Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

samedi 20 janvier 2018 à 00h45min

20 ans de prison et 329 milliards de FCFA c’est ce à quoi ont été condamnés l’ancien chef d’Eta ivoirien Laurent Gbagbo et trois de ses ex-ministres parmi lesquels son ancien Premier ministre Gilbert Aké N’Gbo ce jeudi 18 janvier 2018 dans l’affaire dite du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Un autre soubresaut de la crise post-électorale de 2010 en Côte d’Ivoire rapporté par Jeune Afrique.

Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

Leur présence ou leur absence au procès n’aura rien changé au verdict de la cour. Un verdict qualifié de « controversé » par Jeune Afrique. En effet Gilbert Aké N’Gbo et Désiré Dallo qui ont répondu présents au procès ont tout comme les deux absents Justin Koné Katinan et Laurent Gbagbo écopé de 20 ans de prison ferme dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale ivoirienne de la Banque Centrale des Etats de l’Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de plusieurs banques commerciales, durant la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011. « En l’absence des deux derniers condamnés, les deux premiers sont repartis libres » a souligné le journal précisant qu’aucun mandat de dépôt n’a été délivré comme c’était le cas lors de la condamnation de l’ancien ministre Hubert Oulaye en fin décembre 2017.

L’ancien président actuellement entre les mains de la Cour pénale internationale (CPI) pour le « procès Gbagbo » et l’ex-ministre du Budget (Koné Katinan) en exil entre Accra, Paris et Pretoria font, quant à eux, objet de mandats d’arrêt internationaux. Mais Koné Katinan a longtemps été dans le viseur de la justice ivoirienne. On se rappelle qu’en août 2013 il avait échappé à une extradition à Abidjan, par la justice ghanéenne après une longue procédure judiciaire.

En plus des vingt ans de prison, « tous doivent solidairement payer une amende de 329 milliards FCFA (502 millions d’euros) » ; même si leur collège d’avocats entend faire appel.

Appelée pour la première fois le 07 juillet 2015, l’affaire du « braquage de la BCEAO » a plusieurs fois été renvoyée en 2016. Mais la date du jeudi 18 janvier 2018 a cette fois-ci été la bonne puisque le dossier a connu son dénouement mettant ainsi fin à un « long feuilleton judiciaire » pour emprunter les mots. Et à en croire le journal l’ex-Premier ministre Gilbert Aké N’Gbo et l’ex-ministre de l’Économie et des Finances Désiré Dallo ont toujours nié leur implication dans l’affaire.

M.J.B
Lefaso.net
Source : Jeune Afrique

Vos commentaires

  • Le 20 janvier à 08:53, par bob En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    c’est ainsi qu’on assure l’après Ouattara ou le Ouattara d’après Ouattara ! Attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 09:31, par Papa En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    A quand la fin de cet harcelement impitoyable et sans fin du president Gbagbo ? De la CPI au tribunal Ivoirien on harcele le Monsieur alors que Soro Gillaume et ses hommes avaient vandalise’ des banques a Bouake et a Man, et est propulse’ 3e personnalite’ de Cote-d’Ivoire, tandis que des illetres’ com-zones sont eleves’ aux grades de generaux et colonels . La justice des vainqueurs a de beaux jours en Cote-D’ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 09:49, par Mafoi En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Et pourtant Soro,Wattao et leur bande de braqueurs qui avaient fait main basse sur les agences BCEAO de Bouaké,Man,Khorogo pour un butin de plus de 1038 milliards en 2003 se la coulent tout doux.Pathétique cette justice de merde

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 11:38, par Ka En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Si la justice Ivoirienne arrive à condamner son ancien président qui se trouve à la CPI a 20 ans de prison, le Burkina peut emboîter le pas en condamnant les nôtres ’’’’président et petit président’’’ qui ont pillé toutes les caisse de l’état et fuir le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 06:29, par ibk En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    C’est vraiment pathétique pour l’Afrique toute entière je voyais venir la cpi mais l’histoire nous donnera raison ado soro et ses derrière ne resterons pas éternel

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 12:09, par Sheikhy En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Coup politique plutôt que judiciaire. Au cas où la cpi lacherait Laurent Gbagbo, la justice ivoirienne l’attend pour le coffrer. Ado à vraiment décider de mettre le pied sur la reconcilaition.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 14:09, par le patriote En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Et pourtant cet argent dont il question a servi a payer les fonctionnaires ivoiriens y compris les magistrats qui les condamnent Aujourdhui. C’est honteux tout cela.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 15:03, par Alexio En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Soro le pertit Franc-macon initier par notre Faux General Djibril Bassole grader par ses affaires noctures qu il a avait pour cette lucifeienne organisation qui veut pas La DEMOCRATIE en Afrique. Pourtant ils ce sont denommes les eclaireurs des hommes et femmes.

    L Afrique est infestee par cette lugubre organisation qui s approprie du patrimoine national dans beaucoup de pays avec la complicite des entreprises d obediences maconiques, qui fraudent et nepayent pas d impots comme cela se devrait. Les champions des evasoins fiscales en Afrique en direction des pays paradis fiscaux.

    Cette mafia qui maintient toujours des presidents bidons en Afrique pour assurer cette culture de malheur qui suce nos sangs. Pendant que le citoyen lamda ne peut pas arrondir 2$ par jour pour sa pitance.

    Le Gabon, le Kongo, la Guinee, la Cote d Ivoire et le Burkina Faso de Blaise Compaore, tous sous controll par cette suce-sang organisation qui verse le sang de nos vaillants citoyens par la manipulation de leur parti politique. Les fraudes electorales dont les scores sovietiques sont le premier sport.

    Quelle honte pour l Afrique, quand il sa git de Laurent Gbagbo. La Cote dIvoire, un pays qu il croit un banlieu de la France est soumis sous leur chicotte pour les mauvais eleves. En 2018 jusqu a present notre destin est decide par ce pays colonisateur qui veut pas lacher. Macron le freluket, lors de son passage a ouagadougou en dit mieux. La guerre sponseee de la Lybie par les occidentaux, personne n aette sous les barreaux de la justice internationale.

    Georges Bush en Irak aussi qui avait promis le paradis aux Iraquiens en remplacant avec l ebfer qu ils vivent aujourdhui sous l Etat islamiste. OBAMA avait decliner cet offre pour repeter les mems erreurs de sa majeste. Sarkosy qui fut par la grace du guide la revolution pour finance son electorat par la manne petroliere de la Lybie, aujourdhui par la complicite de ses lakais ont embrouilles toutes les pistes qui conduira a cette malhonnete de l ancien president d un pays qui se tappe la poitrine de pays des droits de l homme.

    Ne confondons pas vitesse et precipation. Les grands hommes qui ont fait cette declaration sont entrain de se retourner dans leur tombeau. Car la France est devenue le pays des hommes forts qui pietine ironiquement droit acclame des peuples d Afrique, qu elle refuse de donner. Pour ses interets geo-economico-politique belliqueux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 08:14, par Boureima Adama AGODIO En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Toute fin n’est pas belle comme on l’aurait souhaité, mais l’interminable fin de cette histoire sur " l’affaire Gbagbo " doit nous rappeller ce dont sont capables les énémis de l’Afrique... mais la patience c’est de l’OR, et nous ne quitterons pas tous ce monde sans voir la fin honteuse de " ces énémis de l’Afrique..." puisse Dieu nous permettre de voir ce jour assez rapidement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:35, par patarbtalé En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    Merci au patriote pour le rappel.c’est vraiment pathétique et avec ça, ADO passe tout son temps à crier "réconciliation".qu’elle est ce président avec sa justice de merde ?courage a toi Oppah "Laurent GBAGBO".c ’est Dieu qui va faire ton palabre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:32, par My En réponse à : Affaire braquage de la BCEAO : Laurent Gbagbo écope de 20 ans de prison

    le WOUDI de MAMA savait que ADO userait de tout les moyens pour qu’il passe le reste de ses jours à gbantanamo. Comme il est le Fils de la France j’imagine sa fin sans oublié que SORO est au seuil de la porte de la présidence.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés