Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Bonne gouvernance : Les nouveaux comptables des matières se sont rencontrés

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo (Stagiaire) • mercredi 21 mars 2018 à 18h36min
Bonne gouvernance : Les nouveaux comptables des matières se sont rencontrés

Les comptables des matières nouvellement nommés se sont rencontrés ce mercredi 21 mars 2018 à Ouagadougou pour une prise de contact. Les travaux se sont déroulés sous la présidence de Mme Edith Belem\Damiba, directrice générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat.

Nommés le 1er mars dernier, les comptables des matières se sont réunis ce mercredi 21 mars 2018 à Ouagadougou pour une prise de contact. Une occasion pour eux de se rencontrer. Occasion aussi de leur rappeler les trois objectifs spécifiques qu’ils devront viser. Il s’agit de présenter et d’adopter le plan de basculement, le plan de formation ainsi que le chronogramme des installations des comptables principaux des matières. La nomination des comptables des matières fait partie des exigences de l’UEMOA. C’est une des directives de l’institution sous régionale qui souhaite moderniser la gestion des finances publiques et introduire la gestion budgétaire axée sur les résultats.

Un comptable des matières est selon Toé William, directeur de la comptabilité des matières, un acteur qui est régulièrement habilité par le ministre de l’économie et des finances, installé auprès de chaque ministère et des institutions pour la gestion des biens publics.

Ces comptables sont chargés de veiller donc à la bonne gouvernance du patrimoine non financier de l’Etat. « Cela qui permettra sa sécurisation et le suivi de son utilisation pour assurer la performance des structures administratives », rappelle madame Edith Belem\Damiba. Le Burkina Faso est le premier pays dans la sous-région à rendre effective cette norme communautaire.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : L’UEMOA rencontre ses partenaires techniques et financiers
Financement de l’agriculture familiale au Burkina : L’ONG SOS Faim prône l’inclusion financière agricole
Accès à l’eau potable au Burkina : Un coup de pouce venu de la Belgique
Projet d’urgence pour les dépenses récurrentes (PUFDR) : La Banque mondiale apporte plus de 57 milliards de francs CFA au Burkina
Ministère de l’Economie : Le bilan de 2018 passé à la loupe
Coris Bank international : « La Banque autrement » lance Coris Money, un nouveau porte-monnaie électronique
Commerce hors-UEMOA : Des opérateurs économiques sensibilisés sur les procédures règlementaires
Commercialisation du sésame : Comment tirer le meilleur profit de la filière ?
Salon de l’élevage du Burkina (SABEL) : Un cadre pour promouvoir la compétitivité du secteur
Projet de recensement fiscal : Les agents recenseurs ne sont pas d’accord avec la rémunération fixée
Dialogue Etat/secteur privé : Un cadre d’échange pour booster l’industrie et l’artisanat au Burkina Faso
Journées commerciales des produits bio-équitables : Les acteurs satisfaits de la première édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés