Investissement d’impacts : La deuxième phase du fonds I&P Afrique Entrepreneurs lancée

vendredi 12 janvier 2018 à 00h54min

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé, ce jeudi 11 janvier à Ouagadougou, le président directeur général d’Investisseurs & Partenaires (I&P), le premier fonds d’impacts dédié au continent africain, a affiché les ambitions de son groupe à travers la deuxième phase du fonds I&P Afrique Entrepreneurs (IPAE 2). Ce fonds, à en croire, M. Jean-Michel Severino, permettra d’investir dans 40 startups et PME africaines dans les 5 prochaines années.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Investissement d’impacts : La deuxième phase du fonds I&P Afrique Entrepreneurs lancée

Définis comme des investissements visant à créer un impact positif au-delà des rendements financiers, les investissements d’impacts sont l’affaire d’Investisseurs & Partenaires, un groupe créé en 2002 pour le développement des petites et moyennes entreprises d’Afrique subsaharienne. Après avoir lancé une première gamme de fonds (IPDEV1 et IPDEV2) qui ont permis respectivement d’investir dans 33 sociétés et d’incuber 10 fonds locaux, le groupe dirigé aujourd’hui par M. Jean-Michel Severino développe depuis 2011, une « famille » de fonds dénommée IP Afrique entrepreneurs (IPAE). Il s’agit d’une nouvelle version de l’appui d’Investisseurs & Partenaires à des entreprises en quête de performances économique et sociétale. La première phase (IPAE1) ayant fait ses preuves, le groupe a décidé de passer à la vitesse supérieure en lançant la deuxième phase du fonds (IPAE2) dont la présentation a eu lieu, jeudi soir à Ouagadougou.

Montant des transactions : entre 300 000 et 3 000 000 d’euros

JPEG - 79.2 ko
M. Jean-Michel Severino président directeur général d’Investisseurs & Partenaires (I&P)

Avec IPAE2, la philosophie d’Investisseurs & Partenaires reste la même : esprit entrepreneurial, engagement pour le développement, intégrité et exigence. Selon Jean-Michel Severino, ce fonds d’investissement panafricain est doté à terme de 80 millions d’euros contre 54 millions pour son prédécesseur, et est destiné aux PME africaines en expansion dont les besoins en financement vont de 300 000 euros à 3 millions d’euros. Toujours selon M. Severino, IPAE2 fera entre 5 et 10 investissements au Burkina Faso, Mali et Niger dans les cinq années à venir. Pour ce qui est de l’approche d’investissement, il précise qu’elle reste généraliste, tout en ciblant les secteurs clés qui contribuent à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) : agrobusiness, santé, BTP, énergies renouvelables, microfinance, industrie, produits et services B2B, etc.

Appui stratégique, financier et managérial

JPEG - 114.4 ko
Sébastien Boyé, Directeur général adjoint des investissements (basé à Paris ’’au micro)

Selon M. Severino, I&P est un investisseur minoritaire en capital « Nous ne sommes pas des investisseurs qui restons à vie dans une entreprise. Nous tournons régulièrement pour accompagner une entreprise donnée dans une phase de son expansion ». Et le Directeur général adjoint des investissements (basé à Paris), Sébastien Boyé, de préciser que le groupe apporte son expertise sur le plan stratégique, financier et managérial avant de revendre ses parts au bout de quelques années. Il partage ainsi les pertes et profits de l’entrepreneur qu’il accompagne sans garantie. Investisseurs & Partenaires s’intéresse aussi aux startups en y consacrant un quart de ses activités. Et même si le financement de celles-ci semble être une activité est très périlleux, le patron d’I&P a rassuré que sa structure continuera à investir sur la qualité des projets et des entrepreneurs.

Des entrepreneurs séduits

JPEG - 133.9 ko
Une vue des journalistes

Notons qu’à la conférence de presse, plusieurs chefs d’entreprises ayant bénéficié de l’appui technique et/ou financier d’Investisseurs & Partenaires ont conté leur idylle. Parmi eux, Mamadou Traoré, PDG de Bakou Logistics, une entreprise de transport de carburant. « Bakou travaille avec I&P depuis cinq ans. C’était un mariage de raison avant de devenir un mariage d’amour », a indiqué M. Traoré avant de reconnaitre qu’en ouvrant son capital à I&P « on rentre dans un réseau, une famille d’entrepreneurs sud-nord ». Tout comme lui, le directeur général d’ACEP Burkina, Ousséni Kirakoya, a salué le leadership du groupe I&P qui a permis à sa société de devenir en cinq ans seulement, la 2e plus grande institution de microfinances au Burkina Faso.

JPEG - 101.4 ko
Traoré Mamadou, PDG de Bakou Logistics

Investisseurs & Partenaires, ce sont 15 années d’expérience dans l’accompagnement et le financement des PME en Afrique, avec aujourd’hui une équipe de 30 professionnels basés à Paris et dans sept bureaux africains (Abidjan, Accra, Antananarivo, Casablanca, Dakar, Douala et Ouagadougou). Le groupe est soutenu par plus de 50 investisseurs et compte un carnet d’adresses de plus de 70 entreprises partenaires. En décembre 2017, il a été certifié B Corp™, un label indépendant et exigeant qui réunit les entreprises qui répondent à des critères exigeants en matière de stratégie et de transparence dans leur démarche sociétale.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés