Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

Point de vue • jeudi 8 février 2018 à 23h52min

La détention du Général de Brigade Djibril BASSOLE continue de susciter des interrogations chez bon nombre de citoyens Burkinabè surtout chez les partisans de la justice vraie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et  politique, selon Lassina KO

Le 10 octobre 2017, la chambre de contrôle du tribunal militaire rendait une décision ordonnant la mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLE. Abracadabrant, 24 heures après cette décision, une autre tombe et restreint la liberté du Général et l’assignant à résidence surveillée.

L’on s’est toujours posé la question du fondement légal de cette assignation à résidence surveillée, surtout quand au moment des discussions, il n’était que retenu contre lui l’infraction de la trahison. Me BIRBA Christophe déclarait au cours d’une interview accordée à Radio Omega à cet effet ce qui suit : « La résidence surveillée ne peut être appliquée à des nationaux que s’ils sont poursuivis pour attentat à la sureté de l’État alors que dans le cas d’espèce, la prévention d’attentat à la sureté de l’état à l’encontre de Djibril Bassolé a été abandonnée par le juge d’instruction ».

En plus de ce manque de base légale, puisque le juge de la chambre de contrôle dit que sa décision de mise en liberté provisoire n’est fondée sur l’article 100 du code de justice militaire, la vitesse à laquelle l’appel formulé contre cette décision du juge de la chambre de contrôle a été traitée a suscité des inquiétudes sur le pouvoir d’appréciation du juge dans ce dossier.

L’hypothèse de la main invisible tirant les ficelles pour détenir le Général BASSOLE s’est fortifiée

Dorénavant, « c’est clair, c’est net », la détention du Général est le fait de la volonté politique du MPP. Pour s’en convaincre, il suffit de lire cette déclaration de Simon Compaoré lors de la conférence de presse de ce jeudi 08 février 2018.
En effet, Simon Compaoré n’a pas hésité à dire ce qui suit : « Personne n’aurait compris le motif. On nous avait dit que c’est pour cause de maladie. Pourtant depuis qu’il est en résidence surveillée, il reçoit des gens et jamais on n’a appris qu’il était couché. Ce qui veut dire qu’on avait raison. S’il était parti de l’autre côté, ce n’est pas sûr qu’il reviendrait devant le juge. Le risque était grand. Il y a des informations qui nous parvenaient et il y avait un gros risque ».

A travers cette déclaration, Simon Compaoré dit clairement que la mise à résidence surveillée du Général Djibril BASSOLE est du fait de la volonté du MPP. Le « ON » de « on avait raison » étant placé ici pour désigner le MPP. Cette situation n’est autre que l’œuvre de la méchanceté, sinon comment souhaiter voir son semblable couché par le fait de la maladie ? C’est visiblement le souhait de Simon Compaoré qui transparait dans cette expression« il reçoit des gens et jamais on n’a appris qu’il était couché ».

Simon Compaoré et son MPP doivent retenir que :
• Les seuls motifs d’une décision de justice sont les preuves et les lois
• Le bilan de santé du Général BASSOLE a été fait par des médecins qui ont produit leur rapport et donné leurs recommandations.

« Le risque était grand » a-t-il dit. De quel risque parle Simon Compaoré ? Que le Général BASSOLE ne revienne pas se présenter au juge ?

Soit c’est par ignorance ou par mauvaise foi, sinon le Burkina est un Etat qui a des engagements avec les pays du monde en matière de justice précisément en matière d’extradition. Il suffit que la justice prenne les mesures qui doivent être en la matière.
D’ailleurs, quel intérêt le Général BASSOLE a, à se soustrait de la justice ? Officier Général de l’armée, voudrait-il compliquer son cas en ajoutant une autre infraction à cette situation qu’il vit déjà ? Assurément non

Ainsi, le seul risque qui peut être vu ici est seulement et uniquement le risque pour le MPP de perdre l’opportunité d’embastiller un adversaire redoutable.
Partant, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale quant aux éventuels dérives qui pourraient s’inviter au procès de ce dossier prévu débuter le 27 février 2018.

En outre, la justice Burkinabè est interpelée, elle doit jouer pleinement son rôle. Un rôle qui se doit d’être impartial, indépendant, responsable, régulateur…

Il est évident que le débat sur l’indépendance de la justice est toujours à l’ordre du jour. Nous estimons qu’il est temps de rompre ce lien de dépendance visiblement existant entre l’exécutif et le judiciaire voire, disons-le, entre les hommes forts du moment et le judiciaire. Ce, pour le bien de cette nation. Car nous convenons avec cette opinion qui dit « les injustices accouchent des frustrés et les frustrés accouchent des violents ». Nous partons de cet adage pour rappeler à la raison le pouvoir en place. La vie de notre nation vous a donné l’opportunité d’être des acteurs de l’écriture de son histoire, ayez à l’esprit que le pan que vous écrirez est une touche soit à la construction ou à la destruction : Choisissez !

Nous estimons que nous devons tous agir de sorte à éviter que des Burkinabè aient le plaisir de nuire à d’autres Burkinabè et sur ce point, notre conviction est fortement établie : seule une justice responsable et indépendante pourra nous garantir cet idéal. Donc nos yeux sont résolument tournés vers la justice de notre pays dans le traitement du cas Djibril BASSOLE.

Lassina KO
lassinakowelfare@gmail.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 février à 21:45, par Dedegueba Sanon
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    C’est marrant comme certains peuvent être amnésiques. Connaissez mieux l’histoire de ce pays avant d’engager une plaidoirie avanturiste. Djiby s’il avait été moins calculateur et plus loyal, il aurait eu plus de mérite. Et c’est en cela que je respecte Golf, pour sa loyauté à Blaise. Bassolé a été trop trop un bras armé de Blaise, pour ne pas tomber avec lui. Blaise avait parlé de traîtrise non ?
    Djiby et ses amis ont torturé notre justice ici pendant 27 ans, et vous vous offusquez que notre justice soit instrumentalisée. De toute façon c’est entre Djiby et ses ex amis, ils se " savent". Nous les citoyens exclus de votre mangeoire, vous regardons vous régler vos comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 22:03, par Juste
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Le Général est l’adversaire à abattre du MPP. Mais il va s’en sortir

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 22:10, par Yako
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    De par cette déclaration solennelle,Mr Simon Compaore ministre d’état,chef de la majorité régnante,n.2 de l’état (PTK,un simple collaborateur de RMCK) reconnaît explicitement que le Gl BASSOLE est un prisonnier politique du mpp.Alors de quel état de droit parle-t-on ?Arrêtez de vous foutre des gens.Merde

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 22:56, par Mafoi
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Quand ces mange-mil notoires finiront de vider les poches de ce putschiste voleur de lingot d’or etc.....,ils se tairont ou ils deviendront son pire ennemi en le vilipendant sur la place publique.Ainsi se comporte le griot.Tchurrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 23:11, par Moi-même
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Monsieur KO
    Je retiens votre conclusion /dernier paragraphe. Si je regarde mon pays : de vue on dirait que le peuple Burkinabè est croyant car les lieux de cultes sont chaque plein. Mais au fonds, je me demande s’ils suivent le fondement des enseignements des livres saints. Les livres saints disent que Jesus (paix et salut sur lieu) sur la croix implorait Dieu pour qu’il pardonne ceux là même qui l’on crucifiés.
    Cultivons le vivre ensemble dans le respect de la république et de ses lois.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 23:12, par viconte de drolignac
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    C’est de la mauvaise foi. Vous croyez que quoi ? Qu’on ne sait pas les nombreuses interventions qui tendent à éviter le procès de Djibril ? Combien d’interventions ont ete enregistrées pour qu’on libère un coupable ou un présumé comme tel ? de quoi avez vous peur ? que la justice révèle la culpabilité du fameux général ? S’il est innocent on verra. allons au procès et on verra si rien n’est retenu contre votre type. Combien de francs volés il a distribué aussi bien au avocats que d’autres intrigants ? On sait qu’il n’a pa hésité a délier la bourse car lui comme ses avocats savent la vérité sur sa culpabilité. Enfin il faut savoir que lui au moins a la chance qu’on va le juger. Combien d’officiers valeureux ont été assassinés pour un parodie de coup d’état au Burkina quand lui même était chef à la gendarmerie ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 23:46, par Ka
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Lassina KO : La première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa justice ! La première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa justice ! Je partage ici tes arguments qui rentrent dans le passé et le présent : Le ‘’’passé,’’’ nous savons tous au moment du règne de Blaise Compaoré et de Djibril Bassolé, comme ils le disaient eux-mêmes, lors des discours, qu’il est temps de changer, de faire moins de mal aux justiciables par des décisions honteuses et injustes ! Et par derrière, nous avons vu leurs œuvres et leurs trophées concernant Norbert Zongo, Dabo Boukary, David Ouédraogo, Nebié et tant d’autres. Durant plus de 20 ans, Djibril Bassolé, Blaise Compaoré, François Compaoré et d’autres complices ont tout fait pour que l’indépendance de la justice reste un tabou.

    Oui Lassina LO, je suis entièrement d’accords avec toi que tous les hommes politiques comme Simon Compaoré sortent devant le peuple en se gargarisant avec des déclarations qui dépassent les bornes : Mais je suis une personne qui aime la vérité d’où qu’elle vienne, et Simon a eu raison en faisant connaître au peuple ‘’’la manipulation de Djibril et ses acolytes sur sa maladie pour bénéficier d’une liberté provisoire : Et si tu es une personne de bonne foi, tu dois le reconnaitre.

    En parlant du présent, comme tu dis ‘’’’’Il est évident que le débat sur l’indépendance de la justice est toujours à l’ordre du jour. Nous estimons qu’il est temps de rompre ce lien de dépendance visiblement existant entre l’exécutif et le judiciaire voire, disons-le, entre les hommes forts du moment et le judiciaire,’’’’ il fallait mon cher Lassina LO, te souvenir que c’est un système instauré par les hommes forts du passé monsieur Blaise Compaoré et de monsieur Djibril Bassolé !

    Tu viens tardivement en partisan dire : ‘’’’Nous estimons que nous devons tous agir de sorte à éviter que des Burkinabè aient le plaisir de nuire à d’autres Burkinabè et sur ce point, notre conviction est fortement établie : Seule une justice responsable et indépendante pourra nous garantir cet idéal.’’’’ Mon cher Lassina LO, Il fallait dire tous ceux-ci a Blaise Compaoré et a Djibril Bassolé il y a 20 ans, si tu l’avait fait, aujourd’hui l’impunité et l’injustice, ainsi que tout dont tu veux accuser aux hommes fort du jour, seront banni.

    Pour tout te dire mon cher Lassina LO, je ne vais pas être attendrissant avec ton mentor Djibril Bassolé, car cela ne me ressemble pas. Vous parlez de votre mentor comme si il était un super humain. Mais le problème est que Djibril Bassolé porte clairement en lui les crimes de Norbert Zongo, David Ouédraogo, les martyr du coup d’état a la maternelle.

    Même pour ma propre crédibilité, il n’est pas l’auteur direct, il est complice direct et responsable comme les commanditaires qui n’ont jamais tiré sur un Burkinabé. Dont il ne faut pas prendre le peuple Burkinabé comme des amnésiques, le peuple sait que tous ces crimes dont les dossiers sont bloqués, viennent de leurs responsabilités. S’il y a de la vraie justice au pays des hommes intègres comme tu l’espère, le sort de Djibril Bassolé sera aussi pour certains qui font la grande gueule de nos jours.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 07:47, par TEBLOS
      En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

      Mon chèrs avec votre analyse, je trouve qu’il était unitile de faire une insurrection pour ne changer que Blaise et pas le système decrié. Si aujourd’hui on estime que c’est normale ce que fait le mpp, contre l’indépendance de la justice, alors je regrette fort les morts de l’insurection et me pose la question de savoir si cette lutte jusqu’au sang doit nous donner un tel resultat. Je sais que les cadavres de l’insurection se retourneront maintes foix dans les tombes. Franchement il faut un vrai balayage.....dans le fond et dans la forme dans ce pays.

      Répondre à ce message

    • Le 9 février à 09:01, par VISION
      En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

      Non Monsieur Ka, je respecte vos points de vue, sans les approuver, pourquoi ?, vous dites : "Mais je suis une personne qui aime la vérité d’où qu’elle vienne, et Simon a eu raison en faisant connaître au peuple ‘’’la manipulation de Djibril et ses acolytes sur sa maladie pour bénéficier d’une liberté provisoire : Et si tu es une personne de bonne foi, tu dois le reconnaître."
      Pardon mais Là, il se trouve qu’il n’y a aucune Vérité : Le Juge d’instruction, à lui même choisi d’autres médecins indépendants, qui sont parvenus à la même conclusion que les médecins de BASSOLE, sur la dégradation de son état de santé. Et le Juge s’est basé sur cela pour rendre sa décision de liberté Provisoire. Et je peux vous multiplier les exemples comme cela ! Vous savez, on peut à priori ne pas aimer quelqu’un, mais de tels sentiments ne font pas Loi au Burkina Faso. Et fort heureusement !

      Répondre à ce message

    • Le 9 février à 09:19, par Le Mossi
      En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

      D’abord, le nom de l’auteur est Lassina KO. C’est quand même surprenant et ahurissant que vous ne puissiez pas recopier correctement un nom de famille burkinabè.

      "Mais je suis une personne qui aime la vérité d’où qu’elle vienne" : c’est la meilleure ! Vous accusez "Djibril Bassolé, Blaise Compaoré, François Compaoré et d’autres complices" pour pour tous maux qui minent notre justice, sans pouvoir nommer les autres (Salif Diallo, Roch M C Kabore et Simon Compaore). Un amoureux de la vérité aurait cité ces trois personnes avant Djibi.

      Et supposons que Djibi etait au coeur de la repression du temps de Blaise Compaore. Doit-on continuer avec ces vieilles habitudes, quand on sait que l’insurrection est íntervenue pour marquer la rupture avec le passé !! "Plus rien ne sera plus comme avant !", ca vous dit quelque chose ? ou etait-ce un simple slogan qu’on doit jeter aux oubliettes et continuer avec ces comportements deviants qui nous desservent ?

      Avancons sans peur vers l’etat de droit veritable pour l’amour de notre pays. Sinon, de reglement de compte en reglement de compte, nour ferons du sur-Place, dans le pire des cas, reculerons.

      Répondre à ce message

      • Le 9 février à 11:27, par Ka
        En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

        Je ne sais pas si c’est une seule personne avec plusieurs pseudos qui me donne ces autos critiques ? Mais ce qui est certain, je n’ai pas hésité de mentionner que l’auteur parle du passé et du présent, ce qui demande à tout internaute de bonne foi de bien analysé ma critique fondée avant de vomir ce qu’il a.

        Au Burkina tout n’est qu’un éternel recommencement avec nos gouvernants qui arrivent au volant des affaires de l’état : C’est pourquoi j’ai dit que : ‘’’s’il y a une vraie justice au pays des hommes intègres, ceux qui ont la grande gueule de nos jours passeront dans la même casserole que Djibril Bassolé. Simon Compaoré a dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas. ’’’ Une des raisons du malaise humain est précisément le fait que les hommes aveuglés par leurs ambitions, s’adonnent à la fausse-apparence et que la sincérité et la pureté ont disparues de leur vie. Pour dire que tous ceux qui ont collaboré avec Blaise Compaoré durant son règne sont comptables et complices de ses actes.

        Peut-être que celui qui me répond avec ses multiples pseudos n’a pas connu la vraie histoire de l’assassinat de notre valeureux frère Norbert Zongo : ‘’’’Au lendemain de l’assassinat de ce dernier, Djibril Bassolé a été nommé responsable de la sécurité nationale, et avec le responsable de la police de l’époque, ils se sont jeté a l’eau pour étouffer le dossier de cet assassinat odieux pour les beaux yeux de François Compaoré. C’est Djibril Basolé en 1999 qui a rendu la justice Burkinabé telle qu’elle est aujourd’hui.’’’’

        Et vous voulez que le pyromane d’hier devienne un pompier de nos jours ? Non chacun récolte ce qu’il a semé dans ce bas monde. Ce qui fait la richesse du forum de Lefaso.net, ce sont nos différences de point de vue : Mais souvent comme vous, Il y a la déviation morale qui a atteint le point de non-retour, et pourtant vous saviez la vérité qui peut rendre notre justice équitable et faire avancer le pays que nous aimons tous, mais vous faites a votre tête pour protéger ceux qui la bafouent. C’est pourquoi personne ne peut être attendrissant a l’égard de ces criminels en puissance qui veulent se cacher sous la robe des anges.

        Répondre à ce message

      • Le 9 février à 15:14, par Ka
        En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

        L’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser : Si tu étais intelligent, tu devais poser la question a Ka pourquoi au début il a bien écrit le Nom KO, et a deux reprises il a changé LO d’un autre dialecte ? Fouille dans ta petite cervelle, et tu trouveras la réponse, car d’autres l’ont compris.

        Répondre à ce message

  • Le 9 février à 04:37, par sniper
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    L’infraction de trahison, venant surtout d’un général, n’est et ne peut être une mince affaire. Arretez de nous divertir, car personne n’est dupe. Vous les avocats, on vous connait. Tout ce qui vous preoccupe, c’est le chéquier. La patrie et les principes, vous n’en avez cure. Oust !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 08:08, par TEBLOS
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Tout est normal dans ce pays, alors que les mêmes ne reviennent pas demain nous percer les timpants qu’on leur fait la force et que la justice n’est pas indépendante. Par ce qu’une chose est certaine tout ce monde passera devant les juges un jour....! Condannez-vous vite et bien..! Je suis content de ce que ça soit les mêmes depuis les années 80 qui s’entre-dechirent, car notre génération consciente ne saurait sonner la fin de la récreation. Dieu seul est fort.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 10:13, par Le Vrai
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Je puis vous assurer que le Burkina est en danger, très grave
    J’ai l’impression que les Burkinabè ne savent pas ce qu’ils veulent . Nous avons tous crié que Blaise permettait des injustices , des dérives et autres maux ....
    Voilà que des cas d’injustices sont constatés ouvertement sous nos yeux mais pour des interets égoistes , on ferme les yeux déssus et on dit rien ou soit on dit c’est normal.
    Je suis de ceux là qui pensent qu’il faut reconnaitre l’injustice même si elle est faite à son adversaire ou même son rival.
    Djibril, peut paraitre un de ceux qui sont restés avec Blaise, ce fait ne saurait justifier une injustice à son égard.
    Le juge doit decider , juger le reste c’est des a cotés . courage Djibril

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:17, par Le Vrai
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Je puis vous assurer que le Burkina est en danger, très grave
    J’ai l’impression que les Burkinabè ne savent pas ce qu’ils veulent . Nous avons tous crié que Blaise permettait des injustices , des dérives et autres maux ....
    Voilà que des cas d’injustices sont constatés ouvertement sous nos yeux mais pour des interets égoistes , on ferme les yeux déssus et on dit rien ou soit on dit c’est normal.
    Je suis de ceux là qui pensent qu’il faut reconnaitre l’injustice même si elle est faite à son adversaire ou même son rival.
    Djibril, peut paraitre un de ceux qui sont restés avec Blaise, ce fait ne saurait justifier une injustice à son égard.
    Le juge doit decider , juger le reste c’est des a cotés . courage Djibril

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 16:37, par maan ne sugri
    En réponse à : Réaction du MPP sur la Détention de Djibril BASSOLE : L’aveu d’une détention arbitraire et politique, selon Lassina KO

    Quand des personnes sensées parlent des derives et des méchancetés de l’ère COMPAORE où les vrais dirigeants du CDP étaient bien le trio RSS, et veulent les absurde du mal causé à notre peuple, c’est être injuste, partial, myope et surtout ignoble. Le grand malheur de notre peuple c’est avoir des méchants types du genre des dirigeants du MPP, ceux ayant pensé, planifié et exécuté les basses besognes, sous le CDP et également sous le MPP actuel. Dieu seul leur rendra au centuple de leurs bienfaits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés