Winner Industrie : Vers un redressement judiciaire de la société

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • vendredi 12 janvier 2018 à 01h12min

Le mercredi 10 janvier 2018, a eu lieu au tribunal de commerce de Bobo-Dioulasso, le délibéré du dossier de la société Winner Industrie. Le juge a ainsi décidé le redressement judiciaire en lieu et place de la liquidation des biens de la société.

Winner Industrie : Vers un redressement judiciaire de la société

Suite à la crise qui secoue Winner Industrie depuis quelques années déjà, les actionnaires de la société avaient donc décidé de procéder à la liquidation des biens de ladite société. Ainsi, après que le tribunal de commerce ait été saisi sur la question de la liquidation, ce dernier (le tribunal) a tout d’abord souhaité que les comptes de la société fassent l’objet d’un audit par un expert comptable pour voir si la liquidation était fondée. Ainsi, le rapport de l’auditeur aurait fait ressortir une mauvaise gestion de la société Winner Industrie. Ce qui a amené le tribunal de commerce a préconisé un redressement judiciaire de la société au lieu d’une liquidation.

« Le rapport de l’auditeur a révélé que Winner Industrie a été mal gérée. Suite à cette mauvaise gestion, les actionnaires s’entêtaient toujours à leur liquidation et le tribunal a vu qu’on peut toujours redresser cette société. Donc la décision qui est tombé ce matin, c’est un redressement judiciaire de la société winner industrie. L’un dans l’autre, nous en tant que travailleurs, nous sommes satisfaits et nous attendons de voir comment ce redressement judiciaire va se faire », a martelé Ibrahim Ouédraogo.

Il a déploré la mauvaise gestion en question : « Nous avions parlé de cette mauvaise gestion depuis longtemps. S’ils nous avaient écouté, peut-être qu’on allait trouver une solution plutôt que d’arriver à deux ans presque sans solutions ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Messages

  • DONC C’ETAIT LA MAUVAISE GESTION. Pourtant quelqu’un a demissionné du gouvernement parce que RMCK n’aurait pas soutenu WINNER en promettant de combattre la fraude et refusant d’y injecter 600 000 000. Produire des pilles aujourd’hui c’est comme vendre des P50. Il faut dire la vérité aux travailleurs cette entreprise ne peut en aucun cas être sauvé. NB. C’est une entreprise Privé.

  • Franchement ! est ce que l’Etat ne pourrait pas faire l’effort de placer les travailleurs de la société dans d’autres structures, même étatique, vu que apparemment, ils ne sont pas nombreux ? Je ne sais ce que la notion de mauvaise gestion revêt ici ; mais je me demande tout simplement si les piles ont encore longue vie aujourd’hui avec tous ces appareils qui fonctionnent au solaire ou qui sont rechargeables ; en dehors des télécommandes, pour quoi les gens sont prêts à acheter les piles aujourd’hui ? Combien de paysans sont capables d’acheter régulièrement des piles pour leurs radios et torches ? En ville, peu de gens achèteront des piles pour une radio ou une torche. A moins que la société ne vise des marchés extérieurs, ce qui n’est pas évident pour une petite entreprise, ou ne change d’objet.

  • Toujours de problème de gouvernance à la tête de nos entreprises. Elle va certainement disparait car elle n’a pas puis s’adapter à la spirale du business dans son domaine. Sinon ,aujourd’hui elle devrait elle le support pour tout ce qui solaire ou des solutions hydrides de pile à solaire.
    Ca existe.

  • les gens ont manqué d’initiative à winner, vous saviez qu’à un moment donner le solaire allait prendre le dessus pourquoi n’ai pas penser à fabriquer des plaques solaires. chacun est là cadre d’une société, je suis intellectuel de mon état, djaaa zéro.

  • Avec l’émergence de l’énergie solaire, l’avenir des piles est sombre.
    Je regrette de vous le dire, la vendeuse d’alloco ne vend pas juste pour les beaux yeux de ses clients. Si elle ne fait pas de bénéfice elle arrête et change d’activités point barre.

  • Bonne nouvelle à apprécier avec sérénité. On peut dire que l"implication du Ministère du commerce a eu des effets positifs. Sauver des emplois en transformant une perspective de liquidation en redressement Judiciaire, est déjà un grand pas de gagné.
    Nous autres nous en savons quelque chose, et savons de quoi nous parlons.
    Pourvu que le délai de redressement ne soit pas trop court. Bref, courage aux travailleurs et tous nos souhaits de succès de ce redressement !

  • qui achètera les piles ? certainement les juges du tribunal !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés