Notre Génération enfin au pouvoir !

jeudi 8 février 2018 à 07h10min

Notre Génération, c’est subjectivement ici, cette partie de la population née dans l’année charnière 1977, avec une marge en plus ou moins de cinq ans. Elle est enfin au pouvoir non seulement ici au Burkina, mais également à l’international en France ou ailleurs, via plusieurs grandes figures de marque. L’intérêt d’accorder le présent focus honorable à cette Génération, c’est que celle-ci coïncide dans son évolution, avec des mouvements cruciaux de la récente histoire politique du Burkina Faso, faite d’héroïsme, de résilience, mais aussi de résignation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Notre Génération enfin au pouvoir !

Quand la Révolution sankariste naissait en 1983, cette Génération fut constituée d’enfants, se trouvant à la maternelle ou à l’école primaire. A la fin de cette Révolution avec la disparition aussi tragique que brutale de Thomas Sankara, son Leader, cette Génération était pour les plus âgés, dans les premières classes du premier cycle.
Cette Génération, pour la plupart, a connu une éducation primaire plus ou moins fusionnelle avec quelques grandes valeurs du civisme, entre autres, le grand respect pour les couleurs nationales, dont la descente et la montée rythmaient l’activité scolaire au quotidien.

Cette Génération ne pourrait donc qu’être affligée évidemment, quand les couleurs nationales sont profanées ou mal entretenues aux intempéries, comme illustrées ces derniers temps…

Cette Génération, quand elle était encore constituée d’enfants ou d’adolescents, a vu le Mur de Berlin s’effondrer comme un château de cartes. Elle grandira donc, dans un esprit moins braqué ou formatée par les idéologies omniprésentes antagonistes communistes ou socialistes d’une part et d’autre part, capitalistes ou libérales sous toutes leurs formes. Même s’il est vrai que le climat entretenu par ses aînés au-dessus était celle du clivage et du déchirement idéologique, avec pour risque, l’entretien du statu quo…

L’autre coïncidence historique attachée à cette Génération est qu’elle était à ses débuts des cycles d’études universitaires, quand intervint le drame de Sapouy avec encore, une autre disparition aussi tragique que brutale, celle de Norbert Zongo.
Enfin, cette Génération a courageusement joué sa partition en s’illustrant comme acteur clé aux côtés d’autres, dans la dynamique de l’alternance démocratique générée par les mobilisations populaires immédiatement antérieures et postérieures à l’Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui connut aussi ses faces macabres, aussi brutales que tragiques, perpétuées jusqu’au Putsch de septembre 2015.

Cette Génération est désormais dans la sphère du pouvoir au Parlement, à Kosyam, dans le Gouvernement de Koulouba et dans le judiciaire. Faut-il citer des noms ? Oui, il ne faut pas s’en priver ! L’on peut rappeler un petit échantillon de « figures de cette Génération » issus de divers horizons, en guise d’interpellation dans tous les compartiments du pouvoir. Il y a entre autres pour ne citer que cinq sans hiérarchie, Mathias Tankoano, Abdoul Karim Sango, Bachir Ismaël Ouédraogo, Zagré Léonce, Antoine Kaboré…

Cette Génération désormais au pouvoir, n’a pas d’excuse pour valoriser ses atouts majeurs ! En effet, elle a connu pour beaucoup, l’enseignement de l’intégrité burkinabé légendaire dès l’école primaire, intégrité burkinabé éprouvée par les vicissitudes de l’histoire récente du pays.

Cette Génération doit impulser une réhabilitation honorable des bons repères, et créer le déclic du bond qualitatif en avant, pour un Burkina Faso meilleur pour les aînés, pour les plus jeunes ou « Génération Androïd » et pour elle-même.
Pour l’instant ici, ceux qui nous intéressent immédiatement pour les félicitations publiques, ce sont les aînés qui ont aussi su accepter intelligemment, de gré ou de force, cette ouverture, même si l’attente fut longue.

Idrissa Diarra,
Politologue.
Institut Martin Luther King
d’Etudes Politiques (IEP-ML King)
E-mail : diarra.idrissa@rocketmail.com

07 février 2017.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 février à 06:53, par maan ne sugri
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Malheureusement, si elle ne prône pas l’honnêteté, la probité, l’engagement au travail et mérité le salaire ou le fruit récolté alors, elle est le malheur de notre pays. Allez dans les services vous verrez que c’est la poursuite effréné pour les sous à tout les prix. Du faux et usage de faux des surfacturations et j’en passe C’est ça également la jeunesse d’aujourd’hui. Pressé de s’ enrichir, acheter parcelle, voiture, construire une villa en espace de 2 à 3 ans de service.
    Ce que j’attends de ces jeunes responsabilisés c’est de servir de bon exemple mais surtout amener les vieux decadents et degringolants à se ressaisir car ils sont la source de la mal gouvernance, de la corruption et surtout de la méchanceté et des coups bas. Faire changer la vision de ces gnoleurs, sans ambition pour notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 09:21, par Substance Grise
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      Bien dit mon frère
      Que cette jeunesse se regarde dans une glace pour accepter reformer sa mentalité.
      C’est encore plus difficile de developper le Burkina vu la demographie.
      Nous devons nous remettre au travail tout en cultivant quelques valeurs sociales et humaines.
      Mais Tant que on sera allergique á la vérité á cause de nos interets personnels malhonnetes ,tant pi pour nous

      Répondre à ce message

      • Le 8 février à 20:38, par sanpa
        En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

        substance grise, il eut des moments où le Burkina etait faiblement peuplé par rapport à notre nombre actuel avec les memes potentialites naturelles mais il n’etait pas question de progres au faso excepté le temps du martyr SANKARA. Dis simplemenT qu’il manque une bonne politique de developpement a nos dirigeants. puisqu’il croisent les bras et attendent que les intelligents (les occidentaux) viennent leur dicter des politiqueS de developpement. Que c’est dommage !

        Répondre à ce message

    • Le 8 février à 11:37, par Kuilga
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      "maan ne sugri", c’est très très bien dit. Aujourd’hui on se moque éperdument des valeurs morales. Les répètes aujourd’hui sont l’argent et le matériel. On vole l’Etat ainsi que la population comme vous l’avez dit (faux et usage de faux, surfacturations). Un n’importe quoi jamais égalé. Générations Thom Sank oui. Mais pour vraiment le mériter, il faut rectifier le tir que Blaise Compaoré a initié et promu : Le gain facile, la violence, l’incivisme, la fourberie, l’orgeuil etc.

      Répondre à ce message

    • Le 8 février à 12:12, par Kuilga
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      "maan ne sugri", c’est très très bien dit. Aujourd’hui on se moque éperdument des valeurs morales. Les répètes aujourd’hui sont l’argent et le matériel. On vole l’Etat ainsi que la population comme vous l’avez dit (faux et usage de faux, surfacturations). Un n’importe quoi jamais égalé. Générations Thom Sank oui. Mais pour vraiment le mériter, il faut rectifier le tir que Blaise Compaoré a initié et promu : Le gain facile, la violence, l’incivisme, la fourberie, l’orgeuil etc.

      Répondre à ce message

    • Le 8 février à 13:17, par Origine
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      @par maan ne sugri, tu as coupé les mots de ma bouche. Merci pour ton post. J’invite la jeunesse à le lire. A mon avis, la jeunesse aujourd’hui a un comportement aux antipodes du développement. Je suis tenté de dire qu’il n’existe plus de vertus, ni de valeurs chez les jeunes d’aujourd’hui. Si l’Afrique est aux mains de ces jeunes demain, nous n’aurons pas de lendemains meilleurs.

      Répondre à ce message

  • Le 8 février à 08:08, par Lepro
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Oser lutter savoir vaincre....
    Le pouvoir ne se donne pas, il se prend.
    C’est enfin notre Temps, tachons de faire mieux sinon les petits frères vont vite nous mettre à la touche. Il faut reconstruire ce pays, refonder cette nation
    La Patrie ou la mort nous vaincrons.
    Lepro(toujours vigilant)

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 09:09, par Kassoum
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Cette jeune génération au pouvoir ne ferra pas mieux que l’ancienne génération. Car il ya beaucoup de pesanteur dans l’administration y compris dans le Gouvernement qui se veut une continueté et aussi une collegialité. Demandez a TAHIROU BARRY .......

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 10:48, par Kabarébé
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      Bonjour Mr Kassoum, ne soyez pas aussi négativo - pessimiste ! Il faut toujours garder l’espoir que cette génération qui n’a d’ailleurs pas fini de se révéler va relever le défis. Si vous demandez de poser une question à Tahirou, c’est que vous n’avez rien compris de la stratégie de celui-ci et encore moins de la politique. Malheureusement je constate que vous êtes nombreux dans ce pays, ceux qui sont politiquement inculte mais très actifs dans les réseaux sociaux. C’est tout le malheur du Burkina post insurrectionnel.
      Sans rancune !

      Répondre à ce message

  • Le 8 février à 09:56, par de rien
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    si c’est le prendre le pouvoir pour prendre le pouvoir, alors on peut compter sur votre génération. malheureusement, le peuple du Burkina attend plus que cela.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 11:05, par Bynahou
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Regardons nous en face donc. Incarnons nous l’homme intègre ? Incarnons nous un modèle de patriotisme ? C’est nous les responsables un peu partout dans les administrations caractérisées par la corruption, l’incivisme, les retournements de vestes pour des fins personnelles. Regardons notre justice, le style de gouvernance, la pauvreté des masses populaires, l’insécurité, le nomadisme politique, les traîtrises, le manque d’idéale et de parole. On va dans un partie parti politique, on migre et on revient juste pour le vendre, suivez mon regard... Que avenir pour notre pays ? Acceptons de nous remettre en cause individuellement pour bâtir notre pays dans le travail, l’innovation et l’intégrité morale.

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 14:35, par Africa
      En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

      Chapeau bas à vous BYNAHOU pour la profondeur de l’analyse introspective de votre génération et de l’état du pays. J’ai aussi suivi votre regard et j’ai vu le personnage. Mais il ne fait pas exception ; il suffit de balayer le regard dans les différentes chapelles politiques, ils sont légions. Il n’y a qu’un mot pour les nommer : le dégoût !
      Si votre génération se détourne de la critique et de l’autocritique comme vous le préconisez, il faut craindre que le pays aille de mal en pire. Une anaphore incantatoire de la "génération Androïd" ne suffira pas. Votre génération Androïd doit cesser de voir en l’engagement politique, une Start up pour un enrichissement sans cause, bien que cela soit malheureusement la perception dont elle hérite. Il faut de l’abnégation, de l’intégrité, du patriotisme vrai.
      Ailleurs, la véritable génération Androïd s’enrichit du fruit de son travail par l’innovation, l’entreprenariat pour créer des richesses au profit de l’ensemble de la communauté nationale.

      Répondre à ce message

  • Le 8 février à 11:09, par le choco
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Trop de mot pour pas grand chose. Un regard dans le rétroviseur permettra à monsieur Diarra de comprendre que le mot enfin est de trop. Il y a juste une génération qui monte et qui s’installe progressivement aux affaires comme cela s’est toujours passé ici et ailleurs. ces gens qui sont nés en 1977 ont aujourd’hui 40 ans voir plus. Ce n’est pas du tous précoce surtout quand on compare à l’espérance de vie sous nos cieux. Il y a plus de 30 ans déjà, Thomas Sankara, Blaise compaoré et bien d’autre sont venus au affaire bien avant, ils avaient à peine 30 ans. Salif Diallo, Simon Compaoré et même Mr Kaboré Rock Marc C aussi.. Ces gens d’une autre génération ont eux aussi leur environnement qui les ont façonnés d’une manière ou d’une autre. Ailleurs en cote d’ivoire ou au Sénégal à coté on pourrait t’en citer à profusion des noms comme Soro Guillaume, Blé Goudé, Maky Sall, et autres. En Afrique Abdou Diouf , Omar Bongo, Paul Bia et autre était dans le sérail du pouvoir à trente ans déjà. En France Macron E n’est pas aussi un oiseau rare, je pourrai également te citer Mateo R, Alexis tsipras, Martin Trudeau. Il ne faut surtout pas dire enfin et il faut se garder de nous présenter la situation comme exceptionnelle, ou même pensée à un précocité, c’est un age normal pour parvenir au affaire et même exercer le pouvoir d’état, car même du temps de Blaise Compaoré des gens de ce age était aussi au gouvernement, au parlement et au affaire. Bonne suite Mr Diarra I et révisez votre position quand au sujet. A.C LE CHOCO

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 11:21, par babacool
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Je crois bien qu en 1983 c était une génération de trentenaire qui était au pouvoir pas dans le pouvoir car le président Sankara lui même n avait pas plus de 34 ans mais au finish 30 ans après peut on dire que la jeunesse de ces jeunes a un eu un autre impact que celui de nous empêcher une alternance pendant plus de 27 ans !!!! Donc attention a ne pas trop se réjouir de l arrivée de cette jeunesse dans le pouvoir pas au pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 15:20, par panga
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Etes vous sûr que tous ceux que vous citez ont des grandes valeurs de civisme qui implique aussi la probité l’intégrité et l’honnetété. Hé ! mon ami parle pour toi dès tu ne connais pas les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 17:07, par Claude
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    C’est votre temps, soyez en fiers mais sachez rester humbles car c’est dans l’ordre normal des choses. En mooré on dit "ra touss kasma ya f me na wa lebga kasma". Votre temps est arrivé, sachez prouver à la face du Burkina et pourquoi pas du monde que vous l’attendiez et que vous le valoriserez car il passera comme celui des autres est passé si vous vous limitez seulement à bomber la poitrine. Pour ma part je ne vous blâme pas et je ne vous sous estime pas malgré ce qu’on voit aujourd’hui. Prenez conscience et levez la tête, travaillez dans l’ombre et l’histoire le rendra public.N’oubliez pas surtout, la place de la jeunesse n’est pas seulement dans la sphère politique, grave erreur !!!!. Vaillante jeunesse en avant mais attention" malheur à celui qui n’a pas fait mieux que son Père". Courage

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 19:02, par senadja
    En réponse à : Notre Génération enfin au pouvoir !

    Allons y seulement . qui vivra Verra ? la situation de cette soit disant jeunesse est qu’elle a moulé pendant 27 ans dans un système qui les a fait. il n’ont plus rien d’intègre car dans la grande majorité ce sont des gents qui ont pu bénéficié de Bourses extérieures sur fond de trahisons des luttes de leurs camarades étudiants. ce sont les bons petits du système depuis 27 ans. Ce ne sont pas des models .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés