Energies renouvelables : La plus grande centrale hybride fioul-solaire au monde est à Essakane

lundi 19 mars 2018 à 01h09min

Le président du Faso, Roch Kabore a inauguré une centrale solaire le vendredi 16 mars 2018 sur le site minier de IAM gold SA à Essakane dans la région du sahel. Cette centrale hybride d’une capacité de production de 72 mégawatts est la plus grande au monde. Une centrale solaire qui permet à Essakane SA d’économiser près de six millions de litres de fioul par an. C’était en présence des populations, des autorités politiques, administratives et religieuses de la région.

Energies renouvelables : La plus grande centrale hybride fioul-solaire au monde est à Essakane

15 MW, sur une superficie de 30 hectares avec un investissement de 15 milliards, c’est la nouvelle centrale solaire de la société minière Essakane SA de IAM Gold. L’inauguration du joyau a eu lieu ce vendredi 16 mars 2018 à Essakane, sur le site minier dans la région du Sahel. C’est le président du Faso qui a procédé à la mise en marche officielle de la centrale. Ajoutée à la production thermique qui existait déjà, cette nouvelle centrale hybride solaire-fioul est la plus importante au monde. Le président du Faso a salué les responsables pour cet investissement. Il espère qu’une partie pourrait desservir la ville de Dori, via la Sonabel. Le locataire de Kosyam souhaite également que les autres mines emboitent les pas de Essakane SA.

Essakane investit et économise près de six millions de litres de fioul par an

En investissant dans le solaire, Essakane opte pour l’énergie propre selon Stephen Letwin, président et chef de direction de IAM GOLD Corporation. Pour lui, c’est une nouvelle étape dans l’innovation et l’excellence. La mine Essakane entre ainsi dans l’ère de l’énergie propre avec une réduction annuelle de 18 500 tonnes d’émissions de CO2 et une économie de 6 millions de litres de fioul par an. Et ce n’est pas tout. La nouvelle centrale solaire, note monsieur Stephen Letwin, va générer près de 40 emplois directs durant la phase d’exploitation et un pourcentage de ses revenus sera dédié au développement local.

Faire du Burkina Faso, un exportateur de l’énergie solaire d’ici 2020-2025
Le ministre de l’Energie, Bachir OUEDRAOGO a lui aussi salué l’initiative de la mine. Cela va en droite ligne de la vision du gouvernement. Le Burkina Faso compte à l’horizon 2020-2025 exporter l’énergie solaire. C’est pourquoi le gouvernement soutient et encourage les producteurs indépendants d’énergie renouvelable. Et si c’est la compétence dans le domaine, il y en a. L’installation de cette centrale solaire est l’œuvre d’une entreprise burkinabè. C’est la société Essakane Solaire SAS. C’est elle qui a mis en place les 128 880 plaques solaires. L’idée de IAM Gold rappelle son premier responsable, est d’arriver à fonctionner uniquement avec les plaques solaires.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • Bravo simplement a essayage et espérons que les populations profiterons pleinement de cet investissement.

  • Très bonne chose pour le Burkina. Nous encourageons l’État a multiplier ce type de central. mais soyons modeste car je pense que le Maroc a inauguré en 2016 un plus grand que le notre, plus d’un demi million de plaques. le projet s’appelle nour 1 et est appelé à s’agrandir.

    • un citoyen, je crois que modestes ils le sont. En effet, bien vrai que Nour 1 a plus d’un demi million de plaques, il n’est pas hybride fioul-solaire ! Lorsque l’article dit que c’est la plus grande centrale au monde, il ajoute que c’est dans le domaine fioul-solaire !

    • On parle ici d’une centrale hybride ! Celle du Maroc, n’est pas, à ma connaissance, hybride. Renseignez-vous mieux !

    • Merci pour la remarque ! Chercher à tout point la grandeur est une faute morale grave.

    • il faudra bien lire le titre ils ont dit hybride fioul-solaire pas solaire exclusif.

    • Oh ! Pauvre de toi ! Toi aussi tu n’as pas bien lu l’article ! Dommage !

    • C’est quoi une centrale fioul-solaire ? Quelle est la différence cette centrale hybride et ce que fait la Sonabel ? C’est à dire interconnecter une centrale solaire et une centrale fioul et même une centrale hydroélectrique. Vos débats sont inutiles tant que vous ne savez pas exactement c’est quoi ce "gros nom" pour embrouiller les gens et se flatter. À quoi sert vos "premier" par ci "premier" là alors que délestage paralyse le pays !

    • La centrale du Maroc est mieux car indépendante. Elle n’est Pas hybride et plus puissante .

  • Comme les ressources naturelles ne sont jamais inépuisables,j’ose espérer qu’après avoir pompé honteusement notre sous sol,dégradé,contaminé l’écosystème environnemental,favorisé la criminalité,le banditisme,la drogue,la prostitution,vous aurez la décence lorsque vous allez plier bagages pour certainement une autre destination,céder gratuitement à la population pour ne pas dire à l’Etat burkinabè votre fameuse centrale solaire.En attendant je pleure pour mon pays qui est maintenant balafré du Nord au Sud,d’Est en Ouest avec tous ces permis d’exploitation qui n’apportent que désolation,misère aux sans dents

    • Mis comment faire pour se developper si nous n’explotons pas nos ressources ? On ne peut faire des omelettes sans casser des oeufs

    • L’exploitation n’est pas interdite je pense mais qu’elle soit profitable pour tout le monde ( au peuple)

  • Bravo à la société Essakane pour cet investissement. Mais il faut que les responsables gouvernementaux arrêtent leurs propos dithyrambiques qui insultent le peuple. Moi je suis juste avant Yagma et le lotissement est fait depuis 2002. Jusqu’à la date d’aujourd’hui, il n’y a pas un seul poteau pour l’électricité, et ce n’est pas la seule zone périurbaine dans ce cas. Venir nous parler d’exporter l’énergie est donc très insultant. C’est vrai qu’ils ont préféré en envoyer dans des fermes et des hameaux où il n’y a pas plus de 8 abonnés, mais il faut savoir raison garder. De toutes les façons, toutes ces populations les attendent de pied ferme.

  • Félicitations à IAMGOLD. Souvent il faut utiliser des termes simples pour permettre aux profanes du domaines de mieux comprendre. Le terme hybride signifie que cette centrale solaire est directement raccorder à la centrale thermique de 55MW comme supplément. Mais elle ne pourra jamais remplacer les groupes électrogènes au vue des besoins actuels et à longs termes de l’usine d’Essakane. En terme de capacité, la centrale solaire de Zagtouli (33MW) est deux fois plus grande que celle d’Essakane (15MW). Zagtouli est une référence nationale et aussi sous régionale. Iamgold fait juste de la politique au Burkina avec tout ce tapage médiatique. Souhaitons que les populations locales puissent réellement profiter des emplois créer et de l’électricité à longs termes. Si non en terme d’espoirs, certains en ont déjà perdu. En plus Essakane solar n’est pas une entreprise Burkinabé pour parler de compétences locales. Il s’agit d’un département de la mine d’Essakane constitué de potes expatriés indésirables indésirables chez eux qui pilotent ce projet aux commandes des burkinabés très compétents mais réduits à de simples exécutants. Avec l’aval ROCK comme président de la cérémonie, c’est la réalité du Burkina.

  • « capacité de production de 72 mégawatts est la plus grande au monde » : êtes-vous certain de vos statistiques ; ce monde couvre combien de kilomètres carré ?

  • Vraiment le ministre insulte le peuple.
    En ces moments malgré les efforts on peine a satisfaire le besoin national en énergie. Dans beaucoup de quartiers à Ouaga on peine a disposer de cette precieuse resource et si elle existe le coût est exhorbitant.
    Soyez modeste et honnête envers vous même monsieur le Ministre, comment peut on être exporteur d’énergie en 2020-2025. Pas que le miracle n’existe pas mais il n’y a pas de maggi dans cette affaire. Nous devons dispposer du minimum d’infrastructure avant de rêver.

    Aussi chaque fois dire "PLus Grand au Monde", est vraiment signe de maladie congénitale chez nos dirigeants et les journalistes aussi contribuent à contaminer les populations. Laissons autres personnes nous qualifier de grand. Beaucoup font de bonnes choses mais parles peu. Vous avec #La plus grande centrale hybride fioul-solaire au monde# AND SO WHAT ?

    • Polémiques stériles.Si la centrale construite à Essakane est "la plus grande centrale hybride fioul-solaire au monde" il y a quel crime à le dire. C’est une information et il faut la prendre comme telle au lieu de verser dans d’artificielles diarrhées écrites. Si l’information n’est pas juste, dites dans quel autre pays du monde il y a une centrale de ce type qui est plus grande que celle d’ Essakane, cela va enrichir notre culture personnelle. "La maladie congénitale" chez vous les forumistes, c’est de ne pas savoir saisir les bonnes occasions de vous taire.

    • Le forum est ainsi fait, lieu de s’instruire des autres. Mais sur l’objet du debat, vous n’aurez rien en reste après leur passage ;
      la durée de vie de cette installation correspond exactement à la periode pendant laquelle ils sont là pour spollier, polluer et partir.
      Nous n’aurons que nos yeux pleins de poussière de mercure, et de quoi bien d’autres polluants ; les sources d’eau s’il y en a même au sahel (ce sont des mares bien polluées pour la postérité).
      Ecoutez chers, si vous n’ouvrez pas le bon oeil vis-à-vis de ces rapaces qui sont aux manettes aux commandes actuellement, en ayant une jeunesse qui n’aime pas l’appa^t du gain facile, les raccourcis, mais qui impose aux gouverants une vision du futur de notre Afrique, sachez que les tenants du pouvoir ne sont pas là pour le peuple. Pour preuve, cette anarchie de l’exploitation de nos ressources qui se fait tous azimuts.
      Lorsque un forumiste me dit que nous devons tout de même exploiter nos ressources pour avec ’quelque chose’, qu’il se pose la question de savoir si nous y gagnons au stade actuel de cette exploitation mêmes des miettes ? qui sont nos nationaux qui participent à l’expertise de l’exploitation ?
      Avons-nous planifié cette exploitation pour réellement le profit des populations africaines quand l’on sait que même en Afrique du Sud qui revient de trs loin après la douloureuse période dite "post-apartheid", les mineurs sont toujours noirs et les profits vont aux blancs.
      Dans le contexte global de cette Afrique si riche de ses ressources naturelles mais si "pauvres" de ses ressources humaines car les traitres du continent ont eu le dessus sur les quelques "nationalistes" qui aient pu emergés mais qui ont tous été lâchement assassinés (Patrice Lumumba, Sylvanus Olympio, Kwameh Nkruma, Modibo Keita, Thomas Sankara, Mouamar Kadafi, et maintenant deportés a la Haye Koudou Gbagbo et Blé Goudéetc.).
      Feermez les mines et formés ceux qui pourront les exploiter au profit des générations africaines à venir, tel doit être notre devoir de generation.
      Les ressources ne pourrissent point ; elles ne sont pas à brader comme cela se voit de nos jours où les codes miniers sont apportés par les vautours extérieurs pour vous les faire lire et relire sous leur propre modifications afin de vous contenter.
      Arreter ce cirque, car le futur et les ressources ce n’est pas vous mais notre postérité.

  • Tout en saluant ces investissements tout azimut dans le domaine de l’énergie renouvelable en l’occurrence le solaire, je suis quand même perdu sur le fait que les spécialistes du domaine n’attirent pas l’attention des plus hautes sur le fait que pour le moment le solaire ne peut être l’option à long terme. L’énergie doit juste être un complément et non une option sérieuse.

    Et nous parlons même d’exporter de l’énergie solaire d’ici 2020-2025, c’est très démagogique. Tous les spécialistes savent que personne n’en veut comme une option puisque cette source d’énergie n’est pas durable. A titre d’illustration, la centrale qui a été inaugurée depuis septembre n’est pas encore fonctionnelle, mais surtout, quand elle le sera, elle ne pourra fonctionner au de-là de 18 heures. Bref, il vraiment lieu d’investir dans l’énergie sans faire penser que le solaire peut être une option sérieuse pouvant réduire par exemple les coûts de production au Burkina Faso.

    • @Minnayi pourquoi ? pourquoi ?
      Je ne suis pas spécialiste du domaine mas je sais qu’il y a ce qu’on appelle "Accumulateur" pour conserver l’énergie et l’utiliser pendant les périodes de faible éclairage.
      Aussi, si l’énergie solaire n’est pas durable quelle énergie le sera encore ?

      Vraiment il faut être honnête avec vous même et ne pas vendre de l’illusion aux gens avec vos fausses analyses. Par pitié taisez vous si vous ne maitrisez pas le domaine

      C’est comme ceux qui s’offusquent que le journaliste dise que c’est la plus grande centrale hybride. Quel est le problème ? Si les USA disent que la tour Eiffel se trouve à New York vous êtes prêt à les croire tout de suite. Mais vous avez des maux de ventre quand on dit que c’est le Burkina qui à ceci ou cela.

      Bob Marley à dit ceci et je vous le conseille aussi : libérez vous de l’esclavage mentale

  • Ils avaient promis baisse le cout de la facture d’électricité après que Zaktouli serait une réalité on attend toujours et de voir ;
    Bravo a Essakan vivement que la population local puisse en profiter

  • Les 15 milliards qui ont servi à ESSAKANE de réaliser cette centrale solaire viennent des bénéfices de l’exploitation de nôtre or. Pourquoi nous nôtre pays le Burkina Faso n’est pas capable d’avoir un seul site minier pour son propre exploitation afin de mieux développer le pays avec le bénéfice juteux ? C’est à dire une société minière qui appartient à l’État Burkinabé et que les employés soient tous burkinabés du premier responsable jusqu’au dernier manœuvre. Pourquoi cela n’est -il pas possible pour nous dans nôtre pays quel qu’en soit le coût de réalisation et d’exploitation de cette société minière ?
    Nos dirigeants sont tous de mauvaises foi de la tête au orteils.Ils ne pensent qu’à leurs panse et non à nous la population. Ils sont tous des vampires qui seront exterminés par les rayons du soleil tôt ou tard. Vivement que ce jour arrive et rapidement. AMINA.

    • regarde si l’État ouvre une mine, le pca veut voler pour lui. il le veut pour celui la nomme, celui qui l’a proposé, sa famille sa grande famille et même très très éloignée. on connait nos compatriotes avec leur boulimie d’argent. laisse le privé opérer et essayons de tirer profit avec une bonne réglementation. le populisme n’apporte rien. restons serein et que Dieu ouvre les yeux de ce qui dirigent. espérons que ceux-ci nous apporte une vision de développement chose que nous n’avons pas jusqu’à present

    • La mine d’or de Poura appartenait à l’Etat. Qu’est-elle devenue ? Je me rappelle comme si c’étai t hier, qu’elle a été fermée juste après sa réhabilitation financée à coûts de milliards par l’UNION EUROPEENNE sans qu’on ne dise pourquoi ?

  • les centrales solaires ne sont pas la solution d’une energie durable

  • Les 15 milliards qui ont servi à ESSAKANE de réaliser cette centrale solaire viennent des bénéfices de l’exploitation de nôtre or. Pourquoi nous nôtre pays le Burkina Faso n’est pas capable d’avoir un seul site minier pour son propre exploitation afin de mieux développer le pays avec le bénéfice juteux ? C’est à dire une société minière qui appartient à l’État Burkinabé et que les employés soient tous burkinabés du premier responsable jusqu’au dernier manœuvre. Pourquoi cela n’est -il pas possible pour nous dans nôtre pays quel qu’en soit le coût de réalisation et d’exploitation de cette société minière ?
    Nos dirigeants sont tous de mauvaises foi de la tête au orteils.Ils ne pensent qu’à leurs panse et non à nous la population. Ils sont tous des vampires qui seront exterminés par les rayons du soleil tôt ou tard. Vivement que ce jour arrive et rapidement. AMINA.

  • Quand je lis, je ne vois vraiment pas l’impact sur la population alors que les délestages semblent avoir commencé.
    Pour moi, l’alternative viable qui apparemment coûte cher est de domestiquer l’énergie solaire.En outre, il faut obliger ou en tour amener les entreprises et les services publiques à avoir une consommation hybride en privilégiant le solaire.
    C’est l’une des seules manières d’optimiser et de diminuer la dépendance envers la sonabel.
    Sinon les centrales solaires prennent trop de place si elles doivent être installées pour approvisionner également les ménages et les services.

    • Il nous revient à nous africains de prendre sur nous les initiatives dde former nos spécialistes dans le domaine de la maitrise autant de l’energie solaire par nos propres trouvailles au lieu de faire les consommateurs des trrouvailles des autres ; par ces attitudes de consommation du prêt-à-porter, nous n’allons jamais maîtriser notrre environnement qui pourtant est à notre portée ; parce que c’est Dame Nature qui nous a gratifié de ces richesses, et c’est à nous de les développer par notre science (je rappelle que la science est universelle), qu’elle n’est pas le domaine reservé aux blancs qui par l’attitude du prêt-à-porter qu’ils cultivent et entretiennent chez certains n’est que la meilleure manière de maintenir ces derniers dans cette incapacité de penser par leur têtes et de sortir ce qui leur est propre.
      C’est par le mental que les autres nous tiennent ; liberez-vous de cet esclavage et vous verrez que ceux qui paraissent tenir le haut du pavé ne valent pas plus que vous.
      Pour l’illustrer, ce grand africain de la conscience noire j’ai cité Steven Bantu Biko disait alors " l’arme la plus puissante aux mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé...."
      Il ne tient qu’a vous de vous en liberer car l’autre ne gagne qu’ne vous maintenant dans cette servitude mentale.

  • Quand faut-il exporter ?
    A peine la technologie semble produire de l’energie a une echelle appreciable, nos autorites parlent deja des horizons 2020-2025.
    Ne pensez-vous pas que ce serait mieux de "domestiquer", le solaire, le mettre d’abord a la disposition de nos compatriotes, et ensuite penser a exporter ?
    Le "m’as-tu vu" aura vraiment un sens quand les voisins visiteront notre pays et constateront que notre Burkina Faso a une couverture energetique sur toute la majorite, voire. la totalite du pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés