Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Premier Ministère : Les négociations se poursuivent avec le syndicat de la douane

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mercredi 6 décembre 2017 à 00h10min
Premier Ministère : Les négociations se poursuivent avec le syndicat de la douane

Le Premier Ministre, Paul Kaba Thiéba, a tenu, ce mardi 5 décembre 2017, le second round des négociations avec le syndicat des douaniers. Si rien n’a filtré du contenu des échanges, on a appris que les négociations se poursuivent et les deux parties pourraient trouver un accord sur certains points.

Paul Kaba Thiéba recherche des solutions aux problèmes des douaniers. Pour cela, il a entamé depuis le mois de septembre des négociations avec les responsables du syndicat. Ce mardi, les deux parties ont essayé d’avancer sur leurs discussions. « La rencontre d’aujourd’hui est une suite de celle que nous avions eue le 21 septembre dernier avec son excellence Monsieur le Premier ministre », a indiqué Mathias Kadeygo, secrétaire général du Syndicat des douanes du Burkina, à l’issue des travaux.

Le 21 septembre dernier, le Premier ministre avait reçu les douaniers. Ils avaient parlé des conditions de vie des gabelous. Aujourd’hui, ce sont les conditions de travail et les missions qui leur seront assignées en 2018 par le gouvernement qui étaient sur la table des négociations. « Nos échanges ont porté sur les conditions de travail des douaniers. Car la dernière fois, nous avions parlé des conditions de vie. Nous avons parcouru les dossiers afin de voir les missions que le Gouvernement voudrait confier à la douane en cette fin d’année et en 2018 », a relevé le secrétaire général du syndicat.

Les discussions évoluent, ont rassuré les douaniers, des solutions aux problèmes des hommes au béret noir seront trouvées. Les points d’accord et de désaccord seront connus à l’issue de la prochaine rencontre. Mais quand ? « Je crois que ce sera au cours de la semaine », a précisé Mathias Kadeygo.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • OH LA LA NOUS SOMMES DANS QUEL MONDE LA ?
    DES GENS QUI ONT DES COURS A FOISON AU BF ET PARTOUT AILLEURS,
    DES GENS QUI ONT DES BUILDINGS DE GAUCHE A DROITE ,
    DES GENS QUI ONT DES FLOTTES DE CAMIONS,
    DES GENS QUI SONT ASSIS ET L’ARGENT VIENT LES TROUVER,
    DES GENS QUI ONT BEAUCOUP DE FEMMES ILLICITES,
    DES GENS QUI ONT LEURS FAMILLES A L’ÉTRANGER,
    ETC

    ET TOUT CA SUR LE DOS DU CONTRIBUABLE, QUE VOULEZ-VOUS ENCORE CHERS MESSIEURS AU BÉRET NOIR ?

    DECIDEMENT ADMINISTRATION DE ROCH LA C’EST trop YADA YADA QUOI !

    • le concours de la douane est ouvert à tout burkinabè . tu peux y postuler . jaloux là .

    • C est cas même le corps que toutes les évaluations qualifient de plus corrompu non ? C est pas flatteur ça !...

    • Pour toi cest un peu de la jalousie pour cela beaucoup ne perdront même pas leur temps à te répondre
      quand ces monsieur au béret noir croupissent dans le froid ou risque leur vie pour l’intérêt de cette nation tu ne les dédie rien d’autres que des sottises pareilles va voir ailleurs aigris

    • Là, ce sont des propos irresponsables. De quelle jalousie parlez-vous ? Peut-on être jaloux d’un voleur ?
      Est-ce parce qu’on a réussi un concours qu’on est le plus intelligent et qu’on a le droit de tout revendiquer ? Pendant que vous avez des millions par an et même par mois ou par semestre (FC+ les rackets), le pauvre paysan ou le pauvre citadin n’a rien pour manger, se soigner, s’habiller, s’instruire. Vous trouvez cela normal ? Ils ont les mêmes droits que vous là ! S vous ne vous y connaissez pas en économie, ils ont droit au partage de la richesse nationale dont vous captez une partie par la douane. Ce droit devrait pouvoir s’exprimer à travers une redistribution de la richesse par la santé, l’école, les routes bitumées, les pistes rurales bien faites, les caniveaux, et j’en passe. Vous seuls, vous vous accaparez tout, alors que vous avez UN SALAIRE qui vous est versé pour le travail que vous faites. Vous n’êtes que promis à l’enfer avec ce haram. Il en est de même pour tous ceux des impôts, du trésor et des finances. L’heure vient, où la seconde insurrection va abroger tous ces vols à ciel ouvert (Fonds communs, rackets douaniers et autres vols, détournements, ...). A bon entendeur, salut !!!

  • BANDE DE PLAISANTINS VOUS N’AVEZ PAS HONTE AOUH !!!

  • Regardez comment ils sont tous gras,dodus,pimpants mais comme la honte qui est un sentiment humain n’habite plus ces charognards,ils viennent narguer les gens et il se trouve des autorités irresponsables pour les écouter.Au secours,mon pays est vraiment tombé bien bas

  • Msr. les Douaniers ,de quoi vous vous plaignez ? Des officiers jusqu´aux preposes´ vous etes tous immensement riches pendant que la plupart des Burkinabe n´ont meme pas 2 repas par jour et vous n´etes toujurs pas satisfaits.La gourmandise et l´egoisme vont vous tuer tous.

  • Ah ouiiiiiii, vive le Burkina nouveau, allons y seulement

  • Salut, je vous salue car vous faites montre de sagesse.
    Je pense mon cher internaute n’a rien compris , les douaniers ne sont pas déposer leur beret et pistolet pour réclamer mais ils veulent échanger pour s’accorder mais si tous les points ne seront pas satisfaits. bonne suite à vous et DIEU vous garder.

    même s’ils ont des cours à faison pour emprunter ton terme, je pense qu’il faut chercher à comprendre avant d’agir et d’avoir cette rancune contre nos braves douaniers.
    mets toi d’abord à jour de ta taxe de jouissance et on verra la suite.

  • Il n’y a que dans nos republiques bananières que des voleurs peuvent se permettre de narguer le peuple de cette manière. Mais c’est l’Etat qui est coupable. Vivement une gouvernance moins dormante que celle que nous avons actuellement. Vive le Burkina Faso ! Danton.

  • Ceux là aussi n’ont qu’à faire pardon. On doit siffler maintenant la fin des grèves : un moratoire ou une interdiction.

  • Prenez tout le budget pour vos conditions de travail et de vie. Il faudra que le PM appel tous les syndicats pour mettre à plat tous les avantages et reconstruire une administration d’équité sinon on s’en sortira pas.

  • pourquoi les insultez vous ? vous ne savez même pas de quoi il s’agit ! attendez au mois d’avoir les informations sur cette rencontre !
    vraiment....

  • Dommage dommage ! Chers enseignants et élèves, le message est clair : on s’en fout de vous !
    Soit vous reprenez qui le chemin de l’école qui celui de la craie ! Parce que le statut que vous recherchez n’est pas prêt d’être considéré !

  • ARRETES AVEC VOS CONNORIES LA WAIII.Y’A T’IL DES FONCTIONNAIRES AU BF QUI SONT MIEUX TRAITES QUE VOUS ?

  • Ils n’ont même pas encore dit ce qu’il voulait exactement en terme d’amélioration de conditions de vie et de travail et vous commencez à les rabrouer.

    Vous aussi ? faites pardon un jour !

    A mes chers douaniers, vous jouez aux chats en étant volontairement muets sur vos revendications mais comme on dit : ça va se savoir.

  • Comme on a un PM qui n’a pas de personnalite -la, c’est la que des voleurs vont sortir publiquement pour narquer les pauvres travailleurs. Mais ils sont raison. Le premier des voleurs, l’ homme aux cantinnes de milliard, va poursuivre l’ Etat Burkinabe a Abuja. Les douaniers -la revendiques aussi pour se moquer de luers enseignants. Pour moi c’est du sabotage. Chaque douanier a au moins 10 cours saufs les maudits- la qui ne seront rien malgre les millions qu’ ils nous volent chaquent semaines.Comme ils ne peuvent pas poser l’ argent voler la a la banque, ils blanchit sa dans les logements. mais la aussi ils sont fatiguer de construire. Donc ils gaspilent maintenant dans les femmes et les voitures de luxe et les bieres et autres poulets. Vous aussi, ayez peur de Dieu.

    • éh éééh ! Mon ami, t’inquiète. Toutes ces cours de ces voleurs seront reprises pour l’Etat par l’ASCE de IBRIGA dans quelques mois. Apparemment l’ASCE est en train de fourbir ses armes par une réorganisation qui prendra corps dans l’année à venir. Chaque douanier va passer et expliquer comment il a construit toutes ces maisons ou acheté et toutes ces cours. S’ils n’y parviennent pas, hop ! la cour est retirée. Les biens volés reviendront au peuple insurgé, digne et vaillant du Faso.

  • cher frère, laissez-les. Regardons seulement. Ils n’ont qu’à se partager l’argent du peuple comme si ce sont eux seuls qui en ont besoin ou méritent mieux que les autres. Une autre révolution viendra tout rédistribuer. Cette révolution c’est le peuple digne, intègre du Faso, les héritiers de feu Thomas SANKARA qui le menera et la réussira... Que l’injustice se creuse davantage entre les travailleurs de ce pays, entre les fils et filles de ce pays, on se verra !

  • À quand les états généraux de la fonction publique ?

  • AUJOURD’HUI, J’AI L’IMPRESSION QUE LE RÉGIME ACTUELLE DU BURKINA VEUT NOUS FAIRE CROIRE QUE CERTAINS FONCTIONNAIRES ONT FAIT VŒUX DE PAUVRETÉ ET QUE LES AUTRES TOUJOURS MIEUX TRAITER ONT DROIT A TOUS LES FAVEURS.

  • Vraiment nos autorités font vraiment pitié !! Il va falloir que vous trouviez les moyens d’améliorer significativement les conditions de vie et de travail de tous les travailleurs car tout agent ou qu’il se trouve produit ou mobilise des ressources financières.
    C’est vraiment décevant et regrettable d’être gouverné par tâtonnement quotidien ! Arrêtez de nous pousser à bout !!!!

  • PARLANT DE LUTTES SYNDICALES, LE PREMIER MINISTRE, J’EN SUIS SUR, SAIT QU’AU BURKINA FASO, CERTAINES LUTTES SONT ORGANISEES (EN SOUS-MAIN) PAR LE PARTI COMMUNISTE REVOLUTIONNAIRE VOLTAIQUE QUI CARESSE LE SECRET ESPOIR DE CONQUERIR LE POUVOIR, PAR UNE INSURRECTION POPULAIRE, EN UTILISANT CERTAINS SYNDICATS, CERTAINES ORGANISATIONS SCOLAIRES ET ESTUDIANTINES, DES ORGANISATIONS DITES DE JEUNESSE, CERTAINES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME, D’AUTRES PRETENDANT LUTTER CONTRE LE COUT ELEVE DE LA VIE ET DES ORGANISATIONS DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION.

    SANS ACCUSER UN SYNDICAT QUELCONQUE, IL FAUT SAVOIR QUE L’OBJECTIF DE CERTAINS SYNDICATS N’EST PAS VERITABLEMENT DE PARVENIR A UN ACCORD AVEC LE GOUVERNEMENT, MAIS DE RENVERSER LE REGIME POUR INSTALLER LEUR PARTI COMMUNISTE AU POUVOIR.

    N’OUBLIONS PAS QUE REGIME COMMUNISTE = HAINE, INTOLERANCE, DICTATURE, PRIVATIONS DE LIBERTE, ETC.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouloud : Les explications de l’Amir Mahmood Nasir Saqib
Gaoua : 800 kg de poisson avarié saisis par les services vétérinaires
27e session du Cadre intégré renforcé : L’adoption du plan stratégique 2019-2021 en vue
Région de la Boucle du Mouhoun : Le désenclavement est en bonne voie
Santé : Le réseau ANDEMIA renforce les capacités de ses membres en diagnostics, épidémiologie et gestion des agents infectieux courants
Bobo-Dioulasso : Des journalistes découvrent les missions et attributions du Tribunal administratif
Programme de formation des cadres de l’administration publique : Pour une gouvernance plus transparente et collaborative
Prix Nobel alternatif 2018 : Yacouba Sawadogo reçoit une haie d’honneur
Mouloud 2018 : Les fidèles de Diaradougou sensibilisés à l’amour du prochain
Identifiant financier unique (IFU) : La Direction générale des impôts lance la nouvelle version 3.0
Révocation d’agents de sécurité pénitentiaire : Les syndicats de magistrats et de greffiers invitent le gouvernement à reconsidérer les mesures prises
Technologie alimentaire : Le département de l’IRSAT en route pour une nouvelle accréditation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés