Transports : Plus de 13 milliards de FCFA pour rendre fluide le corridor Ouagadougou - Abidjan

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • dimanche 14 janvier 2018 à 21h30min

Le ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, à travers le Secrétariat permanent du Programme sectoriel des transports, a organisé la 1ère session ordinaire du Comité de pilotage du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la facilitation du commerce (PAMOSET-FC). C’était le vendredi 12 janvier 2018 à Ouagadougou.

Transports : Plus de 13 milliards de FCFA pour rendre fluide le corridor Ouagadougou - Abidjan

Le pays des Hommes intègres, dans son patrimoine routier, dispose d’un réseau de routes classées d’environ 15 300 km (20% bitumées), d’un réseau de routes non classées d’environ 46 000 km (50% impraticables en saison pluvieuse), d’un réseau ferroviaire de 536 km reliant le pays à la Côte d’Ivoire, de deux aéroport internationaux (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso) et d’aéroports secondaires.

Les officiels

Ces infrastructures de transport dans leur majorité sont dans un état dégradé, ce qui rend inefficace la prestation des services de transport. Cette situation est donc nuisible au développement économique, à la compétitivité des secteurs commerciaux de l’économie et au développement des chaines de valeurs entre les zones urbaines et rurales.

Pour répondre à cela, le Burkina Faso a bénéficié de l’appui de la Banque mondiale pour la mise en œuvre du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la facilitation du commerce (PAMOSET-FC), avec pour principal objectif d’améliorer l’efficience et la sécurité des services de transport sur la section burkinabè du corridor de transport routier Abidjan – Ouagadougou. Le Secrétaire général du ministère en charge des Transports, Issiaka Sigué, président du Comité de pilotage du PAMOSET-FC, a rappelé que le projet lancé au mois de juin 2017 pour une durée de cinq ans, peine à prendre véritablement son envol.

Dynamiser la mise en œuvre

Issiaka Sigué SG du ministère en charge des Transports, président du Comité de pilotage du PAMOSET-FC

« Il nous revient à tous et c’est le lieu de vous exhorter ici de trouver les voies et moyens pour lever les goulots d’étranglements pour lui permettre d’atteindre en cette année 2018 sa vitesse de croisière », a-t-il indiqué. Cette 1ère session du Comité de pilotage du projet servira de cadre pour examiner son état d’avancement au 31 décembre 2017 ; examiner et adopter des projets de programme d’activités, de budget et de plan de passation des marchés de l’année 2018 ; examiner l’état de mise en œuvre des conditions datées du projet. Tout en remerciant la Banque mondiale pour son accompagnement, le président du Comité de pilotage, a invité les participants à faire des suggestions pertinentes pour une bonne exécution des activités du projet. Cela pour donner un coup d’accélérateur à l’exécution des activités.

Le PAMOSET – FC est d’un coût global de 25 millions de dollars US, soit 13 738 250 000 de FCFA. La contrepartie nationale est de 2 750 000 000 et l’apport de la Banque mondiale sous forme de crédit est de 10 988 250 000 de FCFA. Le projet se décline en cinq composantes.

Une vue des participants

La composante 1 concerne le développement institutionnel et le renforcement des capacités des acteurs publics et des opérateurs de l’industrie du transport de marchandises (1 583 250 000 FCFA) ; la composante 2 prend en compte la mise en place d’un système pour le renouvellement des camions poids lourds (8 800 000 000 FCFA dont 2 750 000 000 de FCFA apporté par le gouvernement) ; la composante 3 sert à l’appui à la modernisation des douanes et la facilitation du commerce sur la section burkinabè du corridor (1 655 000 000 de FCFA) ; la composante 4 se charge de la sécurité routière sur la section burkinabè du corridor (1 150 000 000 de FCFA) ; la composante 5 s’occupe de la gestion, du suivi et de l’évaluation du projet (550 000 000 de FCFA).

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés