Desserte en eau potable à Ouagadougou : L’ONEA présente les difficultés et les mesures d’atténuation

LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • vendredi 23 mars 2018 à 19h01min

C’est la période chaude et l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) connait des difficultés dans la distribution de l’eau potable dans la ville de Ouagadougou. Pour réduire les désagréments causés par cette situation, la société dit avoir engagé des mesures d’atténuation immédiates, à court et moyen terme. C’est pour en parler que le directeur de l’exploitation, Patrice Diabri, entouré de ses plus proches collaborateurs, a rencontré la presse, ce vendredi 23 mars 2018 à Ouagadougou, à la station de pompage de Bendogo.

Desserte en eau potable à Ouagadougou : L’ONEA présente les difficultés et les mesures d’atténuation

Difficile pour le citoyen lambda, qui a cru que ses corvées d’eau prendraient fin avec le projet Ziga 2, de comprendre la situation difficile que vit Ouagadougou et ses environnants. Malgré l’augmentation de la capacité de production, passant de 140 000 m3/j à 290 000 m3/j, la distribution de l’eau n’est pas assurée 24h/24 chez tous les abonnés. C’est le constat fait par Patrice Diabri, directeur de l’exploitation de l’ONEA. Entouré de ses collaborateurs, le directeur régional de Ouagadougou (DRO), le directeur du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Ouaga à partir de Ziga (DP-AEP Ouaga) et les chefs de services production et distribution, il a dressé les causes et les conséquences de la non disponibilité de l’eau et annoncé les mesures d’atténuation prévues pour permettre aux abonnés de tenir le coup. Il a aussi invité les populations à prendre certaines dispositions.

Le barrage de Loumbila en souffrance

Patrice Diabri, directeur de l’exploitation de l’ONEA (au micro) a donné les causes de la non disponibilité de l’eau 24 sur 24

Selon les conférenciers, l’insuffisance de la capacité des conduites principales de distribution d’eau, l’insuffisance de la densité du réseau ONEA et le non remplissage du barrage de Loumbila dû aux changements climatiques sont les principales raisons de la non disponibilité de l’eau. Par exemple pour le barrage de Loumbila presque à sec, le directeur de l’exploitation a laissé entendre que son exploitation est passée de 42000 m3/jour à 10 000m3/jour.

Conséquences des problèmes évoqués : les abonnés de certains quartiers, confrontés à des baisses de pression ou des coupures d’eau dans la journée, doivent faire le pied de grue entre 22h et 5h du matin pour avoir l’or bleu. Selon les conférenciers, les quartiers touchés sont Yagma, Bassinko, Yamtenga, Tabtenga, Rimkiéta, Zagtouli, Gounghin autour du camp Aboubacar Sangoulé Lamizana, la cité Azimmo de Ouaga 2000, Saaba et Pabré.

Les mesures attendues

Dieudonné Bagré, chef de service réseau d’eau potable à la DRO lors de la présentation des quartiers en difficultés

En réponse à cette situation qui visiblement cause d’énormes désagréments chez les consommateurs, l’ONEA dit avoir pris des mesures d’atténuation visant à réduire la durée des coupures d’eau. Parmi les mesures immédiates, l’on retiendra de l’intervention de M. Diabri, qu’il s’agira d’achever, d’ici le 30 mars 2018, le programme de construction de 50 forages équipés de pompes manuelles dans les quartiers non lotis, et le programme de construction des postes d’injection d’eau dans les zones périphériques. Quant au programme de réduction des pertes d’eau dans les zones desservies, l’ONEA envisage le renforcer.

A court terme et à moyen terme, l’ONEA compte respectivement poursuivre la mise en place de sources alternatives d’énergie avec l’acquisition d’un groupe électrogène de secours pour la station de traitement de Paspanga, et opérationnaliser les travaux restants du projet Ziga 2 à savoir le renforcement du réseau de distribution, la réalisation de branchements sociaux et de bornes fontaines.

Ziga 2, le point

Valentin Tamini, directeur du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Ouaga à partir de Ziga (DP-AEP Ouaga)

Où en est-on avec Ziga 2 ? Selon le DP-AEP Ouaga, Valentin Sirima, les travaux du projet Ziga 2 ne sont pas entièrement achevés. « La station de traitement est achevée. Les travaux de réservoir de stockage sont achevés. Les conduites de distribution, branchements et bornes fontaines aussi. Pour les autres volets, les contrats sont signés et notifiés », a-t-il indiqué. Selon ses explications, treize contrats ont été signés dans le cadre de ce grand projet de quatre ans (2015-2019), qui permettra entre autres, à terme, d’augmenter de 7500m3 la capacité de production en eau. « Sur ces treize contrats de travaux, quatre sont achevés. Les contrats restants ont démarré et concernent la distribution. Le contrat le plus long est d’une durée de 18 mois. Il a démarré en mars. Si tout se passe bien, il sera achevé en août 2019. Les travaux de renforcement de la conduite principale pour amener l’eau de Karpala aux sites situés plus au sud sont en cours également et l’opérationnalisation est prévue pour fin 2018 », a détaillé le DP-AEP Ouaga. Et de rassurer, que l’équipe-projet travaille pour que chaque entreprise respecte le délai d’exécution.

En attendant, pour la présente période chaude, le directeur de l’exploitation de l’ONEA a invité les consommateurs à faire des réserves d’eau, à éviter de consommer deux à trois fois plus que le besoin réel, à ne pas laisser ouverts les robinets de puisage, à composer le 80 00 11 11 en cas de fuite ou de coupure d’eau prolongée et surtout à être solidaires envers ceux qui ont des difficultés.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés