« Journée de l’Elève » de la MJCA : Le maire Raïnatou Ouédraogo invite à combattre la drogue en milieu scolaire

jeudi 1er mars 2018 à 00h16min

L’association Maison des jeunes, des cultures et des associations (MJCA) a tenu le 17 février 2018 dans l’arrondissement N°3 de Ouagadougou, la 1ère édition de la « Journée de l’Elève ». Cette activité pédagogique, qui a regroupé plusieurs centaines d’élèves et d’enseignants, a été parrainée par le maire dudit arrondissement, Raïnatou Ouédraogo. En plus des encouragements à la promotion de l’éducation, elle a lancé un appel à l’ensemble des acteurs à lutter contre le phénomène de la drogue qui se vit dans les milieux scolaires.

 « Journée de l’Elève » de la MJCA : Le maire Raïnatou Ouédraogo invite à combattre la drogue en milieu scolaire

Selon le responsable de la MJCA, Hamidou Salogo, cette journée se veut un hommage à tous les élèves et enseignants du Burkina, en particulier de l’arrondissement N°3 de Ouagadougou. La MJCA ayant pour mission essentielle de contribuer, un tant soit peu, à l’éducation et à l’épanouissement des élèves à travers des activités au profit des élèves et des jeunes déscolarisés. « Ce qui nous a poussés à mettre en œuvre cette activité aujourd’hui, c’est compte-tenu du fait que le système éducatif a été éprouvé ces deux derniers mois. Nous avons donc cru bon d’accompagner ces enseignants et élèves qui ont décidé d’aller de l’avant, en organisant cette activité pour non seulement permettre aux élèves de cultiver l’esprit de solidarité et d’apprendre encore plus sur d’autres aspects de l’éducation », a dit le directeur de la MJCA, Hamidou Salogo, souhaitant que d’autres structures emboîtent le pas pour la promotion de l’éducation au Burkina.

Cette journée a démarré dès la matinée avec une dictée administrée à une centaine d’élèves. Il y a ensuite eu une séance de dessins et de lecture qui a concerné les plus jeunes (CP I au CM II) et un concours de poèmes (qui a enregistré plus d’une cinquantaine de propositions).

L’après-midi a été réservée essentiellement aux jeux de « Quiz » (concours par questions et réponses) qui a touché les classes de CMII à la terminale.

Le débat oratoire a été le clou de cette édition de top de départ de la « journée de l’Elève ». Ici, les élèves des établissements se sont exprimés sur des thèmes d’intérêt national. Il s’agit plus précisément de thèmes en lien avec le civisme (lutte contre la violence à l’école, le tabagisme, l’alcool …).

Si cette compétition a visé les établissements de la CEB V (inspection Ouaga V), il n’en demeure pas moins que des élèves d’ailleurs, qui ont eu vent de cette compétition, sont venus pour y prendre part. Si fait que les organisateurs pensent déjà à élargir les activités aux établissements des arrondissements voisins, notamment l’arrondissement N°8.

Pour le maire de l’arrondissement N°3, qui a été accompagnée d’une forte délégation, cette journée est spéciale ; tant pour les élèves, les enseignants que pour les autorités de l’arrondissement. C’est pourquoi a-t-elle salué l’action de la MJCA qui œuvre en faveur des enfants déscolarisés. « Ce que nous avons vu ce soir nous permet de dire que les encadreurs, les structures associatives peuvent contribuer à relever les défis de travailler à éradiquer l’incivisme. Vous avez vu les enfants s’exprimer…, ça donne le courage de continuer, la joie de vivre », a exprimé le maire. C’est également en posture de mère que, Rainatou Ouédraogo a prodigué des conseils aux nombreux élèves participants à la cette journée.

Ce cadre a également été mis à profit par Mme le maire pour interpeller l’ensemble des acteurs (parents, enseignants, élèves, associations, …) à se déployer conséquemment pour lutter contre le phénomène de la drogue qui prend de l’ampleur dans les établissements scolaires. « Actuellement, ce que nous faisons, ce sont les séances de sensibilisation et nous accompagnons les associations qui œuvrent dans ce sens ; parce que c’est vraiment une triste réalité, c’est un fléau qui mine le milieu scolaire et qui n’est à l’avantage de personne. Quand vous voyez aujourd’hui les enfants qui sont en train de perdre tous les repères, parce qu’ils ne sont pas bien encadrés, ils sont délaissés à eux-mêmes. Aujourd’hui, chacun de nous est responsable de ce qui arrive, raison pour laquelle, nous devrons nous y mettre tous ensemble, parents d’élèves, enseignants, structures associatives…pour faire face à ce fléau », a appelé le maire de l’arrondissement N°3, Rainatou Ouédraogo.

Lefaso.net

Portfolio

  • Le président de la MJCA, Hamidou Salogo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés