Construction et bitumage de la RN 29 Manga - Zabré : Bientôt fini le calvaire des populations

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • vendredi 10 novembre 2017 à 13h10min

Dans la commune de Zabré située à 180km de Ouagadougou et 170 km de Tenkodogo chef de la province du Boulgou, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a procédé le jeudi 09 novembre au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route nationale 29 tronçon Manga - Zabré dans le cadre du projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU). Un projet d’appui de la Banque mondiale et de la Coopération suisse aux secteurs des infrastructures, de la mobilité urbaine, de l’urbanisme et de la décentralisation.

Construction et bitumage de la RN 29 Manga - Zabré : Bientôt fini le calvaire des populations

Des oufs de soulagement, les populations de la commune de Zabré dans le Centre-Est pourront définitivement commencer à en pousser avec le calvaire qu’elles subissaient pour parcourir la route nationale 29 Manga - Zabré. En effet le projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU) prévoit la construction et le bitumage de ce tronçon long de 79 kilomètres. Le chef de l’Etat a du reste donné le top de départ des travaux de réalisation de cette route le jeudi 09 novembre dans ladite commune. Bonne nouvelle pour les populations de Zabré et de Manga.

Les populations mobilisées et en première ligne les chefs coutumiers

« Le bitumage de cette route a été une promesse maintes fois renouvelée depuis le retour de notre pays à une vie démocratique normale. Mais une promesse jamais accomplie au point que lorsque nous annoncions la date du 09 novembre, beaucoup n’y croyaient pas » a notifié le maire de la commune de Zabré Boureima Louré. Des propos qui laissent imaginer l’immense joie des populations du Centre-Est et du Centre Sud sorties massivement pour assister à la cérémonie de lancement des travaux. « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ». Cette parole de l’évangéliste peut maintenant avoir du crédit pour ces populations qui jusque-là étaient, avec juste raison, comme un certain Thomas biblique, c’est-à-dire attendaient de voir pour croire les promesses de campagnes des politiques.

Boureima Louré, maire de la commune de Zabré

« C’est une forte attente des populations qui commence à être comblée. Le bitumage de la route boostera à n’en point douter le développement de la commune car il facilitera la circulation des biens et des personnes dont le passage obligé sera désormais Zabré » a souligné le maire. En effet la route Manga - Zabré une fois bitumée va contribuer au développement économique de la zone à travers la réduction du temps de voyage, l’amélioration du transport des produits agricoles des zones de production vers les zones de consommation aussi bien à l’intérieur du territoire national qu’avec les pays voisins comme le Ghana et le Togo. Et à en croire le représentant de la Banque mondiale « la route qui sera bitumée permettra l’écoulement vers les centres principaux de consommation des 150 000 tonnes environ de tubercules, plus de 3 000 000 de têtes de bovins, de caprins et ovins et l’important élevage de volailles ».

Le président donnant le top départ des travaux

D’un coût global de plus de 112 millions de dollars US ( soit 64 milliards de FCFA), ce projet est selon le représentant de la Banque mondiale au Burkina Faso, Cheick Kanté « la concrétisation des accords de financements signés le 07 juillet 2016 entre la Banque mondiale et la Coopération suisse, pour un montant de 100 millions de dollars (soit environ 55 milliards de FCFA) sous financement de la Banque mondiale et de 7,3millions de dollars (à peu près 4,2 milliards de FCFA) de la Coopération suisse ». La contribution de l’Etat est de l’ordre de 05 millions de dollars, soit 2,750 milliards de FCFA a-t-il précisé.

Lancé depuis 2016, le projet de transport et de développement des infrastructures urbaines sera mis en œuvre principalement dans les régions du Centre-Est, du Centre Sud, du Centre-Ouest, du Nord et de la Boucle du Mouhoun sur une durée de 6 ans avec pour objectif l’amélioration de la mobilité et de l’accès aux infrastructures dans les zones rurales et urbaines ci-dessus ciblées. Mais pour ce qui concerne la construction et le bitumage de la nationale 29, les travaux seront exécutés par le groupement d’entreprises l’Africain des Travaux Publics SA (ATP-SA) /Société de Grands Travaux internationaux (SGTI)/KANAZOE et frères (KF) sur une durée de 24 mois (deux ans). Et ce sont 28 394 065 343 FCFA qui ont été injectés à cet effet.

Le président Roch Marc Christian Kaboré

« Le contrôle et la surveillance seront réalisées par le groupement de bureaux d’étude TECHNI-CONSULT/ACIT Géotechnique pour un montant de 795 340 456 FCFA TTC sur un délai de 26 mois » a laissé entendre le ministre en charge des infrastructures Eric Bougma qui a par ailleurs annoncé toujours dans le cadre du bitumage de la RN 29 la réalisation de 16 forages positifs, la plantation de 3290 arbres, la construction de 9 000 ml de murs de clôture pour écoles et bâtiments publics le long de la route et l’arrivée de la SONABEL dans la commune de Zabré à la fin des travaux.

Cheick Kanté, représentant de la Banque mondiale

Après avoir donné le top de départ symbolique du démarrage des travaux à l’issue de la cérémonie, le président du Faso a exprimé sa satisfaction pour la forte mobilisation des populations autour de ce projet. « Le lancement de cette route était très attendue par les populations des différentes localités que nous avons traversées (Manga, Gogo, Gon, Boussougou, Dindéogo et Zabré). Je suis d’autant plus content que la Banque mondiale vient de marquer son accord pour la continuation de la route de Zabré jusqu’à la frontière du Ghana. C’était d’ailleurs l’une des revendications des populations. Je crois que nous en tant que gouvernement, en tant responsables du pays, nous sommes en pleine action pour le désenclavement du Burkina Faso » a-t-il déclaré.

En attendant de voir une route nationale bien construite et bien bitumée, les populations devront encore prendre leur mal en patience pour deux ans juste le temps de la réalisation des travaux qui commenceront dans la ville de Manga en passant par Zabré pour s’étendre jusqu’à la frontière du Ghana.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA
Lefaso.net

Messages

  • Merci pour cette réalisation.
    A quand le bitumage de l’axe Guiba Garango ?

    • C’est bien les lancements en grande pompe. Mais le demarrage effectif des travaux est mieux. Voila une annee que le lancement de la construction et du bitumage de Dydir-Toma-Tougan a ete fait. Ce n’est que recemment qu’ils ont commence les levees topographiques.
      A un moment, on devrait arreter de gaspiller de l’argent et du temps dans les lancements festifs et attendre plutot les inaugurations. Surtout lorsque le chantier est cense finir avant la fin du mandat.

  • Rock Marc Christian KABORE à Zabré après Saye ZERBO en 1981. C’était ça l’événement !

  • Vraiment un ouf de soulagement. Zabré deviendra bientôt un secteur de Ouaga. Zabré-Ouaga en 3h30mm eh non en 4heures
    lecompagnies de transport à vos marques.

  • Ceci me semble être un pied de nez à Zéphirin Diabré qui , apparemment continue sa déscente aux enfers . Zeph , vois-tu ? même mort , Salif Diallo apporte son PPP à la porte de ta case à Zabré.

    • Il faut bien vous renseigner avant de vous lancer dans des verbiages insenses, impertinentes et inutiles. Nous ce qu’on sait c’est que le pied recul en matiere d’affaire. Votre facon de lier la politique a tout n’engage que vous. Apres vous allez dire que c’est pour nous dire que c’est le PNDES. C’est bien avant cela. De toute facon, on s’en fout. Que celui qui gagne un marche qu’il l’execute correctement. Une telle voie doit tenir au min 20 ans. Apres tout c’est le pays que vous endettez meme APRES votre ROCK que vous adorez et Zeph que vous traitez de tous les noms d’oiseau. En fait j’espere vous vous n’etes pas deja en enfer.

  • Qu’est devenu le bitumage du tronçon Guiba-Garango dont le financement a été acquis selon le PM lors de son discours devant les élus ?

  • Qu’est devenu le bitumage du tronçon Guiba-Garango dont le financement a été acquis selon le PM lors de son discours devant les élus ?

  • Bravo aux autorités d’avoir pris à bras le corps une des préoccupations majeures des populations de cette contrée du pays !!! Merci et encore merci pour l’action. "La route du développement passe par le développement de la route" je me revois en train de le répéter.

  • C’est bien , même très bien. Mais il est aussi grand temps et vraiment grand temps qu’on songe également au tronçon carrefour Poura-Fara-Hamélé. N’est-ce pas Poura qui abrita la première mine du Burkina Faso. Comment peut-on avoir pillé cette localité et n’être même pas fichu de lui accorder un minimum de développent. Regarder le piteux état dans lequel se trouve cette localité. En saison de pluie, c’est la croix et la bannière. Il nous est difficile de rentrer au village pendant cette période de l’année. C’est un tronçon qui désenclavera plusieurs localités. C’est une route du développement et elle contribuera, je vous assure, à l’essor des populations de la région et partant du Burkina Faso entier. Merci de penser vivement à ce tronçon !

  • Très bonne nouvelle que le tout puissant face que le tronçon Guiba-Bindé Niagho-Béguedo- Garango puisse bénéficié également d’un bitumage dans les mois a venir.

  • voilà des projets de développement concrets que seuls ceux qui refusent de voir diront que rien n’est fait. l’équipe gouvernementale doit travailler pour prendre en compte les aspirations du peuples que de se laisser entrainer par des apprentis trouble fêtes.

  • quel plaisir que de voir un partie de notre population soulagée par le bitumage de cet axe. sans verser dans le régionalisme,nous souhaitons pareille réalisation pour la nationale N°11 (batié-Gaoua) longue seulement de 67 km et que nous parcourons en 4heures de temps. c’est un calvaire que nous vivons. Pour une localité à cheval entre la cote d’Ivoire et le ghana, le désenclavement constituera un véritable pole de développement et de croissance économique maisauusi d’intégration des peuples.

  • M. LAÏCO, RMCK est un président démocrate. Il ne fait pas de ségrégation pour un adversaire. Même si Jeph est le fils de la localité, il n’est pas le père de famille des habitants. Rock est pour tous les burkinabé. Que Dieu l’accompagne dans sa mission.

  • Bravo, bravo, bravo ! C’est le peuple qui a gagné.
    Félicitation au Président du Faso .
    Félicitation au Gouv

  • Très bon investissement pour les populations de Manga-Zabré et pour tout le Burkina Faso. Faudra penser également à mettre du bitume sur le tronçon Tougan-Ouahigouya. Un véritable calcaire (c’est peu dire) pour les populations de cette région qui empruntent cette route ou souhaitent écouler leurs produits. S’il vous plaît messieurs du gouvernement pensez enfin à ce tronçon qui va révolutionner la production dans toute la Boucle du Mouhoun (grenier du Burkina dit-on) s’il venait à être bitumé.

  • une très bonne nouvelle pour les parents de ZABRE mais vos frères de OUARGAYE attendent aussi. depuis 1965 on attend et cela jusqu’à quand nous sommes déçus une province de 8 départements et on compte au moins 6 bureaux de douanes cela voudrait dire que le potentiel économique est énorme. merci d’en tenir compte

  • C’est déjà çà, seulement c’est un projet qui était au placard, dont les études ont commencées en 2012 et bouclées en 2015, avec un financement de la BAD bouclé en 2014 avant le départ de Blaise COMPAORE.
    Dite nous c’est à quel niveau ROCK le géniteur de ce projet ????????????.
    Il ’a fait qu’accompagner le projet. En aucun moment le PPP n’a de rapport avec ce projet.
    NOUS FELICITONS LES HABITANTS DE ZABRE POUR CETTE CHANCE ET PAR RICOCHE TOUT LE PAYS, ET MERCI MILLE FOIS A LA BAD ( Banque Africaine de Développement) de nous accompagner dans le développement.
    Veillez à sa bonne exécution parce que le MPP voudrait soutirer de l’argent dans ce projet.
    Ouvrez les yeux Monsieurs des agents des infrastructures
    .

    • Le convaincu, toi, tu semble être la négation de l’avancé de notre cher pays en n’ayant en tête que de l’aigreur et du mauvais esprit. De grace, quitte la toile et laisse nous avancer. Les oiseaux de mauvais plumage, on n’en veut pas. Bravo à monsieur le président du Faso d’avoir lancer ces travaux de bitumage. Pourquoi depuis 2012 jusqu’à la fuite de BC sans démarrage ? Si tu n’as rien à dire, de grâce, ferme-là, et pour de bon

  • C’est déjà çà, seulement c’est un projet qui était au placard, dont les études ont commencées en 2012 et bouclées en 2015, avec un financement de la BAD bouclé en 2014 avant le départ de Blaise COMPAORE.
    Dite nous c’est à quel niveau ROCK le géniteur de ce projet ????????????.
    Il ne fait qu’accompagner le projet. En aucun moment le PPP n’a de rapport avec ce projet.
    NOUS FELICITONS LES HABITANTS DE ZABRE POUR CETTE CHANCE ET PAR RICOCHE TOUT LE PAYS, ET MERCI MILLE FOIS A LA BAD ( Banque Africaine de Développement) de nous accompagner dans le développement.
    Veillez à sa bonne exécution parce que le MPP voudrait soutirer de l’argent dans ce projet.
    Ouvrez les yeux Monsieurs des gants des infrastructures
    .

  • Ce projet est un financement de la Banque Africaine de Développement (BAD), dont les études ont commencées en 2012 et bouclées en 2015, quant aux financements ils ont été bouclés en 2014 avant le départ de Blaise COMPAORE.
    Comme l’administration est une continuité, on comprend bien que c’est ROCK qui fait aujourd’hui le lancement des travaux. Mais que les amoureux de ROCK sachent que ce n’est un projet du PPP, ni du PNDES n’en parlons pas du MPP, c’est un projet sous la conduite du CDP.
    NOUS ATTENDONS TOUJOURS UN PROJET DU NOUVEAU REGIME meme si c’est un projet de poulailler on va prendre, en lieu et place de l’insécurité et du désespoir qu’il ne sert actuellement.
    Avec des ministres qui se comportent comme au far ouest. C’est malheureux.

  • Mr le president Merci et bravo.Mais quant es-ce les 3 km de bitumage dans la ville de Bousse

  • Un projet a la fois !
    C’est de cette seule maniere que nous pourrons developper notre cher Burkina Faso. Et l’autre bonne nouvelle, c’est que nous avons un delais ; la circulation sur la voie debutera dans DEUX ANS.

    Que Dieu continue de guider nos dirigeants dans cette direction du progres.

    Bonne fin de semaine a tous !

  • Il reste encore du chemin car des chefs lieux de provinces attendent d’être désenclavées : Batié, Wargaye, Gayeri, Sebba, Gorom Gorom et Boulsa (la seule chef lieu non frontalière chez les oncles maternels du PRESIDENT). Avez vous dit désenclaver Zabré commune rurale et frontalière du Ghana ? Batié frontalière avec la Côte d’Ivoire et le Ghana, Wargaye frontère avec leTogo, Gayeri et Sebba frontalière avec le Niger, Gorom Gorom frontalire avec le Niger et le Mali. Monsieur le Président taclez bien Zeph sur l’ensemble du territoire national et engagez un vaste programme de bitumage de tous les chefs lieux de provinces.

  • A l’attention de M. LAÏCO,

    J’ose croire que vous êtes de bonne foi quand vous parlez de PPP pour cette route Manga-Zabré. Si oui sachez que ce projet n’est pas financé dans le cadre d’un PPP. Il suffit de relire l’article pour vous en convaincre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés