Coopération Burkina-Belgique : Un programme de 25 milliards de francs CFA pour soutenir des secteurs porteurs

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • mercredi 22 novembre 2017 à 00h20min

La commission mixte de coopération Burkina Faso-Belgique s’est tenue, le 21 novembre 2017, à Ouagadougou. Elle a débouché sur la signature d’un accord de partenariat en vue du financement d’un programme quinquennal d’un montant d’environ 25 milliards de francs CFA. Ledit programme prend en compte plusieurs secteurs socio-économiques, en vue de contribuer au développement du Burkina. La délégation belge a été reçue, dans l’après-midi, par le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, à qui elle a présenté le programme. Ensuite, les deux parties ont échangé sur la situation sécuritaire au Burkina, mais aussi la vision et les priorités du gouvernement pour impulser le développement de notre pays.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération Burkina-Belgique : Un programme de 25 milliards de francs CFA pour soutenir des secteurs porteurs

Les échanges entre le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba et la délégation belge ont duré près d’une heure. A l’issue de l’entrevue, le chef de la délégation, Guy Rayée, le Directeur général adjoint de coopération humanitaire de la Belgique, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction. « On a parlé de la commission mixte qu’on a eue ce matin, on a présenté le programme qu’on vient de signer ce matin et puis, on a discuté de la situation du pays au niveau sécuritaire, au niveau du développement ; il a bien expliqué ses priorités et sa vision. On a pris bonne note. Et en toute cordialité, en toute amitié, c’était un bon entretien, franc, ouvert et c’était intéressant pour les deux parties. On est très content d’être accueillis ici chaleureusement ».

JPEG - 71.9 ko
Guy Rayée, chef de la délégation

Le programme signé au cours de cette commission mixte s’étend sur cinq ans, 2018 - 2022. La mise en œuvre couvrira la zone du Centre-Est et aura plusieurs volets : d’abord le bouquet secteur privé, entrepreneuriat, renforcement de capacités ; ensuite la santé reproductive ; après la sécurité avec la police de proximité ; enfin le volet transversal de la formation. « C’est un programme d’environ 25 milliards de francs CFA qui s’ajoute à un programme de démarrage annoncé il y a environ deux ans, d’un montant d’environ dix milliards de francs CFA », a précisé Guy Rayée.

JPEG - 74.1 ko
Photo de famille à l’issue de l’audience

La Belgique est un partenaire au développement du Burkina Faso depuis 20 ans. Le partenariat avait été suspendu en 2003 pour des raisons politiques, mais depuis 2014-2015, il a repris de plus belle. Et, les deux parties espèrent que la mise en œuvre des programmes de coopération permettra d’obtenir des résultats probants dans les années à venir. Les populations burkinabè n’attendent que cela.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés