux-ci à travers un programme.

Ainsi, après l’exécution de la phase pilote suivie de la première phase, la seconde phase dudit programme est signée entre le gouvernement du Burkina Faso et la coopération Suisse, le 1er juin 2017. Doté d’un budget estimé à plus de 2milliards FCFA, il est prévu pour s’étendre sur 4 ans soit de 2017-2020.

JPEG - 66.7 ko
Participants présents à l’ouverture de la session

C’est dans ce contexte que s’est déroulée la première session ordinaire de l’année 2018 du comité de pilotage du programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux, phase 2(PFNL2). De l’avis de celui qui a présidé l’ouverture des travaux de ladite session, le secrétaire général de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Dr Sibidou Sina, il s’agira d’examiner et d’adopter le Programme travail et budget annuel de 2018 ainsi que le rapport d’activité 2017, puis permettre une meilleure appropriation du programme par les membres. Plus spécifiquement elle visera, « le partage du contenu du document du programme et de sa stratégie de mise en œuvre avec les membres du comité de pilotage, ainsi que la formulation des recommandations pour l’amélioration de l’exécution du programme ... ».

JPEG - 72.3 ko
Secrétaire général de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Dr Sibidou Sina

« Ce comité de pilotage est une opportunité pour toutes les parties prenantes à s’approprier les objectifs, la stratégie et les modalités d’intervention et de faire de bonnes recommandations qui prennent en compte l’évolution du contexte alimentaire et nutritionnel actuel », a fait savoir pour sa part, la directrice suppléante de la coopération Suisse, Dominique Crivelli.

Revenant au budget total du programme, elle avoue qu’il est une contribution de la Suisse à l’opérationnalisation du PNDES. Pour elle, cette seconde phase vient en appui à la consolidation des résultats et acquis des phases pilote (2009-2012) et phase 1 (2012-2016). L’objectif de ladite phase étant de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, puis d’améliorer les revenus des ménages notamment les personnes vulnérables, les femmes, et les jeunes. Elle se concentrera, à en croire le propos de la directrice suppléante, dans quatre régions(le Nord, le Centre-nord, le Centre-ouest et le Sud-ouest). Elle couvrira à cet effet quinze provinces et 125 communes.

Tree Aid, Organisation non gouvernementale et l’agence d’exécution recrutée pour la mise en œuvre de la phase 2 du programme, par le truchement de son directeur des opérations pour l’Afrique de l’Ouest, Georges Bazongo, a souhaité l’accompagnement constant de tous les acteurs notamment du bailleur Suisse tout au long du processus de mise en œuvre du programme.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mars à 10:45, par Maadenka
    En réponse à : Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux, phase 2(PFNL2) : La première session ordinaire de l’année 2018 du comité de pilotage tenue à Koudougou

    Arrêtez de demander un quelconque accompagnement de dits bailleurs etrangers pour assurer (non BLOQUER) notre securité alimentaire et assurer la leur par la consommation des produits venant de chez eux ; bon sang,, pourquoi l’Afrique doit-elle souffrir ou continuer de souffrir par la faute de cette racaille que sont les nègres fabriqués par l’occident pour toujours s’en servir pour nuire aux intérêts de la masse des africains ? ? ? ?
    Arrêtez et soyez africains patriotes à l’image de ce que ceux qui viennent d’ailleurs vous en donnent la belle leçon ! ! ILS SONT TRES PATRIOTES EUX CAR TRAVAILLANT POUR LE MEILLEUR ETRE DE CHEZ EUX
    Il n’ ya que cette categorie d’africains qui ont été bien triés sur le volet (à l’image de houphouet boigny : il semble qu’il était sorti major de sa promotion et cela n’est point un hasard si c’est lui que le colon a choisi justement pour assoire sa domination) ; les bons traitres pour nuire à la bonne cause de l’Afrique, les colons les ont toujours bien ciblé et recruté parce que "ils sont la crême de ce continent", ceux qui sont susceptibles de comprendre les veritables enjeux de devenirs dde l’Afrique ; mais ils sont ACHETES pas très cher par les colons afin de les retourner contre leurs propres freres qui constituent la masse à exploiter.
    Que diantre pendant combien de temps encore ce sinistre jeu va se poursuivre avec eux ? ?
    Restez africains c’est la seule manière digne de vivre.
    Arrêtez de faire les contre-maîtres au service de l’imperialisme occidental.
    Votre mere patrie a besoin de vous pour vaincre les VAUTOURS qui planent sur lui à la recherche de cadavres dont ils ont besoins pour se vautrez et s’empifrer.
    Ne soyez pas ceux par qui ils ont cette opportunité, SOYEZ NATIONALISTES PATRIOTES

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés