Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

La mère de Norbert Zongo est décédée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 1er décembre 2017 à 12h38min
La mère de Norbert Zongo est décédée

Augustine Zongo née Nana, mère du journaliste Norbert Zongo, est décédée à l’âge de 90 ans dans la nuit du jeudi 30 novembre 2017, a-t-on appris de sources médiatiques.

Dans la journée du jeudi, l’université de Koudougou a été rebaptisé du nom de son fils et une stèle érigée pour lui rendre hommage.

Augustine Zongo, plusieurs années après le décès de son fils, déclarait être en deuil. Dans un entretien accordé à lefaso.net en 2015, elle reconnaissait fièrement avoir décliné toutes les propositions d’argent ou de quelques biens matériels en compensation à ce qui est arrivé le 13 décembre 1998. « Ils sont venus me voir avec une enveloppe d’argent » expliquait-elle. Mais, poursuivait-elle, « Je ne prendrai jamais de l’argent de qui que ce soit en compensation de la mort de mon fils Norbert. Jamais ! ».
« Je mourrai sans pardonner tant que les coupables n’auront pas avoué leur forfait », avait-elle prévenu.

Repose en paix


Lire aussi : Affaire Norbert Zongo, 16 ans après : A bâtons rompus avec la mère du journaliste assassiné


Messages

  • Reposez en paix Grand-mère, Que la terre du Burkina Faso vous soit lègère à vous et à votre fils.

    Passakziri

  • Je salue la Grand-Mère Nationale, cette grande dame de grande sagesse.
    Puisse Dieu vous accorder le repos et que la terre du Burkina vous soit légère.
    Mais il y a vraiment injustice, car pendant ce temps François Compaoré continue de se promener librement et de narguer le peuple burkinabè.

  • Que Dieu vous acceuille ! Que vous retrouvez Norbert dans l’au-dela Grand-Mère

  • Grand mère intègre, vous avez donné au Burkina un fils valeureux. Il ne l’oubliera jamais. Qu’ALLAH LE MISERICORDIEUX vous accueille dans son paradis. Amin.

  • Maman : Que la terre te soit légère, et repose en paix : Que Dieu tout puissant protège le reste de la famille.

  • Que la terre libre du Burkina Faso vous soit legère.

    Le bon Dieu, le Miséricordieux ne fait rien au Hasard et il restera toujours aux commandes.

    La Justice Divine, la plus redoutable et certainement la plus importante sera rendue à vôtre vaillant Fils Norbert Zongo et ses Compagnons.

    Paix à vôtre âme.

    AMEN

  • Paix à son âme, Dieu veille sur son elle. Une mère qui a vu son enfant assassiné, et qui pendant son vivant a espéré simplement la vérité et la justice pour faire son deuil. Comment tous ceux qui été coupables ou complices peuvent ils vivre en paix ? De même que le père de Thomas Sankara qui est parti sans que la justice fasse son job. Comment voulons nous bâtir une nation prospère dans ces circonstances ? j’ai mal au coeur, car l’injustice sera la prochaine cause qui, si nous ne prenons garde, nous mènera vers des règlements de comptes.

  • Repose en paix maman intègre qui engendra un fils intègre. Ainsi l’intégrité s’en va chaque jour qu’un vieux ou qu’une vieille meurt quand on observe le COMPORTEMENT des burkinabé qui nous entourent.

  • Ils comprendront que vaut un enfant pour sa mere. Ils ont ose cache la verite jusqu’a ce que la mere de Zongo Norbert decede...

    c’est aussi le cas, lorsque Sankara fut assassine. Ils n’ont jamais ose dire ce qui s’est passe a ses parents jusqu’a ce que ceux ci decedent...

    Les consequences ! Ils vont l’assumer

  • Toutes mes condoléances à la famille éplorée, que la terre vous soit légère à vous et votre fils. Reposez en paix et que dieu vous accueille dans royaume.

  • Chère maman, chère grande-mère, que ton âme repose en paix. Que la terre de tes ancêtres et celle du Burkina te soit légère. Comme tu l’avais dit à ton vivant que tu ne pardonnera jamais, tant que les coupables ne soient connus. Et voilà que tu nous quitté sans connaître les assassins de ton fils. Mais, comme le bon dieu existe vraiment, ils le paieront et ça ne saurait tarder. Union de prière pour notre maman et à la famille ZONGO, je présente mes sincères condoléances les plus attristées.

  • Mes sincères condoléances à toute la famille éplorée.

  • Repose en paix Grande, Brave, Intègre et Digne Grand-mère !!! Tu es partie la tête haute ! Daigne le Seigneur T’accueillir en Son Royaume Éternel. Ce qui choque le plus est de constater que ni les autorités issues de l’Insurrection, ni celles issues de l’après-insurrection n’ont pu te dire comment et par la faute de qui, ton illustre fils que tu as a tant chéri, a été lâchement et sauvagement assassiné ! Que notre mode est cruel ! Comment peut-on faire ça à une Maman si Digne ? Je veux comprendre. Simplement !

  • Ils ont joué avec le temps (comme toujours) mais le temps est toujours plus fort et a le dernier mot
    Qu’elle repose en paix je suis peiné seulement qu’elle n’ait pas pu voir le denouement final
    SOME

  • Repose en paix chère et digne Maman ! Voilà qu’elle est partie, sans vérité ni justice pour son illustre fils. C’est ça qui fait le plus mal. Et avec ça il se trouve de petits malins pour parler de "paix", de "réconciliation", et patati et patata... Pas de paix, pas de réconciliation dans ce pays, sans justice ! Ce pays risque de prendre feu si l’o n’y prend garde !

  • Paix à l’âme de Notre Chère Maman. Question : les autorités politiques et judiciaires oseront-elles envoyer une délégation à ses obsèques !?

  • Dommage que la mère nous quitte sans la paix de son ame sans pardon que Dieu apaise son coeur et nous pardonne

  • Toutes mes condoléances à toute sa famille.
    Mais que c’est coïncidence avec la re-baptême de l’Université de Koudougou !
    Pour dire rien n’arrive par hasard sur cette terre.

    • Bien dit !
      Il y a aussi que le cuppose commanditaire de cet ignoble assassinat qui narguait tout le monde et continuait a faire d’autres victims, a commencer par les executants, a ete arrete et devrait etre extrude pour repondre de ses actes devant la justice de son pays. Il n’echappera pas non plus a la justice divine.
      Que l’ame de notre digne et chere maman repose en paix !

  • A la mémoire de de notre Maman Nationale, la Mère de Norbert Zongo, notre Mère à tous ! Que son Âme repose en paix, et que la Terre du Burkina a jamais fertilisée par les cendres de son valeureux fils, Norbert Zongo lui soit légère !


    Les Cendres de NORBERT ZONGO !

    Il n’avait que sa plume.
    Une plume qui ne crachait pas le feu ;
    Une plume qui ne tuait pas comme la kalachnikov ;
    Une plume sans haine ni violence ;
    Une plume porteuse de Paix et de Justice ;
    Une plume indépendante,
    De son journal L’Indépendant.

    Il s’appelait Norbert Zongo, alias Henri Sebgo.
    Il fut sauvagement calciné et réduit en cendres,
    Un après-midi du 13 décembre 1998, à Sapouy !
    Depuis ce jour, sa plume s’est tue à jamais !
    Mais, dans un tourbillon de fumée resplendissante,
    Ses cendres fumantes se sont répandues sur le Burkina,
    Et galvanisent le Peuple en lutte pour sa Liberté.

    Les cendres de Norbert Zongo irradient le Boulkiembé !
    Les cendres de Norbert Zongo fertilisent le Poni !
    Les cendres de Norbert Zongo planent sur le Gourma !
    Les cendres de Norbert Zongo illuminent le Yatenga !
    Les cendres de Norbert Zongo ensemencent le Houet !
    Les cendres de Norbert Zongo envahissent le Kadiogo !
    Les cendres de Norbert Zongo hantent le Palais,
    Et mettent en déroute, les Rois et les Princes !
    Vaine fuite sans issue !

    Les cendres de Norbert Zongo sont inextinguibles.
    Bravant l’espace et le temps, le silence et l’oubli,
    Défiant les prières, les sacrifices et les pardons sans repentir,
    Elles vous suivront partout où vous irez.
    Il en sera ainsi, jusqu’à l’Accomplissement de la Loi :
    La Loi de Dieu, non celle des Hommes.

    Frédéric Koulanswonthé PALÉ

  • Telle mère, tel fils ou tel fils telle mère dira-ton. Repose en Paix Chère mère et grande mère et arrière grande-mère. La coïncidence frappe tellement ! Elle rend l’âme le jour même où son fils est réhabilité ( Baptême de l’université de Koudougou du nom de Nobert Zongo + inauguration stèle de Norbert Zongo) dans une ville qui l’a vu naître. Dieu existe comme on dit. Pour ceux ne croient pas à son existence vous êtes sur la mauvaise voie.

  • Paix à l’âme de notre chère maman ,vous êtes partie le cœur meurtri parce que bien que rien ne fasse sans l’œil omniprésent de Dieu ,vous auriez voulu savoir qui a tué votre digne fils Norbert avant de le rejoindre ,mais hélas !voici ,comme les parents de Thomas ,vous voilà aussi aller à l’au delà sans rien comprendre .Mais ce dont je suis sûr ,c’est qu’il n’y a rien de hasard sous ce ciel ,chacun a son journal de vie où Dieu crédite et débite,lorsqu’il va faire la balance chacun récoltera ce qu’il a semé.

  • Maman Augustine, repose en paix ; tu es partie sans avoir vu la justice humaine faire son travail 19 ans après l’assassinat de ton fils, tu verras à coup sûr la justice divine se réaliser, mais nous qui sommes toujours sur terre nous continuerons à nous battre pour que la justice humaine se fasse.

  • Que diront maintenant ses messieurs de la CODER ? Les adeptes des formules du raccourci.

  • Je pleure pour cette femme innoncente decéde..Et Dieu benisse le reste de la famille ..Les frere de Norbert Zongo .et je ne suis pas content de nos politiciens et des OSC..qui on prit cette dame et la famille de NORBERT ZONGO en otage depuis des annees pour qu’ils ne pardonne pas .
    .En tant que CROYANT chacun sait que le chemin du pardis c’est par le pardon..Nous(’HOMME) ne somme qu’un CANAL pour laisse passé le pardon...Surtout pardonner son ennemis meme si cela va te couté chers .toi decharge toi. Et laisse Dieu s’en occuper.La vrai justice c’est Dieu qui la ren NB Aucun pretres ni L’iman ni Sacrificateur et Pasteur va contredir ca. DIEU est Pardon Maman ne dvrai pas refuse la main de ceux qui son venuent cachetent chez elle pour demander pardon....Le refus de pardon c’est encaisser du venin ;c’est garder la haine dans son coeur mais lorsqu’on ouvre son coeur et laisser sortir le pardon on a la paix ...C’est une lecon pour nous toute etre humain meme si tu ne connais pas qui ta fait mal confie ca a Dieu ..Nul ne peu echaper au jugemement Celeste ..Mais on dirai que nous les on bat pour la justice seulement des HOMMES..Si quelqu’un veut pardonner laisser la personne se liberer UN vrai Catholique ;Musulman ;Evangelique sait que si dans son Coeur il refuse de tendre la main du pardon a son ennemis Dieu ne peut pas accepter cela..EXCuse Moi mes frere et mes parents ..Que Dieu est pietié de nous et notre mere..et qu’il pardonne tous et si vraiment elle a refuse de pardonner les gens qui son aller vers elle demander pârdon. ..SVP PARDONNEr meme si tu ne comprendre pas ...Tolère et vide ton coeur pour ne etre comme ton ennemis. ..De tout coeur pardonner si vous n’avez pas aimer .c’est pour tout Burkinabe Reflechissent ..sur L’AVENIR et sa Destiner

    • Cher-e Monsieur ou Madame Nana Traoré de Sadjo, tu racontes n’importe quoi ! Rien que des inepties !!! C’est facile de tuer et de brûler l’enfant de cette Maman et courir se mettre sous le "parasol" de DIEU. Quel Dieu !!? Celui des assassins ? Il faut éviter de tenir de tels propos écœurants et permettre à Notre Chère Maman de reposer en Paix.

  • Cher Nana traore de sadjo. c’est spirituel ce que tu dis. Mais c’est aussi difficile. Quand on regarde, c’était quand même méchant cet assassinat de NZ. ça ne servait à rien de les canarder et de brûler des être humains comme des margouillats. ça donne des cauchemars et c’est difficile de pardonner.
    Mais c’est effectivement DIEU le juge suprême. On doit se confier à lui en toutes choses et on n’est jamais perdu.
    Qu’elle repose en paix. Et merci d’avoir donner au Burkina Faso un tel fils.

  • Madame Zongo est une femme forte,courageuse et digne. très lucide. toute la nation doit lui rendre hommage . elle nous donne une leçon que tout burkinabè doit méditer.elle aurait pu prendre l’argent des assassins et prononcer un pardon bête et hypocrite . un médecin qui par erreur médical cause du tort à un patient , doit être poursuivi et cela pour que d’autres fassent attention quand ils prodiguent des soins.un chauffard qui cause un accident doit être poursuivi.. pour déceler la faille sur toute la chaîne.la voiture était elle en règle,le monsieur avait il un permis de conduire ? etc....en le poursuivant on permet à la société de repérer les failles et de les réparer. Tout pardon en dehors de ces démarches , est un pardon lâche et bête. même Dieu n’en veut pas.
    Anka

  • paix a son âme.que la terre du Burkina lui soit légère

  • Gandhi avait l’habitude de dire : la souris est une grande lâche lorsqu’elle pardonne le chat qui dévore ses enfants.
    Anka

  • Merci Maman ZONGO pour ton exemple. Repose en paix et que Dieu t’accueille à ses côtés !

  • Je pleure encore une fois avec la famille Zongo. Que notre mère et grand mère repose en paix. Maman Zongo s’en est allée au lendemain du baptême de l’université de Koudougou au nom de son fils. Que les étudiants de Koudougou et du Burkina perçoivent ce signe fort. Qu’ au nom de maman Zongo , ils prennent mieux conscience et travaillent honnêtement et F vaillamment pour honnorer leurs mémoires. RIP dear mum.

  • Paix a l’âme de la Maman Nationale.
    Que son âme repose en paix.
    Maman là ou vous êtes soyez en sûre que nous nous battrons pour l’extradition des assassins, et leur jugement ici au pays des hommes intègre.
    Toutes nos condoléances a la famille éplorée
    Que Dieu accueilles nos devanciers méritants(es) au paradis.

  • NINA TRAORE de sadjo a eu une bonne idee mais s’est mal exprime. Si quelqu’un ne pardonne pas pour qouique ce soit. Dieu ne le pardonnera jamais et ne peut lui accorder le Paradis. Par consequent il ou elle ira en enfer. Ca peut vous faire mal mais c’est comme ca.

    • A la Maman Nationale, celle que la Nation burkinabè toute entière pleure sincerement et amèrement parce qu’elle nous quitte avec cette grande interrogation (...Oui de l’avoir assassiné, mais pourquoi de brûler son cadavre ??????????.......).
      Si je disais tantôt que la Nation toute entière pleure le retour à Dieu de notre très brave Maman,sachez que des qui se croient bien malins continuent de se camoufler ;
      Maman en partant ne l’a jamais obtenue la reponse à sa question jusqu’à quitter cette terre qui n’a été que horrible pour sa vie de mère ; mais qu’elle REPOSE EN PAIX car ce n’est point de cette justice qu’elle avait besoin, celle des hommes.
      Elle sera consolée par la justice de celui seul qui sait tout, notre Dieu à tous.
      Par contre, voici le test grandeur nature aux politiques aux gouvernants de l’heure qui ne pas si etrangers à cette douleur nationale car ils étaient aux affaires ;
      Je ne leur demande point de rendre à notre Maman l’hommage qu’elle merite car ils n’en sont pas capables ;
      Par contre à tout le peuple burkinabé, puisse-t-il le faire car cette femme a souffert ce que tout les burkinabé dignes souffrent.
      Elle mérite de ce peuple là que sa dignité soit élevée HAUT. Elle l’est déjà par le tout-puissant.
      Amen

    • C’est toi "Sandokan" et ta "NINA TRAORE" qui irez en enfer, parce que vous e rajoutez à la peine de la Famille ZONGO, avec vos sales BON-DIEUSERIES à la con ! C’est DIEU qui a dit aux assassins de tuer Norbert !?

    • Quand je pense qu’on accuse, à raison s’entend, les djihadistes d’intolérance ! Vos propos sur les "BONDIEUSERIES A LA CON" sont d’une élégance et d’une délicatesse infinies. En heurtant sans vergogne les convictions PACIFIQUES d’autrui, vous blessez et montrez le visage du Caïn biblique, vous savez, celui qui tua son frère par jalousie...
      On s’étonnera ensuite que des esprits tordus prennent des couteaux et des kalachnikovs pour éliminer ceux qui croient dans ce que vous appelez des "BONDIEUSERIES A LA CON". Au fait, vous habitez bien le pays des HOMMES INTEGRES ?

  • Que la terre libre du Burkina Faso vous soit légère. RIP

  • Puisse le Seigneur dans son immense bonté, lui accorder le repos éternel auprès de lui.

  • À ceux qui pensent que seul le jugement de Dieu compte,je leur propose de supprimer le ministère de la justice,de la police,des prisons sur terre et d’attendre le jour de jugement dernier.nous autres burkinabè,nous nous battons pour défendre les faibles et les opprimés sur terre.car nous savons que seule la lutte libère.
    Anka

  • Femme exemple, mere exemple. Une vraie femme.Paix a ton Ame, Maman des burkinabe honnnetes, maman de l’ Integrite.

  • Paix à l’âme de notre brave maman qui est une vraie croyante et a pu supporter ce lourd fardeau pendant tant d’années. Repose en paix maman. Que Dieu fasse que tu retrouve ton fils au paradis qui t’a tant manqué et que tu puisse éteindre ta soif de l’avoir perdu de vue si longtemps par la lâcheté d’un sorcier qui paiera cher dans ce monde et au delà. Amen

  • PAIX A SON AME, K SON AME REPOSE EN PAIX SURTOUT K LA TERRE LUI SOIT LEGERE.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018
Hausse du prix du carburant : La CCVC en grève de 24h le 29 novembre 2018
Ouagadougou : Le maire met en garde les personnes qui s’adonnent à des acrobaties sur l’échangeur du Nord
8 mars 2019 : Le motif de pagne tissé de Nathalia Nikiéma désigné pagne officiel au Burkina
Assises nationales de l’Eglise-famille de Dieu du Burkina : Les Communautés chrétiennes de base au cœur des échanges
Commune de Ouagadougou : Bientôt l’énergie solaire à grande échelle
Violences faites aux femmes : 72 heures de regards croisés sur un phénomène qui « tue en silence »
Ouagadougou : L’échangeur du Nord officiellement ouvert à la circulation
Session ordinaire du CONAPGenre : Pour mieux appréhender le concept de budgétisation sensible au genre
Education bilingue au Burkina : Les acteurs s’accordent sur la nécessité d’adopter une formule unique
Hausse du prix du carburant au Burkina : Le MPP solidaire du gouvernement
Accord sur la facilitation des échanges : Le secteur privé en atelier de renforcement des capacités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés