Energies renouvelables : La plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest inaugurée à Zagtouli au Burkina Faso

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 30 novembre 2017 à 05h30min

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et son homologue français, Emmanuel Macron ont inauguré, ce mardi 29 novembre 2017, la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli d’une capacité de 33 Mégawatt-crête (MWc), situé à la sortie ouest de Ouagadougou. La cérémonie est servie de rampe au lancement du plan solaire 2025 dénommé « Yeleen ».

Energies renouvelables : La plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest inaugurée à Zagtouli au Burkina Faso

C’est la plus grande centrale solaire photovoltaïque d’Afrique de l’Ouest et elle est le fruit d’un partenariat tripartite entre l’Etat burkinabè, l’Union européenne (UE) et la France à travers l’Agence française de développement (AFD). Et pour le dernier jour de sa visite en territoire burkinabè, le président français, Emmanuel Macron était aux côtés de son homologue, Roch Kaboré, pour l’inauguration de l’ouvrage qui a coûté 47 500 000 euros.

Pour une souveraineté énergétique

Pour le directeur général de la Société nationale burkinabè d’électricité, François de Sales Ouédraogo, la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli est un pas vers la réduction de la dépendance énergétique du Burkina Faso. « En effet, a-t-il rappelé, au Faso nous n’avons ni pétrole ni gaz ni charbon. Fort heureusement, le soleil brille pour tout le monde ». Dans sa présentation, il a indiqué que la centrale comprend 129 600 panneaux photovoltaïques de 260 Watt-crête.

Elle a été construite par un groupement d’entreprises conduit par CEGELEC SA sur une superficie de 60 hectares grâce au financement de l’Etat burkinabè, l’UE (sous forme de don soit 25 millions d’euros) et l’AFD à travers un prêt de 22,5 millions d’euros à l’Etat rétrocédé à la SONABEL sous forme de don. Pour permettre l’évacuation de l’énergie produite par la centrale, l’expertise de l’entreprise CONCO a été nécessaire à la réalisation de travaux complémentaires, le renforcement des postes transformateurs de Zagtouli et de la centrale Ouaga 2. Quant à l’entreprise TYPSA/BEM assistée par la SONABEL, elle a supervisé et coordonné la réalisation du projet.

Dimension économique, sociale et climatique

3 Emmanuel Macron, président de la république française a salué une étape franchie sur un chemin plus ambitieux

« Je dois vous confier M. le président (Roch Kaboré, ndlr) une forme de jalousie quand j’entends qu’il vous a fallu une année pour parachever ce projet. Ce qui est impossible en France. Cela prendrait beaucoup plus de temps », a indiqué le président Emmanuel Macron pour qui l’achèvement de ce projet est « une étape réussie sur un chemin plus ambitieux ». A l’en croire, la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli illustre l’exemplarité du Burkina Faso à quatre titres.

Tout d’abord, s’inscrivant dans la même lancée que le DG de la SONABEL, le président français a indiqué que la centrale de Zagtouli est un pas important vers le développement économique car le projet apportera de l’énergie régulière à des tarifs « très avantageux » à la population et aux entreprises.

Ensuite pour Macron, Zagtouli a été réalisé dans les meilleurs standards internationaux grâce à l’expertise européenne et burkinabè. « Les panneaux photovoltaïques, a-t-il souligné, sont allemands, les structures et les onduleurs sont espagnols, les câbles ont été confectionnés en France, et certains équipements électriques sont portugais ».

Signature du livre d’or par les deux chefs d’Etat

En outre, Zagtouli renferme une dimension climat et pour le président français, ce projet démontre qu’au sahel, il est possible de concilier efficacité économique et lutte contre les changements climatiques. Et il s’est réjoui de savoir que la centrale permettra d’économiser 26 000 tonnes de CO2 par an. « Vous démontrez que l’innovation au service de la transition énergétique est le meilleur moyen de restaurer votre souveraineté énergétique », a-t-il signifié.

Enfin Zagtouli « s’inscrit dans une logique de déploiement de l’énergie vers les populations rurales en particulier au nord du pays. Il s’agit d’un élément concret pour lutter contre tous les obscurantismes parce que quand un foyer, une entreprise n’est pas connectée à une énergie propre, peu chère, à l’électricité de qualité qui peut lui permettre de s’éclairer, on est la proie de tous les extrêmes, des messages de régression ».

« Yeleen » pour illuminer le pays

Profitant de l’inauguration de la centrale de Zagtouli, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé le lancement du plan solaire 2025 dénommée « Yeleen » qui signifie lumière. Ce plan, à l’en croire, va permettre d’installer courant 2018, une centrale solaire de 40 MW à Ouagadougou, 10 MW au total dans trois villes, d’électrifier 700 nouveaux villages. « Mon souhait le plus ardent est de pouvoir contribuer avec vous à l’éclosion et au renforcement des relations franco-africaines et franco-burkinabè décomplexées, mieux assumées et porteuses de paix et de prospérité », a souhaité e président Kaboré en s’adressant à son homologue français qui l’a assuré de l’engagement de la France et de l’Europe a soutenir ce plan solaire.
La cérémonie d’inauguration a pris fin par la signature du livre d’or, dernier acte du président Macron avant son départ pour la Côte-d’Ivoire pour le sommet Union africaine/Union européenne.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés