Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Premières journées parlementaires du groupe Burkindlim : 48 heures de réflexion sur l’accès au logement et à l’alimentation

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 5 mars 2018 à 20h05min
Premières journées parlementaires du groupe Burkindlim : 48 heures de réflexion  sur l’accès au logement et à l’alimentation

Le groupe parlementaire Burkindlim n’entend passer sous silence les grandes questions de l’heure, notamment le droit au logement et à l’autosuffisance alimentaire. Ces questions sont au cœur de ses premières journées parlementaires de l’année, qui se tiennent les 5 et 6 mars 2018, à Ouagadougou.

« Etats des lieux des droits sociaux au Burkina Faso : cas du droit au logement et du droit à l’autosuffisance alimentaire ». C’est sur ce thème que les élus du groupe parlementaire Burkindlim vont se pencher durant 48 heures au cours de leurs premières journées parlementaires de l’année.

Si les indicateurs de la gouvernance burkinabè traduisent les efforts des pouvoirs publics sur le plan économique, politique et social, le groupe parlementaire Burkindlim estime néanmoins, qu’il existe toujours des poches d’insatisfaction et d’insuffisances. « La sécurité sociale n’est pas une garantie pour de nombreux Burkinabè. Les droits sociaux malgré une légère embellie, se trouvent menacés du fait de nombreuses pesanteurs » a relevé Emmanuel Lankoandé, président du groupe parlementaire Burkindlim.

« Un véritable boulet au pied des gouvernements »

Du droit au logement à celui de l’autosuffisance alimentaire, ces questions inquiètent plus d’un. « Les opérations de lotissement dans nos communes (…) ont plutôt donné lieu à des détournements et à des spoliations au profit d’une horde d’affairistes. (…) Dans nos périphéries urbaines, les quartiers « non lotis » illustrent à souhait le déficit en logements décents malgré la réglementation », a noté le député du Nouveau temps pour la démocratie (NTD), Emmanuel Lankoandé, soulignant que le droit au logement demeure un véritable boulet au pied des gouvernements successifs. Au sujet du droit à l’alimentation, les élus soutiennent que la problématique de l’autosuffisance alimentaire reste sujette à caution au Burkina. « Chaque jour que Dieu fait, apporte son lot d’affamés et de victimes de la sous-alimentation et ses effets sur l’équilibre de nos sociétés » a renchéri le député Lankoandé.

Et face aux préoccupations des Burkinabè, ces élus du peuple tentent d’apporter leurs contributions afin que la réflexion soit menée à l’hémicycle. A ce sujet, les députés du groupe Burkindlim confient qu’ils n’ont pas la prétention d’épuiser ces deux problématiques lors des échanges, mais veulent apporter leur pierre à la résolution de ces droits sociaux qui sont véritablement des droits fondamentaux pour les Burkinabè. A cet effet, le groupe parlementaire MPP, présent à la rencontre, a émis le souhait que des propositions pertinentes soient soumises au gouvernement.

Ces attaques doivent nous unir

A l’occasion, les élus du groupe ont joint leurs voix à celle du président, Emmanuel Lankoandé, pour exprimer leur compassion aux victimes de l’attaque terroriste du 2 mars dernier. « Nous devons nous tenir les mains pour faire face à cette pieuvre qui s’étend de plus en plus. Je pense que ces attaques devaient nous unir au lieu de nous diviser », a-t-il signifié. Puis d’ajouter : « Nous exprimons notre compassion aux victimes et notre admiration aux forces de l’ordre qui en peu de temps, ont travaillé à limiter les dégâts ».

Notons que le groupe parlementaire Burkindlim regroupe des élus de l’Union pour la Renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), du Parti pour la Renaissance nationale (PAREN), du Nouveau temps pour la démocratie ( NTD), du Parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/Metba), de l’ Organisation pour la démocratie et le travail ( ODT), du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA), du Faso Autrement et du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS).

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés