Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

LEFASO.NET | Par Soumana Loura (stagiaire) • mercredi 15 novembre 2017 à 00h00min

Lutter contre ce qu’elle qualifie de spoliation foncière dans la ville de Ouagadougou, c’est ce qui est à l’origine de la création de la Coalition des Associations pour la Défense du Droit au Logement(CADDL) en juillet 2016. Le 14 novembre à Ouagadougou, elle a convié la presse pour lui faire part de ses suspicions sur les travaux de la commission interministérielle chargée de l’apurement du foncier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

Pour prendre à bras le corps la problématique du foncier au Burkina Faso, il a été mis sur pied une commission interministérielle. Mais pour la coalition, l’orientation prise par cette commission traduit clairement un manque de volonté manifeste de faire la lumière sur le passif des lotissements et du logement.

La CADDL déplore en premier lieu l’attentisme de la commission dont les membres « au lieu de faire des sorties de terrain, ont préféré rester dans les bureaux et demander aux populations de venir déposer leurs doléances ». Des doléances qui ne serviraient à rien puisque deux (02) mois après la fin des travaux, « rien ne filtre » à en entendre les associations affiliées au CADDL. Celles-ci dénoncent par ailleurs la substitution des associations par les hommes politiques qui attribuent les parcelles aux sociétés immobilières, lesquelles sociétés construisent ensuite des cités qui ne sont pas à la portée de toutes les populations de ces quartiers.

Pour un apurement réussi du passif foncier, la coalition qui réunit quarante-quatre (44) associations de la ville de Ouagadougou estime qu’il faut faire des audits pour situer les responsabilités, procéder au retrait des parcelles illégalement attribuées et leur réattribution aux « populations injustement brimées et spoliées ».

Quant aux personnes qui se sont rendues coupables de détournement de parcelles et des sommes que les populations ont cotisé pour les lotissements, la CADDL demande leur jugement imminent, car la coalition estime que le rapport d’enquête parlementaire sur la question réalisée en fin 2016, n’a montré qu’une petite partie de l’iceberg.

Soumana Loura (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 novembre à 16:29, par Sidbewindin Somande
    En réponse à : Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

    Un probleme tres grave dont il faut trouver une solution vite et repartir sur de nouvelles bases. C’est la que se trouve l’injustice le plus criard dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 07:08, par Lejah
    En réponse à : Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

    Bonjour à tous, je pense que c’est mieux que l’Etat dise la vérité à la population. car ce n’est pas le rôle de l’Etat ou celui des communes d’octroyer des droits de propriété à la population. cela doit cesser ! celui qui a un problème de parcelle il va voir la justice va trancher mais tu n’as même pas de droit et tu fais des revendications. Les gens font la politique avec le foncier seulement sinon chacun sait comment il doit faire pour être propriétaire de terre sans recours à l’Etat et aux maires.! vous devez lutter contre le chômage et le sous emploi afin d’obtenir des revenus à la hauteur de vos tâches pour subvenir aux besoins de vos familles respectives notamment celui lié au logement.
    pour le passif dieu va régler le sort de tout un chacun ! avançons seulement sans racine, sans jalousies et sans règlement de compte car le rapport sur le foncier même est entaché de beaucoup d’irrégularités et d’incohérences avec apparamment des visés de reglements politiques ! enfin cette commission sur l’apurement n’avait pas les compétences et les moyens nécessaires pour résoudre cette question. car il faut du temps et des moyens conséquents pour régler toutes ces questions. même dans 20 ans on ne pourra pas les résoudre intégralement quelques soient les moyens à mettre en oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 21:31, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

    Merci à la CADDL pour les efforts consentis. Je voulais l’inviter à ne pas oublié watinoma, une zone non lotie situé entre Marcoussis et kilwin(tampuy) qui souffre énormément pendant la saison hivernale à cause de l’eau qui envahie tout le quartier. Merci de prendre en compte nos préoccupations et s’il y’a une conduite/démarche que nous devons tenir pour être entendu, une réponse à ce message nous servira de piste.merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 16:45, par Sawadogo Adama
    En réponse à : Foncier : La CADDL appelle à la fin de la spoliation foncière dans les quartiers non viabilisés

    Cetaines societes immobilieres inconnues il ya 5 ans et deja milliardaires sont des prete-nom de Alizeta Gando. Le gouvernement doit etre dans le deal. Et leur impact dans la spoliation des demunis est plus que AZIMO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés