Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • lundi 4 décembre 2017 à 00h00min

La huitième journée du championnat national de football de première division s’est achevée ce dimanche 3 décembre 2017 avec le match Salitas-EFO. Les deux équipes se sont séparées sur un score d’un but partout. Les supporters de l’EFO ont voulu en découdre avec l’arbitre de la partie estimant qu’il a été plus clément avec Salitas FC.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

La grosse affiche de cette huitième journée du championnat national de première division était sans doute le match Salitas FC contre l’Etoile filante de Ouagadougou. Nouvellement arrivés dans l’élite du football national, les académiciens recevaient le détenteur de la Coupe du Faso 2016.

La rencontre n’a pas déçu. Bien à l’aise dans leur élément, les joueurs de Salitas FC ne se sont pas gênés à balader leurs ainés sur le terrain. Avec un début de match très rapide et maitrisé, ils parviennent même à surprendre l’EFO dès la deuxième minute du jeu. Reprenant un centre du pied droit, Dramane Salou bat le portier de l’EFO et ouvre le score au profit des siens.

Bien que menée, l’EFO ne trouve pas pendant longtemps les ressources pour reprendre le jeu en mains. Les joueurs ont du mal à aligner trois passes successives. Les jeunes sont vifs, rapides et techniques. Tout à l’opposée de l’EFO. Les anciens voulant se faire respecter sont obligés de rudoyer les joueurs de Salitas. Les coups de sifflet retentissent fréquemment dans la cuvette du Stade Issoufou Joseph Conombo. Rien ne sauve l’EFO avant la mi-temps.

Egalisation de l’EFO

Du retour des vestiaires, les Stellistes sortent de leur longue somnolence. Accélèrent aussi le jeu. Pour donner de la force à son équipe, Boureima Kaboré opère des changements et réajuste son jeu. Les joueurs de Salitas sont désormais contrariés. Ils n’ont plus la totale maitrise du jeu. Agacés, ils répondent aux provocations. C’est ainsi que l’attaquant écope d’un carton rouge pour avoir frappé un joueur de l’EFO au visage. Le sort est désormais Bleu et Blanc.

Mais pas pour longtemps. Car le défenseur central, qui assurait la sécurité auprès de Paul Koulibaly, va écoper d’un deuxième carton jaune, synonyme du rouge. Il n’en fallait pas plus pour mettre les supporters de l’EFO hors d’eux-mêmes. Les injures fusent de partout. Mais comme pour calmer la situation, le ciel jette un regard sur les Bleu et Blanc et leur offre l’égalisation. Sur un corner droit, Yannick reprend la balle de la tête et trompe le gardien de Salitas. La parité est désormais rétablie. Mais les supporters de l’Etoile ne décolèrent pas.

Une fin de match houleuse

Désormais à dix, les deux équipes ont continué d’attaquer et de défendre jusqu’à la fin du match. Au coup de sifflet final, les supporters de l’EFO accourent vers le terrain. Insultent et menacent de frapper l’arbitre de la partie. Les éléments de la police interviennent pour protéger les hommes en noir. La situation reste tendue pendant plus de trente minutes après le match. Face à la détermination des supporters de l’EFO, les arbitres ont été exfiltrés du stade sous bonne garde.

Le football est certes un sport de passion. Mais au regard de ce comportement, on va encore appeler les uns et les autres à la retenue. Parce que de telles images n’honorent pas nos clubs, nos dirigeants encore moins notre football national que nous voulons professionnel. Car c’est ensemble que nous ferons de notre football ce que nous voulons qu’il soit. Mais pas en frappant les arbitres parce que son équipe a perdu ou fait un mauvais match nul.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Résultats de la huitième journée

USO 0-0 SANTOS
USFA 0-0 RAHIMO FC
AS SONABEL 0-0 ASFB
RCK 2-1RCB
AJEB 3-0 MAJESTIC SC
USCO 0-0 ASFA Y
AS POLICE 1-1BOBO SP
EFO 1-1 SALITAS FC

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2017 à 09:22, par COPA
    En réponse à : Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

    Lors de ce match. Monsieur Jacques Théodore Balima noté que le spectacle a failli virer au drame. Au cours de la première période pendant que nous étions concentrés sur la rencontre. Une grande partie des supporteurs de la tribune officielle se sont mis à s’enfuir, personne ne comprenant ce qui se passait pour tout le monde c’était des terroriste, des fous de l’irrationalité qui étaient là. Prie par la panique tous les supporteurs se sont dirigés vers les sorties. Nous avons été témoin d’un spectacle pas du tout intéressant à voir (une grande bousculade, des gens se sont blessés sur les gradins, le comble est que les portes de sortie étaient trop étroites vu le nombre de personnes qui fouillaient. Il s’en nait fallut de peu que d’autre s’étouffent. Apres évacuation et que les gens sont rentrés pour comprendre ce qui c’était passé. Selon les dire c’était un margouillat qui s’était accroché à une personne. Franchement j’étais vraiment énervé et déçu par ce qui venait de se produire. En réalité la scène s’est déroulé en moins de deux minutes il fallait présent pour le comprendre.
    En réalité c’est après que je me suis rendu compte que j’étais rentré avec mon sac et les forces de l’ordre ne l’avais pas contrôlé. Ce qui veut dire que quelqu’un pouvait rentrer avec une arme et faire ce qu’il voulait. Je me blâme moi-même en premier lieu je demande aux supporteurs d’exigés ce que les forces de l’ordre les inspectent avant de rentrer au stade. Il faut que nous cultivions la rigueur sécuritaire à tous les niveaux.
    Eviter de paniqué pour un rien. Le monsieur aurait pu crier seulement margouillat ou serpent et les gens auraient compris que se passait. Ou terroristes…. Merci et que Dieu nous assiste toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2017 à 09:54, par bod
    En réponse à : Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

    Oui, les supporters de l’EFO exagèrent. En première mi-temps, les décisions arbitrales semblaient équilibrées. En deuxième mi-temps, elles étaient en faveur de l’EFO. L’arbitre, visiblement négociait une sortie du terrain sans grand dommage ! Mais malgré ce parti pris pour l’EFO, les supporters voulaient sa tête ! En vérité, face aux académiciens, les joueurs de l’EFO sont désemparés. Les registres sont différents. D’un côté, un football bien élaboré par des gamins en quête de royauté, de l’autre un football de tâtonnement produit par des joueurs très nerveux, venus d’horizons différents.
    M. Balima a cependant ignoré la débandade qu’il y a eue au stade CONOMBO lorsqu’un margouillat a débouché des toilettes vers les gradins, côté tribunes officielles. On a failli assister à un véritable drame tant les gens se sont rué en masse vers la porte de sortie. La pagaille fut totale, les uns abandonnant dans leur fuite tapis, portable, chaussures....Heureusement, plus de peur que de mal ! Et c’est à croire que le courage de la jeunesse actuelle est de façade !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2017 à 14:02, par bob
    En réponse à : Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

    De tels reportages n’honore pas non plus le journalisme sportif ,vous étiez sur place oui ou non ,faite l’effort de donner le nom des buteurs et passeurs décisifs svp ,vous avez zero pour cela !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2017 à 14:39, par DAO
    En réponse à : Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

    et le classement à la fin de la 8e journée ? on pouvait le donner aussi non ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2017 à 11:03, par moussa
    En réponse à : Championnat D1 : Salitas et l’EFO se quittent dos-à-dos (1-1)

    c’est quoi le tirage du burkina faso pour la coupe du monde ? ahahaha

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés