Arrondissement 3 : Les militants de l’UPC vent debout contre la « forfaiture »

LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO • jeudi 16 novembre 2017 à 00h10min

La situation est toujours confuse dans l’arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou où le maire Raïnatou Sawadogo fait face à une motion de défiance d’une partie des conseillers municipaux. D’où viennent les 4 procurations qui ont permis d’atteindre le quorum nécessaire pour engager la procédure de destitution ? Mystère et boule de gomme du côté des partisans du maire. Pour les militants UPC et une certaine population de l’arrondissement, ce sont des documents falsifiés, raison pour laquelle le Haut-commissaire du Kadiogo refuse de donner une quelconque copie du document. Les mécontents sont donc allés ce 15 novembre 2017 chez la première autorité administrative de la province pour dire non à la « forfaiture ».

Arrondissement 3 : Les militants de l’UPC vent debout contre la « forfaiture »

Une foule de manifestants étaient perceptible dans la matinée du 15 novembre 2017, côté nord de la cathédrale de Ouagadougou. Les mécontents voulaient ainsi se faire entendre par le haut-commissaire de la province du Kadiogo qu’ils accusent de parti pris dans l’affaire de la motion de défiance dans l’arrondissement 3 de la ville. 20 personnes ont été déléguées pour aller remettre la correspondance, selon l’exigence de l’autorité. En l’absence du haut-commissaire, c’est son représentant qui a reçu la lettre, avec une ampliation au gouverneur et une autre au ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Selon le porte-parole de l’UPC, le parti du maire dont le siège est menacé, il s’agit de contester la régularité et la sincérité de la session du conseil municipal de l’arrondissement 3, tenue le 6 novembre 2017. « Dans les médias, il (Ndlr. Le haut-commissaire) a dit qu’il y a eu 16 présences et 4 procurations. Nous lui avons demandé, puisqu’il y a ces procurations, de nous les présenter. Parce que nos conseillers, les 12 qui soutiennent le maire, disent qu’ils n’ont pas donné de procurations. Nous voulons les procurations pour intenter un procès contre ceux qui les ont falsifiés », a expliqué Rabi Yaméogo, porte-parole de l’UPC.

Il a de ce fait, rappelé que le haut-commissaire doit être neutre, impartial et gérer les arrondissements selon le Code général des collectivités territoriale. Le haut-commissaire refuserait de donner les copies des procurations, arguant que cela est secret. Rabi Yaméogo lui, ne l’entend pas de cette oreille. « Si le Haut-commissaire dit que c’est secret, c’est que c’est du faux. Et c’est nul en droit. Le Code des collectivités territoriales dit que toute session du conseil municipal est non seulement ouverte et que toutes les délibérations font l’objet d’affichage. Ça ne doit donc pas être un secret », a-t-il ajouté tout en notant qu’on n’a jamais vu une session où on ne connait pas l’identité des gens qui ont délibéré.

Pour Ibrahim Maré, maire de l’arrondissement 11, Raïnatou Sawadogo est toujours le maire de l’arrondissement 3. « On nous fait comprendre qu’elle a été destituée par 16 conseillers qui étaient réunis et qui avec 4 procurations. Le quorum dans leur conseil, c’est 19. Il y a huit mois que les 16 conseillers ont déposé leur motion et depuis, ils n’ont jamais pu réunir le quorum nécessaire pour la destituer. Les 12 conseillers de l’UPC ont adressé une correspondance pour dire qu’ils ne sont pas associé à cette forfaiture », note le maire qui demande également au haut-commissaire de se démarquer de toute manipulation politique et d’agir dans l’impartialité en tant qu’autorité administrative.

Visiblement remonté, Rabi Yaméogo a conclu en ces termes. « Nous voulons un pays de paix. Si l’autorité crée le désordre, nous prenons acte. Nous n’allons jamais l’accepter ».

Lire aussi : Raïnatou Sawadogo : « Je défie quiconque d’apporter les preuves que j’ai personnellement acquis une villa au cours de mon mandat. Si quelqu’un en présente une, je démissionne immédiatement »

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • par konkona
    Messieurs de l’UPC. Se lever contre l’injustice est une bonne ationc pour un pays qui se veut démocratique mais il faut savoir comment user de son droit. Monsieur Rabi Yaméogo, Porte Parole de l’UPC, vous avez commencé par la queue pour revenir vers la tête. En pareil cas, constituer vous en groupe et demander à votre parti de porter plainte en justice pour faux et usage de faux, falsification de documents officiels . Il y a des hommes et des femmes qui travaillent pour qu’il y ait la justice dans notre pays. C’est aussi comme cela que fonctionne la démocratie. Si le ou les avocats de l’UPC saisissent la justice, il y aura forcement un jugement dont la délibération donnera deux cas :

    - Vous gagnez le procès
    Tout ce qui a été tordu volontairement on involontairement sera corrigé. Les fautifs seront punis. Vous saurez si oui ou non, il y a eu falsification de documents ou pas.

    - Vous perdez le procès

    Dans ce cas, vous ne serez pas satisfaits ? Le ou les avocats de l’UPC font appel et le dossier est revisité pour confirmer ou infirmer. Si le verdict est confirmé et que vous avez des preuves que le droit n’a pas été dit, alors, vous avez des actions prévues dans la constitution qui vous aideront à aboutir à la justice.

    Pour obtenir un document officiel, il y a une procédure à suivre. L’UPC le sait très bien et sait comment cela se passe. Demandez simplement à votre ou vos avocats d’écrire et demander. Le haut commissaire ne peut pas refuser. ( si je ne me trompe).

    Attention l’UPC travaille à gouverner le Burkina un jour. Alors commencer à respecter la loi.

    Je salue votre initiative de soutenir Mme le Maire mais sachez le faire bien et conforme à la loi. Je comprends difficilement ce comportement de nos autorités de vouloir bloquer l’information alors que la constitution est très claire la dessus mais comment faire si on a en face de soi des gens qui ne veulent pas comprendre et qui pensent que la pays est leur champs de famille. C’est triste.

    Bonne suite

    • Yes ! J’espère que les responsables de l’UPC liront ceci

    • Avec la justice qu’on connait, elle a le temps d’être destituée 10 fois avec des fausses procurations avant qu’un juge ne daigne les entendre et encore si c’est un juge acquis c’est n’est meme pas la peine. Republique Mouta - mouta est doux quand on est bien placé hein !!!. Sinon je vois pas comment procuration peut être secret dèh surtout quand on veut l’utiliser pour troubler l’ordre public. Sortez du bois les amis.

  • Vous savez’ ce qui arrive et entrain d’arriver à ce pays. C’est le fait de bâtir notre démocratie sur du faux’ du mensonge, de la vengeance, de la haine de la démagogie et surtout du zèle. Pourtant ils sont pleins de croyants mais ce sont des hommes de peu de foi, l’apparence tue et notre pays est mal parti. Elles sont peu crédibles aux yeux du peuple, ces autorités. Elles laissent faire car elles sont aussi complices et comptables de ce qui se passent aussi à Sapone, à l’arrondissement 3 et ailleurs. Pour tous ces tourneurs en rond, Dieu leur rendra au centuple de leurs bienfaits. Que Dieu de miséricorde nous pardonne tous

  • Vous menez un combat d’arrière garde. L’UPC lui-même est en perte en vitesse et la descente dans l’abîme n’est pas prête de s’arrêter. N’est-il pas mieux de dire à Mme de se faire voir ailleurs au lieu de mettre le developpement de l’arrondissement en retard ?

  • Rabi ce sont les parcelles qui elle a commencé a vendre et vous avez reçu des parcelles de la part du secrétaire de taro DG d l enaref

  • Pouvoir de RMCK, attention !!! Un conseil au Haut-Commissaire ; faut pas entrer dans palabre qui ne vous regarde pas, soyez l’arbitre et observez la neutralité dans toute sa rigueur. Le peuple reclame les copies de ces fameuses procurations dûment signées par les interessés et légalisées par quelle autorité compétente ? Je vous rappelle que lorsque Blaise Compaoré devrait quitter le Faso en catastrophe, il est parti avec son petit-frère, laissant la plupart de ses ministres sur le carreau. Apportez nous les preuves de ces procurations et le debat est clos si et seulement si elles sont faites dans les règles de l’art.
    Le vrai problème se trouve à Saponé avec les militants d’un même parti qui veulent se hacher pour être maire.
    Signé : L’Etalon Très Enragé

  • Madame la maire du courage. en fait il s’agit du clan de l’ex maire décédé qui t’en veux car tu as décidé de voir claire dans leurs affaires illicites entreprises depuis la mandature de Pascal. Tu te bats très bien et as la vérité et le droit avec toi donc ne cède pas. Je déplore toutefois une chose : Dans la mesure où on sait que le problème est politique et non administratif ou légal, POURQUOI ZEPH NE TE MANIFESTE PAS OUVERTEMENT SON SOUTIEN ?
    Pour le haut commissaire là t’inquiete pas car ce que tu n’as pas compris est que cette bande de requins a des ramifications partout y compris dans l’administrattion publique dont ce monsieur en est un exemple. Son intevention à la radio omega le prouve mais en meme temps le dessert car elle a montré les failles de son argumentation et sa connivence. Madame, prends les populations à temoins et ne te laisse pas faire.
    Quant au journaliste Cheik, je t’invite à mener une investigation sur cette affaire en ne te contentant pas seulement de ce reportage. Tu verras que des gens ont peur que la probité de cette dame fasse resurgir leurs actes répréhensibles dans un état de droit.
    Bon dieu de bon sang, ZEPHIRIN assume ton statut là, ne laisse pas la pauvre dame se débattre seule. Elle représente ton parti là. Il faut que cette affaire ait une dimension nationale pour que tout le peuple sache ce qui s’est passé avec PASCAL "ZINDAMBA" qui a même fait la prison sous la transition. Madame le maire en tout cas nous, habitants de l’arrondissement sommes avec toi. Ce haut commissaire là va partir si ZEPH intervient aussi en te soutenant et dénonçant ces requins corrompus

  • On s’achemine inexorablement vers la Délégation spéciale. Si le (la) maire(esse) n’arrive pas à renverser la situation en atteignant le quorum, elle ne pourra pas gouverner puisqu’elle n’aura pas le quorum pour faire siéger le conseil municipal en vue de prendre des délibérations, base de l’action du (de) (la) maire(esse) et des activités du conseil municipal. Sans délibérations du conseil municipal, en dehors des salaires du personnel, elle ne peut engager aucune dépense de développement de son arrondissement. Cela risque de mettre l’arrondissement en retard pour le reste du mandat. Seuls les investissements de la commune centrale pourront être réalisés dans l’arrondissement. Que chaque camp" mette de l’eau dans son vin" pour l’intérêt des populations de l’arrondissement

  • A ce rythme, il faut demander le départ du haut commissaire s’il est avéré qu’il fait des bassesses (il devient un bas commissaire donc il doit changer de fonction). Dans ce pays, beaucoup de gens ont vendu leur intégrité. Le vrai ennemi du pouvoir MPP, c’est lui même. Ses militants sont si doués en intrigues qu’ils ne peuvent s’en passer pour travailler dans le calme. R. mou K. doit se battre contre les terroristes de son camp aussi. DIEU seul connait l’intention des pêcheurs en eau trouble. Dans tous les cas, quand ça prend feu, ce sont les plus puissants qui courent le plus de risque. La honte de se réfugier en belle famille semble guetter un certain adepte du laisser-faire.

  • Bjr les frères. Si la falsification est avérée et qu’un Haut commissaire est complice ça sera encore grave parce qu’il va certainement se retrouver à la MACO. Le pays n’a pas besoin de ça en ce moment. Qui n’aime pas le gouvernement ? Pauvre Faso, Bonne chance nous tous !

    • Et si jamais la falsification n’est pas avérée ce sont les plaignant(e)s qui vont se retrouver à la Maco. Ce qui est surprenant c’est qu’on réclame des copies de documents transmis au Haut-Commissariat. Je ne sais pas de quelle procédure administrative une telle réclamation obéit. C’est auprès de ceux qui ont transmis le document qu’on peut exiger des copies (entre eux là-bas) mais du moment que les documents se trouvent dans le circuit administratif, une sortie d’une copie n’est pas acceptable car ce serait une violation du secret professionnel ou bien ?

  • Soutien total à ces manifestants et honte au MPP et à son Haut commissaire qui avalise cette forfaiture et créé la désunion entre les fils du même pays. Si les arguments avancés sont exacts par Rabi, cet haut commissaire devrait être traduit en justice et répondre de ses actes car on devrait dépasser ces comportements. L’administration doit être neutre et de ce fait, on ne devrait pas prendre partie. Travaillons à cultiver la cohésion sociale car sans cela point de développement.

  • M. konkona, je suis parfaitement d’avis avec vous. L’UPC risque de descendre jusqu’au niveau du MPP (le désordre) et sera battu car c’est le jeu favori des militants MPP . Saisissez la justice pour déposer une plainte en bonne et du forme contre le falsificateur des procurations.

  • Vraiment dommage. Les gens ne font que de la politique politicienne dans au BF. Le MPP fustige quiconque remet en cause sa gouvernance, arguant que suite aux différentes élections il a eu l’onction du peuple pour diriger le pays et qu’on doit le laisser travailler et que c’est en 2020 qu’il faudra juger le Président et le parti sur ces réalisations ou ses contreperformances ; pendant ce temps il fait exactement le contraire avec les autres et cherche vaille que vaille à les détruire. C’est ce qui est extraordinaire dans ce pays : personne ne travaille à faire autant sinon mieux que son camarade mais travaille plutôt le détruire, quitte à ce se détruire soit-même !

  • Le problème de l’UPC, c’est son président. Il est tout sauf politicien. Zeph pense qu’il faut être honnête en politique et pourtant c’est le contraire. L’honnêteté ne paie pas en politique.

    Tu es chef d’un parti et par conséquent il faut avoir le nez partout ou bien t’entourer d’un carré de fidèle qui te rendra compte des faits et gestes de chacun. Lui, il fait confiance a tout le monde et il est en train de le payer cash.

    De plus, il est nul en communication politique ou bien le parti n’a pas une cellule de communication digne de ce nom. Il ne doit pas hésiter à investir dans ce domaine car de nos jours, seules les personnes qui savent manipuler l’opinion dans la sphère médiatique s’en sortent mieux. La modestie ne paie pas de nos jours. Barack Obama, Trump, Macron, Melenchon et les autres leaders de partis de droite ont su utiliser et exploiter les médias pour se mettre au devant de la scène.

    L’UPC réagit tout le temps avec retard sur les questions de politique nationale. L’UPC devrait pouvoir financer une radio et une télé pour son compte car s’il veut toucher les électeurs, ce sont les paysans et les paysans sont dans les villages reculés du pays. Avec des émetteurs, le parti pourra toucher une grande masse.

    Pour ce qui est de l’arrondissement 3, c’est tellement simple comme solution que je ne comprends pas pourquoi un parti comme l’UPC tergiverse là-dessus. Elle est juridique, point barre.

  • Ah ! Mme ! battez vous bien ! c’est votre gombo on veux retirer ! courage dans votre lutte !
    Tout le monde sait que pays là est kanga ! kanga ! debrouiller manger, donc n’abandonne pas ce qui t’a été confiée gracieusement !
    paradoxe ! MPP=16 conseillés , UPC+opposition =13conseillés , UPC = Mairie
    Vous ^étes super ! Mme ,
    Soutient total Mme
    Allons seulement....

  • On doit pouvoir situer les responsabilités par rapport à ces procurations. Si c’est des faux qu’on applique la loi dans toute sa rigueur

  • A l’attention de konkona,1er intervenant .A mon avis,avant d’aller en justice il faut que l’on sache qui sont les conseillers qui ont donné des procurations qu’ils ne reconnaissent pas.En ce moment,ils seront en mesure de les contester devant les juridictions,mais à cette allure qui peut contester quoi puisque le haut-commissaire refuse de révéler les noms des quatre conseillers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés