Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Fête nationale 2017 : Le Premier ministre a réceptionné les infrastructures

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da • mercredi 6 décembre 2017 à 00h05min
Fête nationale 2017 : Le Premier ministre a réceptionné les infrastructures

Trois mois après son passage à Gaoua, le chef du gouvernement burkinabè a procédé ce dimanche 03 décembre à l’inauguration officielle des infrastructures entrant dans le cadre des festivités du 11 décembre 2017.

Le Premier ministre Paul KabaThieba revient sur ses pas dans la cité de Bafuji. Cette fois non pas pour superviser l’état d’avancement des travaux comptant pour le 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays le 11 décembre, mais pour inaugurer les infrastructures réalisées dans ce cadre.

C’est par une cérémonie que le chef du gouvernement entame cette série de réceptions des réalisations du 11 décembre. Fiacre Kambou, le maire de la commune de Gaoua a au nom du conseil municipal de Gaoua traduit toute sa reconnaissance au gouvernement pour les infrastructures réalisées. Le ministre de l’administration a rappelé que la réception officielle est une tradition dans le cadre de la célébration tournante de la fête de l’indépendance. La réalisation de toutes ces infrastructures a coûté au budget de l’Etat 26milliards. Des partenaires ont également accompagné l’Etat dans la réalisation de certaines infrastructures. Le directeur général de la LONAB (Loterie nationale burkinabè, ndlr) représentant les partenaires a dit toute sa satisfaction d’accompagner l’Etat dans le cadre de cette fête.

Après avoir procédé à la coupure du ruban des 50km de bitume, le cortège du premier ministre s’est rendu respectivement dans la cité des logements sociaux de Tonkar, le stade régional, le nouveau marché de Gaoua, la place de la nation, la nouvelle gare routière, les logements sociaux de Gaoua pari, la maison de l’appelé et l’axe du défilé. Hormis le marché moderne dont les travaux sont terminés, des travaux de finition se poursuivent sur les autres chantiers. Il ressort également que certains chantiers ont besoin de réalisations supplémentaires. Il s’agit de l’assainissement global du marché moderne, le pavage de la gare routière. A toutes ces préoccupations, des réflexions seront engagées pour trouver une solution durable, a dit le premier ministre. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Messages

  • Ad hoc : à voir seulement le crépi ondulé de ces deux colonnes, ca sent du bâclage ! Une oeuvre technique de qualité doit tenir compte de l’esthétique et attirer par sa beauté les regards des observateurs.

    • - Hussein, en plus les finitions sont très mal faites ! Regarde le poteau à gauche, c’est du n’importe quoi. Ils ont bâclé le crépissage et les lignes ne sont pas droites. Pauvre Burkina Faso ! On donne les marchés aux amis et aux potes politiques qui bâclent le travail et on tant pis ! Mais on comprend : ce sont les investissements PNDES !

      Par Kôrô Yamyélé

  • C’est vraiment du gros n’importe quoi. Vous venez flatter les gens avec des réalisations médiocres que d’ailleurs vous n’avez pas pu terminée à temps, pour après même oublier de les achever comme il se doit. Ce sera encore à la population de courir derrière le gouvernement pour demander à ce qu’on termine ces infrastructures. C’est vraiment du gros n’importe quoi

  • Un pays très pauvre, au lieu de construire des infrastructures durables, on préfère des ouvrages médiocres trompe-l’œil, juste pour la cérémonie du 11 décembre. Vous annoncez 26 milliards, vous en avez empoché combien et avez jeté combien par la fenêtre ? Montrez au moins une photo acceptable dans votre reportage. Le premier internaute a tout dit. Les caniveaux sont déjà bouchés, car remplis de terre qui n’a pas été curée par l’entreprise. On nous a ajouté des réservoirs de culture de moustiques du paludisme, de la dengue et j’en passe. L’eau stagne déjà par endroit. Cette eau est due au mauvais comportement des riverains. Mais cela est favorisé par les caniveaux à ciel ouvert. Quand allons-nous construire des caniveaux tous couverts de dalles. Messieurs les gouvernants, dans quel pays civilisé avez-vous vu des caniveaux à ciel ouvert ? Je me suis indigné lorsqu’un contrôleur d’une entreprise m’a rétorqué que la pose des dalles est le deal du conducteur du camion qui les charge. Effectivement il faut payer pour qu’on couvre correctement le caniveau devant ta porte. C’est vérifiable. Pendant que certains ont bénéficié de plus de huit dalles devant leur boutique, d’autres s’en tirent avec deux dalles. Il y a même le portail d’une concession où quatre dalles ont été placées. Comment voulez-vous qu’une voiture puisse entrer et sortir de cette concession ? L’idée du 11 décembre tournant est génial pour doter les régions d’ infrastructures, mais pitié, faites du bon travail, n’attendez pas à la dernière minute pour commencer les travaux. On dit que les constructions vont se poursuivre, mais on n’est pas dupe, voyez à Dori, Kaya, Dédougou, Koudougou, des finitions en souffrance !!!!

    • Ne soyez pas trop dur avec les autres ; un jour vous serez responsable et on vous traitera ainsi. Je pense qu’qu’un bon jugement consiste d’abord à saluer ce qui est bien et à déplorer ensuite ce qui n’n’a pas marché. Mais tout peindre en noir comme vous le faites pose un problème réel d’objectivité. Mon cher ami, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption est une lutte de longue haleine qui nécessite la participation de tous. Sans la vigilance, la pression du peuple et des institutions, les dirigeants ne feront qu’à leur tête ; juste pour vous dire de vous inscrire dans la veille citoyenne au lieu de rester à côté pour tout critiquer. J’aurais compris vos critiques et votre alerte au commencement des travaux, vu ce qui s’ est passé ailleurs selon vous, et non à leur terme.

  • Merci au président de la république et a tout le gouvernement pour ces réalisations. tous nos encouragements et pour éviter les retards dans les travaux a l’avenir il conviens de vite démarrer les travaux pour les autres région déjà qu’il sont connue. plus le temps de réalisation est long, plus les travaux finissent vite et bien.

  • Le titre est fallacieux avec "a réceptionné" alors que ce n’est pas ce qui a été fait. La réception d’un ouvrage répond à des critères bien précis avec réception provisoire avec des éventuelles réserves.... avant une réception définitive en passant par des reprises de travaux. Le 1er ministre s’est juste promené pour couper le ruban pour inaugurer. C’est totalement différent. Si les ouvrages sont médiocres, il faut s’en prendre à ceux qui les ont réceptionnés ! Dans ce pays, nous sommes les champions du monde des cérémonies en tout genre car, le déplacement de l’autorité pour lire son discours est doublement pris en charge par l’état et par celui ou celle qui le fait venir, idem pour les journalistes et tout le cortège, le protocole, les conseillers, etc. Bref, beaucoup de mange mils payés à ne rien faire et à se pavaner !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouloud : Les explications de l’Amir Mahmood Nasir Saqib
Gaoua : 800 kg de poisson avarié saisis par les services vétérinaires
27e session du Cadre intégré renforcé : L’adoption du plan stratégique 2019-2021 en vue
Région de la Boucle du Mouhoun : Le désenclavement est en bonne voie
Santé : Le réseau ANDEMIA renforce les capacités de ses membres en diagnostics, épidémiologie et gestion des agents infectieux courants
Bobo-Dioulasso : Des journalistes découvrent les missions et attributions du Tribunal administratif
Programme de formation des cadres de l’administration publique : Pour une gouvernance plus transparente et collaborative
Prix Nobel alternatif 2018 : Yacouba Sawadogo reçoit une haie d’honneur
Mouloud 2018 : Les fidèles de Diaradougou sensibilisés à l’amour du prochain
Identifiant financier unique (IFU) : La Direction générale des impôts lance la nouvelle version 3.0
Révocation d’agents de sécurité pénitentiaire : Les syndicats de magistrats et de greffiers invitent le gouvernement à reconsidérer les mesures prises
Technologie alimentaire : Le département de l’IRSAT en route pour une nouvelle accréditation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés