Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • dimanche 21 janvier 2018 à 10h12min
CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

Les Etalons ont été battus ce samedi 20 janvier 2018 par les Diables rouges du Congo par deux buts à zéro (0-2). Ce match comptait pour la deuxième journée du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui se joue actuellement au Maroc. Avec un point, les Etalons occupent la troisième place du groupe D derrière le Congo (6 points) et l’Angola (4 points). Les poulains de Drissa Traoré sont plus proches de l’élimination que d’une qualification pour la suite de la compétition.

Soirée cauchemardesque pour les Etalons qui rêvaient de franchir au moins la phase de poule d’un CHAN. Après un nul difficilement arraché face à l’Angola, les poulains de Drissa Malo Traoré dit Saboteur devaient impérativement battre le Congo s’ils voulaient sauvegarder leurs chances de rester dans la compétition.

Mais hélas ! Les dieux du football en ont décidé autrement. Tout semblait pourtant sous contrôle pour les Etalons en début de match. Présents dans tous les duels, ils avaient le pied sur le ballon. Imposant du coup le rythme du jeu à l’adversaire. La circulation de balle était bien maitrisée et le jeu très plaisant. Les occasions étaient burkinabè. Ce qui avait fini de convaincre même les plus sceptiques que ce match était dans la poche.

Une seconde période où tout a basculé

Au terme des 45 premières minutes, l’arbitre burundais revoie les deux équipes aux vestiaires. A la reprise, la physionomie du jeu change. Les Etalons sont incapables d’aligner les passes. Le jeu devient décousu. Les Congolais en profitent pour assoir leur système. « J’ai écouté l’entraineur du Burkina hier. Dans son discours, il ne semblait pas vouloir jouer la défensive. Il prévoyait attaquer, j’ai donc choisi d’attendre les attaques pour répondre », a révélé l’entraineur congolais, Barthelemy Ngatsono.

Stratégie payante pour les Diables rouges car à la 66e minute, sur un coup de pied mal négocié, Carof Bakoua ouvre le score pour son équipe. La déception et la panique gagnent le camp burkinabè. Mais rien ne change. Le coach saboteur maintient son dispositif jusqu’aux derniers instants du match. Après avoir sorti Roméo Boni, l’équipe sombre en prenant un deuxième but. Le sort des Etalons est désormais scellé.

Troisièmes de leur groupe, les Etalons comptent un point. Ils rencontrent le Cameroun le 24 janvier prochain pour la troisième journée. Ils veulent rester dans la compétition, ils doivent impérativement battre les Lions indomptables par un large score et prier le ciel que le Congo batte l’Angola. Un scénario plus proche de l’élimination que la qualification. Mais rien n’est impossible dans le football.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 21 janvier à 18:40, par welore En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    On pouvait pas s’attendre a mieux que ca ! Nos joueurs sont alles en stars. Ils ont pense que le recrutement c’est la bas. Ils vont simplement revenir. Ik n’a pas de magie en foot. Il faut se battre avec un autre entraineur. Le vieux est fatigue et les anciennes methodes ne marche plus. Il faut un peu de lucidite

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 21:52, par Aol En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Un auditeur de radio oméga disait que “ saboteur est trop vieux “ et les gens ne l’on pas compris en donnant des exemples d’entraineur plus âgé que saboteur. Je dirais plutôt que saboteur n’a pas su s’adapter aux changements des styles de jeu il est resté plus dans le système de jeu des 90

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 07:05, par Burkina En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

      C’est désolant mais en football, le Burkina n’a ni entremaineur, ni footballeur ! Comparez l’aisance avec laquelle les 2 buts congolais ont été marqués et le système peut producteur de nos Etalons ! On n’a pas quelque chose que l’on maîtrise en football. coup de pied arrêté =0 ; balle au pied=0 ; marquage, placement =0 ; corner =0 ;efficacité devant les buts=0 ;caotching=0.Le remplacement de la dernière seconde là c’est pour quoi ? Depuis quand une équipe menée ose perdre davantage son temps précieux pour effectuer un remplacement dans le temps additionnel ? Ou bien Saboteur voulait éviter un 3ème but ?
      Enfin, sans verser dans la superstition, je voudrais tout de même qu’on ouvre une réflexion sur le nom même de nos équipes nationales "Les Étalons ". A voir, le caractère d’inoffenciveté, de résignation, de manque d’agressivité, d’initiative ... du cheval colle à nos équipes. Comme on le dit souvent, ils répondent exactement à leur nom. Même le Coq peut être agressif de lui même. Or chez le cheval, tout dépend du cavalier, de l’environnement, du dopage.
      Débat !

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:07, par sandokan En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Je crois savoir que Roméo Boni est sorti très tardivement du match après le deuxième but mais pas avant comme semble le faire croire l’article. Il n’était visiblement pas dans la match et on s’attendait à sa sortie plus tôt. Ce n’est que lorsque c’était plié qu’il est sorti au delà de la 88ième minute.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:14, par sountogo En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    saboteur doit rembourser les dépenses de ce CHAN, si nos autorités sont vraiment conscients des sacrifices que le peuple a consentis.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 11:07, par humilité En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

      Saboteur a vraiment fait du mal au peuple burkinabè par son entêtement bovin à ne pas prendre en considération les critiques des observateurs. Il a affirmé qu’il assumerait ses choix et la FBF a malheureusement laisser faire. On a vraiment mal. Saboteur doit apprendre à être humble et ne plus s’approcher d’un terrain de foot. BONI et ZONGO ne devaient même pas être sélectionnés. Un évènement de telle envergure mérite rigueur et sérieux.

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 13:29, par Kôrô Yamyélé En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

      - La ilaha illa Allah wa Rahmatoullah wa Barakatouh  !!! Sâlam’Aleykoun, Sountogo, tu crois que Sabotteur lui-même aurait voulu perdre ce match ? Astafirouraye et louanges à Allah le Tout miséricordieux et le Très miséricordieux !! Repenti-toi en faisant un don, une offrande ! Que la Paix et le Salut de As-Salam, Al-Mu’min, Al-Muhaymin, Al’Aziz, Al-Jabbar, et Al-Mutakabbir soient sur toi mon frère.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 10:09, par Nobga En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    C’est une CHAN sabotée. Bon retour prématurée à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 10:33, par DAO En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    il faut reconnaître que cette équipe n’est pas du tout bonne ! les simples techniques de base ne sont pas acquises ; que de déchets dans les passes imprécises et surtout des passes à l’adversaire ! aucun attaquant décisif (sauf le petit de 16 ans !)
    observez bien notre championnat ce sont exactement les même insuffisances ; pour marquer un seul but nos attaquants en manquent d’abord un bon nombre ; mais personne ne fait attention ; pour le public seul le score compte ; voilà pourquoi nos équipes ne peuvent pas aller loin dans les compétitions africaines ! au BF aucune équipe ne tranche clairement par rapport aux autres ! on se contente trop de l’à peu près !
    la Mauritanie qui a perdu tous ses matchs est plus technique et plus combative que nous ! son équipe a un fond de jeu ; toute chose que les étalons amateurs n’ont pas !
    quant à Saboteur je lui conseille vivement, et ce n’est pas la première fois, de se retirer maintenant, en laissant la place aux jeunes entraineurs ! sinon ce sera sous des hués qu’il partira ; ce qui ne serait pas en son honneur !
    ceux qui le défendent en citant d’autres entraineurs aussi vieux confondent le foot professionnel et le foot amateur ! ce sont deux domaines totalement différents

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 10:40, par kabalmo En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    A travers cette défaite, je me pose plein de questions. La fédération n’a pas trouvé mieux pour nos enfants qu’un vieil entraineur de plus de 75 ans ? Qu’est-ce que ce monsieur peut ou veut prouver à ces jeunes joueurs vue qu’il a déjà entrainé les étalons A ? Peut-être à cause des quelques millions qu’il gagne ? Quel deal y a-t-il entre Sita Sangaré et Saboteur ? La fédération ne dispose pas de jeunes entraineurs formés pour encadrer nos enfants vers un football moderne ? Ce monsieur Saboteur qui se dit instructeur FIFA, est-il de son rôle de s’assoir sur un banc de touche de jeunes joueurs à cet âge ? Combien d’entraineur a-t-il formé ? Combien de séances de formation a-t-il dispensé au Burkina Faso comme on le voit faire les autres instructeurs FIFA à travers le monde ?
    Nous souhaitons que les dirigeants de notre football nous prennent au sérieux car ce sport de passion mérite du sérieux pour la joie de toute une nation. Que le ministère des sports trace une politique de sport sérieuse car c’est l’argent du contribuable qui est dépensé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 12:06, par Figo En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Je trouve que vous êtes totalement injuste vis-à-vis de l’entraineur. C’est lui qui a qualifié l’équipe en territoire ghanéenne, et c’était déjà une sacrée performance. Que ceux qui estiment que la déconfiture est liée à l’âge de l’entraîneur nous indique quel jeune entraîneur local aurait pu faire mieux, et d’ailleurs qui est excellent avec nos clubs ?
    Les joueurs n’étaient tout simplement pas bons, sans aucune intelligence de jeu, sans technique, ni altruisme. Çà, ce n’est pas la faute d’un entraîneur. Comme l’a dit Malick Jabbir à une certaine époque : "où est jouair ?".

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 12:09, par TRAORE tchè En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Hum !!! C’est vraiment dommage. Il est juste que le doyen Saboteur a contribué à "décomplexé" le football burkinabé depuis l’honorable qualification à la CAN 1996 en Afrique du Sud ( à travers les oppositions qui eurent lieu dans la poule face au Maroc et la Côte d’Ivoire ). Mais force est de reconnaître que le doyen a un vrai complexe. Il se dit connaisseur et demeure fermé aux remises en cause. Cela conduit inéluctablement à des déconvenues et à des prestations médiocres comme lors de ce CHAN. Il revient à la Fédération de faire un bilan sans complaisance lorsque les étalons locaux reviendront et de prendre, en conséquence, les décisions idoines.
    Les méthodes de Saboteur sont dépassées. Sa sélection est remplie de joueurs trop limités. Comment comprendre que le meilleur buteur actuel du championnat de D1 du Burkina Faso ne soit pas sélectionné pour cette compétition. Il y a belle lurette que les méthodes de jeu et d’entraînement ont évolué, ont connu une "révolution" ( on le voit avec les Pep Guardiola et autres Mourinho...même si comparaison n’est pas raison).
    Doyen pardon hein, mais être instructeur technique de la CAF, ne fait pas de toi un omniscient du football. Il faut une nouvelle dynamique, avec de jeunes coach qui ont faim et qui ont tout à prouver.
    Mes critiques sont adressées à Saboteur car il est celui qui choisit les joueurs, qui détermine les conditions de préparation, qui propose les titulaires et le schéma tactique ainsi que la stratégie de jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 12:17, par TRAORE tchè En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Hum !!! C’est vraiment dommage. Il est juste que le doyen Saboteur a contribué à "décomplexé" le football burkinabé depuis l’honorable qualification à la CAN 1996 en Afrique du Sud ( à travers les oppositions qui eurent lieu dans la poule face au Maroc et la Côte d’Ivoire ). Mais force est de reconnaître que le doyen a un vrai complexe. Il se dit connaisseur et demeure fermé aux remises en cause. Cela conduit inéluctablement à des déconvenues et à des prestations médiocres comme lors de ce CHAN. Il revient à la Fédération de faire un bilan sans complaisance lorsque les étalons locaux reviendront et de prendre, en conséquence, les décisions idoines.
    Les méthodes de Saboteur sont dépassées. Sa sélection est remplie de joueurs trop limités. Comment comprendre que le meilleur buteur actuel du championnat de D1 du Burkina Faso ne soit pas sélectionné pour cette compétition. Il y a belle lurette que les méthodes de jeu et d’entraînement ont évolué, ont connu une "révolution" ( on le voit avec les Pep Guardiola et autres Mourinho...même si comparaison n’est pas raison).
    Doyen pardon hein, mais être instructeur technique de la CAF, ne fait pas de toi un omniscient du football. Il faut une nouvelle dynamique, avec de jeunes coach qui ont faim et qui ont tout à prouver.
    Mes critiques sont adressées à Saboteur car il est celui qui choisit les joueurs, qui détermine les conditions de préparation, qui propose les titulaires et le schéma tactique ainsi que la stratégie de jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 23:30, par moussa En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    SA DOIT ÊTRE LA FAUTE A FATMA SAMOURA, MDRR, C’EST PAS TROP GRAVE VOUS RRGARDERAIS POLOGNE SENEGAL LE 19/6 a 17h Japon senegal a 17h le 23 EST VOUS FINIRAI AUTOUR D’UN FOTOU BIEN PRÉPARÉ PAR LES FEMMES DES HOMMES INTEGRE PAR UN SÉNÉGAL COLOMBIE DE FALCAO JAMES RODRIGUEZ LE 28 A 20H

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:29, par galimatias En réponse à : CHAN 2018 : Les Etalons, plus proches de la sortie

    Mais pendant que nous y sommes que devient le recours du Burkina Faso devant le TAS au sujet du match rejoué Afrique du Sud / Sénégal ??

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés