Nuage de poussière sur le Burkina Faso : L’Agence nationale de la météorologie explique

LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • jeudi 23 novembre 2017 à 00h04min

Débutée dans la nuit du mardi 21, la dégradation du temps dans la ville de Ouagadougou et dans plusieurs autres parties du Burkina est plus que visible, cela avec une suspension poussiéreuse, parfois très dense. Pour comprendre les causes de cette dégradation, nous avons rencontré les agents de l’Agence nationale de la météorologie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nuage de poussière sur le Burkina Faso : L’Agence nationale de la météorologie explique

Une réduction significative des visibilités causées par la poussière en suspension et du brouillard, c’est le temps qui a accueilli les habitants de la ville de Ouagadougou ce mercredi 22 novembre 2017. Une situation qui n’a pas seulement été remarquée à Ouagadougou mais aussi dans d’autres localités du Burkina Faso. Et à cet effet, M. Mamadou Savadogo, le chef service de la prévention et des risques météorologiques de l’Agence nationale de la météorologie a souligné que le Nord, le Nord-Ouest, l’Ouest et le Centre du pays sont les régions affectées avec des visibilités de moins de 1000 m. Il a ainsi expliqué que l’on a 200 m de visibilité à Dédougou, 300 m à Ouahigouya, 600 m à Boromo, 800 m à Bobo-Dioulasso à Gaoua et 900 m à Ouagadougou.

JPEG - 66.2 ko
Un aperçu du temps dégradé dans la salle de prévision météorologique

Pour ce qui est des causes de cette dégradation du temps, plusieurs explications ont été données. Il faut dire en effet que l’origine de ce phénomène « est liée aux évolutions de dépression extra-tropicales ou des perturbations des régions tempérées sur les latitudes », a indiqué M. Savadogo.

Selon lui, « c’est un phénomène connu habituellement en Europe mais qui s’est étendu jusqu’à nos régions cette fois-ci, c’est-à-dire dans les régions sahéliennes. C’est ce qui a provoqué la situation météorologique observée sur le Burkina Faso ». Ces évolutions ont donc pour conséquences la descente et le renforcement du Jet Subtropical sur les différentes régions. Un fait qui entraîne une accélération des vents en surface et occasionne des soulèvements de poussière dans les régions désertiques, accompagnés de couvertures nuageuses et parfois des manifestations pluvieuses éparses.

Ce mauvais temps pourrait se maintenir durant la journée de ce mercredi 22 novembre 2017 avec une amélioration à partir du lendemain, a souligné le chef de service de la prévention et des risques météorologiques de l’Agence.

Yvette Zongo (Stagiaire), Lefaso.net
Crédit photo 1 : Yacou Sackou Tindano

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés