Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

LEFASO.NET | Jeune Afrique • samedi 18 novembre 2017 à 00h29min

Dans un communiqué signé de son nom et transmis à Jeune Afrique par ses avocats, Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes sahéliens affirmant avoir « souffert » lors des dernières attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso

Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

Voici le communiqué de l’ex president Blaise Compaoré

Depuis que j’ai quitté le pouvoir, j’ai observé un devoir de réserve absolu. Cependant, je reste très attentif à l’actualité de mon pays. J’ai souffert lorsqu’il a été l’objet d’attaques terroristes qui ont occasionné de nombreuses pertes en vies humaines.

Le peuple burkinabè sait que la sauvegarde de sa sécurité a toujours été ma préoccupation primordiale et il sait que je demeure de cœur et d’esprit à ses côtés, spécialement dans l’épreuve.

En matière de terrorisme, la polémique et la division partisane n’ont pas de sens. L’union sacrée est plus qu’un impératif. C’est une exigence absolue. Je salue à cet égard les efforts effectués par mon successeur, démocratiquement élu, le Président Roch Marc Christian Kaboré, que je respecte. Il s’investit, avec le gouvernement, les Forces de Défense et de Sécurité, sans concession et en synergie avec les chefs d’Etat de la sous-région et des Nations-Unies dans la lutte contre le terrorisme.

Cependant, je ne peux accepter de lire ces derniers temps, sous certaines signatures irresponsables et dévoyées par un combat politique dépassé, que j’aurais pu avoir des liens coupables avec les terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique, lesquels justifieraient en réaction les attaques subies par mon pays.

Ceci est odieux, scandaleux, abject. Et chacun comprendra que cela nécessite qu’aujourd’hui, je brise exceptionnellement le silence et que je quitte mon devoir de réserve pour condamner fermement des allégations formulées avec légèreté qui ne sont que la marque d’une très grave irresponsabilité.

La communauté internationale sait que mon action dans cette région ultra-sensible du Sahel et du Sahara, a toujours consisté à rechercher la paix par la médiation et le dialogue - faits et actes, reconnus, salués partout et par tous -.

Protéger mon pays de l’insécurité et des attaques terroristes, tel fut mon devoir. Je crois l’avoir accompli avec un sens élevé de l’Etat et dans l’intérêt majeur du peuple Burkinabè.

Président Blaise Compaoré

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2017 à 18:23, par moi même En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Cet homme a accepté de partir sans faire front à sa population un moment donné. Pour ce dernier geste, il souhaitable que nous ayant en mémoire qu’il fut un de nos dirigeants et si nous nous permettons de le dénigrer quelle force donnons nous à notre nation.
    Nos autorités qui dirigent présentement ont participé des rencontres très important s’ils ont réellement des informations disant que monsieur Blaise COMPAORE avait des connections avec les djihadistes qu’ils le dénoncent avec des preuves pour accélérer les procédures.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 10:04, par verité no1 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Carton rouge a toi, Yako, Kouadio, Blaise, point barre !!!!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 12:24, par Burkinbila En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Mon cher ami "moi-même", Je vais te citer une seule preuve qui montre que Blaise est bel et bien complice des djihadistes terroristes du nord du Burkina : Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, il n’a jamais fait une seule contribution en terme de proposition stratégique si petite soit-elle. Il se contente de se moquer du peuple burkinabé par ses jérémiades et ses encouragements mesquins et hypocrites.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 12:26, par ziripigda En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Il est vrai que Blaise fut président et qu’à ce titre on lui doIt quand même du respect.
      Cependant l’homme n’est pas si blanc comme neige et vous devrez appeler un chat un chat.
      Il peut toujours refuter , c’est son droit le plus absolu mais la réalité et la vérité sont massives devant lui.
      Il a collégialement géré ce pays avec ceux qui sont au pouvoir et acceptez qu’on vous dise que si " un crapaud sort de l’eau et affirme qu’un crocodile a mal aux yeux" , il est très difficile de le contester .
      Blaise s’est compromis en compromettant l’image et la sécurité du Burkina dans notre sous -région à tel point qu’il serait très sage pour lui de garder un silence salvateur .
      Je vous cite en mémoire ses immixions dangereuses dans ces pays qui nous ont valu des foudres :
      1) Côte d’Ivoire avec ce qui s’en est suivi ( mortS par centaine de nos ressortissants).
      2) Libéria : Au lieu d’être neutre il s’est engagé à tue tête dans une guerre qui n’a rien rapporté à notre pays sinon qu’à son clan .
      Poser la question aux vétérans burkinabé du Libéria pourquoi le Gl Diendéré est surnommé "GOLF" ? Votre bien aimé et ses acolytes ont pillé le diamant et l’or dans ce pays pour constituer leurs fortunes aux détriments du peuple Libérien. Sachez que ce crime les rattrapera si ce n’ est déjà le début du commencement .Sachez donc que tout se paye ici bas puis au-delà.
      3) La Sierra Léone
      4) La Guinée
      5) Au Mali ( accointance malveillante avec les djihadistes dont ont peut vivre les conséquences aujourd’hui avec ces attaques dans notre pays.
      La liste n’est pas exhaustive mon ami.
      Aidez votre ami Blaise au lieu de le précipiter dans le gouffre.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 15:46, par Raisonnable follie En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Quand la pense s’élargie, la pensée se rétrécie. Vous avez mangé du riz béribéri de Blaise au point que même des années après la fin de ignoble gouvernement, gouvernement qui terrorisa le peuple burkinabé dans son âme que dans son corps, vous n’êtes pas capable de réfléchir et d’être objectif. C’est la preuve que Blaise à détruit ce pays. Des illettrés comme vous, il y en a beaucoup. Je te regrette vraiment

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 18:39, par L’Autre Africain En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Ahiiii, Compaoré Blaise, tu n’es pas un homme crédible ! T’as toujours affirmé ne pas être un assoiffé du pouvoir et l’histoire nous a démontré le contraire. Tu as toujours soutenu que tu "étais malade et au lit " quand on abattait Sankara et pourtant tu as été le grand bénéficiaire de l’assassinat de ce dernier. Là aussi, l’histoire est entrain de te rattraper.
    Avec ce monsieur sournois, il faut être toujours prudent, car il exprime généralement tout, sauf ce qu’il pense.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 18:52, par moaga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Penses tu etre plus credible que lui. Lui au moins il sest battu pour son peuple.Sachez au moins reconnaitre souvent les bienfaits.

      Répondre à ce message

      • Le 17 novembre 2017 à 21:16, par honteux ! En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        quels bienfaits ? avant avant dernier du développement humain, cela ne te dit rien ! 45% de la population qui vit au dessous du seuil de pauvreté, cela ne te dit rien ! des personnes qui portent un tee shirt à l’effigie de Blaise Compaoré ou du CDP pendant 5 ans, complètement délavés et usés dans les villages, cela ne te dit rien ! Il s’est battu pour le peuple ou pour se sucrer sur son dos et être multi-milliardaires en F CFA, cela ne te dit rien ! La moitié de la population qui n’a pas d’eau potable, cela ne te dit rien ! il s’est battu pour quoi ? pour s’enrichir ! C’est honteux car j’ai beau chercher, je ne trouve pas de bienfaits mais des malfaits seulement ! et j’aurais pu continuer à passer la nuit à faire le listing ! Et, s’il voulait le bienfait, il aurait compris qu’il devait respecter sa parole vis à vis de la constitution à 2 mandats et ne pas tripatouiller l’article 37. Mais, heureusement, tout a une fin.

        Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 02:12, par Oh ! En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Lui là parle de quels bienfaits et à quel peuple ? Mon ami, si Blaise t’a fait du bien , tant mieux pour toi, mais tu ne peux parler qu’en ton nom et non celui du peuple.
        Il s’est peut être battu pour toi quand il envoyait ses mercenaires au Libéria, en Sierra Léonne, en Angola, ou quand il donnait un asile doré aux leaders qui ont mis le Mali en sang.
        Enfin, on ne peut parler de bien fait quand on ramène un peuple, qui était en passe de s’émanciper de la France, dans les girons de la France-Afrique.

        Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 03:36, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        ...très bien moaga. Il s’est battu pour son peuple. Exlique toi. Il a battu son peuple ou bien il s’est battu pour son peuple. Pourquoi a-t-il fui. S’il s’était battu pour son peuple et non pas pour son propre compte on les descendant comme des mouches, il ne se serait pas sauvé en plein jour. Les hommes qui ont combattu pour leur peuple ne se sont jamais fui les populations pour qui il se battait. Pour Blaise, c’est bien le contraire.

        Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 09:57, par verité no1 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        @moaga, je sais que tu as visite le cabaret de Nopoko avant de poster ton message !!!!
        Un peu de serieux ! Tu es moaga, est-ce que tu peux oser vivre dans le village de tes beaux ?
        Dites a Blaise de revenir au bercail afin de repondre devant la justice !!!!!!
        Mr moaga, on dirait que tu as tellement bu que ton ventre ne te permet plus de raisonner !!!!!!!!

        Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 22:52, par Djibi En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Moaga, après 27 ans au pouvoir Blaise n’a rien fait de bon pour le pays ; par exemple un pays avec la majorité de la population paysanne qui ne parvient pas à l’autosuffisance alimentaire, n’est pas un bilan positif. Tout est prioritaire l’offre éducative en deçà des attentes l’offre sanitaire très approximative et j’en passe. A quel classement mondial a-t-il pris le pays ? Et à quel classement l’a-t-il laissé après un si long règne ?

        Répondre à ce message

      • Le 20 novembre 2017 à 13:28, par Minute En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        moaga, tu es un vrai moaga même. Si tu trébuche et tu tombe, il ne faut regarder où tu est tombé mais là où tu a trébuché. Après 27 ans de règne, il faut comparer les biens faits de blaise et le malheur qu’il a causé à son propre peuple pour qui il se dit défenseur. En tuant un simple individu est déjà trop, à fortiori plus d’une centaine de burkinabé et non les moindre qu’il a fait liquider pour bien jouir de son pouvoir. De grâce, quand on veut parler de ce monsieur, il faut bien réfléchir avant d’ouvrir la bouche. En regardant les choses avec sang froid, il y a plusieurs facteurs qui militent en faveur de l’implication de Blaise Compaoré dans les actions terroristes. D’abords, il les avait donné gites et couverts à Ouagadougou ici. ça , c’est connu et su de tous. Ensuite, revoyez la période où les terroristes enlevaient les otages dans tout le sahel. C’était le général Diendéré qui se faisait maître de la négociation et sillonnait la zone conquise pour libérer les otages. il n’avait jamais échoué. Ce qui montrait qu’il y avait des accointances avec ces malfrats liés à la force du mal. je pense que Diendéré et Blaise n’ont pas eu des cours en négociation ! Pourtant c’est eux qui se disent fin négociateur dans des situations que eux mêmes ont dû créer. Le cas de la Côte d’ivoire est patent. Laurent Gbagbo avait bien compris en confiant le règlement de la crise ivoirienne à Blaise Compaoré. "Donner la garde de ton argent au voleur, préserve bien cet argent du vol". Enfin, il faut accepter que c’est de bonne guère que les terroristes expriment leurs actions de vengeance en faveur de leur logeur. En revenant à la situation du Burkina, Blaise Compaoré a tué pour prendre le pouvoir ; Il a tué pour régner ; Il a tué pour partir. Je pense qu’il se fera du bien en restant dans son devoir de réserve, que de se pourfendre en traitant des gens d’irresponsable comme si nous n’avons pas le sens de l’analyse et du discernement. Personne n’est dupe au Burkina. Le temps où "on te fait et puis, il n’y a rien" est révolu. Qu’il l’apprenne avec responsabilité

        Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 21:06, par RV En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Blaise n’est pas un Saint. Vrai !
      Ce qui est malsain de la part de Roch,
      c’est d’avoir passé 25 ans aux côtés de Blaise
      sans rien dénoncer de cette collusion. Et démissionner.
      Il est donc complice et coresponsable !
      Au contraire il était le champion du pouvoir à vie de Blaise.
      Soyons serieux !
      Attentats aux USA 11/09 = collusion de Clinton avec terroristes ?
      Attentats en France = collision de Sarkozy avec terroristes ?
      Attentats = collusion du Chef d’état précédent !?
      La sécurité des burkinabé est de la responsabilité de Roch
      et non de Blaise.
      Roch, tu as promis la sécurité pendant ta campagne.
      Tu as été élu, au travail !
      Si Blaise est le Chef terroriste, allez le tuer comme Ben Laden !
      On vous félicitera !

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 08:08, par Hamane En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Le Nord du Mali n’a pas un accès directe à la mer, alors comment gagnait-il le carburant et les armes ? Sans la complicité d’un ou de plusieurs pays voisins ? Blaise était bel et bien leur complice. le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens bien. ces gens bien ont trop de preuves contre Blaise. malheureusement ils ont opté de se taire et finalement ils sont autant mauvais que Blaise et cessent d’être des gens bien. Par leur silence Blaise devient un saint et ce sont eux les malsains. A bas les gens qui ont les preuves et qui se taisent.

        Répondre à ce message

        • Le 18 novembre 2017 à 15:41, par RV En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

          Merci mon frère Hamane.
          Que tous ceux qui ont preuves ou des indices
          sortent de leur lâcheté et parlent à visage découvert.
          Les enfants (martyrs tous jeunes !) sont morts pour
          qui !? et pour quoi !? si nous leurs aînés sont des lâches.
          Au temps de Sankara dont beaucoup se réclame
          on aurait pas assisté à des indignés sur réseaux sociaux
          mais des volontaires pour combattre au nord avec
          le Président Roch en tête !
          La seule grâce que je vois dans ce pays sans honte,
          ni dignité est que tout est Vanité, vanité des vanités.
          Nous irons tous rejoindre nos martyrs pour rendre des comptes
          avant le tout ......!

          Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 13:13, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        RV, écoute, on discute des choses sérieuses ici. Comment oses-tu comparer les attaques terroristes aux États Unis et ailleurs aux nôtres. En te lisant, tu fais partie de ceux qui sont aigris par le départ forcé de Blaise. Personne au Burkina ignore que Rock fut un pillier du régime de Blaise mais il a vu la lumière au moment où le destin de nous tous se plaçait, lentement mais assurément, entre les mains du clan Compaoré. Dès lors, il a pris sa distance. CDP aigris de ton état, quoi que fasse le pouvoir actuel, puisque ce n’est pas vos champions, en l’occurrence Blaise et François qui le font, ce ne sera insuffisant dans vos yeux. Ce n’est pas une remarque partisane car je ne supporte aucun parti politique au pays. Je suis électeur avéré et je vote pour le parti avec un programme de développement sérieux. Je te demande d’être sérieux à ton tour.

        Répondre à ce message

        • Le 18 novembre 2017 à 21:31, par RV En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

          Si tu es prince, dis nous d’où tu viens ! Je te dirai ce que tu vaux.
          Dis-moi combien tu gagnes par mois actuellement !
          Oui, je suis aigri de cette misère et de cette corruption !
          Sinon que je gagne ma vie autant sous Roch que sous Blaise.
          La seule différence est que je ne peux plus circuler librement
          ni à Ouaga ni partout ailleurs au Burkina.
          Donc, je ne regrette pas Blaise mais je le préfère à Roch.
          C’est bien de se flatter avec des titres ronflant.
          Mais sois cohérent et relis toi STP.
          Un intellectuel analyse et discute des idées mais n’insulte pas
          ceux qu’il ne connaît pas !
          Dis-moi qui a le plus profité du régime Compaore plus que Roch !?
          Aujourd’hui, c’est le CLAN Roch qui se sert à la table
          avec des ententes directes. Quelles misères !

          Répondre à ce message

          • Le 20 novembre 2017 à 01:47, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

            Combien gagne-je par mois ? Quel rapport ? Faut-il avoir un salaire pour avoir un mot à dire sur Blaise ? Je ne gagne rien du tout ! Mais tiens, il y a des pauvres tout comme des désœuvrés qui sont sages. Suis-je Prince ? Ta propre bouche l’as très bien dit seulement voilà, mon origine importe peu et n’apporte rien au débat. Je suis tout premièrement Burkinabè et en deuxième lieu, Moaga. Cela ne m’empêche pas de m’ingérer dans un débat qui m’affecte en tant qu’individu et en deuxième lieu, qui affecte mon pays et les populations qui composent ce pays-là. Tu t’accuses, et se faisant tu traînes Blaise et son clan avec toi en besogne en affirmant que désormais tu ne peux plus circuler à Ouaga sans regarder au-dessus de tes épaules. Cela fait références à l’esprit même du débat. On souhaite tout simplement que tu saches que pendant le règne sanglant de ton champion, on circulait librement en toute quiétude mais à quel prix ? La quiétude à laquelle tu t’es réfères était le fruit d’une alliance puérile pour commencer car Blaise pensait être intelligent en s’associant avec les djihadistes, dangereux par ce qu’il mettait la vie des citoyens des pays de la sous-région en danger permanent, et empoisonné par ce qu’il mettait le Burkina en danger car effectivement, te voilà en train de marcher tout en regardant en arrière de peur de tomber sur un djihadiste. Nous, nous aurions souhaité que Blaise ait eu une relation saine en concert avec les pays de la sous-région afin de trouver une stratégie commune pour combattre le terrorisme. Nous aurions souhaité que Blaise ait eu une relation saine en concert avec les autres les pays de la sous-région pour arrêter une stratégie saine et commune pour faire front au terrorisme. Tu te poses pas de question pourquoi c’était le Burkina et le Burkina seul qui libérait les otages. Comment s’est fait-il que Burkina entretenait des relations privilégié avec eux ? Dès lors que Blaise a été chassé du pouvoir, ces hôtes comme lui, en pris la fuite et une fois au désert ils ont lancé les attaques avec la bénédiction de Blaise. Finalement, je t’invite à réécouter l’entrevue sur les attaques terroristes du soi-disant petit Président, François Compaoré, qui se comportait au Burkina comme s’il se trouvait en terre conquise, sur les attaques. Tu défends l’indéfendable. Je te somme d’arrêter. N’gaw.

            Répondre à ce message

      • Le 19 novembre 2017 à 00:30, par sira En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Mon cher si ROCK avait dénoncé en son temps.,il ne sera pas président aujourd’hui .Demande aux Clément Omarou et autres ..........

        Répondre à ce message

      • Le 25 novembre 2017 à 15:49, par patfelle En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Bjr RV c’est avec un réel plaisir que je vous lis et vous etes le seul à dire la verité parmi tous ces posts qui ne donnent meme pas envie d’etre lus je vais écourter en tirant mon chapeau à blaise compaoré pour tous ces bienfaits et d’etre parti pour que le pire ne se produit pas et qu-il ne s’en fasse pas car l’avenir nous dira la verité et surtout surtout merci à vous et longue vie à blaise compaoré et de pas s’en faire car il reste l’un des grandS DES GRANDS PRESIDENTS AFRICAINS et qu’on ne l’oubliera pas.Avant de cloturer mon post que les burkinabés sachent que pendant 27 ans nombreux sont ceux qui dormaient bien et meme agreablement bien sur leur oreiller avec de doux reves et que ce temps est bien loin derriere nous car de nos jours le moindre bruit les font sursauter avec de sueurs froides.qui vivra vera !!

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 18:58, par Ahmed En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    On est tous d’accord que face a un ennemi, il faut une union sacree des fils et filles. Malheureusement certains utilisent les terroristes pour creer le desordre pour apres dire c’est parce que nous avons ete ecartes que les terroristes vous attaquent. Donc pour qu’il ait la paix fermez les yeux sur tout ce qui s’est passe et vous verrez que les attaques cesseront. Meme si tu n’aimes plus le Burkina pour avoir ete humilie et la Cote d’Ivoire qui a ete aussi attaquee as tu fait des propositions a Ouattara et il t’a pas ecoute ? c’est ca une union sacree.
    Ce communique ne fait que confirmer que tu es au courant de tout ce qui se passe et ne pense pas que Rock va croire a ce que tu dis. il semble que tu as deja dit a certains que toi vivant Rock ne sera jamis assis et pour cela il faut que des innocents meurent pour que tu puisses paraitre toujours important. A force de toujours chercher a faire du mal, ca se retournera tot ou tard contre toi et ces revelations ne sont que le debut du commencement. le Burkina est un pays beni habite par des gens modestes mais integres. tu verras bien meme ces terroristes finiront par te lacher. c’est juste une question de temps.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 21:36, par TRAORE Alassane En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      tu aurais du te taire depuis que le pouvoir à changer beaucoup de chose se dise l’autorité est devenu n’importe quoi et on gère le pays selon les informations obtenu sur affairage mon frère ce n’est pas une manière de gouverner. je n’avais pas peur de blaise parce que déja enfant je le pensais responsable de la mort de thomas sankara mais aujord’huit j’ai encore plus peur de ce qui dirige car ils sont trop spontanné.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 07:09, par Sapience En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Ahmed, sois plus sérieux. Tu parles en des termes, il semble, tu verras, etc. Quelle preuve tu as. Il faut être juste et rationnel dans nos analyses et critiques. N’as-tu jamais commis des bêtises dans ta vie ? Acceptes-tu de reconnaître tes conneries toi ?

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:09, par fc En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Soyons sérieux, vous n’avez plus le titre de président. Ayez au moins le courage de dire Ex. président... Pourquoi transmettre un tel message via ses avocats ? Quand il s’adressait au peuple burkinabè pendant 27 ans, il le faisait comment ? avec ses avocats ? Non. C’est un froussard et qui démontre par ce message qu’il a toujours été un trafiquant de grand chemin depuis les trafics d’armes en Angola, les guerres civiles au Libéria et en Sierra Léone. Pour rappel, le Burkina a failli être sous embargo des Nations Unis au début des années 2000 à cause de ces aventures funestes avec un certain Charles Taylor. Et, tout le monde sait qu’il a traficoté avec les djihadistes en tout genre ainsi que le Petit Président qui gérait le trafic lucratif des cigarettes. A cause de toi, le coton OGM est venu et l’ardoise a été très salée avec des pertes en dizaine de milliards de F CFA sur le dos des paysans cotonniers qui souffrent pour le cultiver. Il oublie que tout se sait dans ce pays de savane ! et, c’est bien dommage comme le petit président, il aurait fait mieux de la fermer.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:16, par bonimenteur ! En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Tu n’as été que le valet local de l’impéralisme ! Et, en plus, tu n’es qu’un couard et poltron (comme ton frère petit président des couards) car tu ne viendras jamais au Burkina Faso pour t’expliquer contrairement à BLAT, qui a eu le courage de s’assumer en revenant au pays. Tu oses dire : "....Ceci est odieux, scandaleux, abject..." et que dire concernant l’exécution de ton frère d’arme, Thomas Sankara, le 15 octobre 1987. Espérons que les procès en cours sur sa mort, etc. vont démontrer que tu n’étais pas couché et malade ce jour mais bel et bien toi qui était à la manoeuvre avec Diendéré et compagnie. Les témoignages montrent que tu es le principal artisan de sa mort et pour quelqu’un qui ne cherchait pas le pouvoir, tu as fait 27 ans et tu voulais rebelotter 3 X5 ans soit au total 43 ans !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:23, par SOULY N. Stéphane En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    J´ai lu le contenu disponible du communiqué du président Blaise Compaoré dans Jeune Afrique. Je me réjouis qu´il ait enfin décidé de rompre le silence. Monsieur le président, vous auriez dû vous taire et ne pas réagir. Voyez-vous, il y a des gens dont on n´a pas besoin de caricaturer. Et vous en êtes un ! Dans votre communiqué, vous affirmez avoir « souffert » lors des dernières attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso. Vous faites sans doute allusion aux deux attentats de Ouagadougou de janvier 2016 et août 2017.
    Qu´en est-il de nous !? Nous souffrons depuis octobre 1987. Nous souffrons depuis septembre 1989. Nous souffrons depuis décembre 1998. Et nous avons encore souffert en octobre 2014.
    J´ai une question Monsieur le président ! Avez-vous souffert quand vos amis ont été passés par les armes !? Avez-vous souffert quand Clément Oumarou Ouédraogo explosait dans les rues de Ouagadougou !? Avez-vous aussi souffert pour ces centaines de victimes dûes à votre politique de la violence que vous avez institutionnalisée tout au long de votre règne !? J´en doute.
    Souvenez-vous de cette expression !? « Si tu ouvres la bouche, on te fait et il n´y aura rien ». Hé bien nous en savons quelque chose. Vos escadrons de la mort ont semé la terreur à Ouaga. Nous en savons quelque chose. Vos hommes de main ont meurtri plusieurs familles. Cela ne vous a pas empêché de dormir !
    Vous dites dans votre communiqué : « Ceci est odieux, scandaleux, abject…Et chacun comprendra que cela nécessite qu’aujourd’hui, je brise exceptionnellement le silence et que je quitte mon devoir de réserve pour condamner fermement des allégations formulées avec légèreté qui ne sont que la marque d’une très grave irresponsabilité ».
    Ce qui est odieux, c´est quand on brule les journalistes ! Ce qui est odieux ce sont les multiples crimes de sang que vous avez commis. Ce qui est scandaleux c´est la gestion du Burkina sous votre long règne. Ce qui est abject c´est la conception du pouvoir familial que vous avez voulu imposer aux Burkinabè. Mais si on vous reproche votre gestion du dossier des terroristes, cela n´est ni odieux ni scandaleux, encore moins abject. Après tout vous avez encore la vie sauve. D´autres n´ont pas eu cette chance.
    En définitive, vous savez bien ce que vous avez fait de vos multiples liens avec les terroristes. Vous seul, le savez. Mais nous ne sommes pas bêtes. Si vous aviez assez souvent connu un semblant de réussite dans ces négociations, c´est tout simplement par ce que vous étiez vous aussi une partie du problème. Nous ne sommes pas naïfs ! Pourquoi c´est vous seul qui pouviez parler aux terroristes !? C´est par ce que vous en êtes un ! Il n´y a jamais de bons terroristes.
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 21:29, par Kouda En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Merci mon frère.
      J’ai ce message à transmettre à Blaise Compaoré, par l’intermédiaire de mon avocat.
      Blaise, si tu n’as rien à te reprocher, viens nous dire ça ici au Faso. Tu peux être rassuré car
      la justice est maintenant indépendante et tu as réussi à instaurer au cours de ton long règne le respect des droits humains au Faso. Viens nous dire ces paroles en face, ici au Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 05:29, par lapaz En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Trop de haine en toi . vivement que tu aies la vision de l’aigle pour voir plus loin et l’intelligence nécessaire pour comprendre. la vie c’est pas un dessin animé. Le verre est à moitié plein ou à moitié vide ?

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 12:05, par SOULY N. Stéphane En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Monsieur Lapaz !! Si j´avais de la haine en moi, je sais ce que j´aurais écrit ! Oui, je me serais exprimé autrement ! Vous me demandez d´avoir la « vision de l´aigle ». Vous me conseillez d´avoir de l´intelligence. Bien merci. L´aigle n´a jamais été un symbole pour moi. L´aigle est un rapace. L´aigle est un prédateur. Il ne peut en aucun cas constituer un symbole pour moi. À vous lire, je comprends mieux la gouvernance du président Blaise Compaoré Alias Jacques l´éventreur  ! Quant à l´intelligence, je m´abstiendrai de la définir, puisque vous pensez déjà que je ne l´ai pas. Je laisse ce soin aux lecteurs. Alors pour répondre à votre belle question, je dirai ceci : Quand on regarde à la loupe les 27 années de règne de Monsieur Compaoré, je vous dirai que le verre est complètement vide. Il n´est ni à moitié plein, ni à moitié vide ! Cependant quand on jette un coup d´œil dans les comptes bancaires de Monsieur Compaoré et de son entourage, je peux vous dire sans risque de me tromper que le verre est à moitié plein, même si pour vous il est encore à moitié vide. Où est la différence !? Vous qui avez de l´intelligence ! Bien sûr, rien ne vous suffit ! Même quand vous avez amassé de belles fortunes sur le dos du peuple. Même si vous avez des milliards, ce n´est pas encore suffisant. Alors pour vous le verre sera toujours à moitié vide. Voyez-vous tout cela dépend du camp où l´on se trouve ! Selon que l´on est avec le peuple, ou avec ses oppresseurs.
        Dans mon post, j´ai posé des questions qui dérangent ! Et ces questions je les ai bien posées au président Compaoré. Je n´ai pas non plus utilisé de pseudonyme. Vous savez pourquoi !? Je vais vous dire ! J´ai connu et aimé l´homme, comme des milliers d´autres jeunes militants. J´ai fait confiance à l´homme. Pour nous Lycéens et militants de l´époque, c´était le « Camarade garant de la sécurité de la révolution démocratique et populaire ». Il a trahi les idéaux de tout un peuple. Pour nous, il était l´ange gardien. Non je ne suis pas haineux ! Je veux juste comprendre, même s´il est évident que le président Blaise Compaoré n’a probablement pas appuyé lui-même sur la gâchette, mais il a fermé les yeux quand cela l´arrangeait ! Prouvez moi alors qu´il ne l´a pas non plus ordonné ! Sans rancune !
        La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:26, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Merci Mr le président pour cette mise au point.Du reste cette déclaration sert à éclairer l’opinion africaine et internationale sinon que ici au Faso nul ne doute sur ton sens élevé de l’état.En fin,vouloir répondre aux petits politiciens Ouagalais en manque d’arguments face à la situation dramatique que connaît notre pays est tout simplement une perte de temps.
    Respectivement.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 21:29, par RAS En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      il n’a qu’à venir s’expliquer devant la justice et s’il est blanc comme neige, il sera acquitté. Mais, ton poltron de président n’aura jamais ce courage. S’il l’avait, il ne serait pas empressé d’avoir la nationalité ivoirienne. Cette déclaration sert surtout à mieux faire comprendre que nous n’avions qu’un président irresponsable incapable d’assumer ses actes et d’y répondre ! Quand des gens se sont fait tiré dessus au forage Kristine, c’était à cause des trafics de cigarettes du petit président. Et, le petit président a été couvert par qui pour faire toutes ces turpitudes et tué par pure méchanceté un journaliste qui lui avait d’ailleurs tracer une porte de sortie honorable dans l’affaire sordide de David Ouedraogo. Il n’y a décidément pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, ni entendre ni parler tel que vous Yako.

      Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 23:36, par Sonia En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      .......".Du reste cette déclaration sert à éclairer l’opinion africaine et internationale sinon que ici au Faso nul ne doute sur ton sens élevé de l’état."
      ...et le G5 Sahel aussi ne doute pas.
      Avec cet instrument parrainé par l’ONU himself et une France jadis malhonnête mais maintenant fatiguée des attaques à la voiture bélier, l’étau se resserre. Et des narcos commencent à se sentir à l’étroit dans le Sahara et sa banlieue.
      Mon cher Yako, il n’y a plus d’échappatoire pour les trafiquants et contrebandiers d’êtres humains par le biais du rapt contre rançon, de cigarettes, de drogue et d’armes. Il n’y aura bientôt plus d’avenir dans ce métier et des compromis ont déjà commencé à se tisser avec certaines katiba pour s’en sortir vivants.
      alors ! Certains PARRAINS commencent à paniquer ? On veux se soustraire (encore) une fois ( de trop ?) de la merde qu’on a ventilé plein le plafond ????? Wait. Just a moment..... Allah tï sounongô.

      Cordialement.

      Sonia.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 03:46, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Yako, merci bien mais dis-toi bien que si tu n’a rien à dire, il ne faut rien dire surtou puisque t’es pas obligé. T’a pas lu les contributions des autres. Vas-y, tu pourras t’en inspirer.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 13:35, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Bien dit mon frère, c’est justement, son ’sens élevé de l’état’, et j’ajouterai les institutions de l’état qui devaient le contraindre à quitter le pouvoir sans vouloir tripatouiller les articles des organes de l’état dont il avait un ’sens élévé’. Il ne faut pas jeter des vocables de gauche et à droit sans maîtriser les sens de ceux-ci. Il n’y a pas de petits politiciens au Burkina, encore moins à Ouaga, Il y a, par contre des Burkinabès humbles mais intègres qui ont refusé que leur destin soit décidé par une famille de Zinairé, celle de Blaise. Bref, Blaise n’a pas un sens ’élevé de l’état’ il a un sens élevé de criminalité’ oui !

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 17:24, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        @Nabiga le prof,il faut apprendre à relativiser ton jugement surtout en politique.Puis toi qui maitrises bien le sens des mots pour mon ignorance, peux-tu me donner la définition "sens élevé de l’état" ? Justement c’est avec des prétentions pareilles " je sais tout" que notre pays connaît des drames institutionnels de temps en temps.Bien à toi.

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:29, par Okouly En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Il ne peut aucunement convaincre meme une mouche. D’ou Diendéré partait libéré les otages ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 07:16, par Sapience En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      La mouche comme toi ? Au Burkina il y a des citoyens pas des mouches. Ayez un langage respectueux même à l’endroit d’un adversaire, comme Blaise l’a fait. Il reconnaît les efforts de son prédécesseur

      Répondre à ce message

      • Le 20 novembre 2017 à 16:17, par Minute En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Sapience, quel prédécesseur Blaise a reconnu les efforts ? Tu as écouté la proclamation du Front populaire de Blaise Compaoré où il traitait SANKARA de renégat, de traitre et tous les noms d’oiseaux ? C’est à partir de quelle période qu’on pouvait appeler le nom de SANKARA au Burkina sans être inquiété ? Demandez à certaines promotions et elles vous diront ce qu’elles ont subi au choix du nom de baptême à leur sortie. Blaise a voulu tout peindre en noir sur SANKARA. Le mouvement mondial l’en est contraint. Il n’avait plus le choix. Ou bien Sapience, tu veux parler de son successeur ? Revois ta copie

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:31, par PIONG YANG En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Monsieur Compaoré Blaise, revenez à Ouagadougou on va parler directement. On a besoin de toi ici pour comprendre pas mal de chose.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2017 à 20:36, par Bakus En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Mr Compaore vous n’avez pas le choix en sortant de votre silence présentement, car la situation politique du Togo ne souffle pas en votre faveur, L’ avenir de votre frère Francois vous échappe présentement, Vous avez des difficultés a vous positionner quant a ADO ou a KGS pour sauvegarder votre nationalité ivoirienne avec les élections de 2020 en RCI. et comme vs avez toujours eu de l’avance sur les burkinabe vs voulez ns faire croire que même dans votre exile les problèmes du pays constituent les 1 ers de vos préoccupations. Mais vs oubliez qu’après 2à ans, votre peuple vs a chassé a jamais. On ne piétine pas les testo d’un aveugle 2 fois. Cette façon de nous amadouer ne marche pas. Vs avez eu le tps de nous montrer l’amour qe vs avez pour votre peuple en 27 ans, mais rien, ns n’avons subi que des assassinats, de la famine et la dominations d’une classe savamment montée par votre pti frère, de ses amis et des familles affectueusement choisies pour le pillage des ressources de notre pays. Laissant des milliers de femmes et d’enfants dans la misère.
      Comment peut on comprendre qu’après que les jours qui ont suivi votre départ tous ces hommes enturbannés en V8 soient partis d’une manière discrète sans dire au revoir a ce peuple qui les a héberger durant prêt de 1O ans ; Mille et une questions peuvent être posées. Le pays des hommes intègres connaitra alors les premiers attentats djihadistes de son histoire.
      Que protège et bénisse le BF

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:45, par sid zabda En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Et la mort de sankrara ?tu ne te reproche rien ?frères et soeurs agissons toujours positivma et nous aurons toujours une conscience trankil.poourkoi. fuitstu ton pays si tu ne te reproche rien ?heyii id Zoé wend koyii !!!!!reviens seulement au Faso .

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:53, par lecoq En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    C’est l’inconvenient du suicide qui n’a rien resolu comme solution au probleme poser.Pourquoi rester a l’exterieur pour agir,parler de bien de ta patrie ! Qui t’a chasser de ton pays ? Je pense qu’il n’est plus le moment de reconcilier la nation.Non et non ! Vient et repond franchement au peuple de ce qu’on te reproche.Je suis convaincu le peuple ne voudra jamais ton corps exposer comme Kadafi en libye car on a saluer le patrotisme que tu as fait en quittant calmement kossiam sinon pouvait arriver le pire,moi j’ai saluer cet exprit de grandeur mais pourquoi se cacher dans la case du voisin qui n’a pas eviter ces flammes qui ont bruler chez toi ! Je pense qu’il est temps de venir repondre de tes actes car la prison ne tue jamais car une fois enfermer,tu auras la fin

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 19:59, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Monsieur Compaoré : Le flatteur ne vit qu’aux dépens de celui qui le croit. On vous a vu a l’stade du 4 Août avec vos larmes de crocodile berner le peuple, et le lendemain vos tueries ont recommencés. On vous a vu avec votre ambassadeur au Mali Topan et gilbert Diendéré s’éclater devant des tasses thé avec les diables Djihadistes au palais de Kossyam : Ceux mêmes qui enlevaient les Européens comme la suissesse dont vous partagiez les Rançons. Avec quelle vérités vous pouviez a Jeune Afrique pour convaincre même un bébé que vous n’êtes pas en convenance avec ces punaises qui faisaient passé les armes, la drogue dans vos mains, comme vous aviez trafiqué en vendant les armes aux pays qui étaient en embargo comme le Liberia qui a tué plus de 300.000 morts, et tout dernièrement la Côte D’Ivoire avec 3’000 morts. Quelle est la crédibilité d’un homme comme vous qui n’a jamais respecter ses promesses a son peuple peut dire la vérité ? Presque personne n’est assez pur de péchés pour ne pas mériter un châtiment.( Victor Hugo). Et vous méritez la prison que de bernez le monde avec vos charabias de vérités déguisée.

    Toutes les attaques et de ce que nous vivons aujourd’hui au Burkina sont ce que vous aviez semez et continue encore de semer. Mais celui qui commet un crime va le payer. Pourtant notre Dieu est juste et fidèle, il est prêt à pardonner celui qui se repend, mais pas vous qui continuez dans vos mensonges d’un introverti né pour trahir et tuer.
    Si vous décidez d’écrire vos mensonges à Jeune Afrique sans penser de revenir répondre vos crimes devant la justice d’un pays qui vous a vu naître, et qui vous a tout donné : Alors nous pensons que l’ombre et la mort des âmes que vous aviez ôté les vies, vous hantent déjà, et vous poussent encore à mentir.

    Monsieur Compaoré, on peut toujours se gargariser de grandes déclarations dans un journal comme Jeune Afrique comme a fait votre petit frère François, et se couvrir d’auto-éloges et d’autosatisfaction, mais tôt ou tard la vérité finit par transparaître sous le vernis. Un vieux adage populaire nous dit : "Les enfants savent monter, mais ils ne savent pas descendre.’’ Vous aviez su monté avec tous le concours des intellectuels dont je fais partie du peuple Burkinabé, mais vous n’aviez pas su descendre avec les mauvais conseils des charognards qui étaient de vos côtés de 2006 à 2014.

    Tout dont Ka peut vous conseiller avec ses arguments solides et véridiques, comme je l’ai fait au moment de votre essaie de tripatouiller l’article 37 pour s’éterniser au pouvoir, c’est de rester dans l’ombre pour que les familles de vos victimes pensent ses plaies.
    Surtout permettre le nouveau Burkina avec son peuple sans vous, ‘’’’de construire la cohésion sociale et réussir la réconciliation, qui s’impose pour une alternance politique saine avec une jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant : Tous ceux-ci demande un effort du peuple pour déconstruire les mythes, les contre-vérités et les idées reçues, afin de restructurer les mentalités. Panser les plaies pour restaurer la capacité d’écoute et de pardon. Nous n’en voulons plus votre vérité a berner le peuple pour retourner en arrière.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 13:57, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Chapi ! Sida ! et je valide. Comme toujours, tu as tout dit. Je dois dire que chaque jour que passe par Fasonet, je ne cherche que tes interventions car tellement elles sont logiques, pointues et véridiques. Sida !

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 20:39, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Nabiiga : Que ça soit dans la presse écrite avec mon vrai nom, que ça soit dans les réseaux sociaux avec Ka pour les intimes depuis les dix dernières années, je fais de mon mieux avec mes critiques fondées sur mon vécu, mon passé, et mon présent. Toute critique ou autocritique venant d’une personne de bonne foi doit être fondée sur l’argumentation solide et dans la sincérité, et non des dénigrements, les injures, et les railleries comme beaucoup d’intellectuels de notre société avec plusieurs pseudos sur le net, tentent de le faire quand leurs idées ne sont pas écouté ou critiqué par un peuple averti. Quand a cette sortie de l’introverti Blaise Compaoré dont j’essaye de dire ce que je pense, c’est que je connais bien la personne en ayant été parmi ses aînés du lycée de Fada d’une l’époque où cette lycée était bourrée des enfants des anciens combattants ou des gardes républicaine. Ses vrais promotionnels l’appelaient Ravaillac à cause de ses ruses a piéger tout le monde. C’est lui qui après malgré son jeune âge, nous motivait pour les soulèvements et des protestations pour les droits des élèves, ce que son père Bila qui était un homme de discipline, lui a collé comme punition en l’enrôlant dans un contingent. Nabiiga, si ce n’est pas moi et mon promo Kôrô Yamyélé et d’autres internautes de bonne foi qui osent dire tout haut ce que d’autres savent et disent tout bas, qui le fera ? En tout cas, ce ne sont pas les internautes de mauvaise foi qui change toutes les minutes des pseudos pour duper et berner le peuple qui le feront. Encore une fois, merci de me lire.

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 20:10, par Alexio En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    La contre attaque maconique est connue. C est la strategie de la souris dans le Noire. Elle te moprds en te souflant. MR. Blaise Compaore dit mon pays pour nous manipuler a distance. Vous etes le premier President militaire qui a dehonorer son pays en se naturalisant Ivoirien pou echapper a la justice de son pays. Regarde autour de vous, tous vos precedent ont accepter affronter leur destin sur ce sol du Burkina Faso qui les a vu naitre jusqua leur adolescence.

    Nous Burkinabe, malgre notre pauvrete que le system colonialiste francais nous a inflinger. Nous sommes un peuple de la tolerance. Aucun President notre chere patrie a ete eliminer physiquement comme Thomas I Sankara. Commanditer par vous. soif du pouvoir et de l argent que les colons t ont promis. Apres une privatisation sauvage du commun partrimoine de tous les fils de ce pays. Houphouet F. Boigny ton mentor vous a n mis dans la merde a cause de ses interets egoistes pour le developpement de son pays au detriment de ta patrie.

    Aujourdhui apres votre depart de 27ans de pouvoir , l ecole sous paillote n est pas abolie. Faute de moyen. la priorite megalomaniaque de votre regime peut encaisser cette defaillance technique.

    Les 3dollards journalier de la majorite entre nous n arrivent pas ajoindre les deux du a la kleptomanie de votre equipe gouvernante. Le deal avec ses potentiels terroristes avec les negoces des Liberations des europeens(ennes) sont pertinnents pou b\votre comquete pour le credit de lopinion internationale a votre faveur. Les rancons verses sont meconnus par du fisc burkinabe.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 11:47, par Jerkilo En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Même si actuellement, le président Blaise n’est plus de connivence avec les djihadistes, il l’a été quand il était au pouvoir. Puisque son chef d’état major particulier allait négocier avec les djihadistes et les combattants de l’Azawad (connexion entre ces deux) pour libérer des otages. Ce qui empêchait les djihadistes et autres combattants Azawad d’attaquer le Burkina. M. le président Compaoré doit au moins reconnaitre sa connexion passée avec les djihadistes.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 20:55, par moro En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Les avocats auraient pu laisser Blaise Compaoré rédiger lui même le message avec ses propres mots et certains Burkina Pouvaient peut être le comprendre. Blaise compaoré a dirigé ce pays pendant 37 ans et nous savons tous comment il construit ses phares. C’est encore le dilatoire des avocats ici.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:01, par Leicora En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Le Président Compaoré que certains souffrent qu’on le dise est un grand homme d’état. Il a fait tout son possible possible pour ce pays. Oui il a commis des erreurs par action , par omission, et j’en passe. Cependant il s’est convertit à la démocratie, il n’a jamais dit que la moitié des burkinabé l’on voté. Mais il a toujours été voté par la majorité des votants. Il a eu l’humilité et la bonté de cœur de démissionner pour éviter l’affrontement qui aurait plongé notre pays dans le chaos. Du reste ceux qui ont tarmazolés les jeunes sont plus coupables que...
    Wade a modifié la constitution du Sénégal et a été battu dans les urnes, il fallait battre Blaise compaoré dans les urnes puis que la modification était légale. Les nouvelles autorités sont incapable de faire face à leur responsabilités qu’ils arrêtent de nous divertir. N’est pas homme d’état qui veut. Je suis pressé que le peuple chasse ces incapables. Ne gaspillez pas votre salive Excellence nous on vous crois .

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 10:10, par Eh oui En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Leicora, quand on croit à quelqu’un on le suit comme le dit le slogan d’une compagnie d’assurance de la place. Alors, comme tu sais où se trouve ton champion Kouassi Blaise, tu peux le suivre, personne ne t’en empêchera.
      Et n’attribue pas certaines valeurs à quelqu’un qui n’en a pas. En quoi, ton champion a t-il eu l’humilité et la bonté de démissionner ?
      On vous a fait avaler tellement de mythes sur l’homme qu’inconsciemment vous transformez tous ses actes, même ses peurs en mythes ou en bonté. Ton champion a fui craignant que ses lieutenants ne retournent leurs armes contre lui. En bon militaire, il sait qu’une révolution du palais n’est pas loin dans ces situations. Il a donc vite fait de prendre ses jambes à son coup pour ne pas mourir. Un coupeur de têtes n’aime pas qu’on s’amuse avec une hache à côté de lui. N’gaow !

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2017 à 11:02, par Leicora En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Mon frère Eh oui vous avez raison , vous pouvez mème appeler le Président Compaoré "Cocody Jhonny" ça ne changera rien à mon jugement. Le président Compaoré la dit il n’est n’y un ange ni un démon mais juste un homme avec ses qualités et ses défauts. Contrairement à ce que vous affirmez on ne l’idéalise pas , on sait qu’il aime ce pays, que c’est lui qui a fait en toutes pièces la majorité de ceux qui l’on renversé. Nous autre n’avons jamais été dans les secrets des dieux. Du reste certaines des erreurs que vous lui attribuez sont l’œuvre de ces gens là. Nous disons simplement laissé le président là ou il est , ayez un peu de respect pour lui et donc pour notre pays qu’il a longtemps représenté.

        Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:17, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Si l’ex président silencieux depuis 26 ans + 3 brise ce silence, c’est qu’il voit l’eteau se resserrer autour de son cou et du coup ses affirmations sont fausses comme celles qu’il nous a servies depuis Octobre 1987 en voulant diaboliser le HÉROS INTERNATIONAL le GUIDE ISIDORE THOMAS SANKARA.
    A l’endroit du gouvernement actuel, nous espérons que ce sujet n’est pas pour nous faire endormir des vrais problèmes du Faso. Les anciennes méthodes du CDP on a marre et on attend la suite.A tous les burkinabés restés vigilants sinon......

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:20, par Ravaillac de retour ! En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Qui va oser croire sur parole Monsieur Ravaillac car tel était le surnom d’un certain Blaise Compaoré lorsqu’il était lycéen du côté de Fada ? Au moins ces collègues de lycée avaient devinés juste. Ils avaient plus de lucidité car avait deviné la personnalité du futur homme fort de ce pays en éliminant son frère d’arme et autres en passant !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:37, par Nongma En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Monsieur le président Blaise Compaoré, c’est bien d’avoir rompu le silence pour éclairer la lanterne de ceux qui aujourd’hui même dans leur tranquillos insouciant vous accusent injustement. Durant les 27 ans le Burkina Faso a connu la paix (aucune attaque durant 27 ans ! Qui dit mieux ?), le rayonnement international et le progrès économique avec la réalisation de nombreuses infrastructures. Même ceux qui vous insultent jouissent des fruits de vos efforts tous les jours : routes bitumées, financements acquis durant votre présidence, forages, barrage de Bagré, barrage de Samandeni, le stade omnisports, l’hôpital Blaise Compaoré, les universités dans les régions etc...

    Aujourd’hui l’échec tranquillos est au rendez vous. Les gouvernants font du théâtre pendant que les attaques déciment la population du nord. Je voterai Blaise pour qu’il pacifie le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:38, par Burkinabé ivoirien En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    C’est Blaise le Burkinabe ? Ou l’Ivoirien qui parle ?
    car avec autant de nationalités, on bascule facilement

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 08:32, par Hamane En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Norbert Zongo disait que "les donneurs de la mort ont peur de mourir. lorsque leur tour arrive, ils sont capables de courir se cacher dans le pagne de leur femme". Norbert l’a dit lorsque Hyacinthe Kafando s’était caché en RCI pour échapper à un coup monté par l’autre camp qui voulait l’accueillir à froid à son retour à Ouaga. Et voila qu’en fin octobre 2014, le Blaiso, le meilleure donneur de la mort de l’histoire cumulée de la haute volta et du Burkina Faso est allé se cacher dans le pagne de Chantou en RCI et jusqu’à prendre la nationalité de Chantou. Rien d’étonnant, Norbert avait déjà prévu ce scénario en disant que : "les donneurs de la mort ont peur de mourir. lorsque leur tour arrive, ils sont capable de se cacher dans le pagne de leur femme". Courir se refugier dans le pays, la nationale, de sa femme, c’est la même chose que se cacher dans son pagne.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 21:57, par Le Citoyen En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    A ce que je vois, Blaise Compaoré et les siens (y compris Djibril Bassolé) sont entrain d’aggraver leur situation. Mais le peuple burkinabé n’est pas dupe. Le problème se réglera au temps opportun. Nous vous observons avec toutes vos connections !

    J’ai lu avec un grand intérêt un forumiste de Lefaso.net qui disait ceci :

    "Même si l’époque progresse vers une intelligence éclairée dans notre pays, la fascination pour le "mythe", la magie et l’occultisme persiste ; les gens continuent d’être habités par la crainte du diable et de l’enfer".

    Ce message est très interpellateur !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 22:15, par Le Prophète En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    J’ai lu le communiqué et les réactions des uns et autres, et j’ai eu la vision suivante :
    Blaise COMPAORE reviendra au BURKINA, et le pays connaîtra une horrible guerre civile... La preuve c’est que certains (des civils) ont déjà commencé à se balader dans la capitale avec des Kalach et des gilets pare-balles..suivez mon regard.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 22:18, par Lecaide En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Je suis personnellement contant que Blaise Compaoré sorte de son silence en dénonçant les propos diffamatoires et irresponsables d’une certaine classe politique au Burkina Faso.Le peuple Burkinabè doit poursuivre ces gens en justice pour avoir eu connaissance du séjour des djihadistes au Burkina Faso sans avoir eu le courage de les dénoncer. le comportement de ces politiciens véreux sans inspiration n’est rien d’autre qu’une occasion pour revenir sur le devant de la scène politique.On vous connait pourquoi en son temps vous n’avez rien entrepris .êtes vous donc complice ? c’est a vous que le peuple doit s’empreindre.Vous n’avez même pas honte.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 22:52, par Yirmoaga_3 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Bonjour à tous
    Quelqu’un peut-il m’aider à comprendre : de quel pays Blaise Compaoré est-il le Président ?
    Merci d’avance à quiconque pourrait aider...

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 22:55, par MOUDJAO En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Mr Compaore vs etes un terroriste.Famil Sankara,Zongo,Dabo,Nebié...terorisé par vs et vs acolite.y’a t’il plus ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 23:19, par macso En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    D’accord, d’accord, d’accord !
    Tous, nous-nous sommes battus avec vaillance pour un changement total et irréversible à tous les niveaux (social, politique, économique) de la vie dans notre cher Faso depuis le départ de Blaise COMPAORE(chassé par le peuple).
    De et pour cette lutte effrénée vers un changement du régime, nombre de valeureux citoyens ont péri laissant Leurs familles inconsolables jusqu’à ce jour.
    C’est alors que je constate avec regret que bon nombre d’engagés pour cette lutte ont tout de suite fait un retournement de leur veste arguant que leur lutte a été détournée à des fins personnelles. Alors réclamant le retour de celui-là même qui a semé cette bombe à retardement qu’ils attribuent au pouvoir en place. Êtes-vous dépourvus de pensées ? Auquel cas il ne reste en vous que la chair d’une bête de somme qui sera bien entendu utilisée a bon compte par je ne sais...
    Un pays se construit-il du jour au lendemain ? Et vous, quelles sont vos contributions à la constructions de notre chère patrie ? Bref...Revenons à nos moutons.
    Il est très facile pour quiconque de balayer du revers de la main "gauche", tout propos ou toute rumeur l’impliquant sur des faits peu louables et serviles.
    Sachant bien l’absence de preuves avérées susceptibles de l’inculper.
    Mais une chose est sûr, l’homme intègre observe avec patience et sagesse l’évolution des choses et le Créateur fait le reste. Affaire à suivre...

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 23:31, par kouadio En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    chers burkinabe soyez lucides, faites preuve de discernement et d’un minimum de maturite dans vos jugements car aujourd’hui il n’est nullement question de Sankara, de Norbert Zongo ou d’autres personnes victimes de notre quete de mieux vivre. Paix a l’ame de ces derniers dont le sang verse constitue le socle pour le sursaut de ce grand peuple ! Il faut regarder devant en s’adossant au passe mais il faut se donner les arguments pour mieux avancer sinon la chute est la. Les propos de Blaise sont a analyser au lieu de debats pueriles comme ces jeremiades de gars que je ne peux pas qualifier, qui se font appeler anciens deputes ayant pour objectif de faire extrader Blaise. Pour leur age et personnalite ils devaient nous proposer mieux. Mieux pour faire avancer le pays au lieu de pitreries.
    Blaise Compaore aimait son pays et il s’etait donne les moyens de le faire respecter, de le rendre grand. Avez vous lu le manifeste d’Ansardine publie en 2012 dans lequel il disait son respect pour le peuple burkinabe qui depuis des siecles a toujours tenu parole.
    Blaise demeure un grand homme et vous le regrettez deja.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 10:11, par LEVERSER En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Anne DUFOURMANTELLE disait ceci :" Il faut vous méfier de celui qui propose une sécurité totale, car cette mise à l’abri fonctionne souvent sur un mode pervers. Le prix de la protection devient vite très cher.On le voit dans des pactes mafieux. De l’infantilisation , on passe à la mise sous tutelle."Et entre la pluie( les djihadistes) et Blaise il a été passé un pacte éblouissant et c’est en souvenir de ce pacte qu’il pleut ( frappe) parfois en plen soleil.

      Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 22:46, par Sonia En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      Ah oui ! Le manifeste de Ansardine ? Ansardine dites vous ? Vous nous en direz tant mon cher kouadio.
      Quelle gloire y’ aurait-il eu à ce qu’un groupe terroriste félicite un État souverain, signataire de plein de conventions internationales pour la paix dans le monde ? Et des gens y on eu accès ( le fameux manifeste) publiquement au point de le citer en références ? C’est passé au conseil des ministres en 2012 ? Ou est ce a l’’Assemblée Nationale ? Dites moi SVP, ou se situe l’ambassade ou le consulat de Ansardine ? Pourquoi félicitait it-il le BF pour le respect de sa parole depuis des siècles ? Sacré kouadio, il s’en est passé des choses au pays hein. Merci pour le tuyau.

      Cordialement.

      Sonia.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2017 à 23:43, par macso En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Je pense qu’il vaudrait toujours mieux rester dans ses gongs, sinon en sortir pour lâcher de tels propos laisse voir un égo surdimensionné et une vantardise inqualifiable.
    L’homme intègre(burkinabé) qui réside sur son sol a beaucoup à faire.
    Eh oui, j’oubliais : Signé "Président Blaise COMPAORE" Qu’est-ce que ça veut dire ? Président président hahaha se croit-il toujours au perchoir ? Oh la boulimie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 03:18, par Le Citoyen En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Cher forumiste de Lefaso.net

    Voyez vous même la coïncidence des communiqués : le jour et les heures (voir plus bas). Le message est très claire. Je constate que Blaise et les siens aggravent leur situation.

    17 Nov
    17:43
    Dans un communiqué signé de son nom et transmis à Jeune Afrique par ses avocats, Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes sahéliens affirmant avoir « souffert » lors des dernières attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso
    17 Nov
    16:05
    Attaque du village de Taouremba : Roch Kaboré condamne "la barbarie et la lâcheté des terroristes"
    17 Nov
    12:56
    Soum : des individus non encore identifiés ont attaqué, aux environs de 12h, le village de Taouremba, à 70 km de Djibo. Le bilan provisoire fait état de six personnes tuées dont un conseiller municipal, selon un témoin. (Sidwaya)

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 03:29, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Voilà, finalement, on lit des choses signées Blaise Compaoré. Il a référé au Burkina plusieurs fois comme son pays. Est-ce que Alassan Ouattara ne sera pas offensé par hasard car au lieu de référer à la Côte d’Ivoire comme son pays, c’est plutôt le Burkina qui reçoit l’honneur or Ouattara voulait pertinemment que CI soit son pays c’est la raison d’ailleurs pour laquelle il lui conféré la nationalité. Pour ce qui a trait au sujet de sa sortie médiatique, c’est quand même curieux que lorsqu’il était au pouvoir, le Burkina n’a pas souffert d’aucune attaque terroriste mais une fois chassé du pouvoir, voilà que le Burkina est frappé par ces apatrides. C’est difficile quand même à ne pas associer l’un à l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 05:19, par lapaz En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Le jour où le Burkinabè d’aujourd’hui acceptera que malgré ta raison il faut souvent savoir abandonné alors il pourra vivre avec la paix du coeur et travailler au développement du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 05:27, par Bougoumbarga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Sortie pour rechercher un accalmie est bien une bonne chose certes, mais un peu tard à mon avis. Mr. le Président ! ne croyez-vous pas que vous prononcer trois ans plus tard sur cette nébuleuse affaire de jhiadisme n’est pas opportune actuellement vu ce que la Nation a vécu depuis ce temps des actes de ces délinquants qui somme toute, étaient très adulés par votre équipe d’antan dont certains des plus grands missionnaires (Diendéré, Bassolé, votre Conseiller Touareg etc.) sont dans les geôles du pays en ce moment ? Rappelez-vous Mr. le Président de l’époque où les représentants de ce Groupe, pour leurs trafics honteux (transport et transit des cigarettes, drogues et autres produits/marchandises interdites) faisaient la pluie et le beau temps dans le luxieux, mais discret Hôtel de Niongsin (Ouagadougou). Rappelez-vous également quand ces derniers étaient fortement adulés à la Présidence du Faso et au Conseil de l’Entente sous votre régime faisaient la pluie et le beau temps sans souci aucun dans le pays, et, surtout leur présence permanente à vos cotés assurée par votre Conseiller spécial et particulier Touareg qui habitait le Conseil même, siège craint de votre "extrêmement méchante milice que fut le RSP à la réputation scabreuse" sans occulter les "Refoulés de Folembrey" que vous avez acceptés sans explications plausibles au regard de vos relations avec leur Groupe de base que vous avez logé grassement, nourris et habillé plusieurs années durant qui, sans gêne agressaient idéologiquement les gens à travers leur pseudo-enseignement de l’Islam d’âge dépassé, d’un certain Islam qui érigeait les musulmans (les moins formés en la matière nous le constatons actuellement après recul) contre les adeptes des autres religions. Rappelez-vous enfin de la "trop grave coÏncidence des actions de ces fous dite de Dieu avec votre départ du Pouvoir. Tout cela pour vous dire que votre sortie, même si dans ses termes et langages invitant à une accalmie est loin d’être opportune. Vous auriez dû, dès l’apparition du phénomène, réagir pour rassurer le peuple burkinabé qui dans son essentiel ne vous a jamais rejeté vraiment quand vous avez été invité à respecter les termes de la Constitution que vous avez vous même rédigé au temps fort de votre Pouvoir qui ne souffrait pas de contradictions. Et pour preuve, tout le monde s’accorde à dire je cite : "Personne ne vous a sommé de quitter votre pays. On vous a simplement interdit de modifier l’Article 37 de la Constitution en vous demandant simplement de rester à votre poste jusqu’au terme de votre mandat pour, partir et laisser la place comme la Constitution le demandait," fin de citation. Ceux à qui on en voulait étaient seulement ceux-là qui vous entourant (parents, collaborateurs et missionnaires de confiance à vous, milice déguisée que fut le RSP etc.) ont abusé et abusaient excessivement du peuple, se foutaient loyalement de l’intelligence du peuple. L’humiliation par vous faite à notre pays en rejetant votre nationalité au profit de la Nationalité ivoirienne ne pouvait être qu’insultante pour notre pays, vu que le Burkina Faso depuis l’ère de la Haute-Volta à ce jour n’a jamais rejeté un fils. Au lieu de vous faire sentir à travers les lignes de ce Journal fourbeux, foireux, acquis, acheté et achetable, déstabilisateur même qu’est Jeune Afrique n’est pas la meilleure formule de rapprochement avec un peuple pour qui vous avez officié 31 années durant. Même si des reproches vous sont faits, il y a des reconnaissances positives observables et observées qui peuvent reconnus sur des actes positifs que vous avez posés, ; comme quoi "l’homme n’a jamais été 10. Le meilleur est celui-là qui parvient à 9". Au-delà du patriotisme que vous vous réclamez aujourd’hui à travers cette sortie mitigée, vous serez meilleur en rentrant au pays puisqu’on ne vous a jamais demandé de partir de votre pays. Les cas de vos prédécesseurs en disent long. Tonton Maurice Yaméogo est allé vivre auprès de son ami ivoirien par commodité sans jamais troquer son identité à lui chère. Tonton Lamizana s’en est allé de la terre des Hommes dans ses bottes et ses épaulettes de Général avec les pleurs et les accompagnements de tout le peuple. S.E. le Président Saye Zerbo partit également dans la paix et avec la paix du coeur tandis que Mr. JBO circule toujours librement et aisément avec nous dans les rues du pays et consommant les beaux poulets bicyclettes appréciés par tous. Un seul en est parti de façon scandaleuse. C’est TomSank et là aussi, tout le monde sait comment cela est arrivé sauf qu’il nous faut plus d’explications. C’est dire que vous êtes bien le seul et le premier à renoncer à votre Nationalité pour soit disant protéger votre vie qui n’est pas plus "Vie" que celle de ceux-là qui dans le désert, n’hésitent pas à ôter par simple plaisir. Vous gagneriez mieux en revenant et même s’il y a lieu, répondre de ce qui semble vous être reproché car "nulle personne n’est Clean sur cette terre" . Puis, balle à terre, tout le monde, y compris vous-même, jouera.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:03, par nabayouga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Cest étonnant ce discours de Kouassi Blaise compaore. Qu’est ce que tu as de mieux que les autorités actuelles sinon d’avoir les mains ensanglanté jusqu’aux coudes. Et puis tu as pris la nationalité ivoirienne, tu es donc indigne de parler du burkina. Laisse les burkinabe parler et s’occuper de leur pays. Occupe toi de ta belle famille. Quoi qu’il en soit les burkinabe s’en sortiront et l’histoire le montre. Par exemple ils t’ont chassé en plein jour et tu es allé te réfugier chez ton "demba".Mange ton attieke ou ton garba et laisse le peuple digne du Burkina sous la houlette des grands esprits comme sankara poursuivre son combat contre la gabegie, la corruption, et le népotisme.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:06, par Moi-meme En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Aulieu de condamner le terrorisme il condamne plutôt la légèreté ..... Il brise son silence après le décès de Salif Diallo. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait du vivant de Salif D. Blaise tu as été pir qu’un terroriste au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:19, par jh En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Nul n’ est parfait sur cette terre mais reconnaisser que Blaise Compaoré à fait quelques choses de positif durant ses 27 ans à la tète de notre pays.Mème ceux qui sont aujourd’oui le savent.Donc arrètons de humillier jusqu’ à ce point.Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:46, par Karissa En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Sur l’honorable silence du réservé,
    L’a remporté la parole de l’offensé.
    Les conseillers ont-ils eu raison de le faire ?
    Du roi qui jusqu’alors avait su se taire.

    N’allaient-ils pas s’effriter ?
    Tous ces mensonges débités.
    Le blanchi ne serait-il pas plus fier ?
    Si la cause était défendue par un tiers.

    Qu’avons-nous gagné dans le jeu ?
    L’ennemi ne fera-t-il plus feu ?
    Entre chasses, pêches et cueillettes
    Désormais nos navettes ?

    A vous deux je dis ceci
    Bien de choses vous lient,
    Qui pourraient vous élever,
    Ou vous rabaisser.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:58, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Yako je reprends votre écrit sans rien modifier : Merci Mr le président pour cette mise au point.Du reste cette déclaration sert à éclairer l’opinion africaine et internationale sinon que ici au Faso nul ne doute sur ton sens élevé de l’état. En fin,vouloir répondre aux petits politiciens Ouagalais en manque d’arguments face à la situation dramatique que connaît notre pays est tout simplement une perte de temps.
    Respectivement.

    J’ajoute en plus les attaques au Mali, au Niger, au Tchad, au Nigeria, et un peu partout, ça aussi c’est l’œuvre de Mr COMPAORE ? Ou des présidents de ces pays, soyons sérieux une fois de plus. Prenons nos responsabilités, posons-nous la question pourquoi ce n’était pas comme ça et c’est devenu comme ça. Quand on bouleverse l’ancien ordre et on veut faire du nouveau il y a un prix à payer SURTOUT QUAND ON N’A PAS DES SUITES DANS LES IDEES.
    UNE CHOSE EST AU MOINS SUR CE NE SERA PAS FACILE POUR LE PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 07:59, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Monsieur Compaoré : Le flatteur ne vit qu’aux dépens de celui qui le croit. On vous a vu a l’stade du 4 Août avec vos larmes de crocodile berner le peuple, et le lendemain vos tueries ont recommencés. On vous a vu avec votre ambassadeur au Mali Topan et gilbert Diendéré s’éclater devant des tasses thé avec les diables Djihadistes au palais de Kossyam : Ceux mêmes qui enlevaient les Européens comme la suissesse dont vous partagiez les Rançons. Avec quelle vérités vous pouviez a Jeune Afrique pour convaincre même un bébé que vous n’êtes pas en convenance avec ces punaises qui faisaient passé les armes, la drogue dans vos mains, comme vous aviez trafiqué en vendant les armes aux pays qui étaient en embargo comme le Liberia qui a tué plus de 300.000 morts, et tout dernièrement la Côte D’Ivoire avec 3’000 morts. Quelle est la crédibilité d’un homme comme vous qui n’a jamais respecter ses promesses a son peuple peut dire la vérité ? Presque personne n’est assez pur de péchés pour ne pas mériter un châtiment.( Victor Hugo). Et vous méritez la prison que de bernez le monde avec vos charabias de vérités déguisée.

    Toutes les attaques et de ce que nous vivons aujourd’hui au Burkina sont ce que vous aviez semez et continue encore de semer. Mais celui qui commet un crime va le payer. Pourtant notre Dieu est juste et fidèle, il est prêt à pardonner celui qui se repend, mais pas vous qui continuez dans vos mensonges d’un introverti né pour trahir et tuer.
    Si vous décidez d’écrire vos mensonges à Jeune Afrique sans penser de revenir répondre vos crimes devant la justice d’un pays qui vous a vu naître, et qui vous a tout donné : Alors nous pensons que l’ombre et la mort des âmes que vous aviez ôté les vies, vous hantent déjà, et vous poussent encore à mentir.

    Monsieur Compaoré, on peut toujours se gargariser de grandes déclarations dans un journal comme Jeune Afrique comme a fait votre petit frère François, et se couvrir d’auto-éloges et d’autosatisfaction, mais tôt ou tard la vérité finit par transparaître sous le vernis. Un vieux adage populaire nous dit : "Les enfants savent monter, mais ils ne savent pas descendre.’’ Vous aviez su monté avec tous le concours des intellectuels dont je fais partie du peuple Burkinabé, mais vous n’aviez pas su descendre avec les mauvais conseils des charognards qui étaient de vos côtés de 2006 à 2014.

    Tout dont Ka peut vous conseiller avec ses arguments solides et véridiques, comme je l’ai fait au moment de votre essaie de tripatouiller l’article 37 pour s’éterniser au pouvoir, c’est de rester dans l’ombre pour que les familles de vos victimes pensent ses plaies.
    Surtout permettre le nouveau Burkina avec son peuple sans vous, ‘’’’de construire la cohésion sociale et réussir la réconciliation, qui s’impose pour une alternance politique saine avec une jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant : Tous ceux-ci demande un effort du peuple pour déconstruire les mythes, les contre-vérités et les idées reçues, afin de restructurer les mentalités. Panser les plaies pour restaurer la capacité d’écoute et de pardon. Nous n’en voulons plus votre vérité a berner le peuple pour retourner en arrière.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 08:00, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    par sidbala
    Yako je reprends votre écrit sans rien modifier : Merci Mr le président pour cette mise au point.Du reste cette déclaration sert à éclairer l’opinion africaine et internationale sinon que ici au Faso nul ne doute sur ton sens élevé de l’état. En fin,vouloir répondre aux petits politiciens Ouagalais en manque d’arguments face à la situation dramatique que connaît notre pays est tout simplement une perte de temps.
    Respectivement.
    J’ajoute en plus les attaques au Mali, au Niger, au Tchad, au Nigeria, et un peu partout, ça aussi c’est l’œuvre de Mr COMPAORE ? Ou des présidents de ces pays, soyons sérieux une fois de plus. Prenons nos responsabilités, posons-nous la question pourquoi ce n’était pas comme ça et c’est devenu comme ça. Quand on bouleverse l’ancien ordre et on veut faire du nouveau il y a un prix à payer SURTOUT QUAND ON N’A PAS DES SUITES DANS LES IDEES.
    UNE CHOSE EST AU MOINS SUR CE NE SERA PAS FACILE POUR LE PAYS.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2017 à 18:32, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

      @Sidbala, tant qu’on refuse de se poser cette question aussi élémentaire (pourquoi maintenant et pas avant) on ne viendrait pas à bout de ce fléau.Respectueusement

      Répondre à ce message

      • Le 19 novembre 2017 à 18:50, par Le juste En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

        Messieurs Sidbala et Yako,
        Si vous etes logiques et honnetes avec vous-memes, vous avez la reponse a votre question "pourquoi maintenant et pas avant ?). C’est justement la reponse logique a cette question pertinente qui fait dire que c’est parce que "maintenant" que Blaise Compaore, l’ami et le protecteur des djidistes du Nord Mali, n’est plus la que le Burkina connait des ataques repetees de ces memes djidistes. Quand ces criminels declares avaient leur base arrire au Burkina "avant", le Mali etait constamment attaque alors que le Burkina etait epargne. Meme si Blaise Compaore et les siens ne sont pas les commanditaires ou qu’ils ne soient meme pas consultes par les terroristes pour l’organisation de ces attaques repetees contre le Burkina, reconnaissons qu’il soit logique de considerer ces attaques repetees des anciens proteges de Blaise Compaore comme une vengeance contre les tombeurs du regime de leur protecteur.

        Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 08:11, par bryan ouattara En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Arreté de l.accuser de meurtre mem si c.est le cas . qui est innocent dans ce pays parmi tout ces dirigent ils sont tous pareil . ceux dont vous demandez leur jugement Aujourd.hui a part les morts d l.insurrection est vous vous etes deja dmander combien de personnes ces gens ont tué et dgagé d travail sous la revolution. ce que Sankara mm a fait est plus pur k Blaise. renseigner vous au lieu d.amerder chak fois les gens lumiere lumiere. ayi

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 08:23, par Le convaincu En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Internaute 32 Nabayouga. Peut-être que COMPAOARE à manger TOUS TES ENFANTS, je n’en sais rien ; mais si tel était le cas aussi, c’est que tu es un incapable, il ne fallait attendre de tels moments pour montrer la petitesse de ton esprit. C’est dans l’action que tu devais l’attaquer, soit tu deviens un MARTYR comme SANKARA le FOU, ou tu étais aujourd’hui un HEROS.
    Votre SANKARA était un FOU, le FOU ce n’est pas seulement celui qui est dans la rue, mais aussi celui qui a des réactions impulsives.
    Ce que je vais ajouter à ton endroit, la cote d’ivoire n’est pas loin, vas vous aller vous régler les comptes, au lieu d’utiliser ces genres de canaux pour étaler ton manque d’éducation, ça ne fait honneur au FASO, et par ricochet fait insulte à tes géniteurs que je respecte

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 08:26, par Le convaincu En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Internaute 32 Nabayouga. Peut-être que COMPAOARE à manger TOUS TES ENFANTS, je n’en sais rien ; mais si tel était le cas aussi, c’est que tu es un incapable, il ne fallait attendre de tels moments pour montrer la petitesse de ton esprit. C’est dans l’action que tu devais l’attaquer, soit tu deviens un MARTYR comme SANKARA le FOU, ou tu étais aujourd’hui un HEROS.
    Votre SANKARA était un FOU, le FOU ce n’est pas seulement celui qui est dans la rue, mais aussi celui qui a des réactions impulsives.
    Ce que je vais ajouter à ton endroit, la cote d’ivoire n’est pas loin, vas vous aller vous régler les comptes, au lieu d’utiliser ces genres de canaux pour étaler ton manque d’éducation, ça ne fait honneur au FASO, et par ricochet fait insulte à tes géniteurs que je respecte

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 09:28, par SAGE1 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Ce qui nous préoccupe actuellement c’est la capacité des dirigeants actuels à faire face à ses attaques. Tout le reste n’est que du bavardage. Que faites vous pour la sécurité des Burkinabé et surtout pour ceux qui sont au Sahel ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 10:00, par verité no1 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Carton rouge a Blaise Compaore pour avoir menti, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 10:15, par Amadou En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Nous reconnaissons tous que Mr Compaoré Blaise a fait beaucoup pour notre pays. Il a fait ses choix stratégiques que certains apprécient et d’autres condannent. Mais tous compte fait avec lui aucun terroriste n’osait attaquer le Burkina. Il appartient à ceux qui l’ont succédé de développer des initiatives pour que le pays retrouve sa paix d’entan au lieu de polémiques inutiles. Ce que je n’ai pas compris jusqu’à présent c’est comment Blaise a pu tombé si bàs jusqu’à se renier et se cacher derrière une nationalité ivoirienne. Un burkinbila ne peut faire une chose pareille.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 10:15, par Inoussa CDR En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Pascal Zaida, le président de plusieurs OSC dont le CED, lui aussi t’a accusé d’avoir offert le Sahel Burkinabé aux terroristes contre la paix. Il a aussi souhaité que le régime actuel en fasse de même. Je crois savoir que Pascal est partisan. Non ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 11:42, par jean Paul 1987 En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    WatamouLamien
    Sayogo, Henri Zongo, Lingani, Norbert Zongo, Sawadogo Amadou, Thomas +13,.............des soldats maliens exécutés par Blaise, Koudougou plus de 60 morts......
    Ma comptabilité l’amène à 267 exécutions sous Blaise !
    Soutien aux Touareg donc responsable de la crise actuelle du Sahel.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 11:47, par gringo En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Ca y est, notre bonhomme commence à avoir des états d’âme ? Non il est comme ça.
    Blaise KOUADIO, ce n’est pas aujourd’hui que tu vas t’assumer et ça on le sait depuis un certain 15 octobre 1987.
    Poltron et lâche c’est dans tes gènes et tu le resteras ; c’est comme ça et tu n’y peux rien !
    C’est comme Judas !
    Tout ça fait pitié et ça fait mal de penser qu’un tel personnage a pu frauduleusement s’introduire dans l’histoire de notre pays et y demeurer pendant au moins 3 décennies.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 12:19, par Keytt En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Merci mon président pour cette sortie. Mr le président, vous n’auriez pas du réagir suite à ces allégations sans fondements. Le peuple burkinabè sait lire entre les lignes quant les apprentis politiciens font leur sorties dans les presses. Face à leur incapacités à faire face à ce mal, ils préfèrent détourner l’attention du peuple en leur administrant ce refrain. S’il s’agit de terroriser les honnêtes citoyens les mr "TRANQUILOS" sont de braves soldats kalas à la mains. Mais s’il s’agit de contrer ce mal qui meurtrit des dizaines de familles à chaque fois qu’ils (terroristes) sortent, les Yadas-yadas préfèrent se retrancher à Ouaga 2000 pour peaufiner des stratégies (stratégie de sécurisation d’un pays qui se peaufine sur la place public). Soyez rassurer mon Présid. on les surveille et au moment opportun nous, peuple conscient, prendrons les dispositions nécessaires pour mettre le pays à l’abri de ces apprentis.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 14:32, par MAXWELL En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Le communiqué de Blaise Compaoré m’a amené à visionner à nouveau l’interview du Président Kaboré sur TV5. Il a dit : ’’L’ex Président Blaise Compaoré a jouer des rôles de médiation au Mali qui ont fait que que de façon constante NOUS(le Burkina Faso) avons eu certaines collusions avec les forces djihadistes qui sont au Mali’’ Si nous voulons faire une analyse objective de cette phrase, c’est la médiation qui est en cause. On se rappelle comme si c’était hier, on ne pouvait pas aller sur un des médias burkinabé sans voir toutes les cellules djihadistes en conflit dans le nord Mali assis à Kosyam dans le cadre de la médiation qui a été confiée à Blaise Compaoré. En Libye la disparition de Kadhafi a entraîné le désordre et l’anarchie, en Syrie l’affaiblissement de Bachar a permis le renforcement de l’E.I.Donc au Burkina la médiation a favorisé l’entrée en relation de ces groupes au Burkina. Donc il n’est pas dit que Blaise Compaoré a intentionnellement demandé aux djihadistes d’attaquer le Burkina mais la médiation a mis le Burkina dans l’oeil du cyclone. Rappelez vous que le voleur ne cambriole jamais une maison qu’il ne connait pas. Donc de mon point de vue, l’idée n’était pas d’accuser Blaise Compaoré mais de donner les causes des attaques actuelles.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 14:57, par Dignité En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Vraiment le Burkina est un pays exceptionnel !
    Un pays où il y a des crimes mais pas de criminels ! des vols mais pas de voleurs !
    des détournements mais pas de détourneurs !
    On dirait que c’est une maladie congénitale à l’ancien régime y compris certains du MPP !
    Même la main dans le sac, ils nierons les faits ?

    Exemples : Diendéré avec son RSP ont voulu faire un coup d’Etat en juin 2015 : on les stop, ils nient les faits ; ils confirment leurs intentions en septembre 2015 par flagrant délit, ils nient les faits ! Assasinat de Thomas Sankara, on nie les faits ! Norbert ZONGO, on nie les faits...... c’est quoi le problème à la fin ???????? Tant qu’on va demeurer dans cette logique de négationnisme, on n’avancera pas !
    De Blaise, cela ne m’étonne donc pas ! C’est le contraire qui m’aurais étonné !
    Il en est de même de Diendéré, François, Salifou et cie.....même dénominateur commun : mensonges, manque de sincérité, froid et j’en passe !

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 15:05, par yelmion En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Bonne sortie de Blaise Compaoré ! Il a raison de réagir. Continuer à se taire sur toutes les accusations portées contre lui n’est plus productif. Surtout lorsque ces accusations viennent de Roch. De tous ses anciens collaborateurs, Roch est le plus mal placé pour le critiquer. D’abord, depuis 1987, Roch a occupé sous la présidence de Blaise, tous les prestigieux postes qu’un homme politique puisse occuper à part celui de chef de l’Etat : il a été ministre, premier ministre, président de l’Assemblée Nationale. Ensuite, il a soutenu toutes les modifications de la Constitution y compris celle de l’article 37 en déclarant haut et fort que ne pas la permettre est anti démocratique. Comme tous les autres ténors actuels du MPP, il s’est considérablement enrichi et n’avait jamais émis la moindre protestation ou désapprobation sur les nombreux crimes économiques (il en a lui-même commis) et surtout de sang perpétrés pendant le long règne de Blaise Compaoré. Comme eux, il n’avait jamais désapprouvé ou dénoncé la présence de responsables d’organisations islamistes sur le sol burkinabè. Il a au contraire participé et donné sa caution morale en tant que Président de l’Assemblée Nationale à toutes les négociations que Blaise Compaoré avait entreprises avec eux. Sur Thomas Sankara, il suffit de lui rappeler ce que Simon Compaoré et lui-même ont dit au lendemain du 15 octobre 1987. C’est vrai que celui qui n’a pas connu l’époque de Thomas Sankara ne peut pas savoir ce que le peuple a connu sous cette fameuse révolution : liquidations physiques pour propos ou comportements contre révolutionnaires. L’officier de gendarmerie Nézien Badembié, les officiers militaires Somé Yorian Gabriel, Fidèle Guébré et bien d’autres officiers et hommes de rang ont été liquidés comme des chiens pour ces motifs. Certains, à la suite de procès expéditifs, n’ont pas échappé à ce sort. On n’oublie pas les licenciements massifs de fonctionnaires (plus de 3 000 enseignants), les nombreux dégagements, révocations, mises à la retraite d’office prononcés à l’issue de chaque conseil des ministres et créé tant de drames dans les familles. Les exactions de toutes sortes commises par les fameux Comités de Défense de la Révolution (CDR) sur les populations viennent compléter ce tableau de terreur qu’on a vécue à cette époque. A l’université, Sankara Bénéwindé, responsable CDR, faisait régner la terreur parmi les enseignants et les étudiants. Et c’est ce type qui se présente aujourd’hui en défenseur des droits de l’homme ?
    Alors, Thomas Sankara était il fou ? je n’en sais rien. Mais, dictateur, assurément ! Si c’est Blaise Compaoré qui avait été éliminé en 1987, je ne sais pas ce que le Burkina Faso serait devenu. Une Corée du Nord ? Je n’ose pas y penser. Encore que... vu ce qui se passe actuellement avec le MPP... Si donc on exige justice pour Thomas Sankara, on devrait l’exiger aussi pour tous ceux qu’il a tués. Quant à Blaise Compaoré, Diendéré Gilbert et Bassolé Djibril, ils ont désormais intérêt à parler et même à dénoncer. Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré dit boîte noire ont commencé à le faire. Ils devraient le faire davantage au lieu de se taire et d’accepter tout seuls des responsabilités qui sont pour le moins partagées et permettre à certains de faire croire qu’ils sont des saints.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 15:10, par Tenga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Bonjour, je crois que tout homme mûri avec les événements. Le président Blaise Compaoré ne gagne rien dans du techniqsang envers le peuple qu il a gouverné ! L accusé de la sorte est pathétique car il a une grandeur d âme, je ne le dis pas mais son départ au soir du 31 Octobre le prouve.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 16:56, par TRANQUILOS En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Nous osons croire que le président COMPAORE est de bonne foi, s’il avoue n’être pas d’intelligence avec les terroristes. Seulement, les fans et les proches de la dynastie COMPAORE se régalent d’allégresse à cette nouvelle donne d’insécurité, pour qui, la morosité économique, les attaques terroristes relèvent d’une gouvernance peu crédible aux antipodes de la gouvernance de la dynastie COMPAORE. EXCELLENCE COMPAORE, vous n’êtes nullement pas responsables des pensées, des propos et des actions de vos partisans et de vos poches, au contraire ces derniers s’imaginent même pas un Burkina Faso viable sans le dieu Blaise COMPAORE. EXCELLENCE COMPAORE, adressez vous en à vos partisans au Burkina et à ailleurs que le Burkina doit mieux se porter sans un Blaise COMPAORE qui est avant tous un mortel et mieux Blaise COMPAORE n’est pas aussi intelligent au delà de la moyenne de la moyenne que ces partisans le croient comme les versets de la Bible ou du Coran. Nul ne doute que votre côte de sympathie reste toujours vivace au sein d’une partie de la population et c’est elle même le premier carré de facteurs d’amalgame de vos accointances avec les réseaux terroristes. Certains de vos proches restés au pays sont peut être de véritables foyers incrédules d’intoxication et de perches du diable pour les semblants d’intelligents qui les entendent sans vouloir les écouter.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 18:07, par Plutonium En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Les chefs des groupes Jihadistes qui opèrent dans le désert avaient fait savoir en 2011 que ce n’est pas par peur qu’ils n’attaquent pas le Burkina. Ils ont soutenu leur analyse en s’appuyant sur des paramètres stratégiques concrets. Ils ont dit que l’armée Burkinabè est mal équipée (et cela est vrai), les meilleurs soldats sont victimes d’injustices ou éliminés (cas du Comamdant Moumini Ouedraogo, 13 Février 1972 et bien d’autres) et n’occupent pas les postes qui sont à la hauteur de leur compétence. Finalement, ils ont conclu que l’armée Burkinabè ne fait pas partie des meilleures armées de la sous-région et que rien ne pourra les contrer le moment venu. Je souscris à l’idée de Maxwell pour dire que lien causal entre le Président Compaoré et les attaques terroristes est discutables.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 18:18, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Pousser par l’hypocrisie de cette sortie médiatique, j’ai été obligé de lire et relire le message de Blaise et voilà qu’une question m’a frappé. Je ne saurais ne pas la poser.
    Blaise, en tant qu’Ivoirien, s’est vu obligé de briser le devoir de réserve pour s’ingérer dans la politique d’un pays qui lui est étranger, dont le Burkina, où son nom est mêlé quotidiennement à toutes sortes de besognes et de forfaitures. Cela ne l’a pas plu et le plairera pas, d’où cette sortie médiatique pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur un certain dossier, dont celui de ses liens avec les djihadistes sahéliens. On ne peut pas l’en vouloir pour nous avoir craché les 4 vérités sur les liens présumés qu’on lui impute vis-à-vis les attaques terroristes chez nous, puisqu’il est en droit de protéger son nom même si ce sont les citoyens d’un autre pays, autre que le sien, qui se plaisent de le faire. Qui ne le fera pas ? Ma question à Blaise est celle-ci. Certes, votre nom est lié à des crimes de sang et économiques tels que le meurtre d’Oumarou Clément, de Sankara, de Lingani et compagnons, Norbert et compagnon, David Ouédraogo et j’en passe. Dois-je comprendre que votre droit de réserve sur ces crimes cités ci haut veut dire que vous les accepter, et que vous en étiez l’auteur ? Il s’agit du même nom, Blaise. Est-ce que vous voulez dire que les crimes de sang ne sont pas aussi sérieux que vos liens présumés avec les terroristes que vous défendez ? Si j’étais à votre place, je sortirais sur tous les sales dossiers que vous avez gérés avec votre frère pour vous blanchir et vous dédouaner de tout, une fois pour toutes. On ne change pas Blaise Compaoré pour un Blaise Compaoré. Le tout vous regarde. Nous vous sommons, et nous attendons de pied ferme une autre sortie médiatique pour parler de tout ce dont on te reproche, voire même visiter Ouaga et en profiter pour tenir une conférence de presse. Prends Air Burkina pour rentrer chez toi en Côte d’Ivoire. Votre ferez mieux de ne plus briser votre silence. 2020 arrive dans votre pays la CI, nul ne l’ignore et ton devenir dans ce pays devient de plus en plus flou et incertain donc il faut commencer à cous défendre, hein ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 18:29, par Chat le bon En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Mes chers compatriotes luttez à ce qu’il ait la paix au Faso. Comme l’a dit dignité" des crimes mais pas des criminels, des vols mais pas des voleurs....."et j’en passe, je vous dirai que même si Blaise Compaoré venait au burkina ici je vois pas qui pourra le juger. Prenons un example les personnes incarcerées et détenues ici ya plus de 2 ans es-ce qu’ils sont jugées ? Posez-vous la question. Ce peuple n’aime pas la vérité. Je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 20:40, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    La sortie de Jubal semble ne pas être liée aux déclarations nationales sur ses complicités supposées ou avérées avec les djihadistes. Il se fout éperdument du menu fretin national.Il les a fait et formaté, donc il les connait. (Exactement comme le vieux Bado connait Barry). Ses vraies inquiétudes sont liées au fait que son entourage immédiat commence à être inquiété hors de Côte d’Ivoire. François a des ennuis et son conseiller Mauritanien a aussi des problèmes. Si ces maillons tombent dans les mailles de la justice internationale, il ne restera plus que lui et ce n’est pas ses amis ivoiriens qui ont laissé prendre François qui ne le lâcheront pas.....et ceux qui les inquiètent ne sont pas du menu fretin, c’est du gros calibre, décidé à lutter contre les terroristes et leurs suppôts locaux avec des moyens financiers et militaires puissants camouflés derrière des forces locales. Trop de nationalités sont morts dans cette lutte au sahel, dont ceux qui vengent toujours leurs morts.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2017 à 21:15, par jeunedame seret En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Quelle fiction d’avocats ! Confession mal inventée. Blaise ivoirien ou Bukinabe ? Si c’est ivoirien, qu’il se confie à sa femme ou partenaire ivoirienne. Si c’est Burkinabe qu’il vienne en parler à radio burkina et aux journalistes ici au Faso. C’est ça intégrité et crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2017 à 05:22, par Bapio En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Le tueur a peur du gourdin mon frère.le soldat israélien conseil aux soldats que quand dans la tête ,tu as épuisé toutes les solutions sans trouver de reponses ,il faut actionner les jambes.GOLF a fait la même chose quand il a compris qu’il n y avait plus d’issue pour lui.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2017 à 14:50, par Desintegration En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Le terrorisme qui nous frappe a été un choix. ce choix a été fait le 30/10/14 par une minorité de criminels engageant avec elle le reste du pays. pour la première fois depuis 900 ans Ouagadougou a été attaqué et humilié par les islamistes même si cette humiliation a été un peu réparée avec l’Istanbul.
    le résultat final de tout cela sera la Grande DESINTEGRATION. l’acte de décès du Burkina Faso a été signé le 30/10/2014

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2017 à 15:53, par nako de ziniaré En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Merci Mr Blaise COMPAORE
    Votre silence sur le point nous avait plongé dans l’inquiétude à tel point qu’on ne voulais plus rien dire.Maintenant,nous sommes tranquille et nous attendons les procès.
    Encore merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2017 à 19:23, par Le patriote En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Bonsoir,
    Je m’adresse particulièrement à l’internaute 49 qui défend l’indéfendable. Je crois que quand on est Président d’un pays il faut savoir parler sans nommer quelqu’un surtout quand on est écouté même à l’extérieur. Et je dirai que là, le Prési a donner l’occasion à l’ex-président de le dénigrer en traitant ses accusations d’irresponsable. Je crois que le Président même s’il n’est plus en odeur de sainteté avec son ancien mentor peut quand même se faire respecter par ce dernier en tant que Président d’un pays (Burkina Faso) et cela dépend de sa manière de parler en n’ayant pas une manière désinvolte de dire certaines choses. Il peut laisser aux Siumon (tranquilos) et autres ce rôle et se faire respecter une fois et prouver qu’il a la stature d’un Président.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2017 à 19:45, par Virus En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    On peut tout nier devant les hommes mais devant Dieu tout va se savoir

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 12:19, par Kaboré André En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    Pour ce qui concerne les attaques terroristes au Sahel le plus important est de trouver la solution qui sécurise les populations. Les populations doivent s’organiser au mieux plus que les Cogle Wego et demander un appui de l’autorité.
    En tout état de cause la vigilance doit être de mise car l’impérialisme peut à tout moment organiser des manœuvres pour installer une base afin de pouvoir s’approprier de la zone et exploiter nos minerais. Merci..

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 15:01, par leregard En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    je suis surpris que Blaise dise que # .......Protéger mon pays de l’insécurité et des attaques terroristes, tel fut mon devoir # je ne comprends plus rein. Il n’est plus burkinabè pour avoir changé de nationalité. Je crois qu’il a intérêt à se cacher et rester muet car à force de parler, des secrets qu’il ne veut pas voir être étalées à la place publique pourraient apparaitre. . Tout le monde ait que les djihadistes étaient logés et nourris au Faso. Il y a plusieurs Chefs d’État de la sous-région qui ne veulent même pas le voir en image tant il a contribué à déstabiliser leurs pays. Il a joué médiateur et celui qui souffle sur le feu. Qu’il se taise.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 15:12, par La vieille En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    N°54, on discute pas avec un terroriste si tu n’es pas terroriste. On discute pas avec le diable si tu n’es pas diable. Ce ne sont pas des gens à bercer. Même si tu fais une soupe de ta tête leur donner, ces fous ne connaissent pas le bien fait. Donc, c’est le scorpion qui peut coucher le scorpion. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 15:14, par le meme En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    si vous trouvez qu’il est coupable , montrez par tous les moyens qu’il est vraiment coupable.
    ce n’est pas le mensonge qui pose problème, c’est la démonstration de la vérité .

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2017 à 14:12, par boudson LE FILITOXER En réponse à : Burkina Faso : Blaise Compaoré dément tout lien avec les jihadistes

    BJR CHERS INTERNAUTES ET FORUMISTES ARRÊTONS DE NOUS DISPUTER. LA VÉRITÉ SE TROUVE DANS L ’ARRESTATIONS DE BLAISE COMPAORE ET DE SON JUGEMENT. TOUT VA SE SAVOIR.le Général Diendere est aussi une boite noire dans cette affaire. AFFAIRE A SUIVRE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés