Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

mercredi 14 février 2018 à 23h58min

Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

Par une correspondance en date du vendredi 9 février 2018, transmise aux avocats commis par l’État du Burkina Faso, le procureur général près la Cour d’appel de Paris informe que l’audience concernant monsieur Paul François Compaoré, prévue initialement le mercredi 7 mars 2018 est reportée au mercredi 28 mars 2018 à 14 heures.

C’est au cours de cette audience que la chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Paris se prononcera sur la demande d’extradition formulée par le Burkina Faso et notifiée à monsieur Paul François Compaoré le 13 décembre 2017.
Inculpé dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, monsieur Paul François Compaoré a été arrêté le 29 octobre 2017 à Paris suite au mandat d’arrêt international lancé par la justice burkinabè, avant d’être placé sous contrôle judiciaire strict.

Ouagadougou, le 14 février 2018

Direction de la Communication et de la Presse / Ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique

Vos commentaires

  • Le 14 février à 19:00, par verité no1 En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

    Pourquoi un tel report ? On vous tiens à l’oeil !
    Les temps ont changé et vous avez intérêt à bien faire les choses !
    Manigance quand tu me tiens !!!!!!!!!!
    Depuis que l’affaire est entre les mains des Français, je ne suis pas tranquille !

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 20:26, par Yako En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

      @vérité n.1 le justicier,commencez par élargir vos prisonniers politiques et surtout apprenez à respecter vos engagements internationaux.La France ne s’accommode pas de la justice des insurgés.Walai il faut être gayenga pour se livrer aux 3 RSC. Mr F.C se présentera à la justice Burkinabe lorsque les conditions d’un juste procès seront réunies.Malheureusement tel n’est pas le cas dans l’état mpp en tout cas pas pour l’instant.
      Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 14 février à 21:26, par Mafoi En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

      Ne boudons pas notre plaisir car qui pouvait imaginer un seul instant que le petit président pouvait être inquiété par une justice sur terre ?Même pas lui ne le pensait pas

      Répondre à ce message

    • Le 15 février à 08:07, par Baye Babou En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

      @ verité no1

      "On vous a à l’oeil", "on ceci", "on cela". Monsieur (ou Madame, d’ailleurs) Batman Zorro Supercop, pourquoi prenez vous systématiquement ce ton de justicier, comme si vous et vos "on" êtes une force terrible capable de retourner la terre ?! Un peu d’humilité ne vous ferait pas de mal. Vraiment il faut cesser d’intervenir sous ces accents là.

      Amicalement

      Répondre à ce message

      • Le 15 février à 08:59, par verité no1 En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

        Merci pour la remarque, malheureusement, l’humilité ne se trouve pas dans mon vocabulaire !
        Je pense que j’en avais parlé ici !
        Bonne journée !
        Si toi tu manges dans la poche des impérialistes, sache qu’on s’en fout d’eux !!!!!!

        Répondre à ce message

        • Le 15 février à 21:39, par Ka En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

          Fiston Verité No1 : Je souscris entièrement tout dont tu dis : Blaise Compaoré après avoir zigouillé son frère d’arme Thomas Sankara le 15 Octobre 1987 qui dérangeait les valets des impérialistes, est ce qu’il a eu un mot d’humilité pour la famille Sankara ? Est-ce avec l’escadron de la mort appeler RSP que François Compaoré a utiliser pour tuer et brûler le valeureux journaliste Norbert Zongo et ses compagnons qui enquêtait sur la mort de David Ouédraogo, a eu l’humilité envers la famille Zongo ? Tu as raison, car les juges et le peuple qui étaient enchaîné par la répression de la famille Compaoré et leur escadron de mort dit RSP, se sentent comptables de la cruauté de François Compaoré et sa famille, et veulent impérativement que justice soit faite pour une réconciliation nationale et durable.

          Ce problème de crime de sang est aussi important pour nos juges et de nos décideurs du jour, comme les punaises dits Djihadistes économiques de notre pays qui troublent le Nord. Que les partisans des deux fils malsains de Ziniaré sachent que le Burkina reste handicapé à cause de ces deux. Tant que les dossiers des crimes de sang ne sont réglés dans notre pays, il n’y aura aucune réconciliation nationale et durable. Même si depuis plus de 30 ans le satan a pris racine au Burkina a cause de cette famille, Dieu n’a pas oublié notre pays avec la fuite de l’introverti Blaise Compaoré et le démantèlement de son escadron de la mort par un soulèvement populaire. Que Blaise Compaoré et son frère aient les nationalités Ivoirienne et Française, ils restent les fils de Bila Compaoré né à Ziniaré au Burkina. Et sur cette terre, le prix du sang se paie tôt ou tard avant le séjour final. C’est une loi divine. Personne ne peut y échapper : Même pas les plus rusés et criminels en puissance qui sont les deux fils de Ziniaré.

          Répondre à ce message

  • Le 14 février à 19:13, par zongo En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

    Il ne va pas échapper à son destin pour s’expliquer. Comme en France, il a fallu 6 mois pour arriver à connaitre la vérité sur l’affaire Maëlys ! Soyons patient car il sera extradé pour venir s’expliquer comme il l’avait affirmé en son temps qu’il viendrait !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 19:45, par sanpa En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

    Sois tranquille. La France avait deux choix avant l’arrestation de compaore francois. Je pense que si elle(la france) a choisi pour son arrestation, ce ne serait pour des intensions a ne pas plaire au peuple burkinabé. bien au contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 19:50, par Nabiiga En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

    Les Français sont tout sauf honnêtes. Bref, il ne faut jamais faire confiance en un Français. Ces sont les escrocs les plus doués au monde et qui ne brillent que par la hypocrisie. Du coup, je ne fais pas confiance que cette extradition voie le jour. Cela étant dit, à titre individuel, je pense que lambda burkinabè a déjà gagné et la pour famille Zongo, la justice est déjà faite. Du fait que François soit inquiété par la justice, du fait qu’il se voie désormais justiciable en sont les raisons. François faisait la pluie et le beau temps à Ouaga, se comportait en terre conquise, intouchable mais surtout non justiciable. Le voilà enfin corrigé, humble, visage sombre et boursoufflé, pensif, regard perdu dans l’espace, devant un juge, fut-il honnête ou pas, pour attendre son sort comme tout vilain criminel. N’est-ce pas déjà assez !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 20:05, par Amadoum En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

    Sur cette terre, il ya des personnes qui sont nees avant la honte et les freres Compaore font partie de ce lot. Le frere aine, apres avoir dirige le Burkina Faso pendant presque 30 ans, a pris la fuite a midi pile et pris la nationlite ivoirienne en un temps record, sans protocole ni tractation. Quant au frere cadet, lui qui a promis venir repondre de ses actes, commence a vouloir se cacher derrire la loi des BLANCS

    Personnellement, j’attendais un tout petit mieux d’eux, surtout du president Compaore qui a subi une formation militaire, mais helas !

    La vie continue !

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 01:23, par Samara Kollo En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience du 7 mars, reportée au 28 mars 2018

      Amadoum, cette famille, c’est la honte des Compaoré. Aucune dignité. C’est piller l’ argent patout seulement ils connaissent. C’est pourquoi la chute aest fracaccassante comme cela. mainant ils se cachent comme des rats de brousse. Moi je ris seulement. haan ! Pincez - moi. C’est vrai ce qui arrive aux dieux sur terre y a meme pas 4 ans pleins ? Wuro Wennam Gnanmien Allah est fort. Parfois, ils font des receptions en famille et ils chantent et dansent comme dans des funerailles. C’est mou, hein ! Ya pas la joie, ooh ! Ils ont raison ooh. Leur vie n’aplus de sens et s’ ils avaient les c., bien pendus au bon endroit, l’ un allait se jeter dans la lagune ebrier et l’ autre allait chosir la Seine. mais non. Ils aiment la vie qu’ ils enlevent aux autres. Ils ont gommer le mot digne dans leur dicco.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février à 05:00, par RASTAMAN En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    Qu’est-ce qui vous étonne ? ces deux frères ont toujours briller par leur lâcheté depuis le 15/10/87. ne comptez pas un grain d’intégrité en eux. Dieu les en a refusé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 06:51, par KABA En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    François Compaoré n’est nullement inquiété. Il n’y a aucun nouvel élément dans le dossier qui est déjà forclos. En plus de cela, la France sait que le Burkina Faso ne respecte pas les décisions de Justice. C’est le cas du Gl Bassolé. Il vit paisiblement et est tranquillos. Occupez vous plutôt de la pauvreté grandissante du pays et du PNDES qui est en panne. Seul le PM continue à se triturer les méninges.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 07:13, par Bravetchê En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    En ce qui me concerne je crois à la justice. Kw qu’ on dise la justice est indépendante en France que chez ns. C est la justice seul qui a competence de déterminer si monsieur ex intouchable sera extradé ou pas. N oublions pas que le pr français avait dit au faso que la France fera le nécessaire pr son extradition ( beau discours) ;Il y’a en France un véritable et réel séparation des pouvoirs. Le pr français ne peux en aucun cas influencé une décision de justice. Seul la justice decideras du sors du présumé coupable et il répondra de tous le mal qu’ il a fait et payera très chère sil est reconnu coupable . Salutation

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 08:49, par Youth En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    L’Éternel jugement pourra-t-il également être reporté ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 09:01, par KA LI FA En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    Vous êtes pressés que la justice français examine le cas de FC
    Vous, vos dossiers rien que (assassinat de Sankara, Diendéré, Bassolé, Barry), ça commencé quand ?, les reports de ces dossiers on en est où.

    Continuez de rêver

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 12:12, par Nabiiga En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    Kalifa, pourquoi faut-il poser des questions dont vous avez les réponses. Vous êtes au Burkina non ? Ayez le courage quand même de lire un peu ce que disent les journaux. Il y a bel et bien une date pour l’ouverture des séances et ce, à Ouaga 2000

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 12:15, par Maria de Ziniaré En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    J’ai le sentiment que cette affaire d’extradition de FC est un os que le pouvoir jette en pâture à une frange désœuvrée de la population pour adoucir ses aigreurs . En quoi l’extradition ou pas de FC est il aussi important pour la manifestation de la vérité lors du procès ?. L’essentiel est que le procès se tienne et que la vérité soit connue et que le droit soit dit. L’affaire s’est bien passée au Burkina et il y’a des dizaines de témoins. Si FC est condamné alors dont acte sinon dont acte. Le Faso a plus important à faire que l’affaire d’extradition de FC et j’espère que le pouvoir n’est pas entrain de lier le procès à cette extradition qui est aléatoire en d’autre terme, la procédure visant à organiser le procès ne doit pas être arrêtée du fait de cette extradition.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 21:45, par verité no1 En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

      Aïe, Maria, calme-toi, les aigris c’est bien vous qui avez perdu la soupe et vous n’allez plus la retrouver ici !
      C’est fini, les enfants de Sankara sont là et plus de place aux voleurs de la République !!!!!!!!
      J’ai constaté que tu es devenue incroyable depuis l’insurrection !!!!!!!
      Oubien ton mari a aussi traversé la frontière ? lol !
      Fo pas fâcher, nous samizer !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 février à 16:51, par Jesuistouché En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    CODER, fait tout pour que François soit là pour répondre, jugé et condamné à la hauteur de son sale besogne jamais vu au BF. Si non pas de réconciliation ici au BF. SVP, ne gâtez plus le papier de l’état pour vos écrits inutiles, ne gaspillez plus les ressources de l’état pour vos missions pour parler de réconciliation. On peut pas accepter çà. Il faut que chacun comprenne que sa vie n’est pas plus importante que celle de l’autre, il faut qu’il y ait justice d’abord, et les auteurs des crimes audieux sachent qu’ils ne sont pas plus importants que ceux qu’ils ont massacré ou fait massacré. Le Dieu est pour tout le monde. Ils ne sont rien avec leurs sales richesses tâchée de sang. Que Dieu les punisse sévèrement en plus tous ceux qui les couvrent.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 20:10, par warba En réponse à : Demande d’extradition de François Compaoré : L’audience reportée au 28 mars 2018

    Il faut d’abord que notre justice soit credible,indépendante et impartiale pour que la France accepté l’ extrader.Vu le non respect de la liberté provisoire de d. Bassole personne ne prendra le risque d’envoyer François ici à la limite il pourra etre renvoyé au Bénin ou en rci.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés