UEMOA : Les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) mis au fait du rapport 2017 de l’Union

LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • mardi 5 décembre 2017 à 19h23min

Dans le cadre d’un mécanisme initié en 2014, l’UEMOA a décidé d’instaurer un dialogue interactif avec ses Partenaires Techniques et Financiers (PTF) deux fois l’an en vue « d’évaluer les succès et les difficultés et relever les défis ». Pour 2017, une seule rencontre servira à ce cadre. Elle s’est tenue le 05 décembre.

UEMOA : Les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) mis au fait du rapport 2017 de l’Union

D’entrée de jeu, le Président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), le Nigérien Abdallah Boureima, a dressé l’état de l’Union. Une Union qui existe depuis 23 ans analysés et repartis en trois périodes par le Président de la Commission pour qui si la première décennie a été celle de la consolidation institutionnelle, la deuxième qui a duré jusqu’en 2014, a plutôt été celle de la réalisation d’actions concrètes au profit des populations notamment à travers le Programme Economique Régional (PER).

La troisième phase quant à elle, met désormais l’accent sur le recentrage des activités et interventions de la Commission sur son « cœur de métier » ainsi qu’il en a été décidé en avril 2017 à Abidjan. Dans la capitale économique ivoirienne, il a aussi été décidé de procéder à l’utilisation rationnelle des ressources et une bonne application du principe dit de subsidiarité.

Intensifier les échanges intracommunautaires

Le Président entouré des différents PTF

Les conséquences négatives des actes terroristes sur la forme des économies de la sous-région ont été soulevées par le Président Boureima qui a traduit tout l’espoir que lui inspirent les conclusions de la cinquième conférence Union Africaine – Union Européenne tenue à Abidjan.

L’UEMOA prévoit d’instaurer un nouveau Programme Economique Régional (PER). La Commission prévoit aussi d’intensifier les échanges entre pays qui s’élèvent actuellement à moins de 15% des échanges des pays membres. Sur le plan infrastructurel, l’UEMOA entend préserver son réseau routier à travers sa réglementation contre les surcharges qu’elle compte désormais appliquer de façon intégrale à l’horizon avril 2018. 2018 verrait aussi s’opérationnaliser un dispositif de coopération avec la myriade d’organisations de coopérations existant dans la sous-région dans le but d’aboutir à une synergie des interventions des différentes structures ainsi que le stipule le principe de la subsidiarité.

Echanges utiles

Pendant la séance

Outre les aspects soulevés par le Président, les PTF se sont penchés sur les problématiques liées à la décentralisation financière, au respect des critères de convergence, à la coopération avec d’autres organisations sous régionales, à l’importance accordée aux nouvelles technologies. Préoccupations auxquelles le Président et ses différents commissaires ont apporté des réponses. Il a aussi été rappelé aux PTF, l’existence de comités de haut niveau chargés de trouver des pistes de solutions à certaines questions spécifiques. Pour le représentant des partenaires, l’Ambassadeur Chef de la délégation de l’Union Européenne Jean Lamy, ces échanges sont très utiles dans la mesure où ils permettent de se mettre à un même niveau d’information dans le processus régional.

Soumana Loura
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés