Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Attaques terroristes du 02 mars 2018 : Le parti le Faso Autrement appelle à l’union

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • jeudi 8 mars 2018 à 07h00min
Attaques terroristes du 02 mars 2018 : Le parti le Faso Autrement appelle à l’union

Déclaration du président du parti le Faso Autrement, Dr Ablassé Ouédraogo, suite à l’attaque terroriste simultanée du 02 mars 2018 à l’ambassade de France et à l’état-major général des armées à Ouagadougou

Une fois encore, notre pays est frappé par des attaques ignobles et barbares en plein cœur de sa capitale, Ouagadougou.

Le Parti Le Faso Autrement dénonce et condamne fermement ces attaques armées sur notre pays, perpétrées simultanément à l’Etat Major Général des Armées et à l’Ambassade de France.

Nous présentons nos condoléances les plus attristées à nos Forces de Défense et de Sécurité, aux familles éplorées et adressons nos vœux de prompt rétablissement aux nombreux blessés enregistrés.

Le Parti le Faso Autrement exprime sa profonde gratitude et son soutien à nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité. Le Parti le Faso Autrement témoigne sa solidarité avec toutes les Forces Vives de la Nation face à ces attaques terroristes qui deviennent trop fréquentes sur notre sol.

Nous ne pouvons pas passer sous silence les nombreuses autres attaques (80 attaques et plus de 133 morts sur la période 2016-2017) qu’ont subies nos populations de l’intérieur du pays avec le lourd tribu que paye le Burkina Faso au terrorisme.
En ces moments très douloureux pour les Burkinabè, nous ressentons de l’amertume et de la tristesse pour toutes ces pertes, mais aussi de la révolte et des frustrations face à cette situation d’impuissance que présente notre pays.

Ne cédons pas à la panique, soyons forts, restons unis et prenons chacun nos responsabilités pour contrer le terrorisme et restaurer la sécurité et la paix dans notre chère patrie.

Que Dieu Protège le Burkina Faso !

« Rien n’arrête une idée arrivée à son heure »

OUAGADOUGOU, le 04 mars 2018

Le Président du Parti

Dr Ablassé OUEDRAOGO

Vos commentaires

  • Le 9 mars à 11:40, par mytibketa En réponse à : Attaques terroristes du 02 mars 2018 : Le parti le Faso Autrement appelle à l’union

    Ceux qui vont rencontrer Blaise pour lui faire croire que la réconciliation est possible avant tout acte de justice doivent comprendre que toute injustice fait le lit du terrorisme.Mieux Blaise n’est pas homme à renier ses pratiques. Vous savez la prison ne fait plus peur à ceux d’en face parce que la justice est telle que toute condamnation finit par un élargissement. Donc je fais le mal en tuant ceux ce qui m’empêchent de tourner en rond. On me condamne si je ne meurs pas dans l’opération et par le jeu des remises de peines je sors après à peine 10 ans.Pendant ce temps mes commanditaires s’occupent de ma famille mieux on me permet de procréer en étant en prison et la vie continue.Cette personne ne tirera aucune leçon de l’acte qu’il a posé pour se retrouver en prison.Prenez le cas des conjurés du coup d’état.Voici des gens impliqués jusqu’au cou et qui font de la diversion avec leurs avocats tout juste pour voir réduites les peines qui leur seront appliquées. Ils ne veulent pas s’assumer. Auraient-ils voulu que l’on fasse comme ils l’ont fait pour Lingani et Henri Zongo ? Je ne le pense pas , car ils ont des villas en locations ils ont des % dans des sociétés qu’ils ne penchent pas pour cette formule.Aussi un parti responsable doit aller dans le sens de ce que le peuple veut pas dans le sens du ventre. Si tous les partis regardent dans la direction de ce que veut le plus grand nombre alors tout ira pour le mieux. Les plaidoyers tels que actuellement menés ne peuvent pas prospérer.Tout de même accordons le bénéfice de la sincérité dans cette déclaration et attendons la suite.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité dans le Sourou : Plusieurs établissements scolaires fermés
Commune rurale de Bouroum-Bouroum : Le poste de police attaqué par des assaillants
Sourou : Les populations dans la rue pour soutenir les Forces et défense et de sécurité
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les chefs traditionnels et religieux se concertent
G5 Sahel : Placer les populations au centre des politiques de lutte contre le terrorisme
Gendarmes tués sur l’axe Ougarou-Boungou : Les quatre pandores reposent désormais à Fada N’Gourma
Est du Burkina : La gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants dont 2 étaient menottés dans le véhicule
Niger : L’état d’urgence décrété près de la frontière avec le Burkina Faso
Axe Ougarou-Boungou : Une attaque de deux véhicules d’escorte fait cinq morts
Situation sécuritaire au Burkina : Une préoccupation à la loupe de Free Afrik
Ouagadougou : Le ministère de la sécurité annonce une formation tactique à l’Ambassade Royale du Danemark et du Canada le mardi 27 novembre 2018
Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés