CHAN 2018 : Congo # Burkina Faso, le match de la survie pour les Etalons

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • vendredi 19 janvier 2018 à 10h01min

Les Etalons effectuent ce samedi 20 janvier 2018 leur deuxième sortie du Championnat d’Afrique des Nations face au Congo. Ce match est impératif pour les poulains de Drissa Malo Traoré dit Saboteur pour la suite de la compétition.

CHAN 2018 : Congo # Burkina Faso, le match de la survie pour les Etalons

Les Etalons jouent leur survie au CHAN 2018 face au Congo. Après un nul (0-0) obtenu dans la douleur contre l’Angola, les poulains de Drissa Traoré sont comme condamnés à faire un résultat positif face aux diables rouges du Congo
Vainqueur du Cameroun (0-1), les Congolais sont premiers du groupe D avec trois points. Annoncé un outsider, le Congo se retrouve flanqué du titre de favori. Mais pour Barthelemy Ngatsono, entraineur des Diables du rouge il n’est pas juste de donner ce qualificatif à son équipe. « Nous avons certes fait une victoire contre le Congo, mais cela ne fait pas de nous des favoris du groupe », a relativisé le coach.
Face au Burkina, le patron de la sélection congolaise sait que ce sera une autre paire manche. « Le Burkina a fait un match nul contre l’Angola. Je sais que les Burkinabè ne sont pas venus se faire humilier ici. Ils vont don jouer pour la victoire parce qu’ils savent aussi que cela dépend de leur survie dans la compétition. Je peux même vous dire que ce sera le match le plus dur que nous aurons dans ce tournoi », a indiqué Barthelemy Ngatsono.

Un adversaire connu

Deuxièmes de leur groupe avec un point les Etalons jouent le match essentiel de leur participation à ce CHAN. Ils sont conscients que ce match sera difficile mais ils y croient et envisagent de faire tout leur possible pour une victoire face au Congo. « L’équation sera de jouer, de se battre et de gagner », a laissé entendre Drissa Malo Traoré dit Saboteur. L’atteinte de cet objectif pourra être aidée par l’expérience du coach Saboteur qui a entrainé des équipes congolaises.

La détermination des joueurs et la stratégie mise en place par l’entraineur pourront porter des fruits surtout avec le retour de Mohamed Sylla, Ouedan Abem, Adama Barro, absents au premier match pour des blessures et Yaya Sanou qui purgeait une suspension d’un match.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés