Conseil supérieur de la communication : Un atelier pour réfléchir sur le programme d’activités de 2018

LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire) • mardi 5 décembre 2017 à 19h22min

Comme toute institution soucieuse de bons résultats, le Conseil supérieur de la communication (CSC), au cours d’un atelier de réflexion de cinq jours organisé à Kombissiri, revisitera l’ensemble de son action durant l’année 2017. Et sur la base de ce bilan, déclinera un programme d’activités pour 2018. Prévue pour se dérouler du 4 au 9 décembre, la cérémonie d’ouverture de l’atelier a eu lieu, ce lundi 4 décembre, en présence du gouverneur de la région du Centre-Sud et du haut-commissaire de la province du Bazèga.

Conseil supérieur de la communication : Un atelier pour réfléchir sur le programme d’activités de 2018

« Concevoir des documents de haute importance », l’expression est du président suppléant du Conseil supérieur de la communication, Jean de Dieu Vokouma dans son discours d’ouverture de l’atelier. En effet, cinq jours durant, l’institution chargée de la régulation de la communication au Burkina Faso, s’attèlera à élaborer son programme d’activités de l’année 2018. Pour arriver à une telle entreprise, le CSC a judicieusement jugé de partir du bilan de l’année 2017. En d’autres mots il s’agira de, « revisiter les actions de 2017 en décelant les manquements et les initiatives à parfaire afin de se projeter plus sereinement dans l’année 2018 », a soutenu Jean de Dieu Vokouma.

Parlant de grands axes du bilan de l’année 2017 et d’initiatives à parfaire, il est ressorti la mise en œuvre d’un plan stratégique qui, pour le président suppléant, est une feuille de route voulue pour réaliser la vision à moyen et à long terme du CSC. Ce référentiel, des dires de ce dernier, a déjà engrangé des résultats assez convaincants. Et se voulant rassurant déclare, « cette boussole permettra un développement institutionnel du CSC et une optimisation de la régulation du secteur de la communication ».

Le présidium à l’ouverture de l’atelier composé de(drte vers la gauch. repr. du maire de Kombissiri, Jean de Dieu Vokouma, le Gouverneur du Centre-Sud, et le Haut-Commissaire

M. Vokouma, souhaitant plein succès aux travaux, a invité à ne pas perdre de vue la vision commune : « faire du CSC à l’horizon 2021, une institution forte, crédible et respectée sur l’échiquier national et international ».

Le représentant du maire de la commune de Kombissiri a quant à lui, remercié pour ce énième choix de la commune comme cadre de réflexion et exhorté les participants à une saine émulation des idées pour que découle de l’atelier un programme d’activités riche et diversifié au service de la communication. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés