Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

mercredi 20 décembre 2017 à 18h10min

Payer ses taxes de résidence par voix électronique est désormais possible grâce à Orange Burkina. En collaboration avec la Direction générale des impôts (DGI), la compagnie de téléphonie mobile met à la disposition des contribuables burkinabè, un service de paiement des taxes de résidence par Orange money. La signature de convention a eu lieu ce lundi 18 décembre 2017 entre le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement et Orange Burkina.

Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

La mise en œuvre de ce service vient confirmer la volonté de Orange Burkina et de la DGI d’offrir continuellement des solutions innovantes aux Burkinabè afin de faciliter leur vie grâce à la digitalisation. « Fruit d’une excellente collaboration entre les secteurs public et privé, cette innovation va certainement renforcer le processus de digitalisation de l’administration publique », a laissé entendre Rosine Sory/Coulibaly, ministre de l’Economie. Pour Mme Coulibaly, le paiement de la taxe de résidence par voie électronique va simplifier la vie des contribuables tout en améliorant le rendement de cet impôt.

Séance tenante, Emmanuel Tassambédo, directeur d’Orange money/Burkina, a fait un test pour montrer à l’assistance la fiabilité de ce nouveau service Orange. Il ressort que le service de paiement des taxes de résidence via Orange money, vise d’une part à permettre aux contribuables de s’acquitter facilement de leurs taxes de résidence sans se déplacer et sans perte de temps. D’autre part cela permettra de diversifier les canaux d’encaissement de la DGI et ainsi améliorer le taux de recouvrement de la taxe de résidence. En effet, pour payer les taxes de résidence via Orange money, il faut dans un premier temps obtenir son numéro contribuable au niveau des Directions de centre des impôts. Composer depuis son numéro disposant d’un compte Orange money (*144*7#) et suivre les instructions.

« A l’heure où ailleurs, des voitures et trains roulent sans chauffeur, il est inconcevable que nous continuons d’imposer aux contribuables, de devoir se déplacer devant un préposé de l’administration pour un simple dépôt. Les TICs nous permettent de dispenser nos collaborateurs des tâches chronographes et non valorisantes de réception ou de saisie des déclarations », a fait remarquer Rosine Coulibaly. Elle a par ailleurs invité l’ensemble des Burkinabè à accompagner l’administration fiscale dans un processus dynamique de modernisation et d’innovation entrant en droite ligne dans les objectifs du gouvernement visant à migrer vers la gouvernance électronique de l’administration burkinabè à travers la dématérialisation des procédures.

Ben Cheick Haidara, directeur général d’Orange Burkina, estime pour sa part que ce lancement est le début d’un partenariat solide de transformation totale des différents processus et procédures manuels de l’administration publique et privée. Ceci, afin d’offrir des services plus efficaces, plus rentable financièrement pour plus d’investissement grâce au numérique.

Premier opérateur à fournir des offres de transfert d’argents mobile avec son service Orange money, Orange entend au Burkina, capitaliser sur les acquis engrangés par la société depuis sa création en 2002 et travaillent résolument à rapprocher les Burkinabè de ce qui est essentiel pour eux. Les investissements d’Orange en cours, permettront aux clients burkinabè de profiter de l’expertise et du dynamisme du groupe Orange en termes d’innovation et de développement de l’écosystème numérique, répondant ainsi à la forte attente de la population du Burkina.

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2017 à 19:44, par Kpièrou En réponse à : Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

    Tout cela suppose que les agents des impôts soient aussi de bonne foi.
    Je me rappelle que pour avoir le titre de ma parcelle dans une localité du Burkina, j’ai présenté les photocopies de paiement de la parcelle. L’agent a refusé de les considérer (alors qu’il pouvait à partir des photocopies aller vérifier les souches). Non il m’a recalculé ce que je devais payé plus pénalité, en insistant que si je reviens il faut demander après lui. Chance pour moi et malchance pour lui, j’ai pu retrouver les originaux des paiements et je me suis fait délivrer le titre de la parcelle.
    Ce paiement de taxe de résidence par Orange money est bien mais si le contribuable ne dispose pas d’un reçu fiscal, des services lui seront refusés si certains agents ne le font pas repayer une seconde fois .

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2017 à 11:48, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

    - Il est bon que ce système soit appliqué aussi par les ministères de l’Agriculture, des Ressources animales et de l’Environnement, mais aussi par la SOFITEX. Ainsi on ne sera plus pillé par les agents de ces ministères et société sur le terrain. Ils ne pourront plus détourner notre argent et les forestiers ne pourront plus s’acheter des parcelles et construire des villas à partir des contraventions que nous leur payons, parfois de force.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2017 à 12:37, par Yaa-Màam En réponse à : Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

    Bjr. C’est vrai que l’objet de l’article c’est d’informer le public burkinabé de la possibilité de s’acquitter désormais de la taxe de résidence via orange Money. Néanmoins, l’auteur de l’article devrait ouvrir une petite parenthèse pour rappeler ce que c’est que la taxe de résidence et qui est soumis à son payement. Ceci dit, je partage également l’inquiétude de Kpièrou concernant le reçu fiscal.Si je résume, au début il faut aller à la direction des impôts pour obtenir le numéro du contribuable qui permet d’effectuer désormais le paiement ; ensuite après paiement, il faut certainement y retourner pour disposer du reçu en bonne et due forme avec le cachet des impôts. Pourquoi ne pas aller une seule fois (dans l’année) et repartir avec tout en un seul déplacement ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2017 à 14:19, par Reçus Impôts En réponse à : Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

    Il faut repenser le système informatique des Impôts !
    Nous sommes obligés de trimbaler tous nos reçus pour n’importe quel service aux impôts parce qu’ils sont incapables de retrouver dans leur système que telle ou telle taxe à bien été payé pour un contribuable.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2017 à 19:33, par Substance Grise En réponse à : Burkina : les taxes de résidence désormais payable par Orange money

    Faites payer d’abord les taxes et droits de douane directement en banque dans le trésor public lors des formalités de dédouanement. Ça sera déjas bien pour limiter certaines choses

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés