Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

Accueil > Actualités > Société • • lundi 29 janvier 2018 à 21h53min
OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

Après l’opérationnalisation de sa bibliothèque virtuelle, d’où des milliers de documents sont accessibles et téléchargeables gratuitement, l’Organisation pour la promotion de l’Education nationale (OPEN) Burkina a lancé le jeudi, 25 janvier 2018 à Ouagadougou, et sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré, la version mobile de son site web. Outre la documentation, l’organisation met à la disposition des acteurs, un « Wikipédia offline », un outil qui permet de faire des recherches sans connexion internet.

Tout est parti en 2011, lorsque l’actuel député, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, alors étudiant à l’Université de Maastricht aux Pays-Bas, et de concert avec ses amis burkinabè, hollandais et anglais, a lancé l’idée de regrouper de la documentation pour la rendre accessible à l’ensemble des acteurs de l‘éducation. Où qu’ils se trouvent au Burkina. Le constat ayant été fait que la plupart des établissements du pays brillent non seulement par un manque de bibliothèque, mais qu’également, les élèves d’un même niveau n’ont pas les mêmes chances d’avoir accès à une documentation de qualité. Commence alors une opération de collecte et de numérisation de livres, romans, cours et anciens devoirs, sujets d’examen, exposés d’élèves, littératures classique et contemporaine, bandes dessinées, documents de pédagogie, etc… Le tout, dans une parfaite collaboration avec une équipe d’enseignants et des établissements connus pour leur qualité d’enseignement.

L’équipe permanente avec le coordonnateur

« L’éducation, ce n’est pas seulement rentrer dans une classe et prendre uniquement ce que le professeur offre comme cours. Je suis enseignant (ndlr : il dispense des cours à l’Institut d’ingénierie de l’eau et de l’environnement, 2iE), nous donnons un peu à l’élève, qui doit aller faire un travail de recherche. C’est de là que naît l’esprit critique, l’innovation », a relevé Dr Ouédraogo. Internet et ses possibilités sont donc prises pour prétexte et opportunités par les géniteurs d’OPEN-Burkina pour apporter leur contribution aux efforts de l’éducation. « Penser qu’on peut enlever le téléphone entre les mains des élèves, c’est utopique », estime le coordonnateur, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, qui pense qu’il faut plutôt faire de ces technologies une force pour l’apprentissage.

C’est fort de tout cet environnement que les responsables de l’organisation ont lancé la version mobile de cette documentation. Ainsi, désormais, chaque individu peut disposer de toute la documentation à travers son téléphone-portable, sa tablette, une liseuse, un ordinateur-portable ou un ordinateur de bureau.

Le patron de la cérémonie, le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré s’est réjouit du chemin parcouru

Outre le plateau de documents, le kit que propose OPEN-Burkina comporte un « Wikipédia offline » (la plus grande encyclopédie qui permet de faire des recherches sans connexion Internet), wikitionary et Wiktionary (en Anglais et en Allemand).

« On est en mesure de mettre des contenus de cours qui sont adaptés à nos réalités et faire en telle sorte que l’éducation puisse prendre son envol au niveau du Burkina Faso. C’est vraiment un projet très important », a apprécié le responsable de la transformation numérique à Orange Burkina, Issaka Kanazoé. Il promet, de ce fait, l’accompagnement de sa société à OPEN-Burkina pour que l’objectif visé soit atteint pour le bonheur des élèves, étudiants, enseignants, parents d’élèves, etc.
« Bachir Ouédraogo, we are proud of you and your team (Dr Bachir Ouédraogo, nous sommes fiers de vous et de votre équipe) », a lancé le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré, patron de la cérémonie.

Témoin des débuts de ce projet, et alors même qu’il était le maire de la commune de Ouagadougou, Simon Compaoré, à ce que disent les promoteurs, fut une des premières autorités à croire et à encourager le projet dès sa gestation. Six ans après, c’est avec fierté qu’il dit retrouver des jeunes qui ont tenu mordicus à leur idée. Occasion pour tirer son chapeau surtout au coordonnateur, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, dont il n’a de cesse relever les mérites et la détermination au quotidien à aller de l’avant. Au regard de la pertinence de l’initiative pour le Burkina, le ministre Simon Compaoré a suggéré aux promoteurs la tenue des conférences publiques dans l’ensemble des chefs-lieux de région. Mieux, il a promis de plaider auprès du gouvernement pour un accompagnement dans cette optique, convaincu qu’une telle activité bénéficiera à tout le pays, à sa jeunesse en particulier.

Pour Simon Compaoré, outre son apport direct en faveur du monde de l’éducation, OPEN-Burkina est une sorte d’éveil de conscience de la jeunesse ; comme quoi, « là où il y a une volonté, il y a un chemin ». OPEN-Burkina étant aussi la promotion du civisme et du goût à l’entreprenariat.

O.L
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 29 janvier à 23:33, par Pataarbé En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Vraiment, bravo les gars, le Burkina est fier de vous. Bravo, bravo et encore...bravo !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 00:57, par Non Non En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Avec Wikipedia vous allez amplifier l’ignorance. Wikipedia est une ressource d’information intéressante mais jamais une ressource de recherche scientifique particulièrement pour les jeunes gens dont l’esprit critique n’est pas encore en place. J’imagine que vous même en tant que adulte si vous foncez dans ce projet tête baissée cela signifie que vous n’y pensez pas.
    S’il vous plait demander conseil.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 00:59, par Non Non En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Vraiment je pensais pas que nous étions si ignorant à ce point

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 13:30, par L’insurgé En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

      Ton pseudo même reflète bien ton esprit négativiste. Voyez-vous, c’est à cause de vous autres que l’Afrique est en retard. Ailleurs, quand on n’est pas satisfait, on fait. Mais ici, les gens sont assis et ne veulent pas voir l’autre émerger. Voici des jeunes qui se sont battus avec leurs moyens de bord pour mettre quelque chose au moins à la disposition du public (que je félicite de toutes mes forces d’ailleurs) et toi, ce sont des inepties tu tiens. J’ai pitié pour ton âme. Pour ma part, je voudrais m’incliner face à l’innovation de ces jeunes, surtout devant leur détermination malgré les difficultés dans un contexte comme celui du Burkina où mis à part le manque de moyens, vous avez toujours des petits d’esprit pour vous décourager. Bon vent à OPEN !

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 13:45, par oui oui En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

      Toi qui es si illuminé, présente nous ce que tu as fait avant de te mettre à piailler. Tu n’as pas honte ? Espèce de jaloux

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 19:33, par Non Non En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

      Messieurs L’insurgé et Oui Oui,
      je vous remercie particulièrement pour votre intervention intéressante. Je ne suis pas contre l’initiative en elle-même (création de la bibliothèque virtuelle) pour "regrouper de la documentation pour la rendre accessible à l’ensemble des acteurs de l‘éducation" et de Commencer "alors une opération de collecte et de numérisation de livres, romans, cours et anciens devoirs, sujets d’examen, exposés d’élèves, littératures classique et contemporaine, bandes dessinées, documents de pédagogie, etc." Non, je ne suis contre cela. J’attire seulement l’attention sur le fait que "« Wikipédia offline » (la plus grande encyclopédie qui permet de faire des recherches sans connexion Internet), wikitionary et Wiktionary (en Anglais et en Allemand)." doit être pris avec un esprit critique et ce n’est pas la peine de faire de grande publicité la dessus puisque selon moi "Wikipedia est une ressource d’information intéressante mais jamais une ressource de recherche scientifique particulièrement pour les jeunes gens dont l’esprit critique n’est pas encore en place." si bien sure vous connaissez comment Wikipedia fonctionne. C’est à cause de vous autres que l’Afrique est retard, vous vous laissez emprisonner dans vos émotions au lieu d’utiliser vos yeux et vos cerveaux pour raisonner. Je pense personnellement que vous pouvez même féliciter l’aspect que j’ai souligné sur "Wikipedia" avec vos fesses, cela ne changera rien à ce que j’ai dit.
      Cordialement,
      Vôtre !

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 14:33, par sidsomde En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Bonne initiative mais attentions aux petites coquilles lourdes de conséquences : revoyez la définition du nombre complexe dans le cours de math pour terminale C et D. il y est écrit que i² est 1 au lieu de -1.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 15:01, par Socrate En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Formidable projet, que Dieu vous donne la force de poursuivre et dans l’innovation. Ne cessez pas d’inventer et de toujours chercher à aller de l’avant, c’est très important, ne croisez pas les bras. Congratuilations à vous

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 15:57, par n En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Belle initiative pour les acteurs. courage à vous dans la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 18:37, par correcteur En réponse à : OPEN-Burkina : Une révolution dans le monde de l’éducation !

    Open éducation ou open Burkina ?
    Je pense que c’est Open Éducation car Open Burkina est une organisation au Burkina ici et qui n’a pas les même but

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
Energies renouvelables : Un atelier national pour se pencher sur la régulation du secteur
Commune de Ouagadougou : La mairie et ses partenaires préparent l’atelier international d’urbanisme de 2019
Salon du livre africain de Koudougou : La littérature burkinabè à l’honneur
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
2iE : Un colloque pour réfléchir à l’interaction entre eau, énergie, alimentation et habitat
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés