Rentrée politique 2018 de L’ADD : Le parti en quête de réformes sociales

LEFASO.NET | Haoua Touré • mardi 28 novembre 2017 à 01h08min

L’Alliance des Démocrates pour le Développement (ADD) a organisé une conférence de presse le samedi 25 novembre 2017 à l’occasion de sa rentrée politique. On notait la participation d’autres partis politiques comme le MPP et Burkina yirwa.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rentrée politique 2018 de L’ADD : Le parti en quête de réformes sociales

Les militants de l’Alliance des Démocrates pour le Développement (ADD) des Hauts-Bassins se sont massivement mobilisés pour leur rentrée politique le samedi 25 novembre 2017. Cette rentrée était placée sous le thème : « Quelles stratégies pour une meilleure compréhension du projet de société de l’ADD par les populations ».
L’intégration de l’ADD dans la famille politique de la social-démocratie est désormais un fait après la tenue de son congrès statutaire les 28 et 29 juillet 2017 à Ouagadougou. Pour l’ADD, 2018 s’annonce décisif et se présente comme une année de défis pour le parti, face à un contexte socio politique post insurrectionnel qui devrait se présenter comme une source d’inspiration pour bâtir un Burkina nouveau. Le parti entend ainsi poursuivre ses actions en implantant l’ADD dans toutes les provinces, villages, hameaux de culture et toutes les familles au Burkina Faso, conformément à ses stratégies d’approches.

Le président de l’ADD, Moussa Traoré, qualifie cette rentrée de baptême à l’image de la naissance d’un bébé suivie du baptême qui lui consacre une identité aux fins de son intégration dans la famille et de son acceptation par la société. Par rapport à son projet de société, l’ADD entend placer l’individu au centre de ses préoccupations, en faisant de la communauté un référentiel de développement, et de la société le reflet de ses actions.

Le parti justifie son engagement à faire de la recherche-développement l’outil indispensable de toute politique de développement par le fait qu’aucune souveraineté, aucune indépendance véritable ne peut s’acquérir que suivant le degré d’autonomie quant à la satisfaction des besoins primaires. « Plus nous créons, nous inventons, nous produisons, mieux nous affirmons notre indépendance, et assumons notre souveraineté en participant brillamment et activement à la lutte de positionnement dans le concert des nations » a attesté Moussa Traoré, président de l’ADD.

Conformément au thème de la rentrée politique, Moussa Traoré a continué avec une projection sur la génération future en ces termes : « La vision de notre Parti n’est pas de forger le présent pour satisfaire nos besoins actuels, mais de le forger pour la satisfaction des besoins des générations futures. Forger le présent, c’est de comprendre et d’admettre que tout développement est fondé sur la recherche. Et c’est pourquoi, l’ADD inscrit la recherche-développement dans ses secteurs prioritaires que sont : l’éducation, la santé, l’agriculture, l’économie, l’emploi et la formation ».

Les résultats attendus des travaux de cette rentrée politique débouchera visent à renforcer le parti et créer des liens plus affectueux avec les populations. Les femmes qui ont fait une sortie massive ont réitéré leur soutien au président de l’ADD par la voix de leur porte-parole en promettant de s’engager pour relever les défis du parti et porter haut le flambeau.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés