Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU (Stagiaire) • vendredi 10 novembre 2017 à 13h03min
Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique

Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier salon régional sur le commerce électronique en Afrique de l’Ouest. L’information a été le jeudi 9 novembre 2017 au cours d’une conférence de presse.

« Etat des lieux du e-commerce et sécurisation des échanges électroniques au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se tiendra le premier salon régional sur le commerce électronique. Un salon organisé par le Forum africain sur la gouvernance de l’internet et Digital Challenge Services, une entreprise spécialisée dans les services du commerce électronique. Il réunira au pavillon Soleil levant du SIAO, les six secteurs qui constituent le e-commerce, que sont les technologies e-commerce, les services e-commerce, l’optimisation e-commerce, le M-commerce, le transit-logistique et transports et les postes-livraison expresse.

Il est attendu une soixantaine d’exposants, des personnes souhaitant développer ou optimiser un site de vente en ligne, les e-marchands qui souhaitent développer ou optimiser des points de vente physiques, ainsi que les décideurs à la recherche de produits et services pour accroître la productivité, réduire les coûts, attirer plus de clients ou améliorer l’expérience client de leurs entreprises. Il est aussi attendu 1200 visiteurs professionnels et quatre pays invités que sont la France, la Côte d’Ivoire, le Congo Brazzaville et le Mali. Pour cette première édition, l’experte invitée d’honneur est Edith Yah Brou, bloggeuse ivoirienne considérée comme l’une des figures les plus importantes de la sphère technologique de son pays.

Durant 72 heures, les participants vont réfléchir sur les enjeux et les opportunités du e-commerce à travers des conférences thématiques, des panels et des ateliers-solutions, mais aussi des rencontres B2B. Il est également prévu la réalisation d’un annuaire électronique et papier des acteurs du e-commerce selon leurs secteurs d’activité et une soirée de clôture avec la cérémonie des e-commerce Awards.

Selon Salomon Anselme Mano, directeur d’e-commerce Ouaga, le salon a pour objectif de créer un cadre de rencontres professionnelles entre entreprises des différents secteurs de l’économie numérique et d’échanges public/privé, de regrouper des experts sur des thématiques importantes de l’économie numérique, d’accélérer l’usage des portemonnaies électroniques, les paiements de factures, ainsi que de marchandises et l’adoption de ces solutions par le secteur informel. En effet, explique-t-il « Le commerce traditionnel va mourir de sa belle mort. Les modes de consommation changent de façon irrévocable, plus vite que prévu. Et e-commerce Ouaga est une opportunité pour l’Afrique et en particulier pour le Burkina, de pouvoir entrer dans cette nouvelle ère de consommation en adoptant des produits et des services, des technologies qui sont propres à nos réalités. »

Selon les organisateurs, le Salon e-commerce Ouaga a la caution morale des autorités. Le salon est en effet placé sous le haut patronage du ministre du développement de l’économie numérique et des postes et sous le patronage du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Mais aussi sous le parrainage du président de l’ARCEP et de Younoussa Sanfo, expert en cyber sécurité.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journalisme d’investigation : La CENOZO à la rencontre du journal Lefaso.net
NQI 2019 : « Faire de Ouagadougou, la capitale de la qualité et des innovations en Afrique de l’ouest »
Liberté de la presse : Le Burkina Faso en progression
Digitalisation des entreprises burkinabè : De nouvelles solutions pour mieux sécuriser les réseaux et offrir de meilleurs services aux clients
Internet Puissance Plus : Le haut débit sur mesure pour les entreprises et les ménages au Burkina Faso
Médias : La radio rurale célèbre le 2e anniversaire de sa réouverture
TIC et agriculture : Des experts à Ouagadougou pour promouvoir l’utilisation des données géographiques
TIC : Un cap franchi dans le processus de numérisation au Burkina Faso
Modernisation du secteur postal au Burkina Faso : Le Plan d’investissement de la couverture postale en cours de validation
Médias : 38 promoteurs de radios renouvellent leurs conventions avec le CSC
Protection des données à caractère personnel : La CIL sensibilise des stagiaires en travail social
Médias : Des élèves journalistes de l’ISTIC visitent Lefaso.net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés