Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Hackathon « FasoGéo2018 » : Huit équipes à l’épreuve de l’information géospatiale

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • lundi 15 janvier 2018 à 00h10min
Hackathon « FasoGéo2018 » : Huit équipes à l’épreuve de l’information géospatiale

Après trois jours passés à développer dans les locaux du centre KeoLID, les candidats du Hackathon « FasoGéo2018 » ont présenté le fruit de leur travail aux membres du jury, le dimanche 15 janvier 2018. Les trois meilleures équipes ont été récompensées en présence du Directeur général du développement de l’industrie numérique (DGDI), Rodrigue Guiguemdé et du Directeur général de l’Institut géographique du Burkina (IGB), Abdoulaye Bélem.

« Infrastructure des données spatiales ». C’est sous ce thème que s’est déroulé du 12 au 14 janvier, le Hackathon « FasoGéo2018 », un concours organisé par la Direction générale du développement de l’industrie numérique du ministère du développement de l’économie numérique et des postes (MDNEP), en collaboration avec l’Institut géographique du Burkina. Pendant 72heurs, les candidats regroupés au sein de huit équipes, d’au moins deux personnes, ont rivalisé d’endurance et de créativité pour proposer des solutions opérationnelles, originales et innovantes sur l’information spatiale. Le clou du concours, c’était ce dimanche face au jury présidé par Malick Tapsoba de l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC).

Profils divers

Le directeur général du développement de l’industrie numérique, Rodrigue Guiguemdé (au milieu)

En cinq minutes chrono, chaque équipe devait présenter sa solution. Trop inspirés ou stressés, les candidats ont souvent eu du mal à respecter le timing, critère non négligeable même si le jury a choisi de départager les équipes sur la base de la qualité de la présentation, des caractéristiques de la solution et du modèle économique proposé. Outre les questions et remarques des membres du jury, l’assistance a eu le droit d’interroger les groupes qui, rappelons-le, étaient constitués de plusieurs profils (électroniciens, développeurs, communicateurs, infographes, webmasters, community managers, etc).

Bientôt la signature d’une convention

Remise du trophée à la première équipe

Conscients qu’il est complexe au Burkina d’indiquer avec précision sa position à une personne, Adama Sy Traoré et ses camarades ont mis en place une solution baptisée « WinigMam » (qui signifie ‘’montre-moi’’, en langue mooré). Elle vise à faciliter la culture de l’adressage à la population et aux touristes à travers des cartes et données qui seront fournies par l’IGB. Selon l’équipe « INEDIT », la solution regroupe trois plateformes à savoir un site web interactif, une application mobile et un boitier électronique (point d’accès) qui sera déployé dans les lieux comme les aéroports, les ronds-points. Cela permettra d’une part, de fournir une carte interactive de la ville avec un zoom sur les arrondissements et secteurs et d’autre part, une application mobile de géolocalisation que les utilisateurs pourront télécharger et installer sur leur smartphone sans accès à internet afin de localiser les mairies et les institutions publiques.

Séduit, le jury a décerné le premier prix l’équipe. Elle remporte donc le trophée, une enveloppe de 225 000 F CFA, un an d’abonnement à la bibliothèque numérique Youscribe, des Tee-shirts et bien évidemment les attestations de participations. L’aventure ne s’arrête pas là et pour la mise en œuvre de son projet, le groupe compte entreprendre des démarches pour bénéficier d’un financement. Déjà, le directeur général de l’IGB a annoncé très prochainement la signature d’une convention avec l’équipe pour la promotion de la solution.

Une seule fille candidate

Léïla Compaoré (au milieu), l’unique fille de ce concours

Etudiante en Génie logiciel, Léïla Compaoré, est la seule fille, candidate du concours. Membre du groupe « Faso 3D », elle a présenté aux côtés de Tioro Koussé (Développeur) et Emerson Yougbaré (Community Manager) la solution « Faso 360 », classée deuxième. Le groupe est reparti avec une enveloppe de 125 000 F CFA, un an d’abonnement Youscribe et des tee-shirts. L’application permet de faire découvrir le Burkina Faso à travers ses sites touristiques en 360° via des images. Dès que l’utilisateur sera proche d’un site touristique, il recevra une alerte qui lui donnera les informations. Le projet est ambitieux et le groupe est conscient que la collecte des données lui prendre du temps, certainement une année entière.

Trouver son chemin grâce aux mots

U Auben Team lors de sa présentation

Classé troisième, U Auben Team, le trio de développeurs conduit par Yentéma Nadjoari, a présenté la solution dénommée « MOCATOR » (mot valise formé de Mots et de Locator). « De nos jours si vous achetez un produit sur un site de vente en ligne, on vous demandera votre adresse afin de vous livrer votre produit. Ce n’est pas toujours aisé lorsqu’on habite dans une zone où la localisation est difficile. Au lieu de vous embrouiller, nous avons trouvé un système simple. Il suffit de renseigner par exemple que vous êtes situés à XX02. A partir de ce simple mot, le livreur pourra vous localiser en suivant un itinéraire bien précis. N’importe quelle personne peut utiliser le système pour générer de petits mots et les envoyer à ses amis », a expliqué Yentéma Nadjoari. A l’en croire, le système peut être également utilisé en cas d’accident de la circulation, afin de guider les secours. En plus des attestations de participation de l’abonnement Youscribe, l’équipe a reçu une enveloppe de 50 000 F CFA.

Poursuivre le travail

Le jury présidé par Malick Tapsoba (2e à partir de la droite)

« Personne ne perd ce soir, chacun repart avec quelque chose de plus », a reconnu le président du jury. Pour Malick Tapsoba, le niveau d’ensemble des huit équipes est acceptable. Il a donc exhorté les candidats à poursuivre le travail et interpelé le ministère du développement de l’économie numérique et des postes sur sa responsabilité, celle d’accompagner les équipes. Déjà, le directeur général du développement de l’industrie numérique, Rodrigue Guiguemdé, a invité les équipes à déposer leurs projets sur la plateforme des innovations, PLATINUM, car des investisseurs pourraient en être intéressés. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : La coupure de l’internet mobile a impacté le fonctionnement des médias en ligne
Restriction de l’accès à Facebook : Des organisations de la société civile dénoncent une récurrence des violations des droits numériques au Burkina
Bobo-Dioulasso : Les journalistes invités à s’impliquer dans la campagne nationale d’intensification de la vaccination contre le covid 19
Burkina Faso : Le Balai citoyen dit « non à la dictature sur internet »
Votre journal "Courrier confidentiel" N ° 258 vient de paraître
Promotion des droits des femmes : L’Association des femmes journalistes et communicatrices pour la citoyenneté (AFJ2C) est née
Burkina : Le Conseil supérieur de la communication exhorte les médias à informer sainement les populations
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des web-journalistes
Médias : Burkina 24 souffle ses dix bougies
Georges Damien, informaticien : « Il faut qu’on insère l’informatique dans les écoles, même depuis le primaire »
Soutenance/université Aube Nouvelle : Pascal Lonkou Yé se penche sur l’« Influence du community management dans le fonctionnement de Lefaso.net »
Burkina : Un guide du journaliste pour aider au traitement de l’information sur l’éducation, la santé et les infrastructures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés