Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

mardi 14 novembre 2017 à 00h58min

Décidément, certains partisans du régime Roch Kaboré ont décidé, eux-mêmes, d’être des problèmes supplémentaires plutôt qu’une solution dans la mise en œuvre du programme pour lequel leur candidat a été élu. Ils ne se démènent que pour leurs propres intérêt, le reste…, on s’en fout !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

Combien coûtera à l’économie nationale, tous ces actes d’incivisme, qui consistent à barricader les routes nationales pour pester contre des cuisines de surcroît, internes ? Ce qui se passe à Saponé est un problème interne au parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Depuis mai 2016, date du scrutin municipal général (premier exercice démocratique du genre post-insurrection), la commune souffre de son exécutif local, disons plutôt de l’égoïsme crasse des hommes politiques.

Conséquence, le fonctionnement de la commune pris en otage. La vie des populations tout comme la gouvernance sont toutes à la traîne… Et ce, dans un contexte socio-économique qui requiert des efforts aux pas de course. Les hommes du régime ont décidé, eux-mêmes, d’être le cancer et de saboter les efforts de leurs dirigeants politiques, au pouvoir, vers le bas. Voilà ! Saponé, comme dans nombre de conseils municipaux, la course pour les intérêts personnels et égoïstes ont fini par transformer les uns et les autres en vrais parasites contre leur propre régime. Ainsi, à Saponé, après un moment d’accalmie (ou de latence), la dégradation de la situation s’est accélérée ces dernières heures avec l’annonce de la tenue d’une session du conseil municipal.

Selon un confrère de Ouaga FM, cette commune rurale, située à une trentaine de kilomètres à la sortie sud de la capitale, était sous « sous haute tension politique » ce lundi.

« Le climat socio-politique est de nouveau très tendu depuis dimanche dans la commune rurale de Saponé dans la province du Bazèga. Depuis l’annonce de la tenue d’une session du conseil municipal, prévue ce mardi, 14 novembre, des jeunes, opposés à l’élection du maire, Abdoulaye Compaoré, ont violemment manifesté dans la commune, barricadant la principale route menant à Sapouy et Leo (route nationale 6, conduisant la frontière ghanéenne, ndlr). Et depuis ce lundi matin, les partisans du maire régulièrement élu ont décidé de sortir de leur réserve pour barrer la route aux frondeurs qui avaient entrepris de marcher sur l’hôtel de ville de la commune », a rapporté l’envoyé de la radio 105.2 dans cette commune. Toujours selon le confrère, les deux camps, « armés de gourdins, de coupe-coupe, de lance-pierres, et autres armes blanches », étaient à deux doigts de s’affronter ce lundi, peu après midi.

« Le pire a été évité de justesse, grâce à l’intervention des éléments de la CRS (Compagnie républicaine de sécurité) qui se sont placés en force d’interposition, à quelques encablures de la mairie. Jusqu’aux environs de 16h30, les frères politiquement ennemis se regardaient en chiens de faïence tandis que la police, sur le qui-vive, semblaient guetter celui qui allait dégainer le premier », a-t-il indiqué, informant que le gouverneur de la région dont relève la commune, Centre-Sud, était arrivé sur place pour « tenter d’obtenir une sortie de crise négociée ».

Les protagonistes auront-ils la sagesse de se plier pour converger vers l’intérêt général ? C’est tout le mal que l’on peut souhaiter car, la situation est assez cruciale avec les blocages de la circulation sur cette route nationale, RN6 (frontière du Ghana), du fait de ces humeurs politiques.

En effet, depuis les municipales générales de 22 mai 2016, le conseil municipal de Saponé (remportée par le MPP, parti au pouvoir) a été caractérisé par une situation de blocages, entraînant finalement sa dissolution, suivie d’une reprise à la faveur des municipales partielles et complémentaires de mai 2017.

Majoritaire à l’issue de ce dernier scrutin, le MPP souffre de malaise interne ; le candidat élu à la tête de la mairie étant accusé par une partie des militants de trahir le parti en se présentant contre le candidat désigné par les primaires du parti. Depuis lors, rien ne va au sein de la commune. Les vieux démons ont refait surface et la présente crise n’est donc qu’une dynamique continue de cette atmosphère depuis la mise en place de cette nouvelle équipe.

Que se passe-t-il réellement à Saponé ? Rivalité entre Saponé-centre et Saponé-marché dans la gestion de la commune, comme le croient savoir certains ?
En tout cas, au sein du bureau exécutif du parti au pouvoir, MPP, des cadres contactés cet après-midi au sujet de la crise minimisent cet aspect. « Les populations n’ont aucun problème entre elles, ce sont des responsables du parti qui sont à la base de tout ce qui se passe à Saponé, ce sont eux qui tirent les ficelles. Ce n’est pas seulement à Saponé, dans beaucoup de communes et arrondissements à problèmes, c’est la triste réalité. On se connaît et on sait qui fait quoi dans le parti. Les populations n’ont aucun problème entre elles. (…). Voilà la vérité, et c’est triste », s’est emporté notre interlocuteur, membre du bureau exécutif national du MPP, joint par téléphone.

Cet élu, cadre du parti, contacté également par téléphone, ne partage pas non plus l’argument de rivalité dans le contrôle du conseil municipal. « En réalité, il faut reconnaître que notre parti est rempli de gens venus, soit pour échapper à des poursuites liées à des dossiers sales qui pourraient se retourner contre eux, soit parce qu’ils pensent qu’il est temps pour eux de ‘’manger’’. C’est tout. Très peu de gens sont venus au MPP avec conviction pour défendre un idéal, voyez-vous ? », a, pour sa part, déclaré ce dernier avec une sorte d’agacement.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 novembre à 04:34, par konkona
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Mr Oumar OUEDRAOGO,

    Vous-même vous êtes un problème à vos lecteurs. Votre narration pouvait être bien résumé. Il y a des répétions et on vous sent très remonté contre ce qui se passe de l’autre côté. Je n’ai pas pu terminer ma lecture parce que top long avec des répétitions. Essayer de nous aider les prochaines fois.

    Quant à la question elle-même, je suis étonné que vous vous emportez. Le professeur Laurent BADO avait parlé du peuple "MOUTON". Ne pensez-vous qu’il avait raison ? Le Président Thomas SANKARA avait dit qu’un militaire sans formation, politique est un criminel en puissance. Ne pensez-vous pas qu’il avait raison ? Même si un certain Colonel de notre armé devenu homme politique disait sur une antenne d’une TV de la place que c’était faux.

    Tant que nos politiciens ne vont pas arrêter cette maladresse de distribuer des postes politiques, le pays sera toujours dans des problèmes. Un maire doit être à mesure de comprendre un plan de développement, comprendre le plan d’action, comprendre le budget qui accompagne ce plan. Dites moi, Mr OUEDRAOGO, combien sont ces maires qui savent cela ? Bref... la liste est longue et je crois qu’il faut plutôt blâmer les dignitaires du MPP. C’est eux qui sont à la base. Je n’ai rien contre ce parti mais je parle pour le bien de mon pays. Si je devrais un jour gouverner ce pays, je mettrai l’accent sur la compétence et j’impliquerai tous les Burkinabé sans exception. Vous êtes journaliste, donnez moi un seul nom de Burkinabé qui a été nommé à un poste parce qu’il est compétent ? Dites moi SVP.

    Je vais vous donner un exemple : Prenez un Monsieur comme le professeur Laurent BADO. Ce monsieur, si vous lui confier une mission de négociation auprès de bailleurs de fonds, soyez certain de décrocher la chose. Prenez un Monsieur comme le Professeur Serge Théophile BALIMA, une dame comme Madame Joséphine OUEDRAOG/GUISSOU, la liste est longue. Ces personnes sont capables de transformer ce pays en un quart de tour. Par contre si vous prenez des gens comme les MAYE WENDE qui veulent occuper tous les poste, qui sont aux commandes depuis des années et qui ne veulent pas partir, alors bonjour les dégâts comme ce qui se passe à Saponé. Soyons sérieux comme disait MUMBUTU. Pensez-vous que ces gens sont là parce qu’il veulent construire le pays ? Non mon cher OUEDRAOGO. Je suis persuadé qu’un Monsieur comme BADO quelque soit sa force et on intelligence ne voudra pas rester aux commandes durant des années. Il cédera non seulement sa place mais conseillera. Revisiter son histoire concernant la BNDB. Même le Ministre a dit : "ADA YA GUINGA" pour dire qu’il est fou ; C’est un Patriote ce Monsieur.
    Bonne chance

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre à 11:22, par Samuel
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      M. konkona, vous-même vous avez été long dans votre commentaire, ce que vous reprochez à l’auteur de l’article. J’avoue j’ai aussi lu en diagonale votre poste. Dites à M. BADO que vous semblez vénérer de rendre les 30 millions que Blaise COMPAORE lui a donnés. Nous en avons besoin pour reverser au Trésor Public. Demandez-lui pourquoi il ne lâche pas le PAREN. Ce qui se passe actuellement à Saponé c’est exactement ce qui se passe actuellement au sein du PAREN. De plus, MUMBUTU ne doit pas être un exemple à paraphraser. Il a été négatif pour l’Afrique. Voyez l’état dans lequel, il a laissé son pays.

      Répondre à ce message

    • Le 14 novembre à 12:22, par ressortissant
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      konkona, je suppose que c’est pour ironiser que tu taquine ainsi l’un de nos valeureux journalistes. Sinon je trouve très limpide la narration d’Omar et sans commentaires dans le fond et dans la forme. N’oublie pas aussi qu’il s’est servi d’un reportage de son collègue de Ouaga fm. Bref, la situation qui prévaut à Saponé dénote de querelles politiques, ceux qui pensent que c’est une question entre populations ont tiré à côté, les rivalités entre les populations sont une situation normale surtout en pays moaga, ça n’a jamais posé de problème en tant que tel. Ce qui se passe à Saponé est occasionné par des responsables au sein du MPP, ce sont eux qui ont crée la situation et qui l’alimentent. Donc, il ne s’agit pas d’un problème social, désolé, le problème est purement politique.

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 05:16, par François-Joseph
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Pourquoi ne pas nommer l’Hydre. Des 19 communes qui ont repris les élections c’est a Saponé seul qu’il y a eu des primaires. Et c’est M. Simon qui est venu imposer SON maire que les conseillers avaient débarqué. Première re-crise car le refus a été net de la part des conseillers du MPP de revoter le maire sorti que l’on veut leur imposer. Depuis lors M. Simon a dit que les gens de Saponé l’ont humilié puisqu’ils n’ont pas obéi au doigt et à l’œil du tout puissant ministre d’État qu’il est. Ainsi chaque fois que le Conseil municipal programme sa session il instruit le ministre Siméon Sawadogo de l’administration territoriale d’instruire le Gouverneur du Centre Sud, M. Segda, d’interdire la session, même par la force. Autrement le maire actuel dispose du plus que du quorum pour travailler. Le barrage de la nationale 6 est soutenu par M. Simon car malgre la récurrence des actes de vandalisme 4 cargo de CRS venus a Saponé ont été incapables de dégager une voie barricadée par moins de 30 enfants ? Pire amené dans un traquenard ils ont vu les pneus de leurs véhicules percés par des clous. Et tenez vous bien bonnes gens, ces CRS ont avalé leur béret et ont tracté leur véhicule pour revenir à Ouaga, leurs testi.ules entre leurs jambes, puisqu’on leur a refusé l’ordre d’agir. Monsieur Simon a promis de brûler Saponé pour son "acte de défi". Même des pèlerins d’une paroisse de Ouagadougou qui partaient prier pour la Paix pour Saponé et pour le Pays a été bloqué malgré les supplications du Curé et des prêtres de Saponé. Les pèlerins ont été refoulés par la bénédiction de M. Simon puisqu’il a demandé à la Brigade anti criminelle de ne pas user de la force pour dégager la nationale 6. Et le lundi soir aux environs de 20h selon des sources précises, M Simon a donné instruction de gazer femmes et hommes s’ils viennent a la mairie de Saponé ce mardi 12 septembre pour la session prévue. Ce qui est "bien" c’est que après Saponé, M. Simon s’est attaqué a Dieu lui- même dimanche 12 septembre 2017. La fin du film arrive puisque Dieu est assez grand pour se défendre lui-même. Dieu bénisse les hommes de Paix. Dieu bénisse Saponé. Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre à 11:05, par Paligba
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      En tout cas, ces gens sont aller jusqu’à brûler la brousse le dimanche pour nous empêcher de contourner les barrages et d’aller prier notre Dieu. Il vous voit !

      Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 10:32, par Minute
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      Aller empêcher le conseil municipal de se réunir est un acte incivique mais mieux que d’aller bloquer une route nationale qui n’appartient pas seulement au Burkina mais à toute la communauté, à l’Afrique tout court. Je pense que les autorités doivent prendre leurs responsabilités. C’est un acte inacceptable qu’il faille mater avec la dernière énergie. Les gens de saponé n’ont pas ce droit de barrer une route nationale. Cette route ne les avait pas destiné d’ailleurs. On parle de "route de Léo", pas de saponé. Le cailloux a profiter du haricot pour avoir l’huile. On a en marre de ces mauvais comportements à répétition. Si vous n’êtes pas conscient du développement de votre village, bloquez comme vous voulez. vous aller vous réveillez tard. Il faut que les commandos de pô fassent un semblant de mission vers Ouaga et tomber sur ces barricades. Que les instructions soient fermes. Après la matraque, il faut emmener certains (les meneurs) à Pô pour un internement de deux mois au moins. Ils seront de bons messagers à l’endroit des autres. On a trop caressé les délinquants dans le sens des poils. ça suffit maintenant

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 06:36, par calomos
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    HEEE OUIIIIIII ? Triste que DIEU SAUVE LE BURKINA FASO. Quand le DIEU argent est utilisé pour faire la politique, il en sera toujours ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 07:54, par un gondwanais
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Comment les populations peuvent n’avoir aucun problème entre elles et accepter de se laisser manipuler ; c’est la preuve qu’elles ne sont pas matures ;Dites megdalors à tous ces politiciens, puisque vous les connaissez, et en avant pour le développement de Saponé ; quelqu’un peut il m’éclairer sur la rivalité saponé centre et Saponé marché, laquelle n’est pas à balayer du revers de la main dans cette pagaille ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 08:01, par TONDE
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Haa mes esclaves de Saponé soyez sérieux comme les manga-lais. le chef de manga m’a désigné de venir être président de la délégation spéciale de saponé. je viens prendre service le 24 Novembre prochain. je vais vs discipliner . puisque je viens avec le riz de KADAFI et de la salade (tabac). préparez vos ventres pour le 24 Novembre. comme vs n’êtes pas capable de vs entendre , je viendrai vs rendre sage.hihihihihih

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 08:31, par Péra
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Désolé ce qui se passe a Saponé dépasse un simple problème politique pour la gestion du pouvoir communale mais une rivalité fratricide qui date de très longtemps que les politiciens utilisent. Ce qui a prévalu a l’élection de maire actuel dans d’autres parti allait suffit pour crier a la déstabilisation du MPP par L’UPC. Il faut plutôt chercher a réconcilier les fils et filles de Saponé au lieu d’accuser un parti politique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 09:06, par La loupe
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Bonjours. Je pense qu’il faut que le Ministre de la sécurité siffle la fin de la recréation de ces sans-avenir quoi qu’ils soient du parti au pouvoir. C’est abrutis qui s’excitent n’ont pas conscience du tors qu’ils font à la population républicaine de Saponé et du Burkina en barrant les routes nationales et internationales. Ils doivent tous être interpelés et gardés à vu en attendant leurs procès pour atteinte à l’ordre public et pour refus de se soumettre au verdict des urnes. il est temps que le parti sépare les graines de l’ivraie avant que ça ne devienne une gangrène. Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 09:37, par PSH
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    « En réalité, il faut reconnaître que notre parti est rempli de gens venus, soit pour échapper à des poursuites liées à des dossiers sales qui pourraient se retourner contre eux, soit parce qu’ils pensent qu’il est temps pour eux de ‘’manger’’. C’est tout....

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 09:38, par Sagesse
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Vous avez fait un bon travail. J’admire votre style et votre maîtrise de la langue de Molière. Non seulement, vous avez situé la situation non reluisante de la vie du conseil municipal de Saponé, mais aussi la responsabilité des fautifs aux antipodes de la bonne gouvernance.
    Vivement, que les responsabilités soient situées et que les fautifs soient punis à la hauteur de leur forfaiture.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 09:51, par Jeune Premier
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Quand un pays manque de leadership, la nation ne peut que maviguer a vue et puis finalement sombrer. N’etant ni militant du mpp encore moins le cdp, je suis sur que si c’etait blaise qui etait aux commandes, simon aurait ete chasse des sa premiere bavure a en croire a l’intervention de l’internaute N°2

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 11:07, par le Belge
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Très belle réelle analyse de la situation. C’est vraiment dommage pour le développement local en particulier et le développement du Burkina en général. Et malheureusement ce n’est pas Sapone´ seul qui se trouve dans cette situation. C’est une illustration de la situation qui prévaut dans nombre de communes. Autre exemple : la commune de Yargatenga dans le Koulpeogo ( Centre-Est ). Cette commune peine à décoller à cause d’un cadre et membre du bureau national politique (BN) du MPP ; de l’odmp au cdp et aujourd’hui au mpp a toujours été nuisible à sa région, province et sans parler de sa commune. Il est toujours à la base de beaucoup de conflits sociaux déchirants sa commune d’origine. Et portant cette commune dispose toutes les potentialités pour être parmi les communes de référence en matière de développement. Seul, les personnes ressources de la région pèse pour l’électorat de tous les partis auxquels il a su adhérer lui font ....sinon, son nom sonne comme le nom "satan" dans la région. Tout récemment avec la complicité des responsables administratives de la région et le naaba de tenkodogo, il a fait introduire deux autres (02) autres chefs de canton dans la même commune. Comme l’a affirmé son menton maire de la dite commune, ils(responsables mpp)vont balkanise´ de gré ou de force la cmmune pour mieux régner . L’histoire nous dira le reste dans un futur proche.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 11:29, par joe_jay2002@yahoo.fr
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    concernant le mal du MPP, ce mal a été encourager par le Président lui-même.
    regarder autour de lui, des gens que le régime pourri du CDP a vomi, Rock nomme ces gens la a des postes de responsabilité, des gens qui ont triché a l’ENAM, qui sont des épris de justice,qui continue même a présent dans leur nouvelle responsabilité à faire pire mais qui ne sont pas inquiétés. c’est quel message qu’on peut envoyer aux autres. rien d’étonnant si chaque mois il y a des détournements et des pillages.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 11:30, par Pitroipa
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Vous tournez autour du problème. Il bel et bien un problème ancestral entre les populations. La politique n’a fait qu’exacerber ce conflit latent. Pour résoudre ce problème, il faut retourner aux origines. Ne soyons pas superficiel car le conflit de Saponé est plus profond que ce que les journalistes essaient de relater.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 12:16, par Ben
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    L’internaute 2, mesurez vos propos car SIMON peut te poursuivre en justice sauf que l’anonymat sur fasonet ne permet pas de vous identifer. Avez vous les preuves de votre affirmation ? SIMON ne peut quant meme pas descendre aussi bas que vous l’insinuer ? Je trouve plutot que Des Burkinabè sont très très jaloux de SIMON et pourtant il fait du très bon boulot. Quel ministre se débat comme lui sur le terrain ?Il se déplace bcp pour encourager ses hommes. Les gens sont des jaloux seulement et des mesquins. Ne vous attardez pas sur ces paroles mais plutôt sur ces actes. Pour la protection du député de l’UPC, posons nous la question suivante : Que se serait-il passé dans cette famille si SIMON ne s’était pas déplacé pour les protéger ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre à 14:32, par François-Joseph
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      Mon frère Ben, ainsi tu crois que celui qui écrit de telle chose a peur. Non Simon l’a dit a plus d’un de Sapone. C’est connu et tu verras la suite du complot de M. Simon contre Sapone bientôt. Assieds toi bien sur ta chaise si non tu risques de tomber de découragement de ton ami Simon. La haine de Simon de mankoudougou a Gounghin de Ouaga pour Sapone, il ne s’en cache pas. Mais Dieu est grand. Et tous ceux qui ont profané la terre de Naaba Kuuda l’apprennent à leurs dépens. Ou sont ceux qui ont jeté le cadavre du juge Nebie a 2 kilomètres de la tomde de Naaba kuuda. Vous savez avec les ancêtres il n’ y a pas de confession.

      Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 07:27, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

      - Ben, tu fais pitié avec de tels propos et si toi tu manges avec Simon, ce n’est pas notre cas à nous autres ! Simon lui-même doit être poursuivi en justice pour port illégal d’arme de guerre avec menace sur des individus. Qui a besoin d’être jaloux d’un tel brouillon ? Calme-toi les nerfs !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 12:19, par LE GUERRIER DU FASO
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    mon parent tonde je suis avec toi ces gens la sont trop clown.il ne savent rien faire si pas manger le riz et chier dans WC . mais on va les chicoter sinon ils vont prendre leur indépendance. les chinois la vont revenir là-bas

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 14:51, par Le Fair play citizen
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    EN VERIIITTTEE !!!!! EN VERITEEEEE
    ECOUTEZ........
    Le maire élu est en fait un UPC à Ouaga qui a trompé la vigilance des habitants de son village et s’est présenté MPP pour les municipales.
    Les contres ont raison car ce Maire actuel n’est pas MPP !!! Son vote est donc une fraude en faite ! Pas simple

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:13, par Africa
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Dans quel pays sommes-nous ? Ce que la télévision nationale et BF1 nous a montré est tout simplement déconcertant. A cause d’un désaccord entre acteurs locaux du même bord politique, fussent-ils du parti majoritaire, des citoyens ont eu l’audace d’en faire une question nationale en barrant une route internationale qui mène au Ghana en passant par Ipelsé, Galo, Sapouy, Yalé, Léo avec son prolongement le long de la frontière (souvent à moins de 3 kms) vers Boura, Hamelé, Ouéssa, Diébougou. Toutes ces précisions pour mettre en exergue l’importance stratégique de cette voie tant sur le plan économique et social que sur celui de la sécurité intérieure du pays.
    Et pourtant, nos "Gandaogo" sont allés jusqu’à aiguiser leur coupe coupe sur le rebord des caniveaux pour menacer à visage découvert quiconque tentera de lever les barricades. Et en effet, nulle force de l’ordre n’a osé s’y aventurer. Les transporteurs, leurs passagers et marchandises ont été laissés à eux-mêmes.
    "On "a laissé faire ; je dis "on" parce que je ne sais pas qui est chargé de faire respecter promptement l’autorité de l’Etat en pareille circonstance : le préfet, le haut commissaire, le Gouverneur relevant du ministre de l’Administration territoriale ou le Ministre de la sécurité lui-même qui a les forces de sécurité sous ses ordres ? Je me pose cette question parce qu’il y a une superposition pléthorique d’autorités qui rallonge forcément la chaîne de décision. Voilà un parfait triplon pour administrer de petits territoires avec les mêmes missions de représentants de l’autorité de l’état, chargés du maintien de l’ordre public.
    A Saponé, une poignée de citoyens a fait le pied de nez à toute cette quirielle d’autorités sans que personne ne réagisse pour faire libérer la voie, et même procéder à des interpellations pour détention d’armes blanches pendant une manifestation dans l’espace public. Une fois encore, dans quel pays sommes-nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:30, par sylas
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    vraiment, saponé doit accepter le jeu, sinon le président de la délégation spéciale sera un de Manga( le pouvoir central). Le vote s’est-il déroulé dans l’obscurité ? Parce que vos pps se font à minuit et voici les conséquences. Pleurez comme vous voulez, c’en est fini pour vous. Bande de riz gras.....hihihihi

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 16:47, par nicholas
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Que Dieu Aide mon village.il n’y a rien sans lutte ;la verité finira par jaillir un jour de soleil ,mes frères .

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 23:00, par Sapoen biiga
    En réponse à : Commune de Saponé : Ce gâteau à problème dans l’assiette du parti au pouvoir

    Sylas, tu veux finjr tout Sapone ou quoi.?
    Si un mangaien vient a Sapone c’est la castrophe. Eeeenh, tu ne slles connait pas ces gens de Manga ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés