Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

Sommet de l’Alliance solaire internationale : Une participation satisfaisante, selon le Président du Faso

Accueil > Actualités > International • • mercredi 14 mars 2018 à 13h15min
Sommet de l’Alliance solaire internationale : Une participation satisfaisante, selon le Président du Faso

Le 11 mars 2018, le Chef de l’Etat Roch Kaboré a pris part au premier sommet de l’Alliance solaire internationale à New Delhi en Inde. De retour au bercail dans l’après-midi de ce mardi 13 mars, il a dressé un bilan satisfaisant de son bref séjour au pays de Gandhi.

En 2016, le Burkina Faso a signé l’accord cadre marquant la création de l’Alliance solaire internationale. Au sommet inaugural qui s’est tenu à New Dehli, le Président du Faso a jugé cette première rencontre satisfaisante. Une occasion pour sceller la mise en place de cet instrument de coopération dans le domaine solaire. « Il était important que le Burkina Faso qui a un bon gisement solaire puisse être présent parce que nous avons été parmi les premiers membres fondateurs de cette Alliance », a-t-il souligné. Cela, pour réaffirmer le choix opéré par le pays des Hommes intègres qui est de transformer et de faire en sorte que l’énergie solaire puisse représenter environ 30% de l’énergie utilisée dans le pays.

Dans le cadre de cette coopération entre ceux qui ont des gisements solaires et ceux qui disposent de la technologie, le Chef de l’Etat a bon espoir que la mutualisation des moyens financiers et intellectuels au niveau de l’Alliance fera du secteur solaire « un vecteur de transformation économique et sociale pour les pays tout en luttant contre les changements climatiques qui sont de haute importance au niveau international et national ». Lors de son séjour, le Président Kaboré en a profité pour rencontrer le Premier ministre indien. Au cœur des échanges, la coopération exemplaire entre les deux pays. Ainsi que de nouvelles pistes pour la consolidation de cette coopération, principalement dans les secteurs de l’énergie solaire et de la santé.

Bientôt les 50 mégawatts du Ghana

Aussi, le Président du Faso a rencontré son homologue du Ghana présent également en Inde pour ce sommet. Plusieurs sujets au menu des échanges dont l’interconnexion électrique entre les deux pays qui accuse un retard du côté du pays de N’krumah. Des échanges, l’on peut retenir que le Ghana s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que d’ici la mi-avril 2018, cette interconnexion de 50 mégawatts soit opérationnelle. Ce qui viendra sans doute soulager la nationale de l’électricité en cette période de forte demande et de délestages. Le Chemin de fer Burkina Ghana a également été au menu des échanges surtout que les ministres concernés sont déjà en discussion. Le dernier sujet abordé avec le président ghanéen portait sur la question du pipeline pour le transport des hydrocarbures du port de Tema au Burkina.
Naturellement le Chef de l’Etat n’a pas manqué de rencontrer des industriels et des hommes d’affaires indiens qui travaillent pour certains déjà avec le Burkina Faso.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 mars 2018 à 16:43, par Ka En réponse à : Sommet de l’Alliance solaire internationale : Une participation satisfaisante, selon le Président du Faso

    Voilà des initiatives qu’il faut exploiter avec du sérieux et non des paroles en l’air. Merci pour le solaire qui va faire la différence, c’est prometteur : Quand on voit qu’a 20 km de Ouaga des villages n’ont aucune ampoule électrique et nous sommes au cœur du 21e siècle c’est très désolant : Même de Laye a Yako, de Laye a Kindi aucune ampoule électrique dans les villages ainsi que dans beaucoup de province de notre pays. Alors il est temps que le solaire sauve le pays. Le mal en Afrique, c’est l’égoïsme des dirigeants qui prennent leurs peuples et leurs compatriotes comme des moutons ou leurs maîtresses. Chacun qui arrive au pouvoir ne pense égoïstement que de son village avant les autres. C’est pourquoi ici, je rends hommage au PF Thomas Sankara qui prenait toutes les provinces du Burkina pour son village, et se dit fils de l’Afrique. Le reste des décideurs de notre pays depuis notre indépendance, beaucoup n’ont eu aucun programme pour rendre le peuple heureux et créer la richesse pour eux. Ils détournent toutes les opportunités à leurs seuls profits.

    Sur cette analyse je félicite le président pour ses engagement de faire avancer le solaire dans notre pays car il a parfaitement raison. En matière d’énergie solaire, l’Afrique est encore mieux placée. Avec la ruée vers les terres, l’Afrique présente encore les meilleurs atouts. Dieu dans sa bonté infinie a doté l’Afrique de toutes les richesses, un sous-sol scandaleusement riche, un sol vaste et fertile et bien arrosé, un climat superbe d’été permanent, un soleil généreux, et enfin un peuple jeune et travailleur. Le seul problème, ce sont des hommes politiques, cupides et d’une pauvreté et misère d’esprit à nul autre comparable. Voici où se trouve le vrai problème de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2018 à 07:56, par Maria de Ziniaré En réponse à : Sommet de l’Alliance solaire internationale : Une participation satisfaisante, selon le Président du Faso

    Sur le solaire tout a été dit et redit no coment. S’agissant de la couverture médiatique de l’événement j’ai entendu sur BF1 que le « Burkina a signé et ratifié l’accord » et je demande aux spécialistes de droit international et du droit Burkinabè si l’exécutif seul peut signer et ratifier un accord international sans que notre Assemblée nationale intervienne au niveau de la ratification. Il me semblait que la signature et la ratification sont deux étapes différentes et le parlement avait son mot à dire s’agissant des accords internationaux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2018 à 17:27, par "LE VIEUX" En réponse à : Sommet de l’Alliance solaire internationale : Une participation satisfaisante, selon le Président du Faso

    QUE GAGNE CE PRESIDENT "commis voyageur" DANS SES MULTIPLES RANDONNÉES ALORS QUE LE PAYS SE MEURT LENTEMENT ? FRANCHEMENT LES BURKINABÈ SE SONT LAISSÉS BERNER PAR SES MOUTA-MOUTA DE (RS-S) !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proclamation de la victoire de Félix Tshiskedi en RDC : L’Union africaine et l’Union européenne font machine arrière
Investiture du président malgache : Ablassé Ouédraogo, président du parti « Le Faso autrement », sera présent
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goubé enfin libres aujourd’hui ?
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé acquittés, la CPI ordonne leur remise en liberté
Stéphane Aka-Anghui : Le patronat ivoirien s’offre un directeur exécutif qui est aussi un héritier
République démocratique du Congo : Félix Tshisekedi élu président, selon les résultats provisoires
Madagascar : Le « TGV » signe son retour au pouvoir
Restitution à l’Afrique de son patrimoine culturel : Une revendication légitime qui pose bien des questions.
Tentative de coup d’Etat au Gabon : Retour sur l’histoire politique de ce pays
Gabon : Le coup d’Etat a avorté
Gabon : Situation sous contrôle selon le gouvernement
Gabon : Un groupe de militaires prend le contrôle de la radio publique d’État
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés