Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Conseil supérieur de la communication : Reconnaissance de mérite pour quinze agents et partenaires

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 29 décembre 2017 à 18h02min
Conseil supérieur de la communication : Reconnaissance de mérite pour quinze agents et partenaires

Quinze agents et partenaires du Conseil supérieur de la communication(CSC) ont reçu la distinction de chevaliers dans l’ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la communication avec agrafe radio, télévision, presse écrite pour s’être distingués de par leur ardeur et abnégation au travail. La cérémonie de décoration s’est déroulée, ce vendredi 29 décembre 2017, au siège du CSC, à Ouagadougou, en présence de hautes autorités de l’Etat.

Devant parents, familles et amis, ce sont quinze récipiendaires, issus de différents corps (journaliste, agent de sécurité, chauffeur, prêtre, etc.) qui ont vu leurs efforts récompensés. Et selon le président suppléant du CSC, Jean de Dieu Vokouma, son institution se réjouit de pouvoir reconnaitre les mérites de femmes et d’hommes qui ont notablement contribué à l’atteinte de sa mission régalienne au cours de l’année écoulée.

Ainsi, en leur reconnaissant ce mérite, il dit attendre d’eux d’être des « ambassadeurs et ambassadrices » du Conseil supérieur de la communication (CSC) ; ce qui les engagent à œuvrer davantage au renforcement de la démocratie à travers une communication sociale apaisée, comme l’a si bien souligné le président suppléant. Alors, invitant les récipiendaires à partager « la recette qui leurs vaut des lauriers ce jour » autour d’eux, M. Vokouma formule ses vœux de « bonne santé, prospérité et bonheur » à l’ensemble de l’assistance réunie.

« C’est un insigne honneur et un réel plaisir pour moi de prendre la parole au nom des récipiendaires », rétorque Ahmed Koné. Pour eux récipiendaires, voir leurs efforts reconnus et solennellement récompensés est un grand motif de satisfaction. « C’est également une interpellation », notifie Ahmed Koné. A cet effet, un engagement, à faire en sorte que la reconnaissance à eux faite se mérite et se justifie, est pris par les récipiendaires.

Quant aux ressentis personnels, Mme Martine Ilboudo/Condé, réitère ses remerciements à tous plus particulièrement à son époux, pour l’avoir accompagnée durant toutes ces années. Elle avoue accueillir la récompense avec beaucoup d’émotion et d’humilité.

Pour Samuel Somda, rédacteur en chef des éditions Lefaso, plus connue sous l’appellation Lefaso.net, en pareille circonstance, le sentiment qui l’anime c’est la joie. Il argue par ailleurs, être de ceux qui ne croient pas au mérite individuel. C’est d’ailleurs pourquoi il dit porter en admiration ce proverbe bambara, qui pose une question existentielle : « Qui suis-je sans les autres ? », lance-t-il. Pour lui, porter cette médaille aujourd’hui, tous ceux qu’il a rencontrés sur son parcours professionnel y ont contribué. D’une manière ou d’une autre. Ainsi, de ses premiers pas au Centre de presse Norbert Zongo avant les années 2000 à la télévision Canal3, en passant par la Radio Liberté et présentement au portail d’information en ligne Lefaso.net, ce sont des agents et patrons dévoués et bien sympathiques qu’il a eu la chance de rencontrer. Eux qui ont su encadrer ses pas et lui ont permis de cultiver davantage cette passion qu’il a pour les métiers de la communication. C’est à ces derniers qu’il estime devoir cette médaille. A eux, à sa famille et à ses amis. « Tout le mérite leur revient », conclut-il.

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Innovations : La SONAPOST devient « La Poste Burkina Faso »
Médias en Chine : S’adapter, plus qu’un choix
Médias : Radio Chine internationale à la conquête de l’Afrique
Microcrédit : Microcred Burkina devient « Baobab Burkina »
Protection des données personnelles : Les agents publics de Koupéla sensibilisés
Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers
Coopération pour le développement : « Le Burkina est toujours une bonne destination pour les affaires », assure Jean-Victor Ouédraogo (SICOD)
Schémas directeurs des systèmes d’information : Les directeurs des services informatiques renforcent leur capacité
Utilisation de l’internet : La Commission de l’informatique et des libertés éduque les élèves de Zorgho
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho
Rentrée publicitaire 2018 : « Publicitaires associés » veut assainir le secteur de la communication au Burkina
Nuit des TIC 2018 : Le fondateur du portail Lefaso.net, Dr Cyriaque Paré, primé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés