Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

vendredi 9 mars 2018 à 00h38min

L’attaque terroriste du 2 mars dernier, le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015, l’interpellation du colonel Auguste Denise Barry. Ce sont les points qui ont été abordés au cours de cette conférence de presse, organisée ce mercredi 7 mars 2018, par le Mouvement plus rien ne sera comme avant (M/ PRESCA).

Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

Après avoir condamné l’attaque terroriste simultanée menée contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France au Burkina, le Mouvement Plus rien ne sera comme avant, qualifie cette attaque d’un « complot tendant à déstabiliser les institutions ». Convaincu que cette attaque revendiquée par la coalition des groupes terroristes, dirigée par Iyad Ag Ghaly, « un proche collaborateur de l’ex président Blaise Compaoré et des généraux Gilbert Diendéré ( ex chef d’Etat-major à la présidence du Faso ) et Djibril Bassolé ( ancien ministre des affaires étrangères) », le M /PRESCA exige que ces derniers soient tous poursuivis « pour haute trahison, de collision avec des groupes terroristes et de déstabilisation du Burkina Faso et de la sous-région ». « Sous le régime de Blaise Compaoré, ils (terroristes) circulaient librement dans cette ville. C’est pourtant eux qui attaquaient le Mali, le Niger. Le Burkina hébergeait des terroristes. Qui sont ceux qui participaient à la libération des otages des terroristes » a laissé entendre le coordonnateur du M /PRESCA, Claude Ouédraogo. Et d’ajouter, que lui et ses camarades souhaitent l’extradition du président Blaise Compaoré et de son frère, François Compaoré.

Claude Ouédraogo, coordonnateur du MPRESCA

S’agissant du procès du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, cette organisation de la société civile soutient que « le tribunal militaire a pris le procès du peuple en otage ». Face à des citoyens qui ovationnent l’ouverture du procès des putschistes et un tribunal militaire qui refuse l’accès de la salle aux journalistes avec leurs outils de travail, le M /PRESCA se dit indigné. « Ce procès qui se dit public a même été délocalisé dans une grande salle. Lorsque les faits sont avérés, lorsque les faits sont évidents, nul n’a besoin d’élaborer des principes » a relevé le coordonnateur du MPRESCA, Claude Ouédraogo, conviant les autorités judiciaires militaires à prendre des dispositions pour assurer une retransmission en direct du procès. Dans la même dynamique, le mouvement invite le Conseil supérieur de la communication (CSC) à revoir sa copie en matière de régulation, en l’occurrence les réseaux sociaux, dans un contexte sécuritaire marqué par des attaques tous azimuts.

Du colonel Auguste Denise Barry

A qui profite l’arrestation du colonel Auguste Denise Barry ?s’est interrogé le M /PRESCA. Arrêté en fin décembre pour une tentative présumée de déstabilisation du pouvoir, Claude Ouédraogo rappelle : « On nous avait dit qu’on serait édifié. Cela fait près de deux mois qu’il est à la MACA. Il va falloir communiquer parce que c’est un dossier très sensible » a-t-il noté. Et de poursuivre : « On lui reproche d’avoir tenté de déstabiliser des institutions de la république et pendant ce temps, nous assistons à des attaques qui ont tendance à déstabiliser les institutions. Raison pour laquelle, nous demandons au ministre de la sécurité de nous situer sur le dossier Denise Barry ».

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 mars à 05:03, par Le Boss En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Le M/PRESCA a entièrement raison quand il propose l’inculpation du trio Blaise, Djibril, D’enchère. Ce n’est pas anodin si leur ami frappe sur notre territoire car dit on l’ennemi de mon ami est mon ennemi. Qui dit que les agissements de ce trafiquant de drogimues de ihag ghzli ne venge pas ses amis ? Qu’ils nous le contenu de leur protocole d’accord de non agression qui les liait. Aujourd’hui, ce va-nu-pieds ose affirmer du haut de ses dunes de sable que le Burkina doit revenir à sa politique d’en tant. Mon frère, ce qui te liait a Blaise et ses Hommes avait il été voté à l’assemblé nationale ? Dans ce jeu dangereux vous êtes les 4 cerveaux à entendre. Si les 2 premiers sont en lieux sûrs, il ne reste plus que Blaise et ihag pour qu’on ait la substance de tous les enlèvements qui ont eu lieu au sahel cette dernière devenue durant. D’aucuns disent qu’on a pas de preuves ou que le motif pour lequel ils doivent être inculpés manque. Mais non, ils seront inculpés pour signature de convention engageant l’État du Burkina à l’insu de l’Assemblée nationale car ihag semble nous dire clairement que le Burkina a une politique vis-à-vis du terrorisme dont il est signataire et que le pays n’applique pas. Pourtant, on en a pas connaissance. C’est pas mieux de les inculper pour en savoir mieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 06:18, par Papa En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Meme le plus idiot des Burkinabe sait qu’on ne peut en aucun cas exempter Blaise Compaore’ et ses deux hommes de main ( les 2 Generaux) de ces attaques qui nous endeuillent tous sauf les nostalgiques qui mangeaient dans la gamelle de Blaise Compaore et ses acolites . Concernant le cas du colonel Auguste Barry, il est simplement victime d’un complot militaro- civils . Le colonel Auguste Barry s’appretait a publier un document qui mettrait a nu les incompetences notoire de nos officiers donc il fallait tout faire pour l’en empecher.Simon Compaore nous avait promis un deluge de revelations qui nous edifieraient mais jusqu’aujourd’hui silence radio.J’avais dis lors de son arrestation que j’etais pessimiste quand a sa liberation puisque 2020 s’approchait a grand pas et il fallait aussi que les laborantins fassent tout pour le maintenir en prison c’est la 2e. raison . Si toute chose a un debut elle a aussi une fin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 07:52, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Oui, c’est vrai que les rapports étaient excellents, voire, complices entre les "cités" et ce malfrat de Touareg. Ces rapports sans aucun doute, devaient avoir des bases que l’éjection de cette Equipe du Pouvoir par le peuple qui sont pour le malfrat et ses hommes ainsi remis en cause. Toutes analyses faites, on se convaincra que c’étaient des rapports de délinquants visant à spolier les étrangers dont notamment la France qui n’ignorait pas les choses. Pourtant, elle faisait et continue de faire la sourde oreille quant aux fonds des choses en : i)-exfiltrant Blaise Compaoré, sa famille et les biens par eux volés ; ii)-en empêchant avec la complicité de Mr. Ouattara Alassane, empêcher l’extradition de celui-ci avec cette "Nationalisation" à lui et à sa famille accordée ; iii)-empêchant les combattants tchadiens de détruire totalement ces combattants qui se sont mis sous la couverture de la Religion musulmane pour maintenir leur banditisme. Dieu merci que les gens ont fini par découvrir leurs jeux ; iv)-protégeant de façon indirecte les Généraux interpellés et détenus. Aujourd’hui, les amis d’hier de ce bandit "Iyad Ag Ghaly" se retrouvent, malgré eux peut-être, face à l’ingratitude de ce dernier qui sans aucun doute, se rendant compte que ceux-là qui ont succédé Blaise et son Equipe ne sont pas disposés à jouer ce jeu macabre jadis admis et animé par Blaise Compaoré, Diendéré et Bassolé. Mais ses planifications semblent être perdues d’avance parce que le Burkina nouveau ne l’admettra jamais. Ce qui doit être choquant, c’est l’implication probable de compatriotes qui à l’image des espions apatrides de l’époque de la Guerre froide, ont trahi leur Patrie en se passant complices pour les attaques dont notre pays fut victime. De l’arrestation et de la détention du Colonel Auguste Barry, sans pouvoir bien dire les choses parce que ignorant vraiment ce qui s’est passé d’une part, et d’autre part, les vraies raisons pour lesquelles il a été interpellé ; les déclarations de "Tranquilos" ne pouvant plus être crédibles au regard de ses légèretés CDR déjà enregistrées. Mais l’un dans l’autre, nous pensons qu’il sied que face à des urgences sécuritaires à même de tranquiliser le pays, on taise les rancoeurs personnelles, sinon, compliquer les choses pour un/des adversaires pour les écarter. Celui-ci (Cl. Barry), de par sa Spécialité, s’il n’avait pas été mis à l’écart par Tranquilos, aurait pu (peut-être) nous éviter, sinon atténuer par des anticipations, ce qui nous est arrivé. En conclusion, on retiendra que même si les réclamations du M /PRESCA se justifient pleinement, jamais au plus grand jamais, Blaise et son frère ne seront jamais ; la couverture de la France et de la Côte d’Ivoire étant là et bien présente. Comme quoi la Politique est et reste amère à avaler, tant l’injustice est et restera sa base.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:12, par mobutu En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Personnellement je ne porte pas les Associations dans mon cœur au regard du passé de certaines associations incestueuses du défunt régime, mais je suis obligé ici de reconnaitre que le M/PRSCA est sur la bonne voie. Sinon comment comprendre que ces criminels internationaux se pavanent dans nos hôtels avec leurs dards(il parait qu’ils ont des pénis proéminents) à se taper nos filles et nos sœurs après avoir ensanglanté nos frères maliens ? et ceux qui leur ont permis de fouler le sol burkinabé doivent en porter l’entière responsabilité . Ces personnes, on les connais. C’est :
    - Blaise COMPAORE, le compagnon et presque frère de THOMAS SANKARA,
    - GILBERT DJINGUERE, celui qui a déjouer le soi disant coup d’état du 19 septembre 1989 de LINGANI et HENRI ZONGO et les a envoyé à six pieds sous terre sans sentiments,
    - c’est aussi et surtout DJIBRIL BASSOLET, ce Gendarme aux apparences angéliques mais au cœur sanguinaire, trempé dans tous les coups tordus depuis la rectification.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:13, par Tomitizi En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    vous les OSC bidons va t - en guerre et revanchardes ; c’est vous qui allez compliquer la situation du pays . Laissez les burkinabè tranquille. Les burkinabè ont l’art de régler leur problèmes et leurs mesantantes sans que la coesion sociale ne soit entamée. vous avec vos ères orgueilleux et piromanes vous souflez sur les braises croyant bénéficier d’un quelconque clin d’oeil du côté des gouvernants qui ne savent pas faire la part des choses entre diriger un pays c’est à dire pouvoir être le président ou le ministre ou le directeur de tout le monde ; même ceux qu’on croit qu’ils ont fait des des erreurs. pardon ! on vous a compris maintenant. Foutez nous la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:26, par le pays va mieux En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Slt. Pour une des rares fois, je suis d’accord avec vous. Concernant l’arrestation de Barry, moi je suis tout de même déçu du pouvoir de ROCH. Il ne mérite pas ça. La politique est ingrate et le MPP l’a suffisamment démontré. N’eut été la vigilance de ce monsieur sous la transition, je ne crois pas que ce même ROCH sera au pouvoir aujourd’hui. La preuve, il a fallu que l’homme du coup d’état le plus bête du monde le fasse éjecter de son poste du ministère de la défense pour pouvoir passer en action. C’est sûr que si le pouvoir en place demandait son expertise, on pouvait faire économie de certaines pertes en vie humaines. Roch réveille toi à temps car il y a beaucoup de tes propres ennemis autour de toi qui sont entrain de l’induire en erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:32, par Ka En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    La vérité rougit les yeux mais ne les casse pas. Merci les enfants pour votre clairvoyance pour enfin réveiller nos décideurs de leur sommeil éternel. Comment ne pas appeler le Burkina de 2018 un pays de merde ? Lorsqu’on arrête une personne avec des sommes minables pour l’accuser comme ’’’’un supposé de déstabilisateur d’un régime mouta mouta,’’’ tant dis que d’autres généraux intouchables en prison avec leur mentor en exil doré se permettent d’envoyer des punaises pour tuer des innocents ! Les faits sont très clairs : ‘’’’Un président et sa clique au pouvoir, avec les mains liés par un introverti et ami et ses acolytes qui continuent de faire sa loi dans l’impunité :’’’’ Alors disons la vérité que les dirigeants de notre pays sont les premiers à être des bleus, ensuite leur pays la merde. Monsieur le président du Faso, mettez vos états d’âme au toilette, et gouverner pour le peuple et non pour vos amis. Oui je confirme : Blaise Compaoré, Djibril Bassolé, Gilbert Diendéré, doivent être poursuivis pour les attaques terroristes dans notre pays dont ils veulent déstabilisé un pouvoir élu démocratiquement a plus de 50% par le peuple.

    La démocratie et l’état de droit vont de pair. Donc l’impunité et la démocratie sont incompatibles. Soyez rassurer les enfants de bonne foi que tôt ou tard, ceux qui se sont livrés à des exactions ou à des mises en coupe réglée de leurs pays et pensent s’en tirer à bon compte (par exemple par l’exil doré a Abidjan ou a Paris) finiront par être rattrapés et payer pour leurs méfaits.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 09:11, par ollo En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Vous avez posé la bonne question : "à qui profite l’arrestation du Colonel Barry ?". Nous avons tous vu à qui a profité son éviction du gouvernement ! et seulement après trois mois... Trois mois après son arrestation, il y a eu l’attaque terroriste ! Surement que la manœuvre contre le colonel Barry profite au même groupe .....

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 11:59, par skiter En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Ce qu’il faut à notre pays c’est la vraie reconciliation.En dehors de ça, tout discours n’est que peine perdue.C’est pourquoi, les OSC devraient être mis à l’écart de ces choses serieuses.On a l’impression qu’ils soufflent sur les braises.La paix, ils n’en connaissent pas !
    Dans un discours où le refrain est de châtier, juger...avec ça, les OSC n’ont rien compris !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 12:33, par skiter En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Ce qu’il faut à notre pays c’est la vraie reconciliation.En dehors de ça, tout discours n’est que peine perdue.C’est pourquoi, les OSC devraient être mis à l’écart de ces choses serieuses.On a l’impression qu’ils soufflent sur les braises.La paix, ils n’en connaissent pas !
    Dans un discours où le refrain est de châtier, juger...avec ça, les OSC n’ont rien compris !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 13:18, par Insurescroquerie En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Et voilà que l’insurrescroquerie continue de gangrener notre société qui court inexorablement à sa perte avec des associations de mendiants larmoyants insurrescrocs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 13:34, par Yaco En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Ooh la pauvreté on fait pitié. En tout cas profiter pour bien manger

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 14:57, par Ilo En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Je connais ce monsieur. J en dirai pas plus vous saurez vous mêmes plus tard

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 15:16, par sidnoma En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Je ne sais même pas pourquoi les journalistes perdent leur temps à couvrir les événements de désœuvrés . TCHRRRRRRRR.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 15:27, par SAPO En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    Des accusations gratuites sur le Président Blaise et les généraux. Vous n’avez pas honte. Blaise et les généraux n’ont pas besoin de tuer de pauvres innocents pour se venger. S’ils veulent se venger , ils savent quelle cible visée.
    De plus vous les osc brouettes, ne tronquez pas l’histoire. Depuis quand les djihadistes ont attaqué le Mali et le Niger et venir se réfugier au Burkina. Donnez moi un seul cas d’attaque entre 2012 , date à laquelle a débuter la crise malienne et octobre 2014 , date de démission du président COMPAORE.
    Et puis , vous dites que le dossier Auguste Barry est sensible, en quoi est-il sensible. Il séjourne à la MACA et y’a quoi. les Burkinabè s’en fichent , sauf ceux qui ont bouffé l’argent que les transitaires ont volés pendant la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 16:37, par Ka En réponse à : Attaques terroristes du 2 mars 2018 : Le M/PRESCA demande l’inculpation de Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

    ‘’’’A’’’’ l’internaute Skiter le fils de la CODER Burkinabé : ‘’’Il est trop tard pour berner le peuple d’aller à la réconciliation avec un côté Blaise Compaoré et ses généraux en prison qui envoient des punaises pour tuer des innocents. Permets ces OSC de se mettre au côté du peuple pour rectifier les imparfaits de nos décideurs depuis plus de 30 ans et qui détruise à petit feu notre pays.’’’’

    Je vais te rafraîchir ce que c’est la réconciliation : ‘’’La réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs, et il leur suffira d’en prendre acte. Mais tant qu’il subsistera des foyers de haine profonde et viscérale comme on en voit encore, et toi Skiter veut qu’on dissimule, la réconciliation ne pourra avoir lieu, surtout si certains de ces abcès purulents sont au sein du microcosme politique et y fait la pluie et le beau temps. Tu rames à contre-courant en voulant comme ta CODER une réconciliation sans justice : Exemple traduire Blaise Compaoré et son frère ainsi que les généraux en justice.

    A l’heure ou le peuple Burkinabé est endeuillé par ce que Blaise Compaoré envoi des Djihadistes pour se venger du mouvement populaire qui la chassé au pouvoir, n’y a pas à discuter sur la réconciliation comme-ci ou la réconciliation comme ça. Car des petits malins comme toi partisan de la continuité du pouvoir qui vienne sur le forum sodomiser des diptères, me laisse froid au dos.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés