Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Résilience face aux changements climatiques : Des jeunes engagés à travers le projet #Tonfuturtonclimat

Accueil > Actualités > Environnement • • mardi 5 décembre 2017 à 19h21min
Résilience face aux changements climatiques : Des jeunes engagés à travers le projet #Tonfuturtonclimat

Les 28 et 29 novembre 2017 s’est tenue à Ouagadougou la rencontre de démarrage du projet jeunesse Tonfuturtonclimat. Un projet porté par le Secrétariat international de l’eau, le Partenariat régional de l’eau de l’Afrique de l’Ouest (Global water partnership Afrique de l’Ouest GWP AO) et les partenariats nationaux de l’eau du Burkina Faso, du Bénin, ainsi que Eau vive Togo.

C’est suite à l’appel lancé en novembre 2016 par le programme de coopération climatique internationale financé par le Fonds vert du gouvernement québécois, que le Secrétariat international de l’eau et le Partenariat régional de l’eau de l’Afrique de l’Ouest (GWP-AO) ont soumis le projet #tonfuturtonclimat. Ce projet a pour ambition de développer des projets modèles durables, économiquement viables, réplicables et ayant un impact sur les populations. Pour ce faire la conception, la planification et la mise en œuvre sont assurées par des jeunes leaders des milieux ruraux et péri-urbains, bien que les résultats attendus aient déjà été définis par les organisations locales partenaires. Le GWP AO souhaite ainsi « avoir une masse critique de jeunes convaincus de l’importance du secteur de l’eau et du climat, et désireux de fonder leur carrière dans ce domaine. », souligne Dam Mogbanté du GWP AO.

De 2017 à 2020, les trois premiers projets Tonfuturtonclimat seront mis en œuvre au Bénin, au Burkina Faso et au Togo. Une action terrain sera menée par les jeunes, une série de formations sera également réalisée au profit des jeunes participants, ainsi que des activités de sensibilisation au profit du grand public, des autorités locales sur les enjeux climatiques touchant leur région. Ces trois projets permettront de restaurer et de conserver des écosystèmes touchés par les changements climatiques et les pressions anthropiques, mais aussi d’augmenter la sécurité alimentaire des populations vulnérables touchées par les impacts des changements climatiques.

La rencontre tenue ces deux jours avait donc pour objectif d’informer les partenaires et les jeunes des pays concernés sur les objectifs et les résultats attendus du projet, afin de favoriser son approbation et sa mise en œuvre. Dam Mogbanté dit attendre donc des jeunes « un engagement ferme à prendre en charge leur avenir, dans un contexte de changement climatique, pour promouvoir dans la transparence et l’équité, la gouvernance de l’eau et de l’environnement pour contribuer à optimiser les actions du développement dans le sens de la durabilité pour un avenir meilleur. »

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Visite du député Moussa Zerbo au prix Nobel alternatif : « Le tout premier hôpital que Dieu a donné aux hommes, c’est l’environnement »
Déclassement de la forêt classée de Kua : « La forêt prévient les maladies et soigne aussi les malades » (Ganaba Souleymane, maître de recherche Biologie et écologie végétales)
Changement climatique : Un projet d’environ 190 millions de FCFA pour atténuer les effets du phénomène
Eau de boisson préemballée : Quatorze unités de production fermées à Bobo-Dioulasso
Saison agricole 2019 : Les prévisions et les conseils de la météo
Déclassement de la forêt de Kua : « Une des potentialités de cette forêt, c’est l’existence des sources d’eau », selon un inspecteur des eaux et forêts
Déclassement de la forêt de Kua : L’Association Faso EnviProtek/AFEP s’indigne et condamne
Projet UNDA 1819Q : Pour une mise en œuvre cohérente des ODD
Assainissement rural : Des concertations sur les concepts clés du Projet de promotion hygiène et assainissement
Assainissement rural : Des concertations sur les concepts clés du Projet de promotion hygiène et assainissement
Education environnementale : C’est parti pour la 2e édition du concours ‘’My Green School’’
Eau et assainissement au Burkina Faso : Un atelier pour valider l’audit institutionnel et organisationnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés