Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Droits d’auteur : Artistes et créateurs passent à la caisse à partir du 27 février

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 25 février 2018 à 22h32min
Droits d’auteur : Artistes et créateurs passent à la caisse à partir du 27 février

Les droits des artistes et créateurs ont connu une hausse. Pour la première répartition de l’année 2018, ce sont plus de 50 millions qui seront répartis entre plus 2300 artistes et créateurs, en fonction bien sûr des droits de chacun. Une hausse de 68% comparativement à l’année dernière, à la même période. La direction du BBDA était face à la presse le 23 février 2018, à quelques jours du début de paiement.

Conformément à son calendrier de répartition des droits, le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) effectue trois répartitions de droits dans l’année. En février, en mai et en septembre. C’est le 27 février que commence les paiements des droits, ce jusqu’au 27 mars à Ouagadougou et Bobo Dioulasso.

Cette session de paiement des droits d’auteur porte sur les droits de reproduction mécanique (duplication des cassettes ou CD), les droits de reproduction par reprographie (photocopie), les droits relatifs aux téléchargements de sonneries pour téléphone portables et tous les droits en instance (les droits non perçus et qui n’excèdent pas le délai de prescription qui est de 4 ans).

Pour cette année, la cagnotte de la première répartition est en hausse, comparativement à celle de l’année dernière. 50 228 486 F CFA en 2018, contre un montant de 29 873 087 en 2017, soit une hausse de 68%.

Pour ce mois de février, ce sont plusieurs acteurs qui sont concernés. Ils sont 2340 au total, dont 1351 membres du BBDA.

-  les auteurs et éditeurs d’œuvres littéraires qui ont déclaré leurs œuvres au BBDA,
-  les auteurs d’œuvres musicales dont les œuvres ont été reproduites courant juillet 2017 à décembre 2017
-  les auteurs d’œuvres musicales dont les œuvres ont été téléchargées en 2017 par les téléphonies mobiles.

Selon Wahabou Bara, directeur général du BBDA et Delphine Somé directrice de la répartition, cette augmentation s’explique par deux facteurs essentiellement. D’abord la révision des contrats avec les téléphonies mobiles et la redynamisation du partenariat avec la douane. Deux facteurs qui ont donc permis une augmentation substantielle des droits dus aux artistes et créateurs.

Quel artiste ou créateur touchera le plus gros montant ? « On ne peut pas vous donner le nom. Les droits d’auteur, sont comme le salaire de l’artiste », note le directeur général. Néanmoins, l’on le sait celui qui tient la tête du peloton est musicien et il empochera la bagatelle de plus de 3 millions. Le deuxième, qui évolue dans la littérature repartira avec plus de 9 00 000 FCFA.

A noter que les payements sont désormais possibles via le porte money électronique d’une compagnie téléphonique de la place. Cela évite d’effectuer des missions couteuses pour payer des droits souvent en deçà des dépenses de l’équipe du BBDA qui se déplace, expliquent les animateurs de la conférence de presse.

Le directeur général du BBDA, Wahabou Bara a une fois de plus saisi l’occasion pour inviter les artistes et créateurs à déclarer leurs œuvres pour bénéficier de leurs droits. Aux utilisateurs, il a invité au respect de la loi et à toujours payer les redevances de droits d’auteur. C’est une question de justice sociale, pour permettre aux créateurs et artistes de ne pas être des cas sociaux et de toujours exceller dans la création.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : Le slam burkinabè s’exporte avec Modibo Sangaré
FESPACO 2019 : La Chine offre 16 millions de francs CFA et 60 tablettes au comité d’organisation
Poésie : La marquisante au maquisard
Tourisme au sein de l’espace UEMOA : Vers la communautarisation des textes
Biens culturels africains : « Nous ne pouvons pas écrire notre histoire sans ces objets » (Pr Jean-Baptiste Kiethéga)
Festival warba de Zorgho : 48 heures pour magnifier la danse warba
Restitution des biens culturels africains : Le Burkina trace sa feuille de route
Musique : Eva 1er, désormais dans votre bac à disques !
Le FESPACO lauréat du prix "Miriam Makeba de la créativité artistique"
Restitution du patrimoine culturel africain : En attendant le lancement du processus par le gouvernement burkinabè
4e édition du Festival écran à ciel ouvert (FECO) : La sélection officielle dévoilée
Rencontres internationales de la photographie de Ouagadougou : Mahamoudou Naon sacré meilleur photographe
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés