Sports et Loisirs : Le ministère recherche des voies et moyens pour la généralisation de la pratique sportive

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • vendredi 1er décembre 2017 à 04h00min

Le Ministère des Sports et des Loisirs a tenu, ce jeudi 30 novembre 2017, son 36e Conseil d’administration (CASEM). Les responsables du département ont réfléchi à la stratégie pour généraliser la pratique du sport au Burkina Faso.

Sports et Loisirs : Le ministère recherche des voies et moyens pour la généralisation de la pratique sportive

Les responsables et agents du Ministère des Sports et Loisirs étaient en conclave ce jeudi à Ouagadougou autour du thème : « Sport pour tous au Burkina Faso : Les défis de sa généralisation ». Durant la journée, les participants à ce 36e Conseil d’administration du secteur ministériel des sports et loisirs ont planché sur les stratégies à mettre en œuvre pour la mise en œuvre du Sport pour tous au Burkina Faso.

Renouer avec une ancienne pratique

Les directeurs centraux et régionaux réunis à cet effet ont repassé en revue, à travers des conférences, l’historique de cette pratique à l’échelle nationale du sport Burkina Faso. En refouillant dans les vestiges historiques, ils ont découvert que le Sport pour tous a été initié en septembre 1984. La Révolution l’avait alors appelé Sport de masse. Cette initiative avait rencontré un engouement sans réel au plan national. Elle avait même offert au Burkina, en 1986, le Trophée Nelson Mandela décerné par L’Union africaine de Sport pour tous.

Malheureusement, avec la fin de la Révolution, l’initiative avait aussi perdu de son ampleur. Le sport n’était plus aussi pratiqué par un grand nombre de Burkinabè. Voulant rectifier le tir, le gouvernement a relancé la promotion de la pratique du sport en favorisant la création au sein du Ministère des Sports, la direction du Sport pour tous.

Stratégie pour la promotion du Sport pour tous

Au cours des débats suscités par le rappel historique, les participants ont énuméré des défis à relever. Il s’agit notamment du maillage institutionnel, la mise à la disposition de la population des infrastructures, l’opérationnalisation de l’encadrement, une communique plus accrue et la mobilisation des ressources. Ils ont, de fait, préconisé entre autres le choix d’un jour dans la semaine pour le sport pour tous, l’implication des structures sportives dans la généralisation du sport pour tous, la mise à la disposition des CHR et CHU du personnel qualifié pour le sport pour tous.

Source ce volet, les participations à la réunion ont également examiné la mise en œuvre du plan de travail au troisième trimestre. Ils ont établi que les taux financiers et physiques de mise en œuvre des Plans de travail annuels des directions centrales sont respectivement de 27,26% et 52,52% ; ceux des directions régionales sont de 28,57 et 52,07%. De nombreux acquis ont été engrangés au cours de l’année et des difficultés ont également été enregistrées. Les participants ont alors formulé des suggestions pour une meilleure mise en œuvre des PTA l’année prochaine.

Le Ministre des Sports et des loisirs, satisfait des conclusions du CASEM, a rappelé aux participants l’objectif recherché. « Ensemble, nous avons exploré des pistes à même de favoriser la multiplication des cadres et des champs des pratique avec pour dessein d’encrer le sport pour tous dans les habitudes des Burkinabè », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés