Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Université Aube Nouvelle : Ida Rachel Ouédraogo, docteur ès Sciences de Gestion

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • Par Christian ZONGO • jeudi 1er mars 2018 à 14h15min
Université Aube Nouvelle : Ida Rachel Ouédraogo, docteur ès Sciences de Gestion

L’université Aube nouvelle a enregistré, le 20 février 2018, un nouveau Docteur. Ida Rachel OUEDRAOGO épouse OUOBA a été reçue dans la grande famille des Docteurs en Sciences de Gestion. Sa thèse titrée « Impact de la confiance sur le développement de l’implication organisationnelle du personnel des sociétés d’Etat privatisées au Burkina Faso : cas de ONATEL-SA » a été reçue par le jury constitué d’éminentes personnalités du domaine.

Le concept d’implication organisationnelle, qui se retrouve au cœur des stratégies de développement humain durable dans les organisations est très peu abordé en Afrique et plus particulièrement au Burkina Faso, bien que arrivé à maturité dans le monde occidental. Pour s’intéresser à la question, l’impétrante a choisi comme cadre de recherche ONATEL-SA au regard du contexte environnemental de rude concurrence et la récurrence des crises sociales auquelles cette société fait face depuis sa privatisation.

Cette recherche avait pour objectif l’identification de l’impact de la confiance sur le développement de l’implication organisationnelle par la mesure des dimensions de la confiance et de l’implication organisationnelle et l’identification des effets de chaque forme de confiance sur chaque dimension de l’implication organisationnelle.
Comme approche de recherche, la méthode quantitative a été utilisée pour appliquer les concepts sur le terrain afin de tester les hypothèses formulées. Une étude qualitative complémentaire a été également menée dans l’optique de recueillir les discours des représentants du personnel et du Directeur général sur l’état des lieux de ces concepts à ONATEL-SA en vue de compléter les résultats de l’enquête quantitative.

Cette recherche a permis d’arriver à la conclusion que la confiance a un effet positif sur l’implication organisationnelle bien qu’il existe d’autres facteurs aussi importants, en l’occurrence l’équité dans les rétributions et la satisfaction des besoins des travailleurs, leitmotivs de la compétitivité dans un climat social apaisé. Le développement du niveau d’implication organisationnelle du personnel de cette société apparait pour madame OUOBA comme une alternative pour l’assainissement de la relation entre les parties en présence dans l’entreprise. Aussi, affirme-t-elle : « le concept de la confiance qui se révèle être l’élément central de toute forme d’entente nous est apparu comme la solution optimale pour susciter et maintenir une forte implication organisationnelle du personnel de ONATEL-SA. »

Le jury présidé par monsieur Emmanuel HOUNKOU, Professeur titulaire CAMES en Sciences de Gestion, Université Abomey-Calavi (Bénin) a jugé recevable le travail et lui a décerné la mention très honorable au grand bonheur de parents et amis de l’impétrante venus nombreux pour assister à la soutenance. Cette recherche qui vaut à madame OUOBA d’intégrer le cercle des Docteurs en Sciences de Gestion a été menée sous la direction de Yves Frédéric LIVIAN, Professeur des universités en Sciences de Gestion, Université Lyon 3, France, et associé à l’Université Aube Nouvelle et codirigé par Alidou OUEDRAOGO, Professeur Titulaire en Sciences de Gestion de l’Université de Moncton (Canada) et associé à l’Université Aube Nouvelle (Burkina Faso).

Christian ZONGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
Soutenance de thèse : Nicolas Ouédraogo propose les résidus de tubercules pour combattre la malnutrition et la pollution
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés