Energies renouvelables : Un accord de 9,2 milliards de francs CFA entre la BICIAB et Essakane Solar

mercredi 22 novembre 2017 à 17h54min

Dans le cadre de la construction de la plus grande centrale hybride solaire/diesel du monde à Essakane (région du Sahel), la Banque internationale pour le commerce, l’industrie et l’agriculture du Burkina (BICIAB) et la société Essakane Solar ont signé un accord de financement pour un montant de 9,2 milliard de francs CFA. C’était ce mardi 21 novembre 2017 à Ouagadougou en présence du ministre de l’Energie, Alfa Omar Dissa.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Energies renouvelables : Un accord de 9,2 milliards de francs CFA entre la BICIAB et Essakane Solar

La transition énergétique est en marche au Burkina Faso et la mine d’or d’IAMGOLD Essakane S.A. ne veut pas rester sur le banc de touche. Dans cette aventure vers les énergies d’origine renouvelable, la société minière n’est pas seule. Elle a à ses côtés Essakane Solar, une société détenue majoritairement par EREN Renewable Energy (EREN RE), et la BICIAB, filiale du Groupe BNP Paribas. Ces deux structures ont matérialisé leur union par la signature d’un accord de financement pour la construction d’une centrale photovoltaïque à Essakane. Le montant de cette convention est de 9,2 milliards de francs CFA.

Confirmation d’une expertise

« Au Burkina, c’est le premier projet vert de cette nature que l’on accompagne et nous sommes disposés à accompagner toutes les entreprises qui s’orienteront sur cette voie. Il n’y a pas que les mines d’or, il y a les entreprises industrielles et les brasseries qui sont susceptibles de recourir à ce genre de solution pour tirer avantage du coût de production assez faible pour améliorer leur compétitivité », a souligné l’administrateur directeur général de la BICIAB, M. Yao Kouassi. Pour lui, cet accord confirme l’expertise de la banque dans le domaine des « financements structurés » et réaffirme son engagement RSE (Responsabilité sociale et environnementale).

« La plus grande centrale hybride solaire/diesel du monde »

« De même que les centrales solaires produisent de l’énergie sans faire du bruit, EREN RE ne fait pas aussi du bruit sur le marché », a confié le vice-président de a société, Christophe Fleurence. En apportant des nouvelles rassurantes sur l’état d’avancement des travaux de construction de la centrale débutés il y a six mois, il a rassuré les différentes parties que l’ouvrage sera opérationnel au premier trimestre de l’année 2018. Et à l’en croire, ce sera la plus grande centrale hybride solaire/diesel du monde.

« Réduction de 18 500 tonnes d’émissions annuelles de CO2 »

L’industrie minière étant énergétivore, M. Fleurence a annoncé que ce projet photovoltaïque de 15 MWc développé conjointement avec le sud-africain Africa Energy Management Platform (AEMP), permettra à la mine d’économiser 6 millions de litres de fuel par an sur sa centrale thermique de 57 MW. Et même si la centrale fait à peu près 9% de la consommation d’énergie de la mine, le vice-président de IAMGOLD Essakane, Oumar Toguyeni a souligné que ce projet permettra à la mine de stabiliser ses coûts de production et de protéger l’environnement en réduisant d’environ 18 500 tonnes ses émissions annuelles de CO2.

« Nous accueillons avec beaucoup de plaisir cette signature (…) la stratégie de la mine d’Essakane de faire intervenir le solaire dans cette dynamique de mix-énergétique est un bon exemple que nous soutenons », a confié le ministre de l’énergie, Alfa Omar Dissa. Il dit être convaincue que le jour où « on arrivera à maitriser le solaire, le stockage, à consommer et produire 24h/24, nos petits et arrières petits-fils auront certainement un autre problème, autre que celui de l’énergie, à résoudre. »

Lefaso.net

Encadré : La BICIAB et EREN Renewable Energy en bref

Créée en 1973, la Banque internationale pour le Commerce, l’Industrie et l’Agriculture du Burkina Faso (BICIAB), c’est un réseau de 90 conseillers clientèle répartis dans 15 agences dont 7 à Ouagadougou et 8 en province. Filiale du Groupe BNP Paribas, la BICIAB est nantie d’une certification ISO 9003 version 2013. Quant au Groupe, il est présent dans 75 pays avec plus de 184 000 collaborateurs dont plus de 9 000 en Afrique.

Producteur indépendant d’électricité créé en 2012, EREN Renewable Energy (EREN RE) a accumulé un portefeuille d’actifs de près de 650 MW en opération ou en construction et plus de 1 500 MW d’actifs en développement. Son expertise est sollicitée en Ouganda, en Egypte, au Mali, en Guinée, etc.

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés