Burkina-Ethiopie : Le nouvel Ambassadeur n’a pas été refoulé, selon le ministère des Affaires étrangères

Déclaration • lundi 13 novembre 2017 à 01h09min

Dans ce communiqué, le ministère des Affaires étrangères réagit aux rumeurs rapportant le refoulement du nouvel Ambassadeur du Burkina en Ethiopie et explique ce qui s’est passé.

Burkina-Ethiopie : Le nouvel Ambassadeur n’a pas été refoulé, selon le ministère des Affaires étrangères

Suite aux informations rumeurs relatives au refoulement de Madame Madina GANOU DIABY KASSAMBA, nommée Ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République fédérale démocratique d’Ethiopie par le conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017, le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur tient à rassurer l’opinion publique burkinabè que l’Ambassadeur n’a jamais été l’objet d’un quelconque refoulement.

En effet, la nomination d’un Ambassadeur obéit à un certain nombre de procédures préalables auprès des autorités du pays d’accueil. Pour ce cas-ci, des difficultés de coordination entre les autorités burkinabè et éthiopiennes ont été constatées.

A la suite de cela, le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur, dans le cadre du respect des prescriptions de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, et après une concertation au sein du Conseil de cabinet du jeudi 26 octobre 2017 a décidé du retour de l’ambassadeur GANOU avant une régularisation définitive de sa situation. C’est ainsi que, partie le 10 octobre 2017 à Addis-Abeba, l’intéressée a choisi elle-même la date du 08 novembre 2017 pour regagner Ouagadougou.

Par ailleurs, le ministère tient à rassurer l’opinion publique du respect des procédures pour la nomination des Ambassadeurs. Il en veut pour preuve la nomination de plusieurs ambassadeurs au cours de l’année 2017, notamment au Canada, au Danemark, à Taiwan, au Ghana, au Sénégal, en Suisse, au Japon, et en Egypte, sans que des difficultés n’aient été signalées.

Au-delà de toute autre considération, le Ministre des Affaires étrangères, rassure l’opinion publique de l’excellence des relations entre le Burkina Faso et la République fédérale d’Ethiopie et ne ménagera aucun effort pour œuvrer à leur renforcement.

Ouagadougou, le 12 novembre 2017

La Direction de la Communication et de la Presse ministérielle

Messages

  • A l’avenir il faut éviter ces dysfonctionnements qui n’honorent pas notre pays. L’erreur est humaine, mais quand tout un ministère commet une telle bourde cela est impardonnable. Nous prenons acte de vos assurances et nous vous encourageons.

    • Il faut le dire clairement, la bonne dame a ete refoulee !
      L’ethiopien que je connais tres bien, s’il dit non, c’est non, s’il dit oui, c’est oui !
      Malheureusement, au Faso, on peut dire non ce soir et dire oui demain matin !
      Ils ont surement montre des signes hostiles pour ne pas dire non directement afin que nos autorites puissent se ressaisir, mais helas !

    • Vous en savez quelque chose ? Refouler la Dame pourquoi ? Qu’à cela ne tienne, l’ éthiopien dont vous vantez la dignité n’est nullement extraordinaire ! Qu’ils refusent notre Ambassadeur ou pas on s’en moque. C’est parce que Addis Abeba est la plaque tournante de la politique africaine. Sinon quoi ? Arrêtons de nous complexer devant les autres. Le défaitisme est la pire des théories humaines. Considérons que le Burkina est une puissance et travaillons à faire en sorte qu’il le devienne. C’est seulement de cette façon que nous allons vivre dignes ! Et, c’est à cette toilette des mentalités que nous conviés Thomas Sankara, notre héros !

    • Defaitisme ? Mon oeil oui !
      La verite fait mal mais c’est la verite !
      Je ne connais rien sur le dossier !
      Je parle d’une maniere generale, ici au Burkina, on peut dire non et oui en meme temps et meme demander a ce qu’on bloque une emission et revenir dire qu’on ne sait pas de quoi on parle !
      Oui, c’est peut etre du defaitisme ou du "defatasme", comme vous voulez, je n’ai d’ailleurs pas fait le petit seminaire !!!!!!!!!!
      Voila des reactionnaires qui refusent toujours la verite !
      C’est peut etre toi meme qui a melange les dossiers car un proberbe moaga dit, la femme qui ne sait pas preparer a toujours ses oreilles en l’air pour ecouter !!!!!!!!!

  • Huuummmm ! eeeeeeeiiiiiiiii ! huuuuuummmmm
    Dites nous la vérité ! ça balbutie pourquoi dans ce cas présent ??? On a fait l’école et ne nous dites pas que vos techniciens ne savent plus constituer des dossier de lettres de créance ??? Looolll ! vraiment ça bat de l’aile. Pourquoi tout prend des plombs dans les ailes

  • l’intéressée a choisi elle-même la date du 08 novembre 2017 pour regagner Ouagadougou. Le billet d’avion coûte combien pour qu’elle fasse des vas et vient comme ça !! Ou bien l’argent est trop !! Ce régime sera balayé pour son incompétence et son entêtement

  • HAN WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

  • Le Ministre et son cabinet viennent de faire preuve d’incompétence.
    À ce niveau, cela est inacceptable. Et des têtes doivent tomber !
    On ne peut tenir l’image du pays et dilapider ses maigres
    ressources sans conséquences.
    La diplomatie étant la prerogative du PF, c’est du Mouta Mouta !

  • Selon le communiqué du ministère : "Pour ce cas-ci, des difficultés de coordination entre les autorités burkinabè et éthiopiennes ont été constatées" .

    C’est la désolation et de la merde. Malgré les canaux institutionnels de communication diplomatique vous commettez cette bourde ?. Est-ce la première nomination d’un ambassadeur burkinabè en Ethiopie ?

    Eviter ces pratiques à l’avenir.

  • Mais que diantre ! mieux valait se taire, vous confirmez et diffusez largement ce qui a été dit ! hééé pauvre Burkina !!!

  • Il faudrait être plus sérieux à l’avenir car ces explications ne font pas honneurs au pays

  • Mr le ministre, nous ne sommes pas des enfants. Ceci montre la non maitrise au sommet de l,etat.

  • Ayez simplement la décence de ne pas prendre les gens pour des cons. Nommer en Conseil des Ministres un Ambassadeur, qui plus est Représentant Permanent qui n’a pas encore été agréé par le pays d’accueil ou auprès de l’organisation internationale est une faute grave. Lorsqu’on commet une erreur, on la reconnait et on tire les conséquences qui s’imposent pour que cela ne se répète plus.

  • "des difficultés de coordination entre les autorités burkinabè et éthiopiennes ont été constatées". Vous tentez de sauvez votre face, mais vous ne faites que confirmer les rumeurs.car ces problèmes de coordination que vous évoquez vous incombent certainement. Pourquoi cela n’est-il pas arrivé au Burkina avant sous les autres ministres ? Et pourquoi cela arrive-t-il aujourd’hui ? L’hypothèse de l’incompétence est-elle à exclure ? C’est ce qui arrive quand vous mettez à la tête des hommes dont la compétence reste à prouve car même si les agents sont compétents, le résultat n’est pas assuré. Le cas que du ministère de la sécurité est là pour nous le rappeler. Reconnaissons d’ailleurs que c’est une erreur de la part du "Vieux cowboy désespéré" d’avoir mis à la tête de ce département stratégique quelque quelqu’un qui n’avait aucune expérience dans la diplomatie, ni même dans l’administration publique.

  • Mon oeil Oui !
    Vous auriez mieux fait de vous taire.
    Vous n avez pas respecté la procédure et elle était obligée de regagner le bercail.
    Si il n y’a pas de difficulté qui puissent l obliger à revenir et elle le fait librement, dites moi si c est l’Etat qui supporte ces frais. Ainsi, on dilapide les deniers publics au ministère des affaires étrangères ! Pauvre Burkina

  • On a fait du n’importe quoi, mais ce n’est pas grave. On maîtrise notre désordre.Donc, circulez, il n’y a rien à voir. Et attention aux rapporteurs, on vous a à l’œil.
    Que ceux qui ont compris autrement ce communiqué m’aide à comprendre svp.
    Tel est le Faso nouveau.

  • Le retour au Burkina du nouvel Ambassadeur frise un désordre qui ne dit pas son nom. Ce n’est pas parce que plusieurs Ambassadeurs ont été nommés en 2017 qu’il faut dormir sur ses lauriers et bâcler les procédures. Il faut toujours travailler avec professionnalisme même si la perfection n’est pas de ce monde. Le Burkina Faso regorge de diplomates chevronnés, cela ne devrait pas arriver à moins que le Ministre en vienne à faire à sa tête. On verra de toutes les couleurs, j’allais dire de toutes les diplomaties dans ce Burkina Faso. Ce communiqué loin de rassurer, apporte plutôt de l’eau au moulin de la rumeur. SVP, cessez de gaspiller l’argent du contribuable par votre mauvaise application des procédures ! Il ne suffit pas de connaître les procédures en la matière, encore faut-il les appliquer correctement.

  • Je ne sais pourquoi, mais ce communiqué ne me rassure pas.

  • Je ne vois pas la différence entre être refoulée et être rentrée au pays pour non conformité à la règle de l’art. C’est comme si Son Excellence était un sans papiers (débarquer dans un pays tiers sans visa d’entree Valide) et vous savez bien comment ça se ressoud. Retour au pays d’origine sans ménagement (pour les citoyens lambda) et retour à la maison “ pour les Diplomates”. À l’avenir il faudra éviter de telles situations car ça n’honore pas le PF dont les Ambassadeurs sont le Représentants Directs. NB : les Ambassadeurs sont les Représentants des Présidents de la Republique. Ca c’est encore une bourde du pouvoir. Je me demande si ce n’est pas la 1ère dans l’hisyoire de notre République vieille de 57ans !

  • OUI, NOTRE MINISTÈRE À UN PROBLÈME DE CADRE BIEN FORMÉ
    BEAUCOUP N’ONT ÉTAIENT BIEN FORMÉ DANS CADRE DE LA DIPLOMATIE.
    LE NOTRE MINISTRE EST MAL ENTOURÉ DU PREMIER RESPONSABLES
    ADMINISTRATIFS A SON CABINET .
    BEAUCOUP DE SON ENTOURAGE FOND UN DOUBLE JEUX COMME
    ADJOINT.
    VOILÀ ENFAITE POUR LE DOSSIER QUELQUE ÉTAIT CONTRE ET ELLE
    MANQUÉ DE CONNAISSANCE DIPLOMATIQUE SAIS RETROUVÉ
    AFFAIRE .
    JE PROPOSE UNE RENCONTRE AVEC TOUT LE PERSONNEL
    AVEC CV ET LEURS DIPLÔMÉ UNIVERSITAIRE OU CEUX QUI ONT
    ATTESTATION , CERTIFICAT .
    ENFAITE NOTRE CAS EST SÉRIEUX AU TEMPS DE L’ANCIEN RÉGIME
    NOUS AVIONS COMMENT QUELQUES EUX DES POSTE SANS NIVEAU.
    JE VOUS DEMANDE VÉRIFIER DANS ARCHIVE .
    ON VOIT AUSSI QUE NOTRE VEULENT DES AFFAIRES AVEC LES AFFECTIONS.
    MR BARRY TRAVAILLÉ NOMMÉ DES AGENTS DES MINISTÈRES DE LA CULTURELLE, COMMERCES, JEUNESSE ET COMMUNICATION DANS LES PARCE QUE C’EST DROIT AUSSI
    ET LES TEXTES SONT CLAIRES.

  • Traduction en langage non diplomatique, l’ambassadeur a été refoulé même si ce n’est pas à l’aéroport. Difficultés de coordination de la part de qui ? Ça sent l’incompétence quelque part.

  • Le communiqué du MAE crée le trouble dans les esprits et ne fait que confirmer les errances constatées à la tête de ce Département depuis la Transition à nos jours. Cet amateurisme confine au ridicule pour notre diplomatie mais surtout écorne serieusement l’image de notre pays et met à nu le piteux état de nos institutions. Aucun professionnalisme !
    Pire cet incident survient au moment où des voix à l’interne (propos de Tahirou Barry) ont fini de jeter un discrédit total sur notre gouvernement, apportant ainsi une preuve supplémentaire que le navire battant pavillon burkinabé est un bateau fantôme sans capitaine à bord.
    Il ya des signes qui ne trompent pas. Le mal est profond. Alors " avis de tempête avec de fortes houles " à l’horizon.

  • Reconnaissez qu’il ya eu négligence et amateurisme dans cette nomination. La procédure na pas été respectée et Madame l’ambassadrice n’avait pas d’autre choix que de regagner le bercail. C’est grave ce genre de manquement et ça nui gravement a notre diplomatie qui d’ailleurs a perdue de sa belle depuis un certain temps par le manque crucial de professionnalisme dans ce département géré de maniéré cavalière par un ministre business man sans expériences diplomatiques

  • Communiqué bien politicien. Pourquoi laisser rejoindre pour rappeler ? Ne continuez pas à prendre les gens comme vos moutons. Voir la déclaration du syndicat et en tirer toutes les conséquences au lieu de ces gesticulations pour vous justifier. Quelle honte pour ce Pays !

  • Monsieur, le ministre acceptez ce que pense l’opinion publique. Madame l’ambassadrice a été renvoyé. Dans votre récit, vous parlez de certaines procédures à accomplir auprès du pays d’accueil avant de nommer. Et pire, vous rajoutez qu’il y’a eu des difficultés de coordination entre le BURKINA et l’ETHIOPIE. Ma question est la suivante :
    Quelle y’avait il donc à envoyer un ambassadeur désigné alors que rien n’était claire avec la diplomatie éthiopienne ?
    Monsieur le ministre, acceptez votre défaite et cela est une grande honte pour vous et aussi mon très cher BURKINA FASO.
    Hééé, Monsieur le Président du FASO ouvrez bien vos yeux sur vos ministres, qui de plus en plus, beaucoup d’entre eux ne font que ternir l’image de notre chère patrie.

  • Mr Barry cest au pieds du mur qu’on connaît le maçon. Cest Le BURKINA nouveau ça . Vous aviez fait du Burkina un Pays de Troisième zone . Rien que du tâtonnement. Vous n’aviez pas besoin de nous citez des exemples de Pays ou cela s’est bien passé. Ça ne devrait pas arrivé. Le BURKINA est devenu ridicule à l’extérieur de par votre manque de sérieux et de carence à gérer ce ministère. Je vous préférait dans votre rôle d’OSC . Mais vous aviez voulu venir à la soupe vaille que vaille. Voyez-vous ça n’arrive pas qu’aux autres ? Qu’est-ce que nous allons retenir de votre passage à ce ministère qui semble vous dépasser ? Ou bien vous êtes tellement préoccupés par vos business que Les choses sérieuses de ce ministère vous dépassent ? Moi à votre place je chercherai à démissionner comme l’autre . Ah pauvre BURKINA de nos aïeux !!!

  • Je n’aime pas cette tendance au corporatisme et au classicisme bureaucratique que les diplomates burkinabè érigent en norme pour la conduite des affaires étrangères au Burkina Faso mais j’avoue que le chef de cabinet du ministère est très très naïf. Mais pouvait-on s’attendre à mieux de la part d’un jeune gars issu direct des ressources animales ? Je dis aussi qu’au lieu de venir en parler ici dans la presse, au nom du Burkina Faso, vous devriez plutôt les aider

  • BONJOUR A TOUS !
    Houm !!! continuez a vous chatouiller pour rire !!!!
    Tout le monde connait le prénom de la vielle mais on l’appelle GRAND MERE !!!!!

  • 03 ministres doivent démissionner : Simon Remis et Apha

  • Bonjour
    Il est fort dommageable de constater que tous les ministères régaliens du Faso sont dans la tourmente : Police et sécurité (Simon), Aff. Étrangères (Barry), Justice (Bagoro) et communication porte parole du Gouvernement (Dandjinou) hormis l’économie et les finances de Mme Coulibaly/Sori (encore que le PNDES aussi patine).
    Malheureusement le PM Kaba ne s’en sort pas.
    Monsieur le Président du Faso, tous les signaux sont au jaune, certains mêmes sont déjà au rouge, il est de votre responsabilité et il est temps de réagir vigoureusement pour ramener le BF sur la bonne trajectoire.

    • Le président est comme un chat qui ne peut même pas attraper de souriceau. Il ne faut donc rien attendre de lui comme geste pour changer quoi que ce soit. Il faut apprêter seulement vos cartes d’électeurs pour 2020 et ouvrir le bon oeil. Tant pis pour l’aveugle s’il se les fait piétiner deux fois !

  • C’est pas étonnent vu qu’ils passent leur temps à faire des grèves.. D’ailleurs on en a rien à cirer

  • Chère tantie, prenez votre mal en patience, ça va se régler.
    J’ai l’impression que ceux qui avaient en charge ce dossier l’ont saboté.
    Si Dieu a planifié votre promotion ; les hommes ne peuvent rien.
    Bon courage à vous !

  • Hooooooooooo vous êtes incompétent à ce point là !
    pourquoi ne prêter vous pas une oreille attentive à vos conseillers Monsieur le Ministre ? Il fallait si attendre. quand à vous Madame, étant du corps, vous devriez être la plus avertie.

  • Avec tous nous conseillers des affaires étrangères qui crient sur tous les toits qu’ils sont hautement qualifiés, on ose nous dire qu’il y’a eu ’’des difficultés de coordination entre les autorités burkinabè et éthiopiennes ont été constatées’’. Si c’est le cas, il faut sanctionner ceux qui étaient chargés de cette coordination. Dans le cas contraire, reconnaissez que la bonne dame a été refoulée et dans ce cas aussi, il faut sanctionner ceux qui ont commis cette bêtise.
    Si on avait pris l’argent que l’Etat a gaspillé pour qu’elle aille se faire refouler comme une vulgaire personne pour ouvrir une voie entre karpala et la route de Pô, beaucoup de citoyens comme moi allait dire crier un ouf de soulagement. Mais hélas, on mis ça dans anus de âne comme disent les mossi.
    Il faut karpaliser karpala.

  • Les burkinabè en auront pour leur grade. Voici les conséquences du vote hasardeux de novembre 2015. Ils ont voté un incompétent qui n’a pas eu la sagesse de s’entourer d’hommes qu’il faut. Voila comment notre laxisme et notre inconscience professionnelle sont publiés aux yeux du monde par le canal diplomatique. Malheureusement, il y en a qui sont nés avant la honte. Comment un bébé hollandais peut-il gérer des bengavores ? Malheureusement, la campagne de 2020 a débuté au MPP tandis que les autres dorment. Pitié pour mon peuple, pitié pour mon Faso, prisonniers d’hommes peux scrupuleux depuis 30 ans !
    Mais inch’Allah, la colère de DIEU s’abattra sur les méchants car, tout se paye ici bas.

  • N’importe quoi...c’est quoi encore ces sauces de liquide biliaire, pimenté mélangé à du vinaigre qu’on tente de nous faire manger...

  • Barry tu es la pour tes affaires ou pour diriger un ministère ? La honte la honte pour toi ,pour ROCH et pour le Pays entier. Démissionne mon gars !

  • Même le nouvel ambassadeur du Burkina au Canada fait des erreurs au Canada. Avant de faire ou d’être invité à n’importe quelle cérémonie, il se devait de présenter ses lettres de créances aux dirigeants du Canada. Ce nouvel ambassadeur se laisse inviter aux JPO d’essakane à Montréal en tant qu’ambassadeur pourtant il n’a pas encore présenté ces lettres de créances. N’es ce pas grave cela ?
    Outre cet incident diplomatique, dans son discours ce dernier qui doit être diplomate dans ses dires dit ceci " quand quelque chose est bon il faut le dire, et quand c’est pas bon, il ne faut pas le dire aussi". Es ce sa ligne la conduite d’un ambassadeur ???
    trop c’est trop !!

  • Alors là ! Pourquoi tant de désordre ? Est-ce vraiment du fait de l’"allogenat" ? des Bô Yôrodjan ? Tout va se savoir et voilà qui sera clair

  • - Je viens de lire 2 réactions au même article posté sur Netafriquenet.com. Mais il y a vraimenat beaucoup de choses que nous ignorons au dehors ici hein ! Lisez et vous serez ébahis :

    RÉACTION 1  : Le Consulat Général à New York. Installé précipitamment par M’ba Michel et Zida pour nommer les amis et parents. Tenez vous bien ce Consulat n’a pas de bureaux. Cependant la Transition a affecté un Consul Général, un Consul adjoint qui vient au service 2 ou 3 fois par semaine, un vice-consul et un trésorier - pour faire quoi ???? -.

    Pire, le MPP a affecté dans ce Consulat Mme Tiendrébéogo qui également vient au service de 10h à 14h , 2 ou 3 fois par semaine, elle n’est ni diplomate, ni personnel local, à vérifier si elle est fonctionnaire de l’état. Tout ce qui est sure et sans se tromper Mme Tiendrébéogo est l’épouse de Mr.T Tiendrébéogo ci-dessus évoqué, conseiller spécial du président Roch et frère du tout puissant Larlé Naaba. Cependant cette Cette Mme Tiendrébéogo et ses enfants sont logés, nourrit, payée par l’état burkinabè, pire ses enfants fréquentent dans les écoles françaises - très chères à New York -

    Uniquement la scolarité à école française des enfants du personnel du Consulat permettent de louer un local pour le Consulat ou un siège pour l’Association des Burkinabè pour ne pas dire des Burkinabete puisque qu’ils ne prennent pas conscience que la Transition et le MPP les utilisent. Ce Consulat n’est pas pour résoudre leur problèmes, mais pour enrichir la transition et le MPP.

    Ainsi ces Burkinabe de la Transition et du MPP s’enrichissent et mettent leurs familles à l’aise à New York , au compte du pauvre contribuable burkinabè, qui a consentis d’énormes sacrifices les 30 , 31 octobre 2014 afin que ’’Plus rien ne soit comme avant’’.

    Du courage au SAMAE et surtout aux burkinabete de New York dont Zida et M’ba Michel ont su utiliser pour faire profiter leurs amis et parents. Le Ministère est médiocre à l’image du Ministre. Mon pauvre Faso.

    RÉACTION 2 : Salut. Le SAMAE , il faut appeler un chat par son nom. On sait que tous les diplomates se battent pour se faire affecter a New York. D’ou il ya beaucoup de magouille.

    La Mission Permanente auprès de l’ONU : Elle a 4 secrétaires toutes des protégées de M’ba Michel. Cependant faites s’y un tour , il n’y a de réceptionniste - Comme c’est le cas dans toutes les Missions auprès de l’ONU -. Aucune d’elles ne veut assumer cette tache qu’elles trouve dégradante. L’Ambassadeur Tiaré regarde Mouta-Mouta cette situation. Il a peur de perdre son poste qu’il perdra d’ailleurs bientôt au profit de Tiendrébéogo qui est en train de le poignarder dans le dos à la présidence afin d’être nommé comme ambassadeur a New York, pour rejoindre son épouse déjà au Consulat et ses enfants puisque Tiaré a été nomme par M’ba Michel ;

    Cette même Mission a également 2 protocoles venus de Ouagadougou logés, nourris, et on se demande ce qu’ils font concrètement comme boulot rentable au Faso ;

    - CONCLUSION  : Nous sommes foutus et rien n’a changé dans les manières de faire au Faso ! Du grain à moudre pour l’UPC pour les batailles présidentielles futures. ZEPH a aussi des relations à New-York et peut bien vérifier toutes ces déclarations.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Dans tous les cas, ce n’est pas aux gens comme Natama de dénoncer cela dans leur aigreur.
    Car de sa bouche à lui, cette information n ’est digne d’aucune fiabilité.

  • A ce qu’on dit , le secrétariat du ministère a été contourné, seul le cabinet a géré cette affaire et voila ce que çà a donné ! Simplement pitoyable !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés