Education inclusive dans les Hauts-Bassins : Des encadreurs pédagogiques outillés à Bobo-Dioulasso

mercredi 22 novembre 2017 à 00h18min

Les vendredi 03 et samedi 04 novembre 2017, s’est tenu à Bobo-Dioulasso, un atelier de formation sur la prise en charge des enfants en situation de handicap en milieu scolaire au profit des encadreurs pédagogiques. Organisé par l’Institut des Jeunes Sourds du Faso en partenariat avec l’ONG LIGHT, cet atelier avait pour thème « Former pour réussir une éducation inclusive de qualité ».

Education inclusive dans les Hauts-Bassins : Des encadreurs pédagogiques outillés à Bobo-Dioulasso

Ils sont au total 39 encadreurs pédagogiques qui ont pris part à cette session de formation sur la prise en charge des enfants en situation de handicap en milieu scolaire. Au Burkina Faso, différents acteurs ont développé des initiatives visant à accompagner le gouvernement dans ses efforts quotidiens au profit des enfants et ce, afin que l’éducation pour tous soit une réalité. En effet, le comité de pilotage de l’éducation inclusive estime que tous les enfants n’ont pas la change d’aller à l’école au regard de leur handicap ou de leur situation social. Sur un total de 3 845 enfants en situation de handicap recensés à Bobo-Dioulasso en 2013, une faible proportion a accès à l’école. C’est ainsi que le comité entend contribuer à la promotion de l’éducation inclusive et partant l’éducation pour tous dans la région des Hauts-Bassins.

Selon Fatou Cissé, membre du comité de pilotage, depuis des dizaines d’années, le Burkina Faso veut intégrer les enfants handicapés dans les écoles. « Mais en réalité il y a un frein aussi bien du coté des parents, des enseignants et de l’administration. Les parents ne veulent pas envoyer les enfants à l’école pour apprendre avec les autres, les enseignants non pas les moyens de les prendre en charge à cause des gros effectifs dans les classes et du manque de formation. » Il a soutenu par la suite que pour l’administration, il faut des moyens énormes pour pouvoir prendre en compte ces enfants, étant donné que ces derniers ont besoin de matériels spécifiques qui coûtent très chers. Malheureusement, pour le moment, l’Etat a des difficultés pour pouvoir doter ces matériels à tous ces enfants en situation de handicap.

Pour cela, elle estime qu’ « il faut sensibiliser, il faut former. Et si les gens sont engagés, on peut faire partir ces enfants à l’école en entendant la formalisation de toute cette situation ».

Cet atelier de formation vient donc contribuer au renforcement, à la promotion de l’éducation inclusive dans la région des Hauts-Bassins. Au cours de cette formation, dont le thème était « former pour réussir une éducation inclusive de qualité », le comité de pilotage a partagé son expérience en matière de promotion de l’éducation inclusive avec ces encadreurs pédagogiques.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés