« Monsieur Le Ministre des Infrastructures, les réseaux sociaux et les journaux en ligne ne sont pas des « torchons » ni des serviettes » (Me Paul Kéré)

Par Me Paul Kéré, avocat au barreau français • vendredi 29 décembre 2017 à 18h15min

L’adresse ci-après est de Me Paul Kéré, avocat au barreau français. Ce dernier interpelle le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, sur des « propos désobligeants, malsains, inappropriés et inopportuns, arrogamment proféré à l’occasion du lancement des travaux de désenclavement de l’axe Kantchari-Diapaga-Tansarga-frontière du Bénin ».

« Monsieur Le Ministre des Infrastructures, les réseaux sociaux et les journaux en ligne ne sont pas des « torchons » ni des serviettes » (Me Paul Kéré)

Monsieur Le Ministre et Cher Frère,

J’aurai souhaité vous rencontrer personnellement en audience à votre Cabinet ou lors de votre éventuel passage à Paris. Hélas, cet exercice est souvent difficile car, justement, je me suis personnellement déplacé à la Mairie de Ouagadougou lors de mon dernier séjour à Ouagadougou pour solliciter un rendez-vous avec le Maire de Ouagadougou concernant le désenclavement de la ville de Ouagadougou en partenariat PPP. Son protocole, sur instruction du Maire himself a pris mes coordonnées et depuis plus d’un mois, j’attends encore le coup de fil pour une audience concernant le sujet du désenclavement de la ville de Ouagadougou. En vain ! Et je n’attends rien d’ailleurs de cette forme sectaire de gouvernance !

Aussi, je n’ai d’autre choix que de m’adresser à vous par le biais des journaux en ligne et de leurs foras que vous méprisez au plus haut point, tout en me réjouissant désormais que le débat démocratique ait changé de nature au Burkina Faso : Désormais, si on n’est pas d’accord avec un autre concitoyen, on débat loyalement par écrit, mais on ne brûle pas sa maison et encore moins lui ôter la vie. Dieu reste incontestablement le plus fort !

Dès lors, Monsieur Le Ministre, j’ai l’insigne honneur de souhaiter, par la présente, vous apporter une cinglante contradiction démocratique à vos propos désobligeants, malsains, inappropriés et inopportuns, arrogamment proféré à l’occasion du lancement des travaux de désenclavement de l’axe Kantchari - Diapaga - Tansarga - frontière du Bénin". Vous auriez pu faire l’économie de tels propos désagréables ! Hélas !
Je ne rentrerai pas dans une quelconque considération qui a présidé à votre nomination à ce département ministériel en faisant aveuglément confiance à ceux qui vous ont nommé à ce poste.

Cependant, je vous fais simplement remarquer dans l’hypothèse où vous ne sauriez pas, loin s’en faut, que cette nomination comporte des exigences et, notamment l’obligation de réserve que vous avez foulé au pied, sans doute dans l’euphorie d’un lancement de travaux lui-même inopportun et inutilement coûteux.
En effet, il est évident qu’une large majorité de nos compatriotes est contre les dépenses exorbitantes liées au déplacement du Président du Faso juste pour assister au lancement de travaux comme cela l’a été pour la route Manga-Zabré... et tout le reste...

Nos compatriotes, dans leur large majorité, auraient souhaité que ces dépenses de prestiges et certes de visibilité politique en matière d’infrastructures soient engagées à l’occasion de l’inauguration desdites infrastructures et non pas lors des travaux de lancement. C’est un minimum, que vous partagerez aisément cet avis dans un pays où la rareté des ressources oblige à une rationalisation de la gestion budgétaire surtout que ce critère est, ironie du sort, usité pour justifier la carence dans l’inaction de certains domaines du développement.

Au-delà donc de l’inopportunité de ces dépenses de complaisance pour de simples opérations de lancement (totalement gabégiques et surtout inutiles), vous avez osé lancé au Président du Faso, son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE : « …nous sommes au deuxième anniversaire de votre accession à la tête de notre pays, mais nous ne devons pas craindre de dire que ce qui a été fait en ces deux années est beaucoup plus important que ce qui a été fait dix années auparavant… »
Mais Monsieur Le Ministre, là, vous vous moquez de l’intelligence des burkinabè qui sont loin d’écrire des "torchons" ? Vous ignorez que le Président actuel du Faso, Son Excellence Marc Christian KABORE qui vous a fait nommer à votre poste par son Premier Ministre, faisait lui-même partie de l’équipe dirigeante du CDP et a ainsi, incontestablement occupé les fonctions de Premier Ministre et de Président de l’Assemblée Nationale ?

A ce titre, il devrait être logiquement comptable et responsable également de cette période de gouvernance politique que vous décriez et c’est le moins qu’on puisse l’écrire pour la postérité. Votre mémoire est, dès lors, bien plus courte que votre propension langagière à considérer les réseaux sociaux et les journaux en ligne de "torchon". C’est donc avec consternation que ceux qui vous ont lu et écouté doivent maintenant douter de votre capacité intrinsèque à occuper ce poste ministériel ne serait-ce qu’au vu des infrastructures routières de la capitale du pays des hommes intègres. Un ministre républicain devrait plutôt avoir honte de nos infrastructures routières lamentables dans la capitale…

En effet, Monsieur Le Ministre, ayez au contraire le courage de scruter à la loupe les voies dans les six mètres de la ville de Ouagadougou, la première question qu’on ne pose est celle de savoir s’il existe vraiment un gouvernement légalement constitué dans notre pays ?

J’ignore où vous habitez à Ouagadougou (mais certainement à Ouaga 2000), mais savez-vous que les habitants de Tampouy et de Tanghin mettent une heure trente pour atteindre le rondpoint des Nations en face de la station Total ? Comment peut-on envisager des travaux de l’échangeur du Nord et de l’Est sans penser à créer provisoirement des voies de contournement adéquates ? Vous devriez donc avoir l’humilité d’observer votre devoir de réserve dans ces circonstances, à défaut d’avoir honte dans une république où vous êtes en charge des infrastructures routières. Hélas, vous avez préféré vous en prendre vertement à ceux qui essaient même sur les réseaux sociaux, de vous aiguiller en émettant des critiques constructives.
Même si vous habitez Ouaga 2000, savez-vous combien de temps un habitant de ce quartier huppé de la capitale met pour atteindre le centre-ville ? Vous devriez, là encore, en avoir honte au lieu de vous en prendre à ce que vous avez arrogamment appelé « … sur les réseaux sociaux, un peu partout dans les journaux, des torchons...".

Je suis choqué par cette injure venant d’un Ministre de la République, qui, faut-il le rappeler est passible d’une sanction pénale en dépit de votre qualité de Ministre. Vous devez savoir que votre qualité de Ministre ne vous confère, ni immunité ni privilège de considérer les réseaux sociaux et les journaux en ligne de « torchon ». S’il vous plaît, Monsieur Le Ministre, aucun réseau social ni journal en ligne n’est ni un "torchon", ni un « peureux », ni en « colère », ni « angoissé », mais bien au contraire, de citoyens patriotiques qui essaient de caresser le rêve d’une bonne gouvernance pour le bien-être des populations. C’est un objectif noble...

Contrairement à vos allégations bellicistes et provocatrices, la « dramatisation » n’est pas « devenue un procédé pour accrocher la clientèle des réseaux sociaux… ».
Vous devez le savoir : L’article 8 de la Constitution du Burkina Faso de 1991 permet à tout citoyen burkinabè d’émettre librement son opinion sans considérer les écrits des autres de "torchon".

Il n’est donc pas admissible pour un ministre de la République de soutenir que la société burkinabè « … est en train de devenir une société du soupçon, de la peur, de la délation pour rien... », c’est inexact.

Et avec tout ça, vous prétendez, tout de go, dans ce que l’excellentissime journaliste, Monsieur Tiga Cheick SAWADOGO a appelé, à juste titre, vos "envolées lyriques", garantir au Président du Faso « qu’à la fin de son mandat, le peuple burkinabè se mobilisera à nouveau pour lui donner sa confiance » et que, foi du Ministre BOUGOUMA « … 2020 est déjà dans la poche ». Abba ! Mani bug bugui !

Outre le fait que vous prenez vos vessies pour des lanternes, Monsieur Le Ministre, de telles affirmations hasardeuses n’honorent ni vous-même, et encore moins le Président du Faso qui doit plutôt le démontrer ardemment par ses actes et non par les chants de merlins enchanteurs, communément appelé en mooré, les « Naab Ka Loo ka » c’est-à-dire les collaborateurs et autre membre du protocole.

Monsieur Le Ministre, ne vous méprenez pas sur ceux qui expriment leurs opinions sur les réseaux sociaux : C’est une boussole utile ! Et ce n’est qu’en prenant en compte les aspirations profondes des populations burkinabè que vous parviendrez, avec un peu de chance (il reste encore trois ans) pour assurer au Président du Faso actuel, une éventuelle réélection en 2020, certainement pas par des invectives et de vaines incantations mystiques, mystérieuses et charlatanesques qui ne rendent, ni aucun compte de la situation politique réelle de notre pays, ni aucun service au Président du Faso.

Aujourd’hui, force est de constater, en dépit de ce que Monsieur Léonce KONE a appelé « la diabolisation du CDP » qu’après le départ inopiné du Président Blaise Compaoré, une frange partie de nos concitoyens viennent à regretter, de manière surprenante d’ailleurs ce départ-démission et se demande même s’il ne faut pas renouveler leur confiance au Président Blaise Compaoré. Faites un sondage Monsieur Le Ministre et vous le verrez....Ce n’est pas une position partisane, ni une vue de l’esprit. C’est une réalité socio-politique...

Enfin, pour ne pas sombrer dans la critique dé-constructive, il convient d’indiquer que des solutions existent pour rendre praticables nos six mètres à Ouagadougou, à Bobo-Dioulasso et dans nos treize régions. Il suffit simplement de sortir de ce sectarisme et ces stigmatisations rampantes en associant toutes les filles et les fils à la réflexion commune.

Auriez-vous seulement le courage et l’humilité d’emprunter solidairement cette voie ou préférerez-vous être renfermé dans une tour d’ivoire en continuant à considérer comme "torchon" toute critique constructive et auquel cas, votre réveil sera, sans aucun doute, douloureux ? C’est à vous de choisir, mais, de grâce, respectez l’expression plurielle démocratique de nos concitoyens !

Paul Kéré

Avocat à la Cour

Messages

  • Merci maitre pour votre franc parler.En effet,les voies au faso en general et a ouagadougou en particulier,sont vraiment a revoir.Et pourquoi,la mairie n’applique la circulation voie unique ?
    Bravo maitre !Qu’Allah sauve le faso !

    • Maitre Kéré , je n’ai pas l’habitude de vous répondre ,mais cette fois sur juste un point je souhaite vous dire ce qui suit : vous vous posez la question de savoir si les burkinabés ne regrettent pas Kouassi blaise compaore . je voudrais vous dire que ce n’est pas nouveau car après un si long règne , les attentes sont telles que très rapidement les citoyens sont déçus .Ils sont légitimement impatients. A cela s’ajoute que ceux qui se plaignent ,ce sont ceux qui aujourd’hui ne bénéficient plus des largesses du pouvoir . Les attentes sont légitimes , ce qui constituent une bonne chose car au temps de votre mentor, il n’y avait plus de perspectives pour l’immense majorité des citoyens. On peut critiquer le pouvoir en place sur certains points, comme d’avoir permis à ceux qui ont conforté le pouvoir sanguinaire et autocratique de Kouassi blaise compaore de se pavaner dans les rues de Ouaga et de vouloir donner de leçons de démocratie mais on ne peut pas dire que M Kabore n’ait rien fait en deux ans . Le dire , c’est de la malhonnête . Si votre mentor était tel que vous le décriviez régulièrement , il n’aurait fui le pays en plein jour ; soyez humble .
      Nabayouga

    • Dieu est mon seul mentor. Sache-le une bonne fois pour toute. Le reste de votre post n’appelle aucun commentaire.

    • Vous ne pouvez faire aucun commentaire parce que ce qu’il dit est exact.

  • Pour ça seulement, je suis trop d’accord avec toi. Ce ministre gagnerait, Eric Bougouma aura intérêt à demander pardon aux médias, c’est très grave ce qu’il a tenu comme propos à l’endroit des journalistes et leurs organes. Je me demande à quoi riment ces genres de propos arrogants. Dommage

  • M¤ Kere,merci de rappeler au mpp les bonnes manieres en lui rappelant qu’il est temps de sortir de l’auto-satisfaction voire de l’arrogance pour realiser la society d’esperance pour laquelle ils ont ete elus.A vrai dire le petit peuple tant meprise a plus de memoire que la cour mpp heureusement.Notre pays doit sa relative prosperite des 25 dernieres annees au president Compaore le pays reel lui ait reconnaissant en depit de la campagne outranciere de diabolisation menee par les coalises de circonstance mpp/unir-balai pyroman.
    Cher frere,l’etat mpp est vecu dans le pays reel comme punition divine ! mais pour combien de temps ?

  • Maître KERE, voilà que je vous reconnais ici. Ça c’est un Maître KERE.
    Eric TASSOUMA comprendra quelle est sa place. Ne le laissez pas.
    Un Is no good qui a tjr voulu la place du khalife. Si c’est ce Monsieur-là, qui j’en suis persuadée, Le PRESIDENT le connait de fond en comble, laissez seulement. Il redescendra comme il est monté. Faites comme s’il n’avait pas fait de sortie hasardeuse.
    Vous avez même oublié de mentionner BASSINKO, un quartier sans infrastructures. Il n’a qu’à venir là-bas aussi. Bien dit Maître, les burkinabés ont le droit de rêver. N’en déplaise à un certain Eric tassouma qui croit prendre sa revanche sur l’opposition ou sur toutes les personnes qui savent lire à travers ses propos et ses actes.
    Maître KERE, Mr Tassouma nargue tous ceux qui ont entendu ce qu’il a dit. Il ne rassure pas. En fait, il n’a pas fini de se rassurer lui-même. Oui il nargue, mais il faut savoir composer avec l’adulte qui à l’esprit enfantin. J’espère que son attaché de presse va récapituler toutes les voies qui doivent être réalisées par ce serviteur de l’Etat, qui ont été citées par les internautes, et qu’il ira tout doux avec le portefeuille de son ministère.
    Merci Maître et meilleurs vœux 2018

  • Eh bien, il faut reconnaitre que certains faits ne sont pas à négliger sur les déviations de l’échangeur du nord, les cérémonies coûteuses de lancement des travaux (pas besoin d’une forte delegation)etc. Sommes nous déjà en pre-campagne pour 2020 ?

  • Maître , on a besoin de vous au Burkina
    Quittez le barreau de Paris et venez on va développer le Burkina avec vos théories
    Vous, les intellectuels au cols blancs , on en a marre. C’est à cause de vous que le pays là va mal.
    Avez-vous réparez les radiés sur la route de votre village pour donner le bel exemple ?

    • Koukoukoularm, comme tu poses la question je te réponds que oui. Mais je n’ai aucun compte à te rendre car je l’ai fait pour le désenclavement de mon village en n’étant même pas ministre des infrastructures. Je ferai dans le futur une double voies pour relier mon village au CHR de Tenkodogi longues de 5kms. Suivez mon regard. Mais en aucun cas je ne considèrerai votre post comme un torchon. Me Kéré.

    • - Mon ami Me Kéré, moi en tout cas en tant que Kôrô Yamyélé je le répond ! Son post est bel et bien un torchon et même un torchon très sale car il dévoile la totale ignorance de son auteur qui ne sait pas que tu payes impôts et taxes pour que l’État le fasse pour toi. Mon ami, ton rôle n’est pas de construire un radier pour ton village. Et si jamais tu le fais, celà montre toute la défaillance de l’État et les tares et incompétences de ceux qui animent ses organes. En France où tu résides, un citoyen ne construira pas un pont pour aller chez lui, à moins que ce soit sous forme de PPP duquel il va tirer profit en faisant payer les usagers jusqu’à un moment donné pour enfin remettre à l’État. En faisant ce radier tu encourages l’État à la fainéantise ! Merci mon ami.

      Par Kôrô Yamyélé

  • Me KERE, chapeau bas pour cette réponse au "ministre" (sinistre aurait été mieux indiqué).

    J’ai lu le rapport de l’excellentissime Tiga Cheick SAWADOGO sur les "propos" du sinistre BOUGOUMA (qui, au contraire de ce que son nom signifie, ne pourra pas allumer un feu) qui se croit en pré-pré-campagne électorale. Il n’est pas interdit de faire du "griotage" au chef de l’Etat, mais de grâce que le sinistre le fasse en privé et non en public. Ses propos frisaient tellement le ridicule que je n’ai pas eu envie de lui répondre (ne dit-on pas qu’on répond aux imbéc...s par le silence ?). Mais il se prend pour qui ce sinistre ? Que les gens critiquent ça ne lui plait pas et il se permet de nous (journalistes comme lecteurs) insulter. Ce n’est pas sérieux de sa part. J’espère que le président du Faso lui a remonté les bretelles.

    Félicitations à Me KERE qui n’a fait que dire tout haut ce que les journalistes et leurs lecteurs pensent tout bas !

    Webmaster : union de force pour répondre à M. BOUGOUMA. Donc laissez passer mon "torchon" imbibé d’eau fraiche pour éteindre le feu de M. BOUGOUMA.

  • Kéré me donne de plus en plus l’impression d’un homme personnellement frustré !

    Si vous lisez ses vieux postes, vous verrez qu’il a avoué une fois (par écrit) qu’il cherchait un poste, il veut (il voulait) faire carrière et il voit que le temps file et file...

    • C’est un péché de chercher un poste, même celui de la présidence du Faso ? Ne cherche pas un poste qui veut mais qui peut faire mieux. Celui qui peut faire mieux que ces 50 dernières années, je voterai pour lui. Je continue de dire que je ne ferai jamais la politique.

    • Et pourtant insidieusement Dieuadonné fait de la politique.Mais comme il a toujours été malhonnête tout au long de sa vie,il se permet de prendre les Burkinabè pour des cons.Basiquement politique veut dire la gestion de la cité pour le bien être du citoyen et il y a rien de honteux de l’avouer d’autant que ton article pouvait être d’une utilité publique si tu avais osé assumer que toi aussi tu fais de la politique.En effet tu étais ou es toujours membre de ce parti du fils à papa,cet éternel louvoyeur qui ne sait rien faire ni de ses mains,ni de sa tête.Aussi tu étais et es un soutien indécrottable de ces délinquants qui en 30 ans,ont mis en faillite le Faso avec des crimes de sang,des détournements gigantesques.Est ce qu’on t’entendait broncher ?Non car tu avais la bouche bien pleine.Maintenant que c’est dur pour tout le monde,tu retrouves brusquement un semblant de lucidité.Qui va croire à ta sincérité ?Pas moi en tout cas,bien que je désapprouve les propos de ce ministre griot,une vraie honte s’il pouvait se réécouter devant une glace

    • Kéré, il ne faut pas confondre un Carriériste / chercheur de poste et un Gros Travailleur
      qui veut changer positivement la société... Be Careful...

    • Il suffit d’ouvrir tes yeux et ta conscience sur l’origune de ta fortune pour savoir qui de nous deux est malhonnête. Je m’en remets à Dieu pour toutes les supputations que tu fais. Des gens plus riches que toi ont fait faillite en raison de leurs manquements devant l’éternel. Il suffit de voir Grégoire à côté de toi.... Je n’en dirai pas plus...

  • Beaucoup ignorent qu’un projet routier dure des années avant de prendre forme. Il faut faire des études, monter le projet et chercher les financements. Donc ce lancement si bruyant de ce ministre porte sur des projets qui datent de l’époque Compaoré . Comment peut-il alors dire que l’autre régime n’a rien fait ???? Un ex ministre des Infrastructures de la Côte d’Ivoire Patrick Achi a dit une fois lors d’une inauguration qu il est très rare de voir un ministre des Infrastructures lancer ou inaugurer un projet routier qu’il a initié car il y’a un temps fou entre la conception du projet et son démarrage... Apparemment Mr Bougouma est très fort
    Traiter les réseaux sociaux de torchon alors qu’il incite ses partisans à faire l’éloge de son département sur Facebook . Oubliant par parfois qu’il a une direction de la communication.
    Ce monsieur est devenu suffisant. Peut être qu’il bouffe bien donc il parle à son aise.

    • Donc si la route -la est mal construite, on va aller accuser le regime de Lamizana ou bien de saye Zerbo ? Soyez serieux. Le ministre a fait preuve de zele mais moi je ne regrette pas le dictateur dynaste champion en patrimonialisation. Il est bon la ou il est. Le pire meme devait lui arriver, lui qui n’a laisse aucune chance a tous ceux dont l’ aura genait son gout prononce du luxe, du lucre et des honneurs immerites. Voila que tout ce qui est usurpe ne finit pas bien. Ila ete chasse comme un malpropre et il est vivant aujourd’ hui mais reellement mort.

  • La bergère en a eu pour son compte.
    Le ministre semble désoeuvré donc il a le temps de jouer au griot ; c’est bien de le recadrer sans gants.

  • Honnêtement dit le ministre et vous, vous nous fatiguez. Allez vaquer à os occupations et arrêtez de nous soûler a tout vas. Quand est ce qu’on va se mettre à travailler ?

  • effectivement ceux qui veulent le retour de BC, ce sont les mêmes voleurs et vampires qui suçaient le sang et les ressources du pays. comme toi KERE, tu fais partie de ceux qui veulent qu’il revienne, mais c’est bien simple tu peux le rejoindre en côte d’Ivoire en attendant que Pascal Affi N’guessan ne nous le renvoie s’il est élu président de la côte d’Ivoire. ce que tu ne sais pas du pays, les travaux de l’échangeur n’ont pas commencé sous BOUGOUMA donc toutes les imperfections sont à l’actif de ton co-voleur de Blaise. et si tu oublies tous les ministres n’habitent pas Ouaga 2000. KERE Paul stp, réfléchis avant d’écrire au lieu d’écrire avant de réfléchir

  • Maitre semble ne plus avoir de dossier à défendre. On sent veritablement la plume de l’aigreur et l’homme orgueilleux, vantard et pédant et qui n’a pour seule reference que son appartence au barreau de Paris.

    • Merci VLA, Paul Kéré est un homme frustré,
      il n’a plus rien comme idée à défendre ceci explique sa tendance très forte à des insultes
      et à des attaques personnelles qui ne font pas avancer la société.

  • Ah ! Je retrouve le maître ,le défenseur des faibles contre ces minables sinistres qui , insignifiants, inconnus en 2014, et propulsés subitement ministres en 2o15, se permettent d’insulter les honnêtes citoyen qui’se contentent de donner leurs points de vue sur la marche chaotique de notre’Pays. Bravo Maître pour ce recadrage à l’endroit de cet arriviste notoire qui connaît bien la,réalité de la,circulation à Ouagadougou. Quelle tristesse ! quelle bassesse ! C’est ce ministre qui, le’11 décembre 2016 à Kaya, avait honteusement affirmé devant son mentor et tout le Peuple de Kaya , que les engins étaient déjà en place sur la chaotique route Koupela-Fada, pour le début des travaux. Comme vous l’aurez remarqué : c’était un gros MENSONGE. Les travaux sur cette voie stratégique n’ont pas encore débuté.

  • Nonobstant la situation politique du pays, je retiens le fond de l’article. Effectivement, un Ministre doit respecter ses concitoyens, quelque soit leur argument et leur position. Les réseaux sociaux sont un moyen moderne de communiquer même si quelque fois, ils sont utilisés comme un "défouloir". La presse, la radio et les médias en ligne, dans un pays démocratique, sont libres et doivent être respectés. J’espère que les mots ont dépassé la pensée de Monsieur le Ministre des Infrastructures.

  • Moi particulierement je ne fais pas parti de ce peuple dont fait allusion Me Kere qui regrette le depart de Blaise Compaore’, Depuis le depart de votre gourou , nous sommes epargnes’ des assassinats cibles’ et je pense que le pays se porte mieux ainsi .Votre fameux sondage qui consiste a dire que la majorite’ des Burkinabe souhaite le retour de votre gourou n’est qu’un mensonge .Le reve est gatuit et vous pouvez continuer a rever du retour de votre mentor Blaise et,si par miracle il mettait ses pieds dans ce pays il sera directement conduit en prison en attendant de repondre de ses crimes de sang et economiques.

  • En général, j’ ai toujours douté de votre intégrité intellectuelle et vos analyses socio- politiques ne m’ ont jamais fait bander, tellement elles sont opportunistes et bassement flatteuses. Plates aussi. Cette- fois-ci, je me suis surpris à être en accord avec vous puisque j’ ai toujours combattu vos idées qui ne râtissent pas large, mais votre personne ne m’ intéresse guère. Mais j’ ai vite déchanté vers la fin :
    « Aujourd’hui, force est de constater, en dépit de ce que Monsieur Léonce KONE a appelé « la diabolisation du CDP » qu’après le départ inopiné du Président Blaise Compaoré, une frange partie[sic] de nos concitoyens viennent à regretter, de manière surprenante d’ailleurs ce départ-démission et se demande même s’il ne faut pas renouveler leur confiance au Président Blaise Compaoré. Faites un sondage Monsieur Le Ministre et vous le verrez....Ce n’est pas une position partisane, ni une vue de l’esprit. C’est une réalité socio-politique... »
    J’ ai compris que vous ne vous départissez pas de votre mission de chercheur de postes. Vous continuez à provoquer le peuple. N’ ouvrez pas de sitôt des [plaies à peine refermées. On n’a pas oubliez vos ambitions d’ être sénateur etd’ aider Blaise à violer notre constitution. Si vous regrettez le départ de Blaise Compaoré, vous savez où il est. Rejoignez- le illico presto ! Si ça ne va pas, ce n’est pas d’ un sondage dont on a vraiment besoin d’ abord. Il faut auditer 30 années de régime criminel et cannibale. Aujourd’ hui est la résultante d’ hier et est cause que demain sera ce qu’ il sera ou ne sera pas. Laissez tomber vos œillères. Vous n’ allez pas embrouiller quelqu’ un ici.

  • moi fais pas politique,j’ai 2 cabinets bien vides en france et wouaga,veux rencontrer mr le maire de wouaga,mr le ministre en n’importe quoi,mr le directeur du protocole etc etc....! prenez-moi comme bb et je dis plus de mal de vous,je cherche à manger,juste à manger comme au temps de mon dieu avec son cdp,adf/rda,undd,upr etc.... où les vlops coulaient à flot pour nous les griots. promis,juré si vous accédez à mes désirs de griot patenté avec de gros vlops,tranquilos bouche cousue,j dis plus rien de mal de vous,vous pouvez commettre vos crimes les plus odieux,s’en m’a fout,c’est les vlops le blème. svp rmck avec vos gros dirigeants ministres,dg dans mpp là,ne m’oubliez pas,toc toc toc,vous m’entendez ? moi cherche vlops à manger pour remplir de mes cacas mes 2 cabinets qui sont vides en france et à wouaga. wouaaah.....kéré t’es bon patriote dèh mais faut pas nous blaguer,on se connait tous dans ce désert,tu cherches mangement,point barre

    • Ton style qui pouvait apparaitre "façon façon là à à à à " m’a beaucoup séduit. Il s’agit juste de te suivre avec assez de patience. Merci aux posts de Passoukpind Armand Kolomporé, de vla, de Mafoi, de Nabayouga et les autres du genre.

    • Mais en quoi "chercher mangement" comme vous le dites est un péché au point que tu te contorsionnes pour m’expliquer que tu es contre. Certains burkinabè sont vraiment méchants. Il suffit de regarder le nombre de burkinabè tué par des burkinabè depuis l’indépendance. Des milliers depuis le Commandant Moumouni Ouédraogo au Juge Constitutionnel Nébié. c’est énorme.... le nombre...C’est cela ton opinion sur les propos désobligeants du Ministre Bougouma ? Vraiment certains qui se croient intelligents ont perdu le sens de l’orientation. Je suis pauvre, orphelin de père et de mère, donc je "cherche mangement" et je l’assume devant l’éternel. Tu veux dire que même l’orphelin "garibou" qui est au bord de la route avec sa sébile, tu refuses qu’il "cherche mangement" ? toi aussi ? tu es vraiment méchant dans ton sang, mais Dieu te voit...et tout le mal que chacun de nous fait sur cette terre est châtié avant le châtiment divin. Tu verras ton sort... même caché derrière l’écran d’un ordinateur. Je ne vois plus Vérité n° 1. Il doit être emporté par le cyclone en République dominicaine. C’est pas ma faute et c’est ce qu’il a semé et chacun récolte ce qu’il a semé en abondance. Me Kéré.

  • Et voila des gens qui ont bénéficier de l’argent de l’impunité avec l’ancien régime et qui du cout se mette à vouloir regretter le départ de Kouassi blaise.

    • "Lui", je te mets complètement au défit de justifier ici et maintenant sur ce forum que j’ai bénéficié d’un seul centime de franc cfa d’un régime politique burkinabè. Expose-le directement sur ce forum, et je saurai que tu es le digne fils de ton père. A défaut, tu sais déjà ce que je pense de qui tu es. Comme d’office, je sais que tu ne pourras pas rapporter la preuve, je considère que tu es déjà ce que je crois. Si tu es d’accord que le ministre traite de torchons les réseaux sociaux, démarques-toi par un écrit et je saurai si en plus d’être le digne fils de ton père, tu as pu téter le sein de ta mère. Ce qui n’est certainement pas le cas vu l’absurdité de ton post que je ne considère pourtant pas comme un "torchon" mais une erreur d’appréciation grossière et malsaine. Mais des gens comme toi, il en faut pour distinguer la bonne graine comme le "Kôrô Yamyélé", de l’ivraie comme toi, planqué dans le noir de ta "sorditude". Me Kéré.

    • Mr KERE, Je vous lis avec beaucoup d’attention et je respecte beaucoup ce que vous écrivez pour la promotion d’un monde libre. Mais je dois attirer votre attention qu’il n’est vous êtes pas obligez de répondre à toutes les observations (les pics) qu’on lance à votre égard sinon vous tomberez dans le ridicule. les expressions "digne fils de ton père" n’est pas très opportun dans notre forum ; a la limite elle est injurieuse. Donc ne répondez si c’est nécessaire. merci

    • Me Paul Kéré supporte difficilement qu’ on n’ effleure sa petite peau. Et pourtant, c’est lui qui pond toujours des articles mal écrits et à polémique. Quand on veut être un homme public, il faut s’ acheter une peau de caiman et se la couvrir avec.

  • De grâce arrêtez ces mesquinéries et ces disputes inutiles. Le pays a besoin d’autres choses que ça. Le même droit qui permet aux internautes de critiquer le ministre,c’est ce même droit qui lui permet de les traiter comme il veut. Et puis, c’est pas sûr qu’il la dit dans l’intention de choquer. La parole est compliquée.

    • Lumière, justement c’est faux : le ministre a plus d’obligations, notamment l’obligation de réserve plus qu’un quidam moyen invisible comme toi...qui donne des conseils idiots sans qu’on ne sache qui c’est.

  • Si ça pouvait être vraie que tu ne tentes pas de faire la politique, Me.! Tout le monde n’est pas fait pour faire la politique. Toi par exemple, tu te fais haïr facilement que même conseiller du secteur 3 de Tenkodogo, tu ne peut pas avoir. Changes un peu de manières. Te faire voir trop comme cela, ça nous fatigue. Vraiment quoi, ton woulgminga est trop et c’est pourquoi tu n’es pas populaire. Tous le monde voit que tu cherche un poste avec par la force.C’est pas une critique, c’est un conseil.

  • Comme deja dit par tahirou barry ce gouvernement est inefficace arrogant avec des ministres incompetents aveugles par les nouveaux detournements massifs autour de l’or,du ppp et des grands travaux.faites tout pour ne pas perdre le pouvoir sinon vous allez envier blaise.Ce ministre qui n’est meme pas technicien des routes doit etre renvoye et remplace par un vrai technicien experimente car on n’a pas besoin d’un demarcheur gueulards

  • Me KERE, à quand votre parti politique pour nous sortir de l’"amateurisme" ?

    • J’aime votre humour ! Il manque en effet un parti dans le paysage politique burkinabê : celui des opportunistes en tous genres, ceux qui se distinguent par l’inconstance et l’inconsistance dans leurs discours et leurs actes. Bref, les sans domiciles fixes de la politique prêts à ronger n’importe quel os qu’on veut bien leur tendre.

  • Ne sois pas pressé car tu risques d’acheter à 500 francs la tête de chien.

  • Me KERE, là c’est l’hôpital qui se moque de la charité.
    Votre "réponse" suite à l’article de votre confère à propos de l’extradition de François COMPARE était nettement de plus bas étage que les propos du Ministre.
    Vous êtes dans la posture du truand qui crie "au voleur".

  • ’’......et non par les chants de merlins enchanteurs, communément appelé en mooré...’’.

    - Mon ami Me Kéré, ces genres d’individus, moi je les désigne par le terme de ’’Rossignol aux chant mélodieux de piou piou piou’’ pour endormir le président RMCK. Ce type de ’’Bougoumose’’ est entrain de remplacer Francois Compaoré en rôle, langage et comportement. Mais qu’il se le tienne pour dit : Nous sommes maintenant éveillés et ’’Tond niina pukamè’’. Nous n’allons jamais le laisser jouer ce rôle-là avec RMCK même si ce dernier est son parent, et justement voilà pourquoi il faut souvent éviter ses parents du pouvoir ! C’est trop tard pour lui et nous allons utiliser les réseaux sociaux pour le lui dire ses tares et le remettre à sa place, et au nom de cet article de la Constitution que tu cites, qu’il le veuille ou non. S’il n’est pas content qu’il démissionne car on n’a pas besoin de Rossignols au Gouvernement. On le demande de travailler et non de chanter les louanges du Naaba RMCK. Qu’il aille au palais royal du Mooro jouer ce rôle mais il saura de quel bois se chauffent ceux qui le font déjà là-bas avant lui.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Kéré est atteint de la Kéréose. Il raisonne comme un enfant et il veut qu’ on avale. lui, pour diriger qui".Il croit qu’ on en veut à sa naine personne. Trop riducule. Et il aime les coups de poings on dirait un petit voyou. Or c’est lui qui n’a pas la force. Pas de surprise. Tous les insignifiants physiquement, intellectuellement et moralement qui veulent s’ affirmer, c’est toujours comme cela.Partout ou il passe, il nous aspire l’ air. Il faut qu’ il le fasse savoir qu’ il est avocat. Alors que avcocats, c’est versé partout partout aujourd’ hui, hein !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés