Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Roch Kaboré et Emmanuel Macron inaugurent, à Zagtouli, la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mercredi 29 novembre 2017 à 13h23min
Roch Kaboré et Emmanuel Macron inaugurent, à Zagtouli, la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Ouagadougou, le 29 novembre 2017 – M. Emmanuel Macron, Président de la République française et M. Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso ont inauguré à Zagtouli ce 29 novembre 2017, la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest. Ce projet innovant permettra de fournir de l’électricité à 660 000 personnes dans le pays. Ce projet est financé par le Gouvernement burkinabè et par un don de l’Union européenne de 25 millions d’euros (environ 16,4 milliards FCFA), accompagné d’un prêt de 22,5 millions d’euros (environ 15 milliards FCFA) de l’Agence Française de Développement (AFD).

Dans un pays où l’énergie est insuffisante et coûteuse, le Burkina Faso, la France et l’Union européenne ont uni leurs efforts pour réaliser ce projet d’envergure. Avec ses 129 600 panneaux solaires sur une superficie de 60 hectares, l’équivalent de 84 terrains de football, la centrale solaire de Zagtouli permettra de fournir de l’énergie propre à 660 000 personnes tout en réduisant par quatre le coût de production.

La mise en service de cette centrale représente un gain d’émissions de 26 000 tonnes de CO2 par an. Sa construction réalisée par l’entreprise CEGELEC (groupe Vinci) et des entreprises locales a duré à peine plus d’un an et a mobilisé jusqu’à 400 employés. La centrale sera à terme exploitée par la société nationale d’électricité (SONABEL).

Ce projet répond aux priorités fixées par le Gouvernement burkinabè dans le cadre du Plan National de Développement économique et Social (PNDES) et aux engagements pris lors de la COP 21.

La centrale solaire de Zagtouli est le premier jalon d’un vaste programme de développement de la production d’énergie solaire au Burkina Faso avec l’objectif de fournir d’ici 2020 plus de 100 MW d’énergie solaire sur le réseau du Burkina Faso, soit environ 30% de la production totale du pays.

Cette inauguration précède de quelques semaines la mise en service d’une autre infrastructure majeure financée par l’Union européenne (FED et BEI), la Banque mondiale et la France : l’interconnexion avec le Ghana qui permettra au Burkina Faso de disposer d’une nouvelle source d’énergie fiable et peu coûteuse au bénéfice des populations qui verront une amélioration importante du service d’électricité.

L’Union Européenne et la France poursuivront leur soutien à cette politique et leur engagement pour le développement durable du Burkina Faso et contre le changement climatique dans la région du Sahel.

A propos de l’AFD

L’AFD, banque française de développement publique et solidaire, s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer. Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation-, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun.

Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD). Présente dans 108 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance, suit et accompagne aujourd’hui plus de 2500 projets de développement. En 2016, l’AFD a consacré 9,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer. afd.fr

A propos de l’Union européenne au Burkina Faso

Au titre de son action extérieure l’Union européenne est un partenaire majeur du Burkina Faso pour la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social. Pour la période 2016-2020, le montant total des appuis de l’UE, dans le cadre de différents programmes et instruments, s’élève à 850 Millions d’EUR,en dons, soit 558 Milliards de FCFA.

En savoir plus : Site web : http://eeas.europa.eu/delegations/burkina_faso/index_fr.htm

Contacts presse
AFD Israël Guebo – gueboi.ext@afd.fr - +225 22 48 16 03 Anne Barthélemy – barthelemya@afd.fr - +33 (0)1 53 44 63 02 Philippe Perdrix – pp@35nord.com – +33 (0)6 84 24 62 96

Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso Catherine Baum 157 Avenue de l’Europe - 01 BP 352 Ouagadougou 01 Tél. (226) 25 49 29 00 – Fax : (226) 25 49 29 99 delegation-burkina-faso@eeas.europa.eu

Messages

  • - Burkinabè même sait faire prodada quoi !!! Plus grande centrale d’Afrique de l’Ouest ! Mais c’est un projet du temps de Blaise Compaoré  ! Même si je ne l’adore pas tellement, je dois être honnête de reconnaitre que ce projet a été sa conception avec speedtech (Chine Taiwan) parmi les partenaires pour mettre en oeuvre !!

    Par Kôrô Yamyélé

    • le Gouvernement est une continuité et il faut saluer le gouvernement actuel qui permis au projet de voir le jour.
      Blaise était le président du Burkina donc toutes actions qui a planifier en bien doit être réalisé par le présent président. personne n’a jamais remis en cause les acquis, personnes n’a jamais dit que Blaise n’a pas travailler donc s’il vous plaît arrêté de dire que c’était un projet de Blaise.
      Monsieur Kôrô Yamyélé il faudrait reconnaître et travailler avec l’actuel gouvernement pour voir un développement durable. réveillez-vous Blaise est partie et il a changé de nationalité, remettez-vous au travail.

    • C’est bien dit

      C’est bien un projet de Blaise Compaoré

    • Et après ? Compaoré n’a-t-il pas aussi réalisé des projets conçues par ses prédécesseurs ? En Côte d’Ivoire aussi, et même ailleurs dans le monde, les exemples sont légions....Ainsi va la vie en vertu de la continuité de l’Etat.

      Ouvrez l’œil !

    • Mon Cher Koro Yamyele, vous avez rate a cote la notion de l Etat. Un gouvernement qui se renouvelle doit s appliquer a suivre les contrats passes du precedent. Avec la negoce entre par exemple la nouvelle equipe et les bailleurs de fonds, on peut negocier un kontrat douteux et eronnes de sens, si l une des partie s est taillee la grande part du gateau par les pots de vins et autres malversations finacieres au detrimnet de l Etat burkinabe.

      La danse continuera, le jour que RMCK n est plus au pouvoir. Ainsi va la vie politique universelle. Les tiroirs sont bourres de projets qui n ont pas vu le jour aussi. Avec une revision rationelle de fiabilite, certains des projets peuvent renaitrent. Une question de priorite politique.

      Donc Blaise Compaore etait dans son devoir de creer des projets du moment ou le changement climatique est dans tous les coins des pays saheliens. Une priorite raisonable et fiable. Car on a gratuitement le soleil en Afrique. Les energies fossiles( l essence) sont cheres pour produire de l electricite pour tous. Et elles sont polluantes. donc dangereuses pour notre sante.

      Les projets sous Blaise Compaore ne sont pas financer par son entrepreise ou direktement par sa poche.

      Un pays ou l analphabetisme reste un grand Challenge, la manipulation politique souvent se serve justement des realisations finnacees par les fonds contractes au pres des bailleurs de fonds comme si elle etait la source de financement. Avec l obscurantisme de la masse aidant. Le tour est joue. Oh !Blaise etait un batisseur. Louange de Assimi Kouanda du CDP.

    • Il est temps qu’on amène Kôrô yamiélé au cabanon pour des soins intensifs parce que plus rien ne va chez lui. Ses interventions sont devenues désordonnées et depourvues de sens étymologique. Kôrô yamiélé ressaisissez-vous et quittez dans ça. Tantôt prosankara, tantôt UPCiste et que sais-je encore, compaoriste !

    • Kôrô yamyélé a raison de préciser que c’est un projet de Blaise si non pourquoi parler du PNDES dans cette inauguration ?

  • Je suis très content de savoir que l’interconnexion entre le Ghana est effective et l’inauguration de la nouvelle centrale de zagtouli, il faut réconnaitre les efforts de nos autorités .
    félicitations au gouvernement et à l’ensemble des personnes qui ont contribuer à la réalisation de ses deux gigantesque projets.

  • Toi aussi, Koro Yamyélé, tu veux faire croire que c’est un projet de l’ancien régime de Blaise.... , que c’est grâce à la Chine Taiwan....Or il n’est cité nul part que la Chine est partie prenante dans ce projet ; de plus, c’est bien après la chûte de Blaise que le projet a été initié et entamé.
    Donc tout cela c’est pour ne pas reconnaitre le mérite du gouvernement actuel de Roc Marc Christian KABORE et du MPP ? pourtant c’est simple même si on n’aime pas le livre, il faut au moins reconnaitre qu’il court.. Lis ce qui est écrit en dessous...
    "Ce projet est financé par le Gouvernement burkinabè et par un don de l’Union européenne de 25 millions d’euros (environ 16,4 milliards FCFA), accompagné d’un prêt de 22,5 millions d’euros (environ 15 milliards FCFA) de l’Agence Française de Développement (AFD)."
    A bon entendeur, salut ! ! !

  • La France a notre argent et nous fait un prêt de 22, 5 millions d’euros... Alllez-y comprendre ça. Si c’est pas Noir, y a qui sur cette terre qui peut comprendre ça ?

    • Quel en est le montant ? A un moment donné pour être crédible , il faut indiquer les données factuelles et les analyser.
      Parce que pour le moment, c’est le vent, et personne ne vous prend au sérieux

  • De plus en plus je ne comprends plus les "sorties " du Koro. Au début du régime "MPP", toute personne qui osait marquer son cepticisme dans la capacité du trio RSS à maintenir une cohésion au sommet de l’état, voir nous conduire à bon port, à coup sûr cette personne se faisait "descendre" par le Koro.
    Aujourd’hui il ne manque aucune occasion pour filer la raclée à ceux que, hier, il défendait.
    Moralité, le Koro avait-il espéré un poste qu’ il n’a pas eu ? Toute déconvenue qui expliquerait ce changement de "ligne éditoriale " ?
    Blaise ou pas Blaise, Roch ou pas Roch, tant que cette centrale solaire contribuera ne serait-ce que peu, à réduire ou à éclairer plus de burkinabé, moi je ne peux qu’applaudir.
    Ici au Faso, la ressource "cadeau" que nous avons c’est bien le soleil. Demandez à mes "parents" de Dori ou de Djibo....Et n’eut été le risque de poussière endémique de cette zone cette centrale devrait être soit à Djibo soit à Dori. De toute façon la "decentralisation" à toujours été centrée sur Ouagadougou, c’est notre capitale après tout non ?
    C’était donc une bêtise de ne pas penser à une telle centrale.
    Bravo et félicitations à tous ceux qui de Zorgho ou de Ziniaré, de la Chine ou de l’Europe, en ont eu l’idée.

  • koro yamyele= koro mayé wende ! c’est dire que c’est impossible de reformer les os de la tête. Si ce monsieur est vraiment vieux ce sera regrettable.

  • Le barrage hydro électrique de KOMPIENGA a été lancé par Sankara pour un délai d’exécution de 5 ans, quelques mois après sa prise de pouvoir c’est Blaise Compaoré qui l’a inauguré. Ah Koro , Koro et toi aussi. surtout que ici, c’est Chine Taiwan qui devait financer entièrement le projet de Zagtouli à 100%. Après la chute de Blaise, on ne sait pas qu’est-ce qui s’est passé et c’est d’autres PTF !!!!!!!

  • Il est temps que quelques internautes de mauvaise foi sachent que dans un pays comme le nôtre, les projets de développement sont suivis par tout régime qui arrive au pouvoir. La révolution inachevée de Thomas malgré les efforts de l’idéologue, nous ses conseillers n’ont pas oubliés les projets du premier ministre de Lamizana qui était Issoufou Joseph Conombo repris par l’équipe S.Zerbo, et les mettre sur la table pour élaborer les six engagements, dont le CDP a repris et amélioré et qui continu de nos jours avec le MPP dont nous voyons quelques réalisations y compris ce central solaire. Qu’il soit un projet du régime Compaoré qui était au fond de ses tiroirs, le régime de Roch Kaboré avec son MPP qui vient de réaliser ce central solaire reste maître du projet, car la réalisation d’un projet dans un pays comme le nôtre se découle par les efforts des décideurs du jour qui le réalise.

    Ce centrale du solaire qui s’est réalisé et inaugurer aujourd’hui par le représentant du parti au pouvoir et le président Français, reste le fruit du pouvoir en place et non celui de Blaise Compaoré.
    Comme je le dis très souvent, personne, je dis personne au Burkina ne peut nier les efforts faite par une équipe autour d’un représentant qualifié de bâtisseur nommé Blaise Compaoré pour les réalisations du programme des six engagements de 1998 à 2006 dont nous voyons de nos jours. Alors chers internautes de mauvaise foi, ce central solaire reviens aux efforts de notre représentant Roch Kaboré et son équipe.

  • C’est vrai que du temps du BLAISO, il y avait beaucoup de projets. il y en avait tellement que nous avons à un moment donné rêvé d’un BURKINA EMMERGENT. Mais le problème,c’est que tout celà est resté à l’état de projets. Si ces projets se concrétisent maintenant, il faut avoir le courage de s’en réjouir et même de féliciter les autorités actuelles.
    Je voudrais demander au koro yamyèlè de revoir son nom, car depuis un certain temps, il tape dans tous les sens pour ne pas dire au hasard. Je crois qu’il ne voit plus rien. Il devrait devenir Koro Gnantougou. c’est en dioula. Il comprend certainement ce que je veux dire.

  • Pour ceux qui lisent le Kôrô depuis les premiers moments de 3W de L’Obs, il n’y a rien de nouveau : le Kôrô a toujours été ambivalent, autrement dit inconstant dans son raisonnement.

  • Merci au grand Bâtisseur , le Président Blaise COMPAORE . Vous avez été vraiment un grand visionnaire. Mr le journaliste , vous avez omis volontairement de faire un historique de l’ouvrage, notamment la date de la pose de la première pierre. La prochaine fois soyez plus professionnel.

  • Sans défendre mon ami et promo Kôrô Yamyélé, je demande a quelques internautes qui l’en veulent de remonter l’histoire récente de notre pays, et représentons-nous ce pays sous Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré, François Compaoré, les caméléons Hermann yamèogo, et Gilbert Ouédraogo et consorts : Qu’aurions-nous vécu sous ces criminels en puissances qui ne pensaient qu’a leur petite personnes en détruisant les autres ?

    Kôrô Yamyélé et moi, ainsi que d’autres internautes de bonne foi comme Achille de Tapsoba, SOME, Verité No 1 Anta, le Sage, et tant d’autres, ont avec nos critiques fondées sur des argumentations dans tous les réseaux sociaux d’information comme Le pays, B24, l’observateur, l’Evénement Lefaso.net, dire à ses criminels d’arrêter et accepter l’alternance politique voulu par un peuple meurtri et sortir honorablement.

    Malgré nos cries et nos aboiements durant plus de deux ans, ces malfrats ont voulu défiés un peuple avec sa jeunesse avertis et décidés pour un changement même radicale. Alors n’en voulez pas a mon ami et promo Kôrô Yamyélé, ce que nous voyons avec nos décideurs qui reste la continuité et même pire que le régime Compaoré, le comportement du K’orô Yamyélé nationale est légitime. Car les internautes de bonne foi et le peuple ont voulu ce jour du 31 Octobre 2014 avoir des nouveaux gouvernants qui n’auront que pour des seuls soucis, l’intérêt du peuple Burkinabé ! Mais ce que Kôrô Yamyél nationale et 99% du peuple Burkinabé voient sur nos décideurs du jour, leurs soucis actuels, sont les intérêts personnels et non celui du peuple. Nous pouvons dire que la continuité de la gouvernance Compaoré-Kaboré est là, et se ressemble.

    Pour les internautes de Bonne foi comme le Kôrô Yamyélé qui ont avec des critiques fondées pour que l’alternance politique voie le jour, comprennent que tous les dirigeants confondus Burkinabé de nos jours n’aiment pas qu’on leur dise les vérités, c’est à cause de cela que notre pays reste sous-développé. Quand notre pays sera dirigé par des gens qui regardent les choses en face et sans complaisance, ça ira nettement mieux.

    Quelques messages de notre Kôrô Nationale et d’autres internautes envers les dirigeants du jours ne sont pas des dénigrements inutiles : C’est pour dire à ceux qui ne se rappellent pas du passé, qu’ils sont condamnés a le répéter. Et c’est ce qui se passe exactement dans notre pays. Nous vivons dans un éternel recommencement, malgré tout ce que nous avions vécu dans le passé, nous faisons toujours les mêmes erreurs comme si ces problèmes n’avaient jamais existés. On dit que l’être humain doit connaître une situation afin d’en extirper les avantages. Ce qui sépare l’être humain de l’animal, c’est de comprendre une situation : Mais nos dirigeants oublient ou font semblant d’oublier nos expériences passées, ce qui est de faire des preuves d’stupidité. C’est pourquoi nous avons vu Blaise Compaoré et sa clique après avoir saigné notre pays pour parvenir à régner pendant 27 ans, jusqu’à perdre le chemin de la raison qui les indique la voie d’une sortie honorable, à cause de leur stupidité, ont fini par fuir un midi avant le repas les queues sous les jambes.

  • J’espère que le site est protégé ! Avec ces voleurs qui se justifient par leur état de pauvreté, (le vol ne peut se justifier), on ne sait jamais. Rappelez-vous de celui qui a été électrocuté "paix à son âme" en voulant coupant les câbles haute tension de la SONABEL ! ll faut protéger les installations, sinon le DG de la SONABEL sera complice s’il y a vol de plaques. Il y a un prêt du néo-colon, qu’il faut rembourser. A bon entendeur, salut !

  • Et alors ? L’argent Investi vient il de la Poche du Père de Quelqu’un ?? Ou qui n’a pas été payé pour que ce projet se réalise ??

  • Et puis,connaissez vous le Salaire mensuel dun Président pour avoir l’obligation de réaliser des projets et de faire prospérer le pays qu’il a l’honneur de dirriger ? Bastas !!!!

  • cette centrale a t’elle pour but de réduire le coup du kWh ou bien de compenser le déficit de la sonabel ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mines : Les nouveaux membres de la Commission consultative du travail renforcent leurs connaissances sur le secteur
Mils d’or 2018 : Karim Namaono remporte le premier prix
Transparence dans l’exploitation de l’or : Namissguima prend connaissance du rapport 2016 de l’ITIE-BF
Exploitation de l’or : À Yalgo, les inquiétudes et incompréhensions du maire
Iamgold Essakane SA : Une décennie « dorée », ça se fête !
3e édition de la SAMAO : Pour faire du secteur minier un moteur de croissance et de développement durable en Afrique
Transparence dans les industries extractives : Matinée de redevabilité à Gogo, dans le Zoundwéogo
Énergie : BioTherm Energy et Canopy aux commandes de deux projets photovoltaïques au Burkina
Transparence dans l’extraction minière : La population de Mogtédo voit désormais clair
Lettre ouverte au ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani : « Nous défendrons notre colline sacrée coûte que coûte »
SAMAO 2018 : À la recherche de stratégies pour faire du secteur minier un moteur de croissance
Insécurité : Un car de la SEMAFO tombe dans un braquage sur la route de Bobo-Dioulasso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés