Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • jeudi 29 mars 2018 à 19h09min

Au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée, ce jeudi 29 mars 2018 à Ouagadougou, l’Association burkinabè des consommateurs de services de communication électronique (ABCE) a laissé entendre qu’elle pourrait saisir la Commission nationale de le concurrence et de la Consommation (CNCC) afin de constater « l’illégalité voire le caractère abusif de la clause contractuelle » de la société Orange Money Burkina, sous les feux des critiques ces derniers jours. Le sujet Canal+ et de son nouveau décodeur a été également abordé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

Depuis l’annonce de l’opérateur Orange Burkina d’opérer à un réajustement de la grille tarifaire de son service Orange Money, à compter du 1er mars 2018, des voix s’élèvent sur les réseaux sociaux et les différents foras de discussion pour appeler au boycott. A l’Association burkinabè des consommateurs de services de communication électronique (ABCE), l’on estime que ce réajustement à la hausse n’est rien d’autre « qu’un acte règlementaire arbitraire qui ne brille que par son illégalité et son caractère abusif ». Et face à la presse, ce jeudi matin, le président du Bureau exécutif national de l’association, Seydou Barro, et ses collaborateurs, ont qualifié de « poudre aux yeux », le message envoyé subséquemment aux consommateurs, dans lequel l’opérateur spécifiait que le dépôt d’argent est gratuit.

Un réajustement « contraire aux principes d’inclusion financière »

JPEG - 87 ko
Seydou Barro, président du Bureau exécutif national de l’ABCE

Gratuit ? Pour l’ABCE, cela ne pouvait en être autrement car l’instruction n°004-06- 2014 de la BCEAO, entrée en vigueur le 1er octobre 2014, a rendu gratuits 19 services bancaires parmi lesquels les services de dépôt, de retrait et de transfert d’espèces au sein de l’Union monétaire Ouest-africaine. « Orange Money ne peut se soustraire à cette disposition impérative dans l’exercice de ses activités d’émission et de distribution électronique », insiste Seydou Barro. A l’en croire, les frais payés par les consommateurs à Orange Money dépassent largement les frais payés par les utilisateurs des services des banques classiques. « Cela est contraire aux principes d’inclusion financière », a-t-il martelé.

« Nous n’avons pas été du tout convaincus »

JPEG - 80.3 ko
Marcel Kafando, président du conseil de surveillance de l’ABCE

Mi-mars, le directeur de Orange Money et ses collaborateurs sont allés à la rencontre de la Ligue des consommateurs et de l’Association burkinabè des consommateurs des services de communication électronique (ABCE) pour apporter plus d’éclaircissements sur la nouvelle tarification. « Nous n’avons pas été du tout convaincus d’autant qu’ils disent que c’est gratuit depuis 2012. S’ils ont pu supporter tout ce temps, autant continuer. On leur a donc demandé de revenir aux tarifs antérieurs », a rappelé Marcel Kafando, président du conseil de surveillance au sein de l’ABCE.

« Le choix est un droit fondamental du consommateur qui a le loisir d’aller vers les offres concurrentes de monnaie électronique », rappelle Seydou Barro. Toutefois, celui-ci n’exclut pas la possibilité pour l’ABCE de saisir la Commission nationale de le concurrence et de la consommation (CNCC) afin de constater « l’illégalité voire le caractère abusif de la clause contractuelle » de la société Orange Money Burkina.

Pour un refus d’échanger le décodeur contre 25 000 F

CANAL+ Burkina contre qui Abdoul Karim Sango et 115 autres, sous la houlette de l’ABCE, ont intenté une action judiciaire, est de nouveau décriée par certains consommateurs. En effet depuis quelques jours, la société demande aux consommateurs de débourser la somme de 25 000 F CFA afin d’échanger le décodeur contre celui doté de la technologie HD. Pourtant l’ABCE note que, le décodeur, « dont l’obsolescence est publiquement proclamée par le groupe CANAL en France avec une invite aux consommateurs de se faire délivrer le nouveau produit adapté gratuitement » est encore vendu au Burkina Faso à 5 000 F CFA. « Pourquoi fournir gratuitement le décodeur en France et le vendre (échanger) au Burkina Faso ? Serait-ce une exploitation de l’ignorance des consommateurs ou une cupidité effrénée ? », s’interroge l’association. Au cours de la conférence, elle a demandé aux consommateurs de refuser « catégoriquement » le paiement de toute somme d’argent quel que soit le montant en vue d’échanger le décodeur actuel de CANAL +.

« Nous ne sommes pas des désœuvrés »

JPEG - 81.6 ko
L’ABCE demande aux consommateurs de refuser « catégoriquement » le paiement de toute somme d’argent quel que soit le montant en vue d’échanger le décodeur actuel

Seydou Barro et ses camarades ont déploré le fait que leur démarche ait été mal interprétée par certaines personnes qui l’analysent comme étant de l’acharnement contre Canal+. « Nous avons trop de préoccupations. Nous ne sommes pas des désœuvrés, nous n’avons pas le temps de nous acharner contre une structure. Le fait de faire des critiques à l’égard des produits et services d’une entreprise, c’est manifester de l’intérêt pour le professionnel. Sans bourse délier, nous permettons à Canal+ de savoir les désidératas des consommateurs relativement aux services et produits. Nous devons bien au contraire être remerciés pour cela, mais ce n’est pas le cas. Nous luttons pour une meilleure qualité de service. Nous ne sommes mus que par le respect de l’intérêt général, nous faisons de la veille citoyenne et c’est ce qui nous motive », a conclu le président du Bureau exécutif national de l’ABCE, Seydou Barro.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars à 18:36, par Le Duc du Yatenga Nouveau
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Quand on a la main dans la gueule du caïman, celui-ci serre ou desserre les mâchoires quand il veut. La Privatisation sauvage entreprise avec les programmes d’ajustement structurels a complètement détruit non seulement, le tissu économique du pays, mais également assujetti le consommateur aux états d’humeur des multinationales telles que Orange. cela ne servira à rien de saisir la CNCC, elle-même instrument du système libéral. Ce qu’il faut c’est lutter pour chasser ces exploiteurs de peuples en récupérant la souveraineté nationale de nos moyens d’existence. Vous croyez que le libéralisme c’est quoi ? En tant que Duc, nous n’aurions pas fait ça à la populace.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 12:15, par RAWA
      En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

      Le Duc, je crois que ce n’est pas ainsi qu’il faut procéder. Il faut recupérer notre souveraineté nationale mais en battant les voleurs par le travail. Engageons nous dans les mêmes domaines qu’est avec plus de pugnacité. Je n’ai pas compris que cette société n’ai pas pu être reprise par des burkinabè. Les opérateurs économiques auraient du s’associer pour la reprendre au lieu de passer le temps à constuire des immeubles pour loger des margouillats puisque souvent vides.

      Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 09:36, par OUEDRAOGO Boureima
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Tous mes encouragements au bureau de l’ABCE. En ce qui me concerne ça tombe bien pour canal plus car je cherchais un alibi pour mettre fin à leur abonnement. Pour Orange money puisque personne ne m’y retiens j’ai déjà migré vers Mobicash. Celui qui n’est pas cool on le boycotte.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 10:10, par KENICIHI
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Bonjour mes Frères... Juste vous informer que çest le mode opératoire de ORANGE comme ça.. Ils ont porcédé de la même manière en Côte d’Ivoire pour tout augmenter à leur profit sans que les ivoiriens ne se plaignent.. ça ne m’a pas étonné car mes frères ivoiriens sont des plaignants de Salon , ils n’ont aucune société civile ici pour dénoncer ce genre d’excès.. Au Niger, ils ont éssayé, là ce n’est pas passé car la société civile nigerienne a appélé au boycott de tous les services ORANGE.. Ils veulent tenter chez nous maintenant...

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 11:22, par Stephouat
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Je vous remercie d’avance pour tout ce que vous faites pour nous les consommateurs. Concernant ces deux structures j’aurai mon point de vue à donner.
    > concernant orange money nous devons boycotter ce service car ce que leur dirigeants sont entrain de faire c’est tout simplement pour nous voler. Supposons que Orange ait 1.000.000 de comptes orange money particuliers c’est à dire vous et moi. Et supposons encore seul la moitié des 1.000.000 (500.000) ferons des transferts de compte à compte pour envoyer de l’argent à leur femme ou frère en province et cela une fois dans le mois.
    faisons le calcul simple (1.000.000/2)x100=50.000.000
    donc ils vont engranger cinquante millions de francs cfa en un mois ? en un an cest combien ? six cents millions de francs cfa ? on n’a qu’à se respecter. Moi j’appelle cela du vole qualifié et soutenu par l’Etat. Telmob est là serin comme mais inachevée avec le service Mobicash et leur retrait nettement moins cher que Orange. Depuis la vente de Celtel à aujourd’hui Orange en passant par Zain et Airtel, il y a eu quoi comme changement dans leur leadership à part trouver des astuces pour voler leurs clients ?
    > concernant canal+ la cote d’ivoire a refuser de payer pour le changement du décodeur.
    ils ont eu à changer leur décodeur combien de fois ? maintenant ils parle de décodeur HD. Ce décodeur HD existe il y’a longtemps mais il ne nous était destiné du fait de son prix extrêmement cher. Et aujourd’hui ils nous parle de 25.000 payer ce décodeur la ? Pourquoi ? C’est parce que le décodeur sera lui-même bientôt obsolète qu’ils veulent s’en débarrasser ? Avec le décodeur HD, excuser moi l’expression, "le citoyen lambda ne peut pas s’amuser avec ça". Pourquoi je dis cela ? tu n’as pas téléviseur HD et tu vas aller payer un décodeur HD ? C’est pour voir les images de ce décodeur là sur quel écran ? on ce moment tu auras sorti ton argent inutilement parce qu’il ne servira pas. S’ils veulent le donner ils n’ont qu’à donner. Avant celui que nous avons actuellement chez nous le précédent décodeur qui était gris c’était pendant une période après cette période faillait payer. Pourquoi ne le font-ils pas ? Faut ils vont nous fatiguer avec ces choses la. Si le non changement de décodeur va les empêcher de diffuser leur programme, ils n’ont qu’àDEMENAGER ET REPARTIR DANS LEUR PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 11:44, par Youth
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Je me retire de toute transaction orange./ Ce n’est pas une obligation avec orange. Clauses violée quittez le navire

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 15:34, par Alex
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Orange est entrain de nous arnaquer. Si elle s’arroge de droit de fixer ses tarifs comme elle veut, nus consommateur avons le droit de boycotter son produit. C’est pourquoi, nous devons tous nous lever contre cette exploitation abusive de l’homme par l’homme. Moi, j’ai commencé par ne plus émettre de transferts d’argent par Orange. De plus, j’ai réduit mes achats d’unités Orange. Et si ça persiste, j’arrête même de communiquer avec ce réseau. C’est aussi simple que ça !

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 18:07, par vrai
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Il faudra juste boycotter les services d’Orange et de Canal+. Il faudrait commencer petit a petit a reprendre notre souveraineté sur tous les plans.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 10:01, par kibsa
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    c’est ça la strategie des entreprises françaises en afrique francophones . il naoportent rien en termes de qualité , ils nous pillent nos maigrrs sous et combattent toutes initiatives pouvant les concurrencer. je felicite l’abce et souhaite des actions plus fortes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 12:07, par Aigle Royal
    En réponse à : Nouveaux tarifs Orange Money : L’ABCE dénonce un abus de la clause contractuelle

    Soutien total à l’ ABCE,
    Canal+ et Orange Money sont à boycotter tout simplement. Le peuple Burkinabè ne se laissera pas arnaquer. vous exagérez trop. On est fatigué de cet abus. Un système vampirique qui suce le sang des plus vulnérables économiquement.
    Canal+ ; Orange passeront. Burkina restera. Victoire au Burkinabè !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés