Académie de Police : La troisième promotion effectue sa rentrée officielle

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • vendredi 10 novembre 2017 à 23h34min

Les élèves commissaires et officiers de police ont effectué ce vendredi 10 novembre 2017 leur rentrée officielle 2017-2018 à l’Académie de Police. La cérémonie a réuni les premiers responsables de la police nationale et des cadres du ministère de la Sécurité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Académie de Police : La troisième promotion effectue sa rentrée officielle

C’est désormais une tradition à l’Académie de Police. A chaque rentrée, l’institut organise une cérémonie officielle marquant le début des cours à cette école. Cette année encore, l’habitude a été respectée.

Cadres du ministère de la Sécurité et de la Police nationale ont assisté ce vendredi à la rentrée académique de la troisième promotion des élèves commissaires et officiers de police. « Pour des raisons de sécurité, je ne donne pas habituellement le nombre de mes élèves », a indiqué le directeur de l’Académie de Police, Amadou Guigma avant d’ajouter qu’ils sont plusieurs centaines.

Une académie pour plus d’efficacité dans la sécurisation des populations

L’Académie de Police est un institut supérieur de formation des cadres de la Police nationale. Commissaires et officiers y reçoivent une formation qui ambitionne de faire d’eux des agents de sécurité professionnels. « La mise en place d’une école supérieure pour la formation des cadres de la police nationale est l’une des réponses pour un meilleur professionnalisme de l’institution policière », a précisé Alain Joachim Bonzi, directeur général des Ecoles de police.

Le Burkina fait actuellement face à de nouvelles formes d’insécurité. Le terrorisme est venu se greffer à la liste déjà longue des actes d’insécurité auxquels les populations étaient exposées. Ce qui contraint les forces de sécurité à revoir leurs méthodes et à se performer. « Désormais, chaque jour apporte son lot d’évènements et de défis qui interrogent les services de sécurité sur leurs capacités à garantir la sécurité aux Burkinabè. De même nous entendons quotidiennement nos concitoyens sur les comportements de certains personnels chargés d’assurer la paix et la sécurité, notamment en ce qui concerne l’éthique et la déontologie du métier et le respect des droits de l’homme », a ajouté le contrôleur général de police, Alain Joachim Bonzi.

Une formation adaptée au contexte actuel

Pour répondre aux attentes des populations, l’Académie de Police a initié une formation adaptée au contexte actuel. Pendant deux ans, les élèves policiers allient cours théoriques à la pratique lors des stages. « Les efforts déjà déployés pour une formation en alternance, alliant cours et stages d’application sur le terrain, me rassurent sur l’orientation pédagogique de ces structures de formation », a fait savoir, Abdoulaye Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Sécurité représentant Simon Compaoré. Il a en outre ajouté qu’il sied que cette approche pédagogique prospère davantage et rende les personnels encore plus professionnels.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés