Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées. » Dalaï-lama

Mémorial Thomas Sankara : Le comité d’initiative fait le point de l’évolution du projet au président de l’Assemblée nationale

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 21 mars 2018 à 23h45min
Mémorial Thomas Sankara : Le comité d’initiative fait le point de l’évolution du projet au président de l’Assemblée nationale

Plus de cinq mois après le lancement en grande pompe de l’opération de souscriptions populaires pour la construction du mémorial Thomas Sankara, où en est le projet ? L’association Comité international pour le mémorial Thomas Sankara a été reçue en audience par le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, le 21 mars 2018. Elle dit être venue remercier le patron du parlement pour sa contribution et lui demander conseils et accompagnement pour la réalisation effective de ce gigantesque chantier qui, reconnait-elle, a connu un ralentissement.

Moins d’un mois après son élection à la tête de l’Assemblée nationale, le Président de l’Assemblée nationale assistait, au stade Issoufou Joseph Conombo, aux côtés du Président du Faso et de l’ex-président du Ghana, Jerry John Rawlings au lancement officiel des souscriptions populaires pour la construction du mémorial Thomas Sankara.Ce 21 mars 2018, Alassane Sakandé a reçu trois membres de l’association Comité international pour le mémorial Thomas Sankara : le Président Bernard Sanou, Colonel-major à la retraite et deux membres à savoir le Colonel-major Daouda Traoré et Samuel Garané.

« Aujourd’hui, nous avons voulu lui parler des activités que mènent actuellement le comité international au niveau de la phase architecturale. Nous avons voulu le tenir informé de la situation dans la mesure où d’ici là, nous allons pouvoir présenter un projet multiforme, si possible une maquette de ce projet aux autorités et au public et en même temps continuer notre campagne de souscription populaire tant nationale qu’internationale. Donc, ce matin, c’était pour remercier le Président de l’Assemblée nationale et lui demander des conseils pour la suite de nos activités dans le cadre de ce projet », a confié Sanou Bernard, le Président du comité international pour le mémorial Thomas Sankara.

Le projet a connu un ralentissement, reconnait Bernard Sanou

Le Président Alassane Sakandé a montré sa disponibilité personnelle et celle de ses collègues de l’Assemblée nationale à accompagner ce projet dans sa phase de réalisation. « Nous avons la certitude que l’Assemblée nationale sera de nos côtés pour la réalisation de ce projet », a assuré le Colonel-major Bernard Sanou.
Le Président de l’association reconnait que le projet a connu un ralentissement parce que beaucoup avaient pensé que les souscriptions devaient se faire seulement le 02 octobre. Aussi, il y a eu des difficultés administratives avec la banque où sont logées les contributions. Mais, tout est rentré dans l’ordre, a-t-il assuré. Et il promet faire le point des contributions reçues jusque-là dans les prochains jours.

« Nous sommes sereins. Beaucoup pensaient que ce projet allait se dérouler à vitesse grand V, nous avons dit non. On a mis 30 ans pour le démarrer, nous allons encore mettre quelques semaines, quelques mois pour le réaliser. Nous tenons à tout mettre en œuvre pour que le projet se déroule sans problème », a-t-il précisé.
Dans les prochains jours, le comité devrait sillonner les différentes régions du Burkina pour recevoir des souscriptions. Aussi, devrait-il se rendre dans quelques pays africains dans ce cadre.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’insécurité : Un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols des câbles mis hors d’état de nuire par la police nationale
Vivre-ensemble au Burkina Faso : L’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux réfléchit à la contribution des personnes âgées
Enseignement professionnel : Vers la validation du référentiel et l’élaboration du règlement d’examen
Formation professionnelle et employabilité chez SITARAIL
Burkina Faso : Message de Mariam Sankara à l’occasion du 33e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas SANKARA
Scolarisation au Burkina : Rafi Dermardirossian, homme de l’année 2020 de CREDO, plus de 2 000 enfants démunis parrainés en cinq ans !
Archidiocèse de Ouagadougou : Les fidèles catholiques ont célébré les 94e Journées mondiales missionnaires
Assainissement : La Police de l’eau filtre les unités de production
Politique : Le MOCER œuvre pour des élections apaisées
Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Message de Achim Steiner, Administrateur du PNUD
Province du Yatenga : Développement et situation sécuritaire en débats
Développement durable au Burkina Faso : Des jeunes filles outillées en leadership féminin pour une participation active
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés